Bravely Default pour 22 boules

Publié le par Dr Floyd

Bravely Default pour 22 boules

Bravely Default 2 en solde à 22 boules sur Amazon (port gratos en prime ou à partir de 25 boules). Si vous êtes fan de RPG sur Switch, c'est un bon plan à ne pas louper.

> Bravely Default 2 sur Amazon

Publié dans BONNES AFFAIRES !

Partager cet article

StarFox piraté et revisité !

Publié le par Dr Floyd

StarFox piraté et revisité !

Voici un hack incroyable du célèbre StarFox de la Snes ! Ce StarFox EX fait suite à la publication en 2020 du code source du jeu, et des hackeurs-codeurs se sont lâchés : plus de liberté 3D, nouvelles campagnes, custumisation des vaisseaux, de nouveaux boss, plein de paramètres à règler, jeu à la souris et au Super Scope, jeu en LAN, etc... Excellent, mais pas très légal ;)

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

[TEST] God of War : Ragnarok / PS4

Publié le par Dr Floyd

God of War: Ragnarok
Support : PS4

non testé sur PS4 Pro ni PS5
Editeur : Sony / Santa Monica
Sortie : Novembre 2022

[TEST] God of War : Ragnarok / PS4

Des années ont passées depuis que le viril Kratos et son maigrelet de fiston, Atreus, ont terminé leur improbable aventure.... pour un jeu PS4 typé "Avengers" qu'on oubliera bien volontiers !  Le précédent sur PS3 aussi d'ailleurs. God of War cela reste une légende sur PS2, point barre. Mais bon le duo tente un nouveau retour sur PS4 et PS5 au milieu d'un hiver annonçant la fin du monde. Et je vous teste tout ça sur PS4, la toute première, car je n'ai plus la Pro (je l'ai revendu à Pascal de Cnews), et je ne compte toujours pas acheter cette invisible PS5.

[TEST] God of War : Ragnarok / PS4

Le démarrage du jeu est très timide, mais volontairement, afin de nous proposer une montée en puissance du gameplay et des effets spéciaux de gros kéké. L'intro est donc assez longue (rassurez vous pas autant que celle du dernier Red Dead, c'est impossible LOL), mais nous montre déjà que la PS4 va sortir ses trippes. Kratos impressionne de par sa modélisation exceptionnelle ! Bordel qu'il est beau ! Quasi aussi viril que moi le type !

Franchement, cette console de 2014, même sur un écran "rétro" 1080p, fait tout aussi bien que les meilleures réalisations que j'ai vu sur ma Xbox Serie Porno X en 4kéké sur écran de gros bourgeois. On est ici sur une réalisation de type Last of Us Part II, sans les scènes lesbiennes (ce qui risque de choquer le mouvement Woke), et c'est franchement au top. On voit bien que malgré l'évolution du hardware, on est arrivé à un plafond de verre, et que des consoles de bientôt 10 ans (et même la Switch) bien programmées peuvent proposer un rendu qui n'a rien à envier aux nouvelles consoles "vaporhardware" sous azote liquide. Les textures, la définition, franchement, on s'en tape, l'important est le soin apporté à l'ensemble. Et chez Santa Monica, pour ça, ils sont très forts.

[TEST] God of War : Ragnarok / PS4
[TEST] God of War : Ragnarok / PS4

Après ok le jeu est très classique, c'est du TPS avec une arme dans le dos, mélangeant cinématiques de grande qualité (avec le moteur du jeu) et phases plus ou moins épiques d'action, le tout avec des quêtes annexes (qui ne manquent pas d'intérêt cependant). Et le jeu vous apportera aussi un lot de surprises bienvenues. Le gameplay est soigné, deux pouvoirs de bouclier (parade, onde de choc), des armes avec des mouvements spéciaux pour tout défoncer, et toujours quelques scènes avec touches contextuelles. Tout ça face à des méchants assez variés, entres bêtes, monstres, divinités et autres joyeusetés... et des boss proposant une mise en scène de haut vol.

A noter qu'il y a comme toujours dans ce jeu des "puzzles" liés à l'environnement, et pas mal de narration, mais qui ne saoule pas, ça va, les dialogues sont "sérieux" et matures. Seul l'aspect jeu de rôle est un peu lourdingue, mais ça c'est moi, je n'aime pas dans ce type de jeu devoir gérer des améliorations d'armes et des compétences, ca ma gonfle grave.

[TEST] God of War : Ragnarok / PS4

5 niveaux de difficulté, en fonction de vos ambitions : préférez-vous vivre une histoire et admirer les graphismes, ou être à fond dans le gameplay hardcore pour montrer que vous êtes un killer, on vous laisse le choix et c'est très bien. Je suis loin d'avoir terminé le jeu, je vais passer la main au fiston, moi j'ai des jeux Atari 2600 à terminer en priorité, mais je sais qu'il y a 9 royaumes à explorer, et qui semblent vraiment variés et superbement modélisés. On parle de 20h environ pour aller au bout ? Le début du jeu sous la neige n'étant pas idéal pour nous en en mettre plein la vue niveau environnements, mais déjà on remarque le soucis du détail à tous les niveaux (végétation, les pas dans la neige, la texture des fourrures, etc...). 

[TEST] God of War : Ragnarok / PS4

Techniquement sur ma PS4 de bientôt 10 balais ça tourne en 1080p (enfin je crois) et 30 images secondes, et franchement c'est largement suffisant et très beau. J'aimerai voir par curiosité ce jeu en 4K/60FPS sur PS5 pour comparer, mais franchement je n'en ressent pas le besoin, c'est ici déjà très bien. Je suis plus impressionné par ce jeu sur PS4 que par Elden Ring sur next-gen par exemple. Quant à la musique, plutôt discrète, elle accompagne superbement le jeu. J'ai cependant noté après quelques parties de méchants bugs avec des personnages qui se passent au travers ou rentrent dans le décor... y a des patchs qui tomberont je pense.

[TEST] God of War : Ragnarok / PS4

Une réalisation artistique et technique franchement au top déjà sur une simple PS4 de base (malgré quelques bugs), un gameplay soigné, une épopée agréable et variée... que dire, un top du "TPS avec une arme dans le dos" sur cette console, même si au final c'est un jeu très classique. Classique mais pleinement réussi. Il défonce en tout cas les Gods of War des PS3/4, ce n'était certes pas difficile, le jeu est ici largement plus mature et moins débile. Voilà, je vous conseille ce jeu (comme ça Sony m'offrira une PS5 après avoir lu mon billet), vous pouvez y aller, je ne vois pas trop comment vous pourriez être déçu. Cependant, je vous le dit : rien ne peut égaler le tout premier God of War de la PS2. Ainsi ai-je parlé.

SUPPOS : 5/6

suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Partager cet article

Le monde de l'Indie sur Switch

Publié le par Dr Floyd

Allez, je vous balance le dernier Indie World de hier, pour vous permettre de savoir quels jeux "exotiques" vous allez peut-être vous payer dans les mois qui viennent sur le SexShop de la Switch, avec surtout un Sports Story très prometteur.

Sports Story par Sidebar Games : dans ce RPG centré sur le sport, vous devrez grimper au classement et prouver votre talent aussi bien au golf, qu’au tennis ou encore au football. En améliorant votre rang, vous débloquerez davantage de disciplines telles que le BMX, le volley-ball, le cricket et bien plus. Cependant, tout ne tourne pas autour du sport dans ce titre : sautez dans un train ou un hélicoptère et partez explorer des donjons, des ruines abandonnées ou encore de mystérieuses terres sauvages, ou bien encore profitez des attractions quotidiennes du centre commercial, visitez des boutiques spécialisées dans le sport et participez à des mini-jeux. Sports Story sortira en décembre 2022 sur Nintendo Switch

Publié dans NEWS

Partager cet article

Succès annoncé du PSVR 2 au Touquet-Paris-Plage

Publié le par Dr Floyd

Succès annoncé du PSVR 2 au Touquet-Paris-Plage

Le PSVR commence à dater, sorti en 2016 on peut parler de semi-flop, tant les modèles conrrents HTC ou Meta/Oculus lui sont supérieurs. Mais Sony compte revenir en force avec le PSVR 2 the retour, spécialement conçu pour la PS5 qui envoie les joueurs (qui la trouvent) sur Mars tout en guérissant leur cancer.

Succès annoncé du PSVR 2 au Touquet-Paris-Plage

Bon ok du 2000x2040 de kéké par oeil, du rafraichissement 90Hz à 120Hz, du champs de vision 110°, de la technologie Eye Tracking, des vibrations, des capteurs de mouvement, plusieurs caméras, manettes circulaires, gâchettes adaptives, retour haptique, j'en passe et des meilleurs... mais tout ça va vous couter la modique somme de 600 boules !!! Avec la console à 550 boules (si vous la trouvez par miracle à ce prix), autant dire qu'il faut être un voisin de Manu au Touquet pour vous payer le combo !

Sortie le 22 février prochain, avec à priori une vingtaine de jeux dédiés. Moi je retourne dans la réalité virtuelle de mon Atari 2600.

Partager cet article

[INSOLITE] Super Mario Bros LEGO

Publié le par Dr Floyd

[INSOLITE] Super Mario Bros LEGO

Un remake de Super Mario Bros en version physique ? Mais réellement physique car en LEGO ! Une réalisation présentée à la BrickCon, réalisée par Brandon Jones, avec 12 000 pièces (+ quelques moteurs). Sympa !

Publié dans INSOLITE

Partager cet article

Allez Auxerre ! Aux chiottes l'OM !

Publié le par Dr Floyd

Allez Auxerre ! Aux chiottes l'OM !

La Coupe du Monde approche ! Nous sommes tous excités à vivre cet évenement dans un pays qui respire le football, les droits de l'hommes et qui est à fond dans la transition écologique ! Merci Sarko ! Merci Zizou ! Merci Platoche ! C'est grâce à vous avant tout.

Et pour fêter ça sur Switch, il y a le Pixel Cup Soccer très prometteur issu de Steam qui arrive bientôt, mais aussi un concurrent surprise qui vient se la pèter : Retro Goal ! Des images qui bougent de ce jeu de foot retrostylé :


C'est donc un jeu NewStarGames, les auteurs du mini jeu de foot US à succès Retro Bowl (je crois qu'il cartonne sur mobile). Certes c'est beaucoup moins poussé techniquement que Pixel Cup Soccer, mais ça ne veut rien dire. A voir, difficile de juger un jeu de foot sur une vidéo, il faut y jouer pour savoir ! Sortie du jeu courant novembre à priori. J'espère qu'il y aura une option pour jouer sous 50°c dans des stades climatisés, pour un réalisme maximal.

Publié dans NEWS

Partager cet article

[RETROGAMING] Gabriel Knight: Sins of the Fathers

Publié le par Albatorr

Gabriel Knight: Sins of the Fathers
Support : PC

Existe également sur Mac
Développeur : Sierra-On-Line
Sortie : 1993

[RETROGAMING] Gabriel Knight: Sins of the Fathers

Je dédicace ce test à mon frère Matthias

L’auteur Jane Jensen

« Je recherchais des gens passionnés par quelque chose. La passion, ce n’est pas quelque chose que l’on peut simuler. Donc je ciblais un marché cible et je cherchais des gens que cette catégorie passionnait. Jane Jensen ne vivait que pour Gabriel Knight. Elle avait cette histoire en elle et elle brûlait de la raconter.
Ce n’était pas un boulot, pour elle : c’était sa vie. Mon but était de trouver des gens comme elle et de leur confier les commandes créatives d’une équipe qui concrétisait leur vision. Et je ne me mettais pas en travers.»
Ken Williams

Jane Jensen

Jane Jensen

« J’ai toujours été intéressé dans le paranormal. J’ai lu pas mal de récit d’horreur, du Stephen King, John Saul, Dean Koonts et Anne Rice. Je voulais faire quelque chose avec des éléments paranormaux mais aussi avec des phases d’investigation comme un mystère car le processus d’investigation fait de bonnes énigmes. J’ai envisagé différentes options mais j’ai finalement retenu la Nouvelle Orléans et le vaudou, et cela a mené l’ensemble de l’histoire sur les Schattenjagers. »
Jane Jensen

Jane Jensen qui avait déjà bossé avec Roberta Williams sur King’s Quest VI revient avec un autre titre en solo avec un concept original. Et c’est en 1993 qu’apparaît Gabriel Knight Sins of the Fathers. Un jeu qui marque une vie.


Ce jeu est avant tout une histoire. Une histoire comme on les aime : une de celle que votre grand-mère pourrait vous raconter un soir, une de celle qu’on aime écouter et dont on se souvient éternellement. Ce qui est génial d’emblée dans ce jeu c’est qu’on veut savoir la suite : pourquoi Gabriel est-il torturé par des rêves récurrents ? Quel est le destin qui l’appelle ? Qui commet ses meurtres vaudous ?

[RETROGAMING] Gabriel Knight: Sins of the Fathers

L’ambiance

Gabriel Knight c’est aussi une ambiance : les meurtres vaudous en toile de fond.  Gabriel c’est un peu le grand séducteur de ces dames mais avec un lourd passé et ces rêves qui le hantent en permanence. Les voix de Tim Curry (Gabriel) et Mark Hammill (Mosly) sont impeccables. Le thème principal est fabuleux où l’on retrouve le son du glas et du piano, c’est Robert Holmes qui s’est chargé de la composition de la musique.

Ce jeu est absolument à jouer avec la version cd pour les musiques car il existait une version disquettes de souvenir (14 disquettes). J’ai du l’avoir.

[RETROGAMING] Gabriel Knight: Sins of the Fathers

L’interface

Le jeu est un classique du point n’ and click de Sierra déjà opérant pour King Quest ou autres. On a des icônes avec lesquelles on interagit. Quand Gabriel réussit une action on entend un petit bruit qui nous signale que ça marche. Pour chaque action on gagne des points qui forment un total à la fin du jeu. L’interface vaudou sert à un moment du jeu à écrire un code, j’y reviendrai.

[RETROGAMING] Gabriel Knight: Sins of the Fathers[RETROGAMING] Gabriel Knight: Sins of the Fathers[RETROGAMING] Gabriel Knight: Sins of the Fathers

Le drum code (le code des tams tams) sert aussi à un moment du jeu pour décoder un message important.

On a le droit à de très belles fenêtres de dialogues. L’atmosphère globale est excellente.

« got’ a minut Grace ? » . On peut réécouter les dialogues qui sont enregistrés sur des cassettes audios. J’ai tellement joué à ce jeu et erré que je me rappelle encore la voix du gardien du cimetière disant « just look around, just look around »

[RETROGAMING] Gabriel Knight: Sins of the Fathers

Les énigmes

Elles sont globalement bien ficelées et logiques. Pas de grand délire d’association à la Monkey Island. Je me souviens de l’énigme de l’horloge chez la grand-mère de Gabriel.

Anecdote : l’énigme du cimetière où l’on doit écrire un message sur un tombeau. Bon Dieu, on a passé un temps fou sur ce truc avec mon frère à l’époque. Mais que doit-on écrire bordel ? On avait des idées, mais rien de concret. Je me rappelle appeler au téléphone la hotline pour avoir un indice ! Pas d’internet à l’époque. On pouvait vraiment peiner sur les jeux d’aventure de ce style.

[RETROGAMING] Gabriel Knight: Sins of the Fathers

La difficulté

Le jeu n’était vraiment pas facile pour l’époque. Il est composé d’une dizaine de chapitres (ce sont des jours dans le jeu). Gabriel peut mourir et de plus en plus vers la fin du jeu, à partir du voyage en Allemagne. A noter au jour 4 il fallait faire des actions globalement dans l’ordre (un peu à la manière de croisière pour un cadavre) car sinon on ratait des élément et on restait bloquer au jour 5 bizarrement. Un bug ?

La fin

Il existe une bonne fin et une mauvaise fin en fonction de notre dernière action.

[RETROGAMING] Gabriel Knight: Sins of the Fathers

Le packaging de l’époque

Voici quelques photos du packaging il me manque la base en forme de socle. On retrouvait une belle notice, une bd relatant les faits de juin 1693. Le CD avec des symboles importants du jeu : le lion et le talisman.

[RETROGAMING] Gabriel Knight: Sins of the Fathers[RETROGAMING] Gabriel Knight: Sins of the Fathers[RETROGAMING] Gabriel Knight: Sins of the Fathers

Conclusion

Un des meilleurs point and click jamais créé : avec une ambiance, un doublage et un scénario en béton armé. Jane Jensen a marqué ma vie et je l'en remercie. Un grand jeu !

SUPPOS : 6/6

Et la suite ?

Il y a eu 2 suites à ce jeu :

1. The Beast Within en Full Motion Video qui était très bon pour l’époque. Je n’y ai pas rejoué (un prochain test ?) . Le thème était les loups garous. Je pense que comme la plupart des jeux en FMV cela a du mal vieillir. A voir.

2. Et puis Gabriel Knight : énigme en pays cathare avec les débuts de la 3D. Le thème était les templiers et peut être les vampires (je fais appel à ma mémoire sur ce coup). J’avais bien aimé mais un sentiment plus mitigé. Peut être la maniabilité, il faudrait aussi que je le refasse.

Le jeu Gabriel Knight Sins of the Fathers a eu le droit à une réédition en 2014 intitulé 20th Anniversary. Je n’y ai pas joué personnellement mais je crois que les avis sont partagés.

Jane Jensen a fait d’autres projets ensuite. Le plus notable est Gray Matter que j’avais fini.
On retrouvait sa griffe narrative et un vrai plaisir de jeu. Je crois qu’actuellement elle se consacre plus à l’écriture de romans.

Activision possède les droits de Gabriel Knight. Les fans hurlent pour une suite aux aventures de Gab mais cela n’a pas l’air d’être à la politique du jour (rééditions power !) Comme le dit Jane Jensen : peut être si les droits de ces vieilles licences seront rachetés un jour...

Publié dans RETROGAMING

Partager cet article

[BROCANTE] Une Wonderswan Color en vente

Publié le par Dr Floyd

[BROCANTE] Une Wonderswan Color en vente

Une Wonderswan Color complète en boite en vente, ça se passe sur la braderie-brocante de Gamopat ! Pour rappel si vous voulez être informé par mail des meilleures petites annonces, pensez à vous abonner au blog (colonne de droite).

> Lien vers l'annonce

Publié dans FORUM

Partager cet article

Pixel Cup Soccer, aux chiottes Mario Strikers !

Publié le par Dr Floyd

Pixel Cup Soccer, aux chiottes Mario Strikers !

Pixel Cup Soccer, le meilleur jeu de foot arcade 2D (avis perso) de la plateforme Steam, va débouler sur votre Switch préférée fin décembre, et c'est une grande nouvelle bordel de sprites ! Vous ne connaissez-pas ? Vous doutez ? Et bien une démo est dès à présent disponible ! Je pense qu'on tient enfin un grand jeu de foot sur la portable de Nintendo !


Un peu de gameplay PC pour vous convaincre ? Allez !

Publié dans NEWS

Partager cet article

Le pingouin attaque sur Amstrad CPC !

Publié le par Dr Floyd

Le pingouin attaque sur Amstrad CPC !

Voilà le genre de jeux Amstrad CPC qu'on aime voir ! Adapté à la machine et très soigné. Penguin Attack, de Pat Morita Team, est un jeu d'arcade façon Konami/MSX de grande qualité ! De plus les pengouins et les octopus ça fait vraiment japonais ! J'adore.


Tout est bien, le gameplay, la réalisation, la musique, le fun. A télécharger sur itch.io, en version DSK ou K7. Bravo aux auteurs (je vous invite à regarder leurs autres réalisations excellentes). Amstrad vaincra !?

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

Le Blitz Basic toujours vaillant sur Amiga !

Publié le par Dr Floyd

Le Blitz Basic toujours vaillant sur Amiga !

Non le Blitz Basic n'est pas mort sur Amiga ! Un langage fabuleux pour l'époque (et même encore aujourd'hui), de part sa simplicité et sa puissance. D'ailleurs sur PC il connaitra aussi un gros succès (j'ai développé pas mal de trucs sur Blitz 3D, simple, agréable, pratique).

Pas mort car il existe encore un "Amiga Blitz Basic Game Jam", concours de dév' de jeux dans ce langage. C'est l'occasion de voir ce qu'est capable de faire le Blitz vs des jeux commerciaux en C ou assembleur. Quelques exemples parmi les favoris de cette édition :

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article