1163 articles avec tests

[DECOUVERTE] Wonder Boy Collection / Switch

Publié le par Dr Floyd

WONDER BOY COLLECTION
Support : Switch
Editeur : Inin Games
Sortie : mai 2022

[DECOUVERTE] Wonder Boy Collection / Switch

Je n'étais pas fan du jeu d'arcade Wonder Boy (Escape/SEGA 1986), mais force est de constater que la série a perduré et reste assez populaire aujourd'hui. Mais ni ce garçon merveilleux, ni Alex Bide ne deviendront la mascotte de SEGA, doublés par le stupide hérisson bleu. Voici aujourd'hui une compilation de 4 titres de la série : Wonder Boy, Wonder Boy in Monster Land en version Arcade et Wonder Boy in Monster World, Monster World IV en version Megadrive. Bah oui Wonder Boy III the Dragon's Trap et Monster Lair, ils sentent du slip !

WONDER BOY

Développé courant 1985 c'est en quelque sorte un concurrent à Super Mario Bros, mais là il faut le dire vite ! C'est un jeu de plateforme a scrolling horizontal (toujours de gauche à droite) beaucoup moins subtil et plus rigide que son concurrent, et esthétiquement assez moyen, là c'est un avis personnel. Cependant il y a un certain challenge a tenter de le terminer (sans tricher) en traversant les 9 mondes composés chacun de 4 zones. Et on peut dire que c'est malgré tout un jeu qui en inspirera beaucoup d'autres.

[DECOUVERTE] Wonder Boy Collection / Switch


WONDER BOY IN MONSTER LAND

Un an après le merveilleux garçon revient pour de nouvelles aventures. Sauf que là le jeu passe du genre 100% arcade à un genre un peu plus aventure-action avec dépense d'argent pour acheter des équipements. Un mini coté RPG en quelque sorte. Et franchement je le trouve assez bof avec son écran tronqué à gauche et en haut (avec un gris d'une tristesse infinie), et avec son style visuel qui n'arrive pas du tout à me convaincre. Ca ressemble plus à un jeu micro 8bit qu'à un jeu d'arcade je trouve. Je n'aime pas ce jeu.

[DECOUVERTE] Wonder Boy Collection / Switch


WONDER BOY IN MONSTER WORLD

Bah oui on passe direct au 5eme opus... Exit le cultissime Dragon's Trap ! Pourquoi ? Il a déjà eu un remake, c'est une célébrité, et on veut certainement le réserver pour d'autre remakes ou ressorties... Mais c'est vraiment con, car du coup à quoi rime cette compilation ? Exit aussi Monster Lair, réorienté action, mais qui lui est dispensable.

Dans ce 5ème épisode, sorti en 1991 sur Megadrive, un cap graphique est franchi, pour une aventure assez conséquente, avec un bel aspect RPG. C'est surement pour beaucoup le meilleur jeu de cette petite compilation, mais je ne suis pas expert du garçon merveilleux.

[DECOUVERTE] Wonder Boy Collection / Switch


MONSTER WORLD IV

Pas vraiment le 4ème opus ;) C'est le 6ème en fait, sorti en 1994 toujours sur Megadrive. Dans ce jeu on se réoriente peut-être un peu plus vers l'action/plateforme. Il est plutôt réussi, certains adorent cet opus. Il n'est jamais sorti en Europe sur la console 16bit, et c'est très surprenant ! (il n'a débarqué chez nous que sur la console virtuelle de la Wii).

[DECOUVERTE] Wonder Boy Collection / Switch


UNE COMPIL QUI EN FAIT LE MINIMUM

Bon au final on ne peut que être déçu par le contenu, seulement 4 jeux, et l'absence du titre le plus culte, même si Monster World est tout aussi bon. Et pas de version alternatives non plus (Par exemple les versions console de Wonder Boy 1 et 2). Mon préféré reste le 1, même il a super mal vieilli, mais je reste un fan d'arcade avant d'être un fan d'action-aventure RPG.

L'écran d'accueil, fixe, est triste. Niveau options/bonus c'est assez classique : une fonction retour en arrière pour ceux qui veulent tricher, une fonction turbo pour accélérer le jeu (souvent un peu lent). Des fonctions de triche, de niveau de difficulté,  et une sauvegarde de l'état de la partie. Sans oublier quelques paramètres sonores et visuels 'comme un mode CRT) et une mini gallérie d'images. Très très d'infos sur chaque titre, et des crédits ridicules. Voilà. Mais on sent un certain manque d'amour autour de cette compilation.

On sent même le garçon merveilleux un peu sceptique...

On sent même le garçon merveilleux un peu sceptique...

Si vous êtes un gros fan de la saga Wonder Boy vous allez être obligé de prendre cette compilation pour votre collection, mais pour le joueur simplement curieux il y a de quoi douter : il manque 2 titres et il y peu d'options et bonus. Je ne vais pas noter une compilation, ça n'a pas trop de sens. Je vous laisse juger si il vous faut ce jeu dans votre collection Switch, ou pas. C'est vous qui voyez !

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST] G-Darius HD / PS4

Publié le par Dr Floyd

G-DARIUS HD
(avec les MAJ de juin 2022)
Support : PS4

Existe aussi sur PC, Switch et XOne
Editeur : Inin Games
Développeur : M2
Sortie : 28 septembre 2021

[TEST] G-Darius HD / PS4

Je vous reteste G-DARIUS car je suis fan ! J'ai l'ai déjà testé sur Switch, mais vu qu'une grooooosse MAJ vient d'avoir lieue, je vous le reteste mais cette fois ci sur PS4 !

Comme je le disais dans le premier test, on en a bouffé du Darius ces derniers temps, en ressorties et compils, et j'avoue que je ne suis pas trop fan, car la plupart de ces jeux à large vision (du fait les multiples écrans sur la borne arcade) ne sont pas adaptés à nos consoles. Cependant Darius Gaiden (Arcade-1994) lui passe bien, plutôt sympa et fignolé avec son nombre monstrueux de niveaux. Mais j'attendais surtout le 1er opus en 3D de la série : G-Darius (Arcade_1997) que je n'avais jamais essayé ni même vu. Il a déboulé l'an passé sur nos consoles modernes, et voici qu'aujourd'hui on a droit à une grosse MAJ du jeu gratos !

[TEST] G-Darius HD / PS4

Entendons nous bien, si le jeu est en 3D, le gameplay lui reste bien en 2D. Précision importante. Moins de stages, 15 si j'ai bien compté, via des embranchements à la Out Run, il faut donc en parcourir 5 pour aller au bout. avec 5 fins, sachant que chacun de ces stages propose 2 chemins différents à mi-parcours, ce qui est franchement génial pour varier les plaisirs. La feature introduite dans Gaiden, pouvoir capturer un ennemi pour en faire une arme, est reprise ici et améliorée. En fonction de votre prise (Bouton B appuyé en continu) cela nous apportera des aides précieuses, comme des tirs multiples ou des boucliers, plus des fonctions annexes comme les faire exploser pour tuer les ennemis proches. Le top étant de capturer un boss de mi-parcours, mais c'est moins facile. Sans compter l'option de laser puissant très utile pour battre un boss. Pas trop complexe le gameplay, mais quand même bien stratégique du fait de ses captures et er ses embranchements.

[TEST] G-Darius HD / PS4

Le jeu est jouable dans sa résolution d'origine et en résolution HD. Mais pour ce jeu en 3D y jouer dans sa résolution d'origine n'a que peu d'intérêt car l'expérience rétro et le design restent les mêmes en HD, sauf à vouloir absolument vivre une expérience old-dchool à 200%. En gros en version originale nous avons une réalisation de type PS1, et en résolution HD une réalisation de type PS2. C'est superbe pour de la 3D de 1997, c'est spectaculaire, ça respire l'arcade de l'époque, ça respire le jeu Dreamcast ! On détectera des ralentissements quand même importants ici ou là (mais je vais y revenir plus bas, restez connecté), surement présents aussi dans le jeu original, dommage, mis ils m'affectent pas vraiment le gameplay. A savoir que vous pouvez y jouer en écran normal (avec de petites bandes sur les côtés) ou en fullscreen (légère déformation).

[TEST] G-Darius HD / PS4

Avec G-Darius on est dans le space-opera, avec des cinématiques épiques (avec le moteur du jeu), avec un décor de fond animé, varié et imaginatif (monde méca et océanique), des boss de ouf superbement mis en scène, sous les mers, dans les airs, dans l'espace, c'est le pieds ! Il se dégage vraiment quelque chose de ce jeu. De plus le choix des stages et routes empêchent la lassitude. Un plaisir pour les yeux, même pour de la 3D du siècle passé ! Moins d'éloge pour la musique, loin de la qualité de Gaiden, mais quand même de bon niveau. 

[TEST] G-Darius HD / PS4

La difficulté est bien présente, avec une montée régulière, à vous aussi de choisir la route qui vous convient le mieux à travers les stages. Il faut bien penser à faire monter en puissance votre vaisseau, et un peu comme dans Gradius, évitez de mourir, car ca devient alors galère pour ré-armer son vaisseau. Il vous faudra un bout de temps pour tout voir et tout maitriser, avec une marge de progression importante dans le scoring (sauvegarde online). Par contre peu de bonus particuliers apportés au jeu original à part des options classiques : choix de la difficulté, galeries, etc...

[TEST] G-Darius HD / PS4

Mais alors qu'apporte cette dernière grosse à mise à jour !? Deux nouvelles versions avec des bonus (HD et classique) + la version console (Playstation, 1998). Pour un total de 5 versions du coup. Mais il faut bien avouer que la nouvelle version HD suffira à votre bonheur. Alors les bonus essentiels sont la possibilité de choisir son stage de départ parmi 6, la possibilité de supprimer les ralentissements (en partie), des ajustements de gameplay, une replay-gallery, un mode débutant, des "gadgets" à gogo que vous pouvez placer autour de l'écran de jeu, un mode training, et d'autres petits détails.

La version console de 1998

La version console de 1998

Darius G est une expérience arcade assez unique en matière de shoot'em up, artistiquement parlant il déchire le slip, le passage en 3D était un pari plutôt casse-gueule, mais il est réussi. Ce jeu respire l'arcade, avec une belle ambiance, de plus le lissage HD est incontournable. Déjà un incontournable du shoot'em up l'an passé, il l'est encore plus en 2022 avec les mises à jour ! Surement un des meilleurs shoot arcade 3D des années 90.

SUPPOS : 6/6

suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST] Cotton Fantasy / Switch

Publié le par Dr Floyd

COTTON FANTASY
Support : Switch

Existe également sur PS4
Editeur : Inin Games
Sortie : 20 mai 2022

[TEST] Cotton Fantasy / Switch

Cotton Fantasy était dans mon top 5 des jeux les plus attendus de 2022. Pourquoi ? Car j’adore le genre shoot’em up horizontal, car il n’y avait plus eu de nouveau Cotton depuis plus de 20 ans je crois, et qu’il me semblait très réussi à la vue des vidéos de la version japonaise (Cotton Rock’n Roll, le nom du jeu au Pays du Soleil Levant). Les 30 ans de Cotton auront été en tout cas très bien fêtés : un récent reboot (réussi) du premier jeu, une compilation Saturn, et désormais un VRAI nouveau Cotton !

[TEST] Cotton Fantasy / Switch

Au premier lancement du jeu on se fait un peu peur. Un mode story, un mode entrainement (1 niveau parmi ceux débloqués) et c’est tout… Oups, on craint alors le syndrome du shoot à 5 niveaux courts torché en 30 minutes…  Mais je tiens rapidement à vous rassurer, tout va bien se passer. Je me permet de zapper le scénario, car perso je t'en tape totalement :) Moi je veux du réflexe, de la sueur et du score !

Niveau gameplay ça semble à première vue assez classique avec en gros : une touche de tir, une longue pression pour un tir boosté et une touche de coup spécial (selon le personnage). Simple, efficace, et vous avancez via un scrolling horizontal (3D au gameplay 2D) , mais qui parfois monte et descend. Banal ? Pas vraiment car il y a des subtilités qui rendent le système de scoring assez diabolique : en tirant vous libérez des gemmes qui vous permettent d'obtenir des tirs spéciaux (utilisables via la pression prolongée)... Cette pression prolongée libère des bonus multiplicateurs de score... Ainsi il faut jongler subtilement entre tirs classiques et tirs prolongés pour affoler le score ! Vous vous rendrez alors compte que selon la façon de jouer le score n'aura rien à voir, avec une marge de progression vraiment énorme, et la "durée de vie" fantastique.

[TEST] Cotton Fantasy / Switch
[TEST] Cotton Fantasy / Switch

Mais ce n'est pas tout. On peut choisir l’ordre des niveaux à parcourir (1 niveau intro + 5 dans l’ordre de votre choix), entre 3 niveaux de difficulté, et parmi 6 (ou 7?) perso de votre choix, sans compter que chaque perso a un niveau dédié, et sans compter le stage surprise bonus. Au total, cela fait 14 niveaux (8 à débloquer), ce qui est franchement pas mal !

Cerise sur le gâteau, sachez que les différents personnages, bah ce n’est pas de la cosmétique, chacun propose un gameplay vraiment différent au niveau des armes et bonus. Au final, sous des airs de simplicité, on a affaire à un shoot bien complet. D’autant plus que le tableau des scores est super efficace (pas courant !) : vos meilleurs scores s’enregistrent bien sûr online (par perso et niveau), mais se cumulent également en local, vous pouvez reconsulter tous vos scores (jusque 100 je crois ???), avec la date, le parcours et le perso choisi. Ceci permet de suivre votre progression, ce n’est pas un détail pour moi dans un jeu de scoring : la gestion des scores est primordiale. Et ici c'est la perfection !

[TEST] Cotton Fantasy / Switch
[TEST] Cotton Fantasy / Switch

Mais quid de la réalisation technique et esthétique ? Et bien c’est aussi une belle surprise ! Dans les shoots 3D au gameplay 2D on a souvent la sensation d’une direction artistique non maitrisée, ici c’est franchement réussi : beau et esthétique comme dans un shoot 2D de qualité (Desthsmiles par exemple), de beaux sprites, de beaux décors, de beaux boss, une belle mise en scène, rien à redire. On pourrait chipoter sur certains niveaux un peu moins inspirés. La fluidité est quasi parfaite, je crois déceler quelques faiblesses mais franchement là je chipote à nouveau au max ! A noter des scènes intermédiaires de « dessin-animé » qu’on peut passer ou même supprimer pour rentre le tout plus "arcade". Au niveau de la bande son bah c'est du Cotton, on reconnait le fameux thème principal, c'est très sympa mais bon y a rien d'exceptionnel (tous les jeux ne peuvent pas avoir la bande son de Deathsmiles !).

[TEST] Cotton Fantasy / Switch
[TEST] Cotton Fantasy / Switch

Des défauts il y en a mais ils sont légers : un niveau 3 trop semblable au niveau 2 et trop vertical, un début de jeu toujours identique (niveau imposé), une hit-box difficile à déceler, certains persos avec des armes peu agréables, le Continue qui au final semble enregistrer quand même le score passé malgré le reset à 0, etc... des détails au final.
 

Mais alors si je résumé bien : gameplay sympa ? OK. Variété grâce aux nombreux niveaux et personnages bien différents ? OK. Système de scoring évolué ? Ok. Réalisation très soignée ? OK. Un shoot parfait ?! Humm franchement, malgré quelques défauts, on est proche de la perfection, le jeu coche toutes les cases, et je ne peux que vous conseiller ce retour miraculeux et en grande forme de Cotton ! WHAT ELSE ! Idéal pour y jouer en mode portable sur votre Switch. Un des GAME OF THE YEAR pour un vieux fan de shoot arcade ! It's soooo cuuuuut !

Publié dans TESTS

Partager cet article

[DECOUVERTE] Taito Milestones / Switch

Publié le par Dr Floyd

TAITO MILESTONES
Support : Switch
Editeur : ININ Games
Sortie : avril 2022

[DECOUVERTE] Taito Milestones / Switch

C’est une compilation un peu "décalée" que nous propose ININ avec ce lot de jeu d’arcades TAITO.  10 "classiques" du début des années 80… Classiques si on veut, peut-être pour un vieux barbu qui jouait dans les cafés au tout début des années 80, et encore, car il faut bien avouer que c’est quand même bien « hard » comme compilation. Allez je vous détaille rapidement les 10 titres :


1981 QIX
Pour le coup un vrai classique où il faut remplir un % de zone d’écran en fermant des figures que vous dessinez à l’écran. Si les ennemis touchent une figure non fermée, vous perdez une vie. J’aime bien ce jeu simple et efficace ! Et d'ailleurs je crois que c'est le meilleur de la sélection à mon sens, malgré son côté forcement austère visuellement.

[DECOUVERTE] Taito Milestones / Switch

SPACE SEEKER 1981
Un shoot’m up original pour l’époque, avec une map représentant la planète, des phases de shoot en cockpit façon Star Wars et des phases horizontales classique façon Scramble, mais avec une esthétique très étrange, avec un choix de couleurs contestable… Disons que cela reste un jeu techniquement intéressant pour 1981. Une vraie curiosité.

ALPINE SKI 1982
Un jeu de ski en 3 compétitions : descente, slalom et saut à ski. Un Winter Games avant l'heure. A l'époque c'était original, mais le jeu a quand bien vieilli au niveau du gameplay.

[DECOUVERTE] Taito Milestones / Switch

FRONT LINE 1982
Un Commando like qui lui a vraiment très très mal vieilli ! Esthétiquement très moche, et gameplay assez grossier. Je n'aime pas du tout ce jeu.

WILD WESTERN 1982
Un jeu de shoot dans une ambiance Western. Sur votre cheval vous combattez une horde de hors-la-loi tout en suivant un train. Original. Un concept sympa qui aurait peut-être mérité d'être approfondi par la suite.

CHACK’N POP 1983
Un jeu de plateforme à écran fixe, véritable ancêtre de Bubble Bobble, mais encore trop brouillon. Une vraie curiosité pour les fans de Bubble Bobble en fait.

[DECOUVERTE] Taito Milestones / Switch

ELEVATOR ACTION 1983
Vous infiltrez un immeuble équipé d’ascenseurs pour dérober des documents secrets. Vous démarrez de tout en haut et il faut rejoindre un véhicule en sous-sol en évitant les agents qui vous tirent dessus. Un peu brouillon comme jeu.

THE FAIRYLAND STORY 1985
Un autre ancêtre de la saga Bubble Bobble. TAITO se cherche encore sur ce jeu à plateforme à écran fixe. Ca reste intéressant de voir comment la firme a fait évoluer ses jeux de plateforme pour arriver au final à pondre de purs classiques un peu plus tard.

HALLEY’S COMET 1986
Un shoot qui fait franchement un peu rétro et maladroit pour 1986. Il est surtout assez moche visuellement à mon sens.

THE NINJAWARRIORS 1987
Un peu "next-gen" visuellement par rapport aux autres titres ! Je me demande même ce qu’il fait du coup dans cette compil ? C’est un beat’em all à loooong écran horizontal (de grandes bandes en haut et en bas) pas super adapté pour nos écrans. Je n’aime franchement pas le gameplay, ultra répétitif, ou il faut juste éviter ou tuer les ennemis qui vous foncent dessus à gauche et à droite comme dans Kung Fu Master.

[DECOUVERTE] Taito Milestones / Switch


Le tout est enrobé d'une présentation ultra minimaliste, pas d'historique de la firme, pas d'anecdotes, rien. Après il y a quand même des options pour chaque jeu : options d'affichage, filtres, triches, classement en ligne (très important pour le challenge)... On reste quand même sur notre faim.


Vous l’avez compris, nous n’avons pas affaire ici aux meilleurs jeux de TAITO, loin de là, mais aux jeux qui inspireront les véritables hits de TAITO. Je dirais que c'est une compilations de brouillons de futurs chef d'oeuvres ! Des curiosités en quelque sorte. Si on s’arrête à 1987, j’aurai voulu y voir Phoenix, Jungle Hunt, Tiger Heli, Arkanoid, Darius, Bubble Bobble, Slap Fight, Rastan Saga, Rainbow Islands, etc… des jeux qui nous parlent beaucoup plus et au concept abouti. Ici on s’adresse à un public hardcore rétrogaming qui veut tout connaitre des débuts de l’arcade, ou aux fans "pur et dur" de TAITO !

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST] Gran Turismo 7 / PS4 Pro

Publié le par Dr Floyd

GRAN TURISMO 7
Support : PS4 Pro

Existe également sur PS5
Développeur : Polyphony Digital
Editeur : Sony
Sortie : 4 mars 2022

[TEST] Gran Turismo 7 / PS4 Pro

Certes, l'arrivée de Gran Turismo sur PS1 en 1997 fut un gros événement... sauf que moi j'avais déjà revendue ma console, j'étais passé sur Nintendo 64 et sur PC (de gros kéké avec carte graphique 3DFX). Mais je les avais quand même essayé. Les deux premiers opus furent de bons jeux pour la première console de Sony, ils exploitaient visuellement à fond la machine, avec un certain réalisme de conduite. Mais j'avoue que j'ai eu beaucoup plus de mal avec la suite... Gran Turismo 3 et 4 j'ai trouvé ça assez redondant et chiant... Depuis j'ai renoncé. Pas que moi d'ailleurs, il est clair que la série a perdu de sa superbe avec les années. Mais bon en 2022 je redonne une chance au jeu. Alors je n'ai pas de PS5 (elle existe, vous l'avez vu ?) mais j'ai une PS4 Pro de looser, ça suffira largement !

[TEST] Gran Turismo 7 / PS4 Pro

J'ai renoncé à partir de GT4 car le jeu commençait à tourner en rond : courses ennuyeuses, pas d'IA (mais alors pas du tout d'IA !), pas de dégâts, et des voitures qui rebondissaient telles des auto-tamponneuses sur... des brindilles d'herbe :) Et puis la concurrence a fait très mal (comme avec l'arrivée de Forza). Allez on y croit, j'installe le jeu en version démat ! OUPS ! 103 Gigots d'agneau !!! Bordel !!!! Heureusement que je suis passé en 2020 de 1mega de débit à plus de 500 aujourd'hui, sinon je pouvais ranger le jeu (ou attendre 2 mois d'installation). 

[TEST] Gran Turismo 7 / PS4 Pro

Une heure après, ca y est c'est prêt ! ouf ! Sauf que maintenant on se paye une intro vidéo très longue et qui se la pète grave en racontant en images l'histoire de l'automobile.... suivi qu'un petit circuit test (et musical) sans intérêt... suivi encore d'une deuxième intro avec des images du jeu !!!! Bordel, je vais jouer un jour ? Arrivé sur l'écran principal, maintenant je me paye un tuto, heureusement il est court, mais on comprend qu'il y aura des mini tuto au fur et à mesure... On se paye alors une voiture de daube (une Compact jap') parmi 3 proposées, et on a accès enfin à 3 mini courses... puis un premier permis à passer. C'est un peu lourd, mais on s'en doutait, c'est l'esprit Gran Turismo : on est plutôt dans la simu de pilotage avec un côté "RPG" que dans le jeu de vraies courses. D'ailleurs, le créateur, Kazunori Yamauchi, revendique cet aspect RPG, qu'il dit avoir perdu avec les derniers opus, et donc pour lui ce 7eme épisode est un retour aux sources.

[TEST] Gran Turismo 7 / PS4 Pro

Les 2 ou 3 premières courses du jeu, avec les compact Japonaises, sont assez frustrantes... Je ne vais pas gagner les 24h du Mans avec une Toyota Aqua ça c'est sur ! C'est hyper mou du genou, les circuits sont courts, il n'y a que 7 concurrents, et on ressent déjà le problème principal de la série : l'IA qui semble toujours en encore totalement absente. Bon, on se dit que c'est le début, comme dans un RPG, et que ca va monter en puissance !? Mais c'est très looooong pour monter en puissance. J'ai plus l'impression de naviguer dans les menus du jeu que de rouler sur les pistes.

[TEST] Gran Turismo 7 / PS4 Pro

Le système de jeu est bien connu : on gagne des crédits en remportant des courses, on débloque des voitures au fur et à mesure, des catégories, des circuits... on peut aussi customiser son véhicule. Le tout avec un aspect Musée et la volonté de nous instruire sur l'histoire de l'automobile. Parfois il faudra passer des permis (très pénible) pour accéder à des compétitions (5 permis, pour 50 épreuves). Il y a sinon 60 défis dans un mode à part, et aussi un étrange mode rallye musical, où comme dans un SEGA Rally il faut passer des check points tout en écoutant de la musique. Hu ? Vous ne serez pas obligé de suivre le scénario non stop, les circuits débloqués pouvant se jouer en mode "arcade" avec les véhicules débloqués. Le time trial est également de la partie (ça j'aime bien).

Un mode multijoueurs bien sur, ou vous concourrez face a des adversaires à priori de votre niveau. Vous faites des tours de qualif' pour être bien placé, et toutes les heures une course est lancée. Le fairplay est de la partie car on connait la faille du jeu : foncer dans le tas dans les virages pour gagner rapidement des places, vu que les contacts et dégâts sont mal gérés. Vous pouvez aussi créer un salon pour organiser des compets maison. Il y a enfin un aspect communautaire/réseau social dans le jeu, mais vous savez ce que j'en pense, donc je ne vais pas en parler ! :)

[TEST] Gran Turismo 7 / PS4 Pro

Si on causait chiffres ? 420 voitures (fini les doublons bidons du passé juste pour se la péter). 34 circuits, avec plusieurs tracés chacun, ce qui donne environ une centaine de combinaisons. Les courses de rallye, comme toujours, restent anecdotiques. Du contenu gratuit, et payant, est prévu pour faire durer le jeu sur plusieurs années. Bon globalement ca va, y a de quoi faire, entre les modes de jeux, les bagnoles et les circuits.

[TEST] Gran Turismo 7 / PS4 Pro

Venons en à l'essentiel : le gameplay. C'est agréable à piloter, il faut le reconnaitre. Il parait encore plus avec la DualSense de gros kéké de la PS5, mais le soucis vient COMME TOUJOURS de l'IA ! Il n'y en a pas... même au bout de 7 opus, c'est dingue ! En solo les IA n'ont pas d'âme, les véhicules se suivent à la queue leu leu, quasi préprogrammés... du coup les courses se ressemblent toutes, on a l'impression d'être seul face à des huitres ! Et l'impact sur le gameplay est énorme. Et on a même la sensation de triche : des voitures qui se trainent devant vous, et qui accélèrent dès que vous passez devant. Bref, c'est du pur Gran Turismo. Le patron du jeu ne vise que le pilotage, le paramétrage poussé des bagnoles, le réalisme de la conduite... mais pas l'aspect compétition/adversaires, qui semblent pour lui accessoire. En solo, il est clair qu'on se sent vraiment seul ! En gros perso je ne trouve le jeu sympa qu'en mode time trial !

[TEST] Gran Turismo 7 / PS4 Pro

Quid du visuel ? Plus de révolution comme sur PS1 ou PS2... En 2022 le jeu ne propose rien d'exceptionnel, mais il est cependant beau. Les capacités de ma PS4 Pro sont respectées. Sur PS4 Pro ca passe en 4K, et en 60FPS (sauf pour les replays). Mais à l'image du gameplay c'est visuellement mou : le public, les animations tout autour, c'est très léger. La mise en scène, rien de bien terrible. La pluie, les reflets, les ombres par contre c'est pas mal. C'est mou aussi du côté de la gestion des dégâts (timides !) et des vues disponibles... La partie sonore me semble plutôt réussie (faites de petits réglages dans les paramètre pour mieux en profiter). Pour les musiques il y a de tout, entre jazz, rock et musique classique... mais bof, rien qui déchire le slip, c'est aussi mou de ce côté ! J'ai l'impression que le mot "mou" devient souvent dans mon test non ?

[TEST] Gran Turismo 7 / PS4 Pro

Bien pour ceux qui ne pensent qu'au plaisir de conduite, le réalisme de conduite, qui aiment la progression, qui aiment les bagnoles et leur histoire, qui aiment l'esthétique.... Pour ceux qui aiment l'action c'est justement trop propre, trop beau, et trop mou. On en a vite marre des nombreux menus, de l'aspect RPG et des courses plates du fait que les IAs sont nazes. Vous l'avez compris je ne suis pas super fan, MAIS je pense que c'est un bon jeu pour les accros du genre "Gran Turismo", pour les fans de la première heure, du fait de son aspect très structuré/évolutif, respectueux du jeu original. Gran Turismo, on aime ou on aime pas.

Publié dans TESTS

Partager cet article

[DECOUVERTE] Zombie Rollerz Pinball Heroes / Switch

Publié le par Dr Floyd

Zombie Rollerz Pinball Heroes
Support : Switch (démat)

Existe également sur PC
Développeur : Zing Games
Sortie : 2 mars 2022

 [DECOUVERTE] Zombie Rollerz Pinball Heroes / Switch

Je suis tellement en manque de jeu de flippers arcade (genre qui a totalement disparu chez les gros éditeurs) que j'ai craqué sur ce Zombie Rollerz Pinball Heroes. Clair qu'il a un look tablette, mais bon allez, je lui donne sa chance ! Je suis vraiment faible.

 [DECOUVERTE] Zombie Rollerz Pinball Heroes / Switch

Déjà ce n'est pas un pur jeu de flipper arcade, mais aussi un jeu de type Rogue Lite & Tower Defense, avec des persos à déplacer sur des cases entre chaque partie. Hum, ça pourrait être sympa si ce n'est pas trop typé jeu tablette (avec des déblocages à gogo) ! 10 héros sont disponibles, dans 4 mondes différents, pour venir à bout de 11 boss. Vous allez devoir dégommer des hordes de zombies avec vos balles ou vos flips. Il y a au total 50 types de zombies. Des pouvoirs et objets (300 à priori) sont à débloquer en explorant les maps case par case. Les dialogues tentent d'être drôles, mais bon, sans plus. Les tables de flipper sont assez basiques, même si il y a quelques puzzles et énigmes à résoudre. Alors à noter qu'on est dans le procédural, c'est à dire que chaque partie est différente, comme dans un jeu de type "Rogue". Mais bon, au final, globalement, ca respire quand même trop le jeu tablette.

 [DECOUVERTE] Zombie Rollerz Pinball Heroes / Switch
 [DECOUVERTE] Zombie Rollerz Pinball Heroes / Switch

Le style visuel est cartoon, on aime ou on aime pas. j'apprend que le jeu est à la base un jeu Apple Arcade, pas étonnant. Vieux fan d'arcade et de gros pixels que je suis, j'avoue avoir du mal avec les "graphismes smartphone". Mais bon c'est propre, même si la visibilité de la table de flip et des billes est parfois un peu confuse (encore plus en phase multi-billes). Mais ce qui me gène vraiment c'est la physique de la balle, et des contacts avec les flips, c'est très très basique, on est loin de la subtilité de la physique d'un vrai jeu de flipper, et ça c'est vraiment dommage. A noter sinon quelques légères chutes de framerate parfois.

 [DECOUVERTE] Zombie Rollerz Pinball Heroes / Switch
 [DECOUVERTE] Zombie Rollerz Pinball Heroes / Switch

Ce Zombie Rollerz peut être une bonne petite distraction si le côté "jeu tablette" ne vous dérange pas, dommage que les développeurs n'aient pas opté pour un pur jeu d'arcade, avec du scoring. On peut y prendre plaisir, vu la variété du jeu et des situations, sans compter le procédural. Un bémol sur la visibilité : quand c'est le bordel à l'écran on perd régulièrement la bille de vue. Je retourne jouer à Kirby Pinball.

Publié dans TESTS

Partager cet article

[DECOUVERTE] Conan Chop Chop / Switch

Publié le par Dr Floyd

CONAN CHOP CHOP
Support : Switch / Démat
Existe également sur PS, Xbox et PC
Dév : Funcom/Mighty Kingdom
Sortie : 1er mars 2022

[DECOUVERTE] Conan Chop Chop / Switch

Bon on m'a proposé d'essayer Conan Chop Chop sur Switch, quel drôle de titre. Mais bon dès qu'on parle de Conan Le Barbare moi je répond présent ! Alors ce n'est pas un jeu de baston, mais un RogueLite comme on dit, avec option mode co-op (local ou en ligne). Bon le style visuel est particulier, "fait-main", assez joli et coloré, enfantin, c'est plutôt agréable. On est pas du tout dans un rendu pixel-art, dommage, moi je préfère ce style en tant que vieux gamer des années 80. Il est clair que le jeu s'adresse aux plus jeunes car il ressemble plus à un jeu tablette qu'à un jeu console.

[DECOUVERTE] Conan Chop Chop / Switch

je ne vais pas m'étaler sur le scénario. Vous êtes la grand guerrier Conan, avec des gros muscles, et vous devez contrecarrer les plans du perfide magicien Thoth_Amon. Bordel comment c'est flippant ! Ca va cogner et frapper sur les créatures et boss qui oseront se mettre en travers de votre chemin. Même si le jeu a un look enfantin, il n'est pas casu : si vous mourrez, vous recommencez au début, bah oui genre oblige ! Donc il ne faut pas faire n'importe quoi.

[DECOUVERTE] Conan Chop Chop / Switch

 L'exploration et la progression au milieu des monstres n'est pas trop frustrante si vous y jouer sérieusement, avec déblocage d'armes et de compétences, Aussi il y aura des zones de repos où vous pourrez acheter objets et soins divers. Après avoir vaincu 4 boss, vous rencontrerez alors le grand méchant boss final. A noter que les parties ne se ressemblent pas car les maps sont générées en procédural, genre oblige à nouveau ! Chaque nouvelle partie est donc un nouveau challenge.

[DECOUVERTE] Conan Chop Chop / Switch

Il y a 4 personnages sélectionnables, et c'est jouable jusque 4 en même temps, et c'est là qu'on se marre le plus. C'est un bon petit jeu indé, une bonne initiation au genre RogueLite, mon plus jeune garçon adore, moi bof, je suis trop vieux je pense. Le jeu existe aussi sur PS4, Xbox et PC, mais franchement c'est fait pour jouer sur Switch en priorité. Bon je vous laisse, je vais aller prier Crom !

Le trailer pour vous faire une meilleure idée (rassurez-vous c'est sous-titré en français !)

Publié dans TESTS

Partager cet article

[DECOUVERTE] Moto Roader MC / Switch

Publié le par Dr Floyd

Moto Roader MC
Support : Switch

Jeu PC Engine CD de 1992
Editeur : Ratalaika Games
Sortie : 25 février 2022

[DECOUVERTE] Moto Roader MC / Switch

je ne connaissais pas Moto Roader MC, même pas le titre du jeu, quelle honte ! Du coup je découvre que c'est un jeu PC Engine CDROM (NCS, 1992), un Super Sprint like en fait, c'est à dire un jeu de course de mini-bolides sur des boucles de circuits à écran fixe. J'adorais Super Sprint, j'adore toujours d'ailleurs, je l'ai retourné dans tous les sens sur Atari ST en 1987 (version géniale). Par contre ici on est plus dans un genre futuristes que dans des courses de pseudos F1. Allez Vrooom c'est parti !

Pour contrôler votre bolide il y a 2 options : diriger la voiture dans la direction du stick, simple mais pas très fun et sans sensations, ou alors accélérer avec le bouton et tourner à gauche et à droite, plus complexe, mais cela donne bien plus de sensations, notamment dans les virages, comme dans Super Sprint. Bref c'est la manière classique de jouer à ce genre de jeu. Moto Roader se joue seul contre l'IA, ou entre potes en local, jusque 5 joueurs.

[DECOUVERTE] Moto Roader MC / Switch

Les circuits sont nombreux et variés, ils proposent des accélérateurs, des tapis roulants, et autres divers obstacles. C'est assez nerveux, et comme les circuits sont petits, il faut être très concentré en permanence, sinon vous passez votre temps à jouer aux auto-tamponneuses, et donc à perdre du temps. Vous pouvez aussi balancer des missiles sur vos adversaires ! Un petit temps d'adaptation est nécessaire avant de vraiment commencer à s'amuser.

[DECOUVERTE] Moto Roader MC / Switch

Techniquement c'est très léger, ca n'exploite en rien la PC Engine, et encore moins le support CDRom... Il faut le dire ! On se demande d'ailleurs pourquoi ce jeu est sorti sur CD ??? Il n'a aucunement le look d'un jeu CD, et il n'a pas besoin de beaucoup d'espace de stockage ! Après recherche il y a eu une première version en 1987, Moto Roader (tout court) sur Hucard. Une version qui a été vendue d'ailleurs sur la Virtual Console de la Wii U en 2017. C'est vraiment un jeu minimaliste qui fait plus penser à un jeu Nes ou Master System, mais y a pas que la technique qui compte, y a le fun !

[DECOUVERTE] Moto Roader MC / Switch

Outre les classiques mode Course et Time Attack (avec vos records), il y a des modes bonus bienvenues ! Un mode "Rocket League" avant l'heure en 2D, où vous poussez un ballon avec votre voiture pour marquer des buts, sur plusieurs terrains de jeu. Sympa ! Rocket League s'est-il inspiré de ce jeu ? Je ne sais pas. Il y a aussi une sorte de mode "Smash Bros" où il faut éjecter l'adversaire de l'arène ! Peut-être d'autres choses, je n'ai pas pousser à fond l'exploration des options. En tous cas ces bonus sont réellement un plus.

[DECOUVERTE] Moto Roader MC / Switch

Moto Roader MC ne paye pas de mine, vraiment pas, mais il est quand même assez fun à jouer. Je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi il est sorti en CD sur PC Engine, mais voilà c'est comme ça. Les courses proposent du challenge, le time-attack aussi, et les modes annexes sont funs avec un Rocket League avant l'heure. Un petit jeu minimaliste, mais à découvrir.

Publié dans TESTS

Partager cet article

[DECOUVERTE] Hot Wheels Unleashed / Switch

Publié le par Dr Floyd

Hot Wheels Unleashed
Support : Switch

Existe également sur PS, Xbox et PC
Editeur : Milestone
Sortie : 30 septembre 2021

[DECOUVERTE] Hot Wheels Unleashed / Switch

Hot Wheels Unleashed ça respirait le bon gros nanar à plein nez. Mais comme il y eu quelques bons retours, et étant toujours aussi fan de jeux de caisses (même du genre « Micro Machines »), j’ai voulu essayer. Et sur Switch, car imaginant qu’un tel jeu ne justifie pas de toute façon la nécessité de l’avoir sur une console gonflée au botox.

[DECOUVERTE] Hot Wheels Unleashed / Switch

Pas mal de choix dans les menus : course rapide, mode histoire avec une map à débloquer, jeu en écran splitté, online, time trial, déblocage de bagnoles et d'améliorations, et même la possibilité de concevoir vos circuits. What else ? Les graphismes sont agréables et le framerate est bloqué sur un correct 30FPS qui ne pose aucun soucis visuel. In game, pas mal de circuits, avec des passages ouverts, souvent aériens façon Mario Kart 8 avec des loops, le but étant de terminer la course en tête (seulement 12 voitures, c’est un peu léger certes), parfois sur 3 tour, d’autres fois sur un parcourt unique assez long, avec des zones de boost, ou des barrières de blocages, voir des trucs sadiques (genre des ventilos qui vous font tomber de la piste)… Voilà, tout ça me semblait pas trop mal…  Aie... Ouais bah vous vous doutez de la suite...

[DECOUVERTE] Hot Wheels Unleashed / Switch

Car hélas deux soucis principaux sont vite apparus : les dérapages, qui sont loin d’être bien gérés (n’est pas Mario Kart qui veut !) Déjà ils sont assez difficiles, mais bon là c’est une question de dextérité, et tel Benjamin vous maniez le stick avec beaucoup de dextérité ! Mais malgré tout ces glissades ne sont pas agréables à pratiquer. Aussi visuellement c’est assez raté quand vous heurtez les bordures en pleine glissade : des saccades visuelles peu agréables apparaissent. Mais bon, admettons.

Voici maintenant le réel GROS problème du jeu : les IAs et la difficulté. En facile c’est… trop facile, des les premiers virages vous êtes en tête pour ne plus jamais la quitter. Pas grave, passons en mode normal, car comme François je suis quelqu'un de normal, mais je pratique les voitures de course, pas les scooters de le loose. Sauf que en mode normal c’est aussitôt très très difficile, et il faut alors faire un quasi sans faute pour gagner ! Lié au fait que vos 11 adversaires semblent toujours groupés du début à la fin. Ca respire l’IA très basique, et ça tue le fun et la sensation de faire face à une vraie course. Très embêtant.

[DECOUVERTE] Hot Wheels Unleashed / Switch

Il ne manquait pas grand-chose à ce jeu bordel à sprites ! Des dérapages un peu mieux bossés et une difficulté mieux gérée… Bref des choses facilement réglables (surtout le 2ème point !), mais comme souvent dans les jeux modernes on a désormais l’impression qu’en fin de dév’ plus personne ne teste réellement le gameplay mais uniquement la détection de bugs. Les jeux sont fait sans passion, uniquement dans le but de générer du cash. Au final ce problème d’IA gâche totalement le jeu, à 100%, et je ne peux le conseiller. Vraiment dommage car le potentiel était bien présent.

Publié dans TESTS, UNE

Partager cet article

[TEST] MXGP 2021 / PS4 (Pro)

Publié le par Dr Floyd

MXGP 2021
Testé sur PS4 Pro

Existe également sur Xbox et PC
Développeur : Milestone
Sortie : 30 novembre 2021

[TEST] MXGP 2021 / PS4 (Pro)

Le nouvel MXGP, cru 2021, est arrivé ! Le championnat officiel de MXGP et MX2, avec plus de 40 pilotes qui se battent dans la boue sur leur engin à deux roues ! J'adore ! Sauf que, nouveau coup de massue pour les Gamopats poilus que nous sommes : la licence ne sort plus en boite, c'est du démat' uniquement désormais... Arf ! Le grand remplacement est en marche ! Monde de merde.

Niveau contenu rien à dire c'est assez costaud : mode solo pour les impatients, mode multi-joueurs et mode carrière avec pour point de départ le championnat MX2. Fenêtres de transfert, contrats, défis et activités supplémentaires, etc... ça semble encore plus complet que d'habitude. 16 circuits dont 4 retours d'anciennes gloires : Ottobiano en Italie, Ernée chez les fromages qui puent, Leon au Mexique et Egueda chez les Portugais poilus. Un mode Waypoint pour faire des courses sur le Playground, créer des défis et les partager entre potes. La possibilité de télécharger des pistes dans une base de donnée, car il est en effet possible de créer vos circuits (pas essayé encore).

[TEST] MXGP 2021 / PS4 (Pro)

Techniquement c'est pas mal (Unreal Engine), que de progrès depuis la première version PS4 de cette licence ! Les motos sont bien modélisées, les effets climatiques très réussis (les courses sous la pluie et dans la boue sont sublimes), les nouvelles petites animations des pilotes sont appréciables, le niveau de détail du décor satisfaisant... mais on pourrait faire franchement mieux pour le public car les spectateurs sont un peu tendus du slip. Le terrain est bien déformé, avec de belles bosses qui influent réellement sur votre pilotage, mais on ne peut pas vraiment déformer nous-même le sol avec nos passages. Plusieurs vues sont disponibles dont la fameuse vue guidon ou une vue casque pour cette fois ci une immersion totale. Ces vues ne sont pas gadget, c'est très jouable ! Pour le son des motos je ne pourrais pas dire si c'est crédible, je ne suis pas expert, mais pour un bytos comme moi, ça me convient très bien. 

[TEST] MXGP 2021 / PS4 (Pro)

Question framerate, j'ai testé le jeu sur PS4 Pro, c'est quasi fluide oserai-je dire... Pas de flou comme on en voit souvent sur les jeux à 30FPS. J'ai cependant du mal à déterminer à combien de frames tourne le jeu. C'est proche de 60 mais on perçoit juste quelques saccades dans le défilement des images quand il y a trop de pilotes à l'écran, mais franchement ce n'est pas gênant. Rien de négatif. je suppose que c'est parfait sur la PS5 qui envoie l'homme sur Pluton ? Du moins j'espère ! 

Points négatifs ? La gestion des contacts un peu étrange dans certaines circonstances, comme le rebond possible sur un pilote après un saut. Les replays totalement saccadés ! Volontaire ?! Si oui bah c'est raté comme effet ! Enfin les intros avant courses sont toujours les mêmes et sont fades... Ca manque de fun, de fesses, comme sur les anciens jeux à l'ambiance arcade ! On a l'impression que depuis 10 ans les développeurs sont des gens tristes ?

[TEST] MXGP 2021 / PS4 (Pro)

Niveau gameplay je n'ai pas beaucoup de reproches, à part l'IA qui peut parfois vous rappeler que vous êtes dans un jeu vidéo et non dans le monde réel. Le comportement de votre moto lui semble assez crédible, la physique assez réaliste (selon vos réglages dans les paramètres de jeu!). Le casu y jouera simplement comme dans un jeu d'arcade, le pro lui positionnera son pilote sur l'engin, comme charger l'arrière en accélérant, charger l'avant pour pivoter subtilement dans les ornières, etc... ceci à l'aide du stick droit. A noter qu'un absurde mode Flashback pour les kékés est disponible (je supporte pas ça !).

[TEST] MXGP 2021 / PS4 (Pro)

Les fans du genre motocross ne seront pas déçu, ce MXGP est un bon compromis entre fun et réalisme, selon le paramétrage que vous appliquez. La réalisation globale est digne de la PS4. Je ne suis pas fan de ce sport mécanique dans le monde réel mais j'adore y jouer sur console sans me prendre la tête : c'est à dire faire un championnat sans me soucier de rien au niveau carrière, et sans trop pousser le réalisme. Cela me convient. Dommage qu'il ne sorte pas à boite bordel de sprites poilus ! Très très bonne licence ! Très bon jeu de genre qui mérite quelques bons suppos.

SUPPOS : 5/6

suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Sinon vous pouvez rejouer à Enduro Racer sur Atari ST !

Sinon vous pouvez rejouer à Enduro Racer sur Atari ST !

Publié dans TESTS

Partager cet article

[DECOUVERTE] Gynoug / Megadrive

Publié le par Dr Floyd

GYNOUG
Support : Switch

Existe également sur PS4 et Xone
Sorti à la base sur Megadrive en 1991
Développeur : Ratalaika Games
Développeur d'origine : Masaya
Sortie : 12 novembre 2021

[DECOUVERTE] Gynoug / Megadrive

Après le jeu Megadrive Gley Lancer (1992) il y a quelques jours, c'est au tour de Gynoug (1991), des mêmes développeurs, de sortir sur nos consoles modernes. Bah oui ils ne sont pas sortis dans l'ordre. A noter qu'aux USA ce jeu se nomme Wings of Wor. Tout comme pour Gley Lancer, Gynoug est lui aussi à la source de vastes débats...

Le jeu original sur la console plus forte que toi

Le jeu original sur la console plus forte que toi

Oui, ce jeu fait beaucoup parler : gameplay nullisssime pour certains, génial pour d'autres, design affreux pour certains, sublime pour d'autres... Jeu Megadrive quelconque pour certains, culte pour d'autres... Qu'en est-il vraiment bordel à sprites ?! Mon retour après quelques parties (je n'avais jamais essayé ce jeu difficile à trouver en cartouche).

[DECOUVERTE] Gynoug / Megadrive

Vous êtes Wor et vous devez sauver le monde, du moins la planète Occus. L'originalité est que vous ne pilotez pas un vaisseau spatial mais un ange ailé, une sorte de clone de Icare. Ambiance fantasy/antiquité, mais au final les niveaux ressemblent assez à des niveaux classiques de shoot'em up. Au programme 5 niveaux, assez longs, avec chacun un demi-boss et un boss, et un niveau final pour le boss ultime.

[DECOUVERTE] Gynoug / Megadrive

Le gameplay est assez basique : Un bouton de shoot, un bouton d'attaque spéciale. Vous récupérez des ailes pour gagner en vitesse (attention à ne pas vous déplacer trop vite cependant), des orbes rouges pour concentrer vos tirs, des orbes bleues pour des tirs élargis, et enfin des parchemins pour vos coups spéciaux. Voilà, simple et efficace. Trop simple diront les détracteurs du jeu ? Par contre un vrai problème : moi qui n'avais JAMAIS joué au jeu, dès la première partie j'ai flingué le boss du level 1 et 4 secondes... aucune subtilité : tu tirs dans sa tête sans bouger et c'est réglé, même pas le temps d'admirer son design. Très décevant ! Globalement Gynoug ne semble pas très difficile, mais je suppose que ça se corse sur la fin (j'espère). Il y a sinon plusieurs niveaux de jeu selon votre talent. Ca ne semble pas super bossé à vrai dire niveau level design, scoring et gestion de la difficulté.... Ah oui, pas de tableau de scores, juste le meilleur score, et ça c'est pas cool pour un shoot'em up.

[DECOUVERTE] Gynoug / Megadrive

Techniquement et esthétiquement c'est propre, mais ça ne casse pas des briques, malgré un travail soigné sur le fond avec des rotations et distorsions. Ca fait vraiment jeu Megadrive de première génération, avant la révolution Thunder Force III et IV. Certains disent qu'il est moche, c'est assez exagéré, je le trouve même moins moche que Gley Lancer sorti l'année suivante. L'ambiance est plutôt glauque, et les boss que j'ai pu voir assez sympa. C'est fluide, sans ralentissement, avec de nombreuses musiques (13 je crois) plutôt correctes.

[DECOUVERTE] Gynoug / Megadrive

Très peu d'options rajoutées sur Switch : affichage 4/3, pixel-perfect ou 16/9, rembobinage pour le kéké du dimanche, cheats, et filtres graphiques, rien d'autre, pas même de score en ligne, ce qui est dommage car il n'y a déjà pas de tableau de score dans le jeu original, ce qui est un réel défaut.

Au final on peut dire que Gynoug est un bon petit shoot'em up Megadrive, mais un shoot de première génération, sans prétentions. Il est assez simple dans son gameplay, dans son level design, dans son système de scoring hyper basique, et dans son esthétique assez quelconque. Tout ceci n'est pas forcement un désavantage mais les fans de spectaculaire à tout prix et de grosses difficultés seront surement un peu déçus. Moi qui aime les shoots épurés, bah je n'ai pas trop envie de descendre ce jeu, mais je ne vais pas dire non plus qu'il est génial. Un shoot 16bit surement un peu surcoté.

Publié dans TESTS

Partager cet article

[DECOUVERTE] Panorama Cotton / Switch

Publié le par Dr Floyd

PANORAMA COTTON
Portage de la version Megadrive de 1994
Support : Switch

Existe également sur PS4
Inin/Ratalaika Games
Sortie : 29 octobre 2021

[DECOUVERTE] Panorama Cotton / Switch

Je suis une burne, je ne connaissais pas Panorama Cotton sur Megadrive... Mais pas du fait qu'il soit rare, ou non sorti chez les fromages qui puent, ou horriblement cher... Non, non, bien pire que ça : je ne connaissais même pas l'existence du jeu ! Je suis une grosse burne, j'arrête Gamopat ! Mais en attendant je vais quand même jeter un oeil sur ce portage Nintendo Switch. C'est la fête du slip en ce moment pour les fans de la licence Cotton !

Après deux épisodes classiques, en version shoot'em up horizontal, c'est une surprenante version Megadrive qui déboule en 1994 (Success/Sunsoft) avec un changement radical de style et de gameplay : on passe en mode pseudo 3D, façon Space Harrier ou Galaxy Force ! Etrange choix quand même !

Si vous possédez l'original, vous êtes un homme riche !

Si vous possédez l'original, vous êtes un homme riche !

Bon alors c'est coloré, mignon, vif, rapide, délirant... comme dans un trip sous LSD ! Mais ça n'a vraiment plus rien à voir visuellement avec un épisode classique de Cotton ! On est vraiment ici dans le style Space Harrier avec sprites zoomés. On aime ou on aime pas. Mais en tout cas la console est bien exploitée, on ne pouvait espérer mieux sur la 16bit. A noter une intro soignée et longue, mais tout en japonais, sans oublier des musiques trop mimi.

[DECOUVERTE] Panorama Cotton / Switch

Le gameplay est particulier du fait de la pseudo 3D, il faut un temps d'adaptation pour la visée, que les fans de Space Harrier n'auront peut-être pas besoin ? L'esquive est la règle, mais n'oubliez pas de flinguer les ennemis et de récupérer les capsules. Le système de bonus/armement est très proche des opus 2D. Le jeu ne semble pas trop difficile (vous disposez d'une barre de vie), mais doit le devenir dans les niveaux suivants.

[DECOUVERTE] Panorama Cotton / Switch

Quid des options Vs la version Megadrive ? Le rewind, les savestates et les cheats.... Pourquoi, on est si nul que ça ? Et sinon, une option de tir ralenti, des options d'affichage (4/3, 16/9, perfect) et de filtres. Vous n'aimez pas le démat ? Je crois qu'une version limitée collector boite est prévue... elle vous coutera moins chère que le jeu en boite sur Megadrive je pense ;)

[DECOUVERTE] Panorama Cotton / Switch

Surprenant jeu Megadrive ! je ne suis pas super fan du genre Space Harrier à vrai dire, mais bon ce Cotton est une vraie curiosité et un bon jeu de scoring. Certes ce n'est pas impressionnant sur Switch, mais n'oublions pas que c'est un vrai jeu Megadrive. Dire que je ne le connaissais pas, mais quel gland !

Publié dans TESTS

Partager cet article

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 > >>