[TEST] GOLDENEYE 007 / Wii

Publié le par Ryo Hazuki

GOLDENEYE 007
Support : Nintendo Wii
Existe aussi sur Nintendo DS

Editeur : Activision
Développeur : Eurocom
Date de Sortie : 5 novembre 2010

goldeneye-007-wii-gamopat-box.jpg

GoldenEye... Golden... Eye... 007, James Bond... Rien qu'avec ça beaucoup de souvenirs doivent remonter chez bon nombre de gamopats ! Rappelez-vous, il y a 13 ans, Rare nous pondait ce jeu, un FPS qui allait devenir cultissime. Son aventure solo incroyable, son mode multijoueur ayant causé bon nombre de fou rires à des millions de joueurs ! Et quand aujourd'hui Eurocom décide de remettre le couvert, ça passe ou ça casse ?

Avant de commencer ce test, il faut garder à l'esprit que GoldenEye c'est à la fois le jeu vidéo de la N64 sorti en 1997 mais aussi le film sorti en 1995. Bien que le scénario restait globalement le même dans ses grandes lignes, l'interprétation était différente du film au jeu... Pourquoi je vous dit cela? Hé bien parce que ce GoldenEye 007 n'est PAS à prendre comme un remake du jeu de 1997 NI comme une adaptation fidèle du film de 1997, il est une autre interprétation de l'histoire originelle. Ce qui le prouve le plus, c'est bien sûr Daniel Craig qui vole la vedette à Pierce Brosnan. Est-ce que cela dérange ? Non, ça n'est pas un problème mais c'est sûr que cela peut-être considéré (à juste titre ?) comme un "viol".

goldeneye-007-wii-001.jpg

Ainsi, vous vous retrouvez toujours avec un James Bond qui doit récupérer le mystérieux satellite GoldenEye qui a été volé par une organisation secrète (Janus) mais cette fois-ci, le déroulement de l'histoire est très différent du jeu et du film. Alors que normalement l'organisation a une base de commandement à Cuba, celle-ci se trouve être au Nigéria dans cet opus Wii. Il en va de même pour le scénario qui se démarque, par exemple la révélation sur Janus arrive d'une manière plutôt surprenante et le jeu nous montre son parti prix. Beaucoup de prise de risque de la part d'Eurocom et c'est à saluer.

Malheureusement cela est terni par une mise en scène typée Hollywood & Call of Duty et avec des personnages totalement ratés... Le seul qui s'en sort finalement correctement c'est Daniel Craig. Mais Valentin, Ouroumov, Xenia, Natalya et Janus sont totalement foirés tant sur le plan physique que psychologique. Problèmes de droits oblige, les personnages ont un physique totalement différent mais il est tellement anecdotique, tellement cliché ! Tout comme leur psychologie qui tombe carrément à l'eau (Ouroumov' en tête)... sans compter l'absence de Boris dans le mode solo du jeu ! Si vous êtes fan du film et/ou du jeu de la Nintendo 64, vous allez avoir du mal à faire l'impasse sur le ridicule de la scène avec l'agent 006 et le Général Ouroumov' à la fin du level Facility... D'ailleurs à ce propos...

goldeneye-007-wii-002.jpg

Les niveaux ont eux-aussi été totalement remaniés ! On s'aperçoit finalement dans ce jeu que l'influence vient en fait bien plus du film que de l'opus N64 et cela se voit en particulier dans le level design. Mais une fois encore, de très (trop?) grandes libertés ont été prises par Eurocom et par exemple la fameuse poursuite d'Ouroumov dans les rues de Saint-Petersburg au volant d'un char d'assaut se transforme ici en une course poursuite dans un chantier, poursuivi par des dizaines d'hélicoptères et véhicules terroristes... Pour être très clair: vous ne reconnaîtrez les niveaux que par le biais de clin d'œil.

Venons-en maintenant au gameplay. Celui-ci est fait pour convaincre le plus de monde possible et c'est réussi comme ça n'a encore jamais été vraiment le cas sur la console de Nintendo. Vous aurez le choix entre une maniabilité à la Manette Classique, à la Manette GameCube et au combo Nunchuk Wiimote (ainsi qu'au Wii Zapper mais comme dirait l'autre: le Wii Zapper, Zappez-le) et CE N'EST PAS FINI ! Pour chacun de ces contrôles, vous pourrez configurer de façon plutôt précise la sensibilité des analogiques, du réticule à la Wiimote etc... Bref, chacun y trouvera son style de jeu en sacrifiant une bonne fois pour toutes quelques minutes d'essais.

goldeneye-007-wii-003.jpg

Et ce gameplay est très important parce que GoldenEye 007 se joue, globalement, de deux manières : soit vous faites le bourrin et espérez que ça passe (ce qui sera peut-être le cas dans le mode de difficulté le plus facile mais du miracle dans les difficultés les plus avancées, nous y reviendrons plus tard), soit vous la jouez au James Bond's Style en essayant de vous faire le plus discret et le plus efficace possible. Mais sachez que si vous êtes repéré par des ennemis (vous disposez de quelques secondes avant qu'un garde n'appelle ces petits copains en renfort), il vous sera inutile de continuer à shooter au silencieux mais sera plus judicieux de jouer de la gâchette avec une bonne mitraillette si vous tenez à la vie... En parlant de vie...

Il faut maintenant signaler la façon dont se déroule la gestion de la vie... Vous aurez là encore le choix : soit, par défaut, un jeu à la Call of Duty avec un écran qui devient de plus en plus rouge sang au fur et à mesure que vous vous faites toucher et qui vous impose de vous planquer pour recouvrir en quelques précieuses secondes de la vie. Soit le mode Classique 007 qui reprend le même principe que dans l'opus N64 avec une barre de vie qui ne se régénère pas et une barre d'armure. Un très bon point pour ce jeu.

goldeneye-007-wii-005.jpg

Sachez que les ennemis sont en fait des véritables joueurs coréens ! A 100 mètres ils sont capable de vous mettre une balle entre les deux yeux avec un 9mm ! Le problème, c'est que la précision sur-humaine d'une I.A. n'en fait pas pour autant une bonne I.A... et après quelques minutes on se rend très vite compte que l'Intelligence Artificielle de nos ennemis et incroyablement inégale. Autant ils peuvent retourner une table, se planquer derrière (script?), courir en tirant pour couvrir leur fuite... autant ils peuvent rester les bras croisés quand vous abattez tranquillement leurs collègues, et plus gênant encore vous repérer lorsque vous êtes à 150 mètres sans aucune raison. Et lorsque vous jouez dans un niveau de difficulté plus élevé que le niveau Recrue (facile), être repéré signifie bien souvent la mort car vous serez alors assaillie par une dizaine de soldat qui n'hésiterons pas à vous contourner et vous envoyer des grenades pour vous déloger de vos cachettes. Le stress se fait donc ressentir et il y a un véritable challenge à finir le jeu.

De plus, il faut tout de même avouer que le jeu est plutôt beau "pour de la Wii" ! Ça n'est pas incroyable mais c'est vraiment pas mal ! Il y a pas mal d'éléments interactifs (bien moins que sur l'opus N64, hallucinant mais il faut rien dire à notre époque) mais en revanche attendez-vous à rencontrer des bugs de collisions... Exemple : vous êtes au cœur d'une fusillade, vous vous planquez derrière une mur. En visant des ennemis, vous avez enfin une petite tête russe dans votre viseur... BIM... alors que ça aurait dû partir, votre balle ne dépasse pas le centimètre qui vous sépare de votre planque, il vous aurait fallu tirer un tout petit peu plus haut pour que la balle parte, auquel cas vous auriez bien sûr manqué votre cible.
Un autre exemple de bug de collision que j'ai rencontré deux fois était bien plus grave puisqu'il conduisait purement et simplement à la mort du personnage : vous marchez et tout à coup, zou, vous passez à travers le décors et finissez par mourir en touchant un sol invisible... Crispant lorsque vous avez survécu à une fusillade bien corsée !

goldeneye-007-wii-004.jpg

Heureusement, le jeu dispose de très nombreux checkpoints. Cela n'est pas dérangeant dans le sens où les niveaux sont bien plus grand que l'opus N64. Vous mettrez très régulièrement 30 minutes pour les parcourir, et ce dans le mode Recrue. Cela donne une durée de vie au jeu proche des 8-9 heures ce qui n'est vraiment pas trop mal pour un FPS d'aujourd'hui. D'autant que vous pourrez, comme sur N64, décupler cette durée de vie si vous souhaitez accomplir tous les objectifs de tous les modes de difficulté ! Le challenge est, comme déjà dit, très présent dans le jeu, il vous donnera du fil à retordre.

Un point important sur lequel je vais vite passer, c'est le multijoueur. Si le local est VRAIMENT anecdotique et même plutôt raté (pas de bots dans un mode multijoueur... c'est très fort !), le mode online lui se veut plutôt agréable, très fluide et contrairement à ce qu'on dit, loin d'être moche. Des mods à gogo dans une dizaine d'arènes, il se déroule à la manière d'un Call of Duty avec un choix d'arsenal et de l'expérience. Ce mode online a vraiment de quoi séduire mais il est vraiment dommage que l'on ne puisse pas créer de partie privée, parce que nul doute que le online sera très peuplé vu le nombre très restreint de FPS de qualité sur Wii.

On peut donc dire en conclusion que GoldenEye 007 sur Nintendo Wii n'est certes pas une bombe, certainement pas une révolution mais un FPS très honnête, brillant par son Gameplay et sa volonté de proposer autre chose mais accumulant bien trop de défauts pour en faire un titre incontournable. Ça ne casse pas, mais ça passe tout juste.

SUPPOS : 4/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

drhfloyd.jpgL'AVIS DU DOCTEUR
Quelle déception que ce GoldenEye 007, mais pouvait-il en être autrement en confiant le développement à Eurocom, un studio pas vraiment à la hauteur pour ce jeu mythique. Si on accepte les écarts de scénario et de level design avec la version N64, par contre le manque de finition, que ce soit dans l'habillage, ou alors dans le jeu en lui même qui comporte des bugs immondes (je suis passé deux fois à travers le sol en 1 heure de jeu !) est inacceptable. Le jeu est malgré tout sauvé du fait qu'il devient le meilleur FPS de la console (ce n'était pas difficile !), le seul réellement jouable comme un FPS de la Xbox 360 (UNIQUEMENT avec une manette classique équipée de grips), et également du fait d'avoir gardé la possibilité d'y jouer à l'ancienne avec une vraie barre de vie, même si Eurocom a privilégié le côté casual façon Call of Duty. Enfin visuellement on ne rien reprocher au jeu qui exploite très bien la Wii. On sera donc motivé pour aller jusqu'au bout, mais on pouvait vraiment espérer mieux.
SUPPOS : 3/6
 

Publié dans TESTS

Partager cet article

Votre iPhone et votre iPad ont la rage !

Publié le par Dr Floyd

On attend tous Rage sur PS3 et Xbox 360, et bien finalement c'est sur iPhone et iPad qu'il sort le premier ! Un excellent FPS sur rail qui explose tout ce qui a été fait jusqu'à présent sur ces supports. De plus le prix est plus que sympatoche : 1,59€ en HD sur iPhone 3GS, iPod Touch 4 et iPad ou 0,79€ en SD sur les vieux bousins style iPhone 3G.

rage-ipad.jpg

A noter quand même qu'il y a un gros bug au démarrage : il faut configurer votre gadget de geek en langue anglaise sinon le jeu plante. On espère une mise à jour rapide. Mais une chose est sûre, avec des jeux de ce type à ce prix, si iPapy se décide un jour à lancer une vraie console avec un pad, ça va faire très très très mal !

Publié dans NEWS

Partager cet article

Super Mario (en vrai ?)

Publié le par Dr Floyd

Vous aussi il vous est arrivé d'avoir des hallucinations dans la vie réelle après avoir abusé de jeu vidéo ?

Publié dans HUMOUR

Partager cet article

Gran Turismo 5 : Nouveau report...

Publié le par Dr Floyd

course-2CV.gif

... de 50 minutes, vous n'êtes plus à ça prêt vous le fan qui attendez le jeu depuis 2005 ? Il est en effet conseillé d'installer le jeu sur le disque dur de votre PS3 pour éviter de longs temps d'attente avant chaque course.

Donc prévoyez 6.4Go d'espace libre... et 50 minutes d'attente ! 50 minutes, ça va, faut voir le côté positif, pendant l'install vous pourrez jouer quelques dizaines de parties sur de bons jeux de course comme Turbo sur Coleco et Enduro sur Atari 2600. Ca vous permettra ensuite de comparer l'IA de ses jeux avec celle de GT5, pour voir si il y eu évolution, ou pas.

Comment ? 6.4Go ? Oui et alors ? Vous possédez une PS3 40Go archi pleine payée à prix d'or ? Bah dommage pour vous, virez quelques jeux. Sachant aussi qu'il y a de toute façon à la base une installation obligatoire de 256Mo.


"GT5 donne aux utilisateurs la possibilité d'une installation. Cela rend les temps de chargement beaucoup plus rapide, mais n'est pas une exigence lors de la première partie. Si les utilisateurs choisissent de ne pas installer les données d'emblée il le fera en plusieurs étapes, des zones nouvelles, pistes sont accessibles pendant le jeu normal." Sony

C'est ça la révolution du jeu vidéo : devoir installer tous ses jeux comme sur un vulgaire PC et attendre 50 minutes... La conséquence d'avoir proposé un lecteur BluRay inadapté au jeu vidéo et 256Mo de RAM insuffisants. Merci Kutaragi, merci les ingénieurs de l'époque.

Publié dans NEWS

Partager cet article

Croco-News

Publié le par Monsieur Sucre

croco amstrad

Allez hop nouveau patch pour PES 2011 dès ce mercredi 24 novembre. Au programme une meilleure IA, des tirs améliorés, des coûts de transferts revus, le coup du sombrero modifié et certains chants améliorés. On espère aussi pouvoir cracher sur l'arbitre, crier "hohisseenculé" ou déployer une banderole souhaitant la "bienvenue".... bah oui on veut du vrai foot !

Sony devrait annoncer une bombe vidéoludique le 11 décembre prochain lors des Video Game Awards. Certains parlent de Uncharted 3, d'autres de... Gran Turismo 6 qui pourrait sortir en janvier 2011.


Noël approche, Nintendo pense aux casuals, et va nous proposer le 3 décembre un bundle ultra réchauffé contenant une Wii noire, une Wiimote Plus et la Balance Board (noire également) accompagnée bien sur de Wii Fit plus. A l'année prochaine pour le même pack ?

Publié dans NEWS

Partager cet article

[RETROGAMING] Darkwing Duck / Nes

Publié le par Azerty0210

DARKWING DUCK
Support :
Nintendo NES

Editeur : Capcom
Développeur : Capcom
Genre : Plateforme

darkwing-duck-box-gamopat.jpg

1992, la NES est en fin de vie et les développeurs tirent le maximum de cette console mythique. Et à cette époque on trouve des jeux Disney sur toutes les plateformes. Alors quid de l’alliance entre Capcom et Disney pour ce DarkWing Duck ?

L’Histoire est plutôt classique. L’organisation criminelle F.O.W.L : Forfaitures Obscures Doubles Véreuses de Larcins (en Français) veut mettre la ville de « Bourg Les Canards » sans dessus-dessous. Cela va être l’occasion pour DarkWing Ducket d'intervenir ! Une petite intro rapide ou l’on voit DD chevaucher sa moto afin de sauver Bourg les Canards. Écran titre. Start. Vous êtes donc appelé à l’aide afin de mettre un terme aux agissements du F.O.W.L. Pour cela vous serez aidé par votre compère et ami Flagada, qui saura, grâce à ses talents de pilote d’avion, vous déposer au cœur de l’action.

darkwing-duck-000.png darkwing-duck-001.png 


16 couleurs, voilà ce que la NES avait à nous proposer… Et pourtant, les graphismes sont de toutes beautés, les couleurs chatoyantes avec des nuances du plus bel effet. Et surtout le détail des arrières plans est assez saisissant. Même si l’essentiel est basé sur l’univers citadin, les décors sont variés, sans impression de déjà vu. Les animations sont également réussies, notre héros bouge avec beaucoup de grâce (pour un canard). Observez notamment sa cape bouger au rythme des déplacements, que du bonheur. Les possibilités de mouvements ne sont pas légion mais largement suffisantes pour se sortir de situations périlleuses... Sauter, s’accrocher, se protéger avec sa cape tout en tirant, car oui, dans votre quête chevaleresque, vous serez aidé de votre fidèle compagnon : le pistolet à gaz customisable !

darkwing-duck-003.png darkwing-duck-004.png 


Les ennemis sont plutôt vicieux, il faudra souvent un bon timing pour les mettre KO. Les Boss sont vraiment sympa et collent au dessin-animé. J'en ai vraiment bavé pour certains. Justement venons en à la difficulté. Le jeu est plutôt ardu dans sa conception, pas insurmontable, mais souvent tout sera une question de timing. Fort heureusement la jouabilité est aux petits oignons, et vous ne pourrez vous en prendre qu’à vous même si vous ratez votre saut… Je vous rassure on est quand même loin, au niveau difficulté, d’un Megaman par exemple. Le coté positif est que le jeu est plutôt long. Les musiques et bruitages sont dans la norme, mais à vrai dire, vous allez vite les oublier. Rien de bien fameux de ce coté là….

Pari réussi pour Capcom et Disney avec ce jeu vidéo fidèle à l’animé. Une NES en pleine possession de ses moyens, avec des graphismes jolis tout plein et une jouabilité parfaite. De plus la difficulté est bien dosée, pas trop facile pour les gamers mais pas rebutante pour les joueurs occasionnels. Un Must Have. De plus la boite est magnifique !

Suppos : 5,5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Il faut bien l’avouer, dans l’univers de Disney ce Darkwing Duck, ou bien Myster Mask en version Française, n’est pas le personnage le plus connu. Une petite biographie s’impose : http://fr.wikipedia.org/wiki/Myster_Mask

Publié dans RETROGAMING

Partager cet article

Le Game & Watch BALL pour 45€

Publié le par Dr Floyd

ball-game---watch.png

Bonne affaire en ce moment chez notre partenaire NeoAmusement : la réédition du Game&Watch BALL (voir le test de Gamopat), le tout premier qu'a sorti Nintendo en 1980, passe à 45€. Pour un envoi du Japon comptez 5€ de frais de port (ou 13€ en colis express).

Publié dans BONNES AFFAIRES !

Partager cet article

On nous a menti : Segata Sanshiro est bien vivant !

Publié le par Pomchips

segata_sanshiro.jpg

Après la morte lente et douloureuse de la Sega Saturn, on le croyait disparu à tout jamais et pourtant Hiroshi Fujioka (plus connu sous le nom de Segata Sanshiro) est de retour !

C'est aux cotés de Yu Suzuki et pour la présentation de Shenmue City (une sorte de MMO qui arrivera début 2011 sur le service Mobage de Yahoo Japan) que le plus grand héros vidéoludique du monde a fait son grand retour. Après avoir prêté sa voix au père de Ryo Hasuki dans Shenmue premier du nom, Segata San reprendra du service dans la dernière production de Suzuki ! Les fans sont aux anges !


Au passage, le père de Hang-On a profité de cet évènement pour annoncer à Famitsu qu'il était prêt à produire Shenmue 3 sur n'importe quel support. Reste à trouver le financement...

Publié dans NEWS

Partager cet article

[TEST] Sonic Colours / Wii

Publié le par Dr Floyd

SONIC COLOURS
Support : Wii
Existe également sur DS
Editeur : Sega
Développeur : Sonic Team
Sortie : 12 novembre 2010

sonic-colours-wii-box-gamopat.jpg

La mascotte de Sega est sur tous les fronts, Sonic 4 en téléchargement, Sonic Free Riders avec Kinect, et également ce Sonic Colours sur DS et Wii. Et à la surprise générale l'infâme Robotnik est devenu sympa : pour se faire pardonné d'avoir transformé les gentils petits animaux en robots, il ouvre un parc d'attractions dans l'espace pour les amis de Sonic. Mmmm étrange...

Sonic, suspicieux, va quand même aller visiter ce parc avec Tails via un ascenseur spatial. Et pas de surprise dès le début du jeu, on retrouve le traditionnel jeu de plateforme 3D ultra rapide. mais bon cela reste moyennement convaincant, même si la caméra est très bien gérée. Il y a cependant des transitions en phase de gameplay 2D (à l'ancienne) plus sympa car plus précises à jouer, le jeu basculant d'une phase à l'autre de manière très spectaculaire. Côté level désign, pas de surprise, on retrouve les pics, bumpers, rails et autres loopings bien connus des fans. Le tout se joue soit à la wiimote seule, soit avec Chuck Norris en complément, ce qui est plus agréable car le stick est quand même plus précis pour ce jeu.

sonic-colours-wii-001.jpg

Pour détruire ses adversaires Sonic saute et se met en boule, ou alors s'abaisse et glisse sur le sol comme dans Vanquish (comparaison osée !). La nouveauté ce sont les pouvoirs de Sonic (limités dans le temps) qu'il récupère grâce aux extraterrestres libérés dans le parc. Il peut désormais se transformer en rayon laser, forer le sol, détruire le décor, escalader les murs, etc... On retrouve hélas le principal défaut de Sonic : on peut traverser les niveaux très rapidement (6 mondes avec plusieurs niveaux dans chaque, et des boss), et ils paraissent vraiment très courts. Le truc c'est de ne pas foncer comme un malade, en oubliant pas de ramasser les petits bonus cachés un peu partout.

sonic-colours-Wii-002.jpg

Côté réalisation c'est vraiment excellent pour de la Wii. Le jeu est bien mis en scène, la caméra s'en sort à merveille, c'est bien sûr très rapide, et avec surtout des graphismes de grande qualité, très détaillés et très colorés, avec beaucoup de variété. C'est vraiment du travail soigné. Devant ce déluge de détails le framerate s'est sort pas mal, il est constant même si il ne tourne pas à 60 img/sec. C'est un peu moins convaincant par contre du côté de la bande sonore assez banale, avec des musiques plus ou moins adaptées.

sonic-colours-wii-003.jpg

Rapide, coloré et beau, ce Sonic Colours est visuellement un régal. Le gameplay est par contre plus banal, même si le mélange 2D-3D et l'arrivée de nouveaux pouvoirs apportent un plus. Je ne suis pas spécialement fan de Sonic mais je pense que cet épisode est le vrai Sonic 4 (contrairement à la version HD sur XBLA et PSN) et qu'il plaire aux plus jeunes. Il y avait longtemps qu'on attendait un opus réussi de Sonic, il est enfin arrivé.

SUPPOS : 4/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Partager cet article

Yars' Revenge... 30 ans après !

Publié le par Dr Floyd

Matez moi cette vidéo :



Alors là Atari est allé chercher très très très loin !!! Qui aurait pu deviner que ce trailer présentait le remake HD de Yars' Revenge si le nom n'apparaissait pas sur la vidéo ?! Personne. Bah oui un des jeux cultes de l'Atari 2600 (et l'un des plus étranges en même temps) va faire son grand retour sur XBLA, PSN et PC 30 ans après.

Alors pour rappel à l'origine Yars' Revenge c'est un programme de 4Ko qui a fumé la moquette où vous jouez le rôle d'un insecte de l'espaaaaaace. Retour vers le futur :



Non ce n'est pas une parodie de publicité ! C'est la réalité du début des années 80, avec les mères de famille qui ne jouaient pas à Wii Sports mais à des jeux hardcore complètement délirants avec leurs enfants ! J'ai hâte de voir l'adaptation et le passage de 4Ko à plusieurs centaines de milliers de Ko...

Pour l'anecdote, le créateur de Yars' Revenge, c'est en même temps le créateur de E.T. The Extraterrestrial, consideré comme le jeu vidéo le plus nul de l'histoire ;) D'ici à ce que Atari nous en ponde un remake également...

Publié dans NEWS

Partager cet article

La Nintendo 3DS à 299€ ?!

Publié le par Dr Floyd

3DS-Zelda.jpg

299€ la Nintendo 3DS ? C'est en tout cas ce qu'annonce l'enseigne GAME en Australie... Une rumeur à prendre avec des pincettes, surtout venant des kangourous ! Mais sachant qu'elle sera vendue l'équivalent de 220€ au Japon, et connaissant le prix de la DSi actuelle (utilisant une technologie obsolète), on se dit que finalement c'est peut-être possible...


A 299€ la console aurait beaucoup de mal à percer, le grand public n'etant pas disposé à mettre cette somme dans une console portable, et encore moins en période de crise. Espérons toujours un prix compris entre 220 et 250€, ce qui malgré tout est déjà énorme pour un public essentiellement composé d'ados qui auront bien du mal à convaincre papa maman.

Publié dans NEWS

Partager cet article

Des ombres chinoises avec Kinect !

Publié le par Dr Floyd

Allez hop, nouveau piratage de Kinect, cette fois ci pour projeter une ombre chinoise sur le mur, le tout contrôlé par votre bras ! Je crois que Kinect va devenir l'accessoire favoris des "bricoleurs" plutôt que celui des gamers !

Publié dans INSOLITE

Partager cet article