[BEST OF 2021] Oh oui secouez-moi !!!

Publié le

[BEST OF 2021] Oh oui secouez-moi !!!

Secouer un bâton de joie le plus vite possible, en voilà un drôle de gameplay... Mais cela peut amener malgré tout à l'extase... vidéoludique, Decathlon est une légende du jeu vidéo, développé par David Crane, déjà auteur du célèbre Pitfall!

[Lire l'article]
 

Partager cet article

[BEST OF 2021] Gate of Thunder / PC Engine CD

Publié le

[BEST OF 2021] Gate of Thunder / PC Engine CD

Il fallait un titre fort pour la TurboDuo en 1992, et Gate of Thunder de Hudson, "offert" en bundle, va tenter de jouer ce rôle ! En 2021 notre patient Cormano est revenu sur cet excellent shoot !

[Lire l'article]

Partager cet article

[BEST OF 2021] Pitfall! / Atari 2600

Publié le

[BEST OF 2021] Pitfall! / Atari 2600

En 2021, notre Gamopat fou Rudolf III a terminé Pitfall! de Activision sur Atari 2600. Il était temps, le jeu étant sorti en 1982... Retour sur ce pilier de l'histoire du jeu vidéo.

[Lire l'article]

Partager cet article

[BEST OF 2021] Fire Emblem : Seisen no Keifu / Super Famicom

Publié le

[BEST OF 2021] Fire Emblem : Seisen no Keifu / Super Famicom

Mizuno84 est revenu en 2021 sur cet épisode Super Famicom de Fire Emblem, un des meilleures opus de la série, sinon le meilleur selon lui ! Incontournable pour les fans.

[Lire l'article]

Partager cet article

Cadeau de Noël : Old Towers sur Atari ST !

Publié le par Dr Floyd

Cadeau de Noël : Old Towers sur Atari ST !

Quoi de mieux pour terminer l'année qu'un nouveau jeu pour mon Atari ST préféré ! Old Towers est le portage d'un jeu existant déjà sur Megadrive et C64, et cette version est vraiment sublime. Belle présentation, bonne bande son, superbes graphismes, action réglée au millimètre. On croirait un jeu Amiga... en mieux ! Sur un ST de base ! Quoi que un Amiga 1200 boosté à 12Mo et 40mhz pourrait peut-être, sur un malentendu, égaler l'Atari ST ?

C'est signé Andy Noble, artiste aux multiples talents, qui n'est est pas à son coup d'essai en matière de jeux rétro. Vous pouvez vous en rendre compte sur son site, où le jeu est en téléchargement.

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

[BEST-OF 2021] Vampire Killer / MSX2

Publié le

[BEST-OF 2021] Vampire Killer / MSX2

La plupart d'entre nous connaissent par coeur Castlevania sur Nes, mais beaucoup moins la version MSX2, très différente et déconcertante... mais absolument géniale ! Rudolf III est revenu cette année sur ce jeu culte qui va vous donner envie de trouver un ordinateur MSX 2 !

[Lire l'article]

Partager cet article

[DECOUVERTE] Hot Wheels Unleashed / Switch

Publié le par Dr Floyd

Hot Wheels Unleashed
Support : Switch

Existe également sur PS, Xbox et PC
Editeur : Milestone
Sortie : 30 septembre 2021

[DECOUVERTE] Hot Wheels Unleashed / Switch

Hot Wheels Unleashed ça respirait le bon gros nanar à plein nez. Mais comme il y eu quelques bons retours, et étant toujours aussi fan de jeux de caisses (même du genre « Micro Machines »), j’ai voulu essayer. Et sur Switch, car imaginant qu’un tel jeu ne justifie pas de toute façon la nécessité de l’avoir sur une console gonflée au botox.

[DECOUVERTE] Hot Wheels Unleashed / Switch

Pas mal de choix dans les menus : course rapide, mode histoire avec une map à débloquer, jeu en écran splitté, online, time trial, déblocage de bagnoles et d'améliorations, et même la possibilité de concevoir vos circuits. What else ? Les graphismes sont agréables et le framerate est bloqué sur un correct 30FPS qui ne pose aucun soucis visuel. In game, pas mal de circuits, avec des passages ouverts, souvent aériens façon Mario Kart 8 avec des loops, le but étant de terminer la course en tête (seulement 12 voitures, c’est un peu léger certes), parfois sur 3 tour, d’autres fois sur un parcourt unique assez long, avec des zones de boost, ou des barrières de blocages, voir des trucs sadiques (genre des ventilos qui vous font tomber de la piste)… Voilà, tout ça me semblait pas trop mal…  Aie... Ouais bah vous vous doutez de la suite...

[DECOUVERTE] Hot Wheels Unleashed / Switch

Car hélas deux soucis principaux sont vite apparus : les dérapages, qui sont loin d’être bien gérés (n’est pas Mario Kart qui veut !) Déjà ils sont assez difficiles, mais bon là c’est une question de dextérité, et tel Benjamin vous maniez le stick avec beaucoup de dextérité ! Mais malgré tout ces glissades ne sont pas agréables à pratiquer. Aussi visuellement c’est assez raté quand vous heurtez les bordures en pleine glissade : des saccades visuelles peu agréables apparaissent. Mais bon, admettons.

Voici maintenant le réel GROS problème du jeu : les IAs et la difficulté. En facile c’est… trop facile, des les premiers virages vous êtes en tête pour ne plus jamais la quitter. Pas grave, passons en mode normal, car comme François je suis quelqu'un de normal, mais je pratique les voitures de course, pas les scooters de le loose. Sauf que en mode normal c’est aussitôt très très difficile, et il faut alors faire un quasi sans faute pour gagner ! Lié au fait que vos 11 adversaires semblent toujours groupés du début à la fin. Ca respire l’IA très basique, et ça tue le fun et la sensation de faire face à une vraie course. Très embêtant.

[DECOUVERTE] Hot Wheels Unleashed / Switch

Il ne manquait pas grand-chose à ce jeu bordel à sprites ! Des dérapages un peu mieux bossés et une difficulté mieux gérée… Bref des choses facilement réglables (surtout le 2ème point !), mais comme souvent dans les jeux modernes on a désormais l’impression qu’en fin de dév’ plus personne ne teste réellement le gameplay mais uniquement la détection de bugs. Les jeux sont fait sans passion, uniquement dans le but de générer du cash. Au final ce problème d’IA gâche totalement le jeu, à 100%, et je ne peux le conseiller. Vraiment dommage car le potentiel était bien présent.

Publié dans TESTS, UNE

Partager cet article

[RETROGAMING] SORCERY + / AMSTRAD CPC

Publié le par Dr Floyd

sorcery---box.png SORCERY +
Support : Amstrad CPC


Existe également sur C64, Spectrum,
MSX,  Thomson, Amiga, Atari ST


Editeur : Virgin / Amsoft
Développeur : The Group of Five

Année : 1985


MAJ du 21/12/2021

 

Sorcery + est un célèbre jeu de plateforme sur micro 8 bit et on peut dire qu'il est intimement lié à l'Amstrad CPC. C'est pourtant la réadaptation de Sorcery sorti en 1984 sur C64 et Spectrum (par Virgin). Cette nouvelle version proposée par Amsoft (un éditeur de jeux appartenant à Amstrad) nous offre en fait une quête supplémentaire et une fin différente. Ce jeu est devenu un indispensable pour tous les possesseurs d'Amstrad à l'époque.

C'est le tout le premier jeu Amstrad que j'ai acheté en 1985 et le tout premier jeu disquette de ma vie ! Bah oui avant le CPC je n'avais pas les moyens de me faire offrir un lecteur de disquette, d'autant que j'avais un Ti99 dont le lecteur coutait une blinde. Je ne vous raconte pas le changement de monde vs les jeux K7 ! Ce temps de chargement ultra rapide, ça changeait tout.

Le scénario du jeu est très profond, digne de celui de Rambo 2 : Vous jouez le rôle d'un sorcier qui doit délivrer ses huit compagnons détenus en otage par l'infâme Nécromancien, surement un type d'extrême gauche. Pour cela il faudra trouver les objets magiques qui vous permettront d'ouvrir la porte de leur prison. Vous changez de tableau de jeu via des portes placées un peu partout dans les coins, les tableaux sont fixes, il n'y a pas de scrolling. Une fois vos huit camarades délivrés, ce n'est pas fini, vous devrez alors retrouver les quatre coeurs d'or nécessaires pour anéantir votre ennemi.

sorcery-titre.jpg

C'est surtout par son aspect visuel que le jeu surprend : Les graphismes sont très colorés et détaillés, c'est du grand art pour une machine affichant seulement 160x200 pixels en 16 couleurs. De plus les sprites sont assez gros et se déplacent avec une fluidité totale. Revers de la médaille : le mélange des couleurs quand deux sprites se croisent, c'est très très moche, mais cela fait gagner du temps machine et permet un jeu très rapide. J'avoue qu'à l'époque cela m'a choqué. Coté ambiance sonore, les bruitages sont sobres mais efficaces, j'adore le bruit des portes, cependant il n'y a aucune musique (à part celle de l'intro).

Le jeu surprend aussi de part sa jouabilité : le sorcier répond parfaitement avec une petite touche d'inertie sympathique, il se déplace dans les airs et est soumis à la gravitation. Si vous lâchez la manette il tombera au sol. Certains passages sont très difficiles car il faut éviter de tomber dans l'eau (vous ne savez pas nager !) : comme vous devrez souvent frôler le niveau de l'eau ça se joue parfois "au pixel près" ! Cependant la grande fluidité de vos déplacements fait qu'avec de l'entraînement vous pourrez maîtriser ces passages avec dextérité ! Mais il faut savoir garder son sang froid. 

sorcery-plus-001.jpg

Le temps c'est de l'argent, il est donc limité. Aussi vous ne disposez que d'une seule vie avec un niveau d'énergie que vous pourrez entretenir grâce à des chaudrons magiques. Mais certains de ces chaudrons sont remplis de poison (de manière aléatoire, donc pas la peine d'apprendre par coeur les écrans, c'est très sadique !). Le jeu peut donc sembler difficile : inertie, ennemis à éviter, l'eau, les poisons, le temps limité... Cependant avec un peu d'entraînement vous en viendrez à bout sans problème. Même moi je l'ai terminé en 1985, c'est dire ! Le jeu est bien moins stressant et moins tordu que la plupart des jeux de plateforme de l'époque sur micro. Bien sûr pas de sauvegarde, il faudra donc terminer le jeu d'un bloc, c'est à dire tenir presque deux heures sans perdre votre vie. C'est pas non plus un jeu de tapettes, comme dirait Didier le roi du flipper.

La version CPC avec ses gros pixels bien colorés est vraiment la plus sympa, le jeu a beaucoup moins de charme sur les autres supports. Le jeu obtiendra un Tilt d'Or en 1985, tout comme son grand concurrent de l'époque, le jeu Cauldron de Palace Software. Il y a eu de grands débats à l'époque pour savoir lequel était le meilleur des deux. Sur Amstrad CPC aucun doute, c'est Sorcery+, Cauldron étant particulièrement raté sur ce support, contrairement à la version C64. Par contre sur C64 Cauldron est à privilégier, avis personnel que je partage.
 

cauldron.gif
Cauldron, le sorcier est ici une sorcière !

Sorcery + est un jeu sympa, mignon, et agréable, moins frustrant que la plupart des jeux d'action-exploration de l'époque. Malgré son défaut visuel lié aux bouillies de sprites il restera comme l'un des meilleurs titres de l'Amstrad CPC. Le jeu le plus célèbre du CPC de l'ère pré-grand public. l'Amstrad deviendra très vite un phénomène de société en France .

SUPPOS : 5/6

Publié dans RETROGAMING, UNE

Partager cet article

L'Amiga mini fera le minimum fin mars 2022

Publié le par Dr Floyd

L'Amiga mini fera le minimum fin mars 2022

On connait désormais la date de sortie de l'Amiga Mini, l'ordinateur qui en fera le minimum ! Sans clavier et avec seulement 25 jeux. Le 31 mars prochain. Ouf, on évite de peu le poisson d'avril !!! On connait aussi la liste de ces 25 jeux :

Alien Breed 3D
Alien Breed: Special Edition ’92
Another World
Arcade Pool
ATR: All Terrain Racing
Battle Chess
Cadaver
California Games
The Chaos Engine
Dragons Breath
F-16 Combat Pilot
Kick Off 2
The Lost Patrol
Paradroid 90
Pinball Dreams
Project-X: Special Edition 93
Qwak
The Sentinel
Simon the Sorcerer
Speedball 2: Brutal Deluxe
Stunt Car Racer
Super Cars II
Titus The Fox: To Marrakech And Back
Worms: The Director’s Cut
Zool: Ninja Of The “Nth” Dimension

C'est peu. Perso j'apprécie la présence de Kick Off 2, Speedball 2, Pinball Dreams et Stunt Car Racer. Mais le reste est pas mal. Heureusement il y aura un port USB pour rajouter d'autres jeux, ce qui sauve cet ordinateur du fiasco. Je le répète depuis son annonce, sans clavier fonctionnel, cela reste un gadget sans grand intérêt. Si j'étais médisant, je dirai "on s'est fout, de toute façon l'Amiga est une console à disquettes à la base". Mais je ne suis pas médisant.

Allez, la même chose, à taille réelle, et avec un clavier 100% fonctionnel, comme TheC64, et là j'aurai un avis moins tranché ;)

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

L'ours polaire défonce tout dans l'espace !

Publié le par Dr Floyd

L'ours polaire défonce tout dans l'espace !

La scène C64 est d'une vitalité à rendre jaja n'importe quel fan de Amstrad, Spectum ou MSX (pourtant très actives également). Et il y a un jeu très attendu depuis quelques temps sur C64, c'est "Polar Beer in Space" de Psytronik Software. Il est désormais disponible en téléchargement (compatible TheC64) pour $6.99 ! 

je vous repasse la promo officielle du jeu qui fait trop envie :

Et la version collector Big Box toujours en préco pour £39,99. Franchement il y a vraiment du level niveau technique et gameplay, on a affaire à un des meilleurs jeux jamais sorti sur C64, à classer aux cotés des production de Sarah Jane Avory !

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

[DECOUVERTE] MILLENNIUM 2.2 - ATARI ST

Publié le par Monsieur Atari

Millenium 2.2
Support : Atari ST

Existe également sur Amiga, PC
Editeur : Electric Dreams
Sortie : 1989

[DECOUVERTE] MILLENNIUM 2.2 - ATARI ST

Millennium 2.2, sorti en 1989 sur Atari ST, est une gestion-simulation de base lunaire. Stratégie et patience sont les maîtres-mots de ce jeu.

[DECOUVERTE] MILLENNIUM 2.2 - ATARI ST

Dévastée par un astéroïde, la Terre est devenue inhabitable et vous voilà réduit à survivre dans votre petite base lunaire avec une poignée de survivants. Survivre n’est pas un vain mot car vous démarrez le jeu avec très peu de connaissances et il vous faudra améliorer, puis perfectionner, les quelques acquis dont vous disposez.

[DECOUVERTE] MILLENNIUM 2.2 - ATARI ST

Première étape, trouver des matières premières afin de construire (vaisseaux, générateurs, habitations supplémentaires…) Par chance, la lune est riche en minerai. Arrivera tout de même un moment où vous aurez besoin de certaines choses introuvables. D'où l'idée d'explorer notre système solaire à l'aide de sondes, puis de coloniser et d’exploiter les quelques endroits habitables.

[DECOUVERTE] MILLENNIUM 2.2 - ATARI ST

Evidemment, de méchants pas beaux seront là pour vous mettre des bâtons dans les roues. Les Martiens vont ont à l’œil et ne se priveront pas de vous attaquer régulièrement, entravant ainsi votre course à l'expansion, jusqu’à ce que vous trouviez une parade pour les repousser, puis les attaquer vous-mêmes et de vous emparer de cette maudite planète rouge !

[DECOUVERTE] MILLENNIUM 2.2 - ATARI ST

Les orbites étant prises en compte, le jeu est très réaliste. Plus les planètes seront éloignées de vous, plus ce sera long pour un éventuel retour, en particulier les cargos chargés de matériaux rares ou la transmission de vaccin pour une colonie décimée par une maladie inconnue.

[DECOUVERTE] MILLENNIUM 2.2 - ATARI ST

Millennium 2.2 est passionnant pour les amateurs de gestion à long terme. Misant tout sur le fond, la forme est assez pauvre. Les graphismes sont dignes d’un 8 bits, avec des plans fixes, des tableaux, des données... Même les quelques combats en 3D ne sont pas folichons. De plus, le son est binaire, mais cela rend parfaitement bien l'ambiance glacée et austère de cette base spatiale abandonnée de tous. Le programme désignant aléatoirement quels planètes et satellites seront habitables, ainsi que la répartition des matières premières, chaque partie sera différente de la précédente. Le jeu plut tellement à l’époque qu’une suite, Deuteros : The Next Millennium, plus complexe, fut commercialisée en 1991 et toujours avec succès.

Enfin, il est à noter qu’une version moderne, baptisée Millennium Remake fut gratuitement publiée en 2006, avec des graphismes très PlayStation 1, et des bugs…

Publié dans RETROGAMING, UNE

Partager cet article

[MICRO 8 BIT] LE TI-99 DE TEXAS INSTRUMENTS

Publié le par Dr Floyd

MAJ du 18/12/2021

C'est en juin 1979 que Texas Instruments, entreprise d'électronique fondée en 1941 à Dallas (ton univers impitoyable !), présente le TI-99/4leur premier ordinateur familial et le premier ordinateur 16bit du marché ! Ah oui, bien avant le ST et l'Amiga ;)

ti99-photo-famille.jpg
La famille américaine moyenne épanouie grâce à l'arrivée du Ti-99 dans le foyer !?


LE TI-99/4

Un micro-ordinateur plutôt cher à son lancement : 1150$, c'est quasiment le prix de l'Apple II de Wozniak. Seul Jr Ewing pouvait se le payer ! Cher, mais équipé d'un puissant processeur 16 bit à 3Mhz doué en calculs (à leur place Sony aurait alors parlé d'ordinateur qui envoie l'homme sur Mars) mais hélas sous-exploité par le basic, le Ti-Basic (non programmé en assembleur mais en GPL) qui sera d'une leeeeeenteur affligeante ! Vraiment ballot ! 16ko de RAM seulement, mais à l'époque c'est la norme. Autre soucis : le clavier n'est pas mécanique et n'est vraiment pas de bonne qualité. Gênant pour un produit assez cher. Point positif : la présence d'un port cartouche. Bon c'est un galop d'essai...

 


Ca fait vraiment cheap pour un ordinateur aussi cher !


LE TI-99/4A

Car deux ans plus tard son petit frère, Bobby, arrive : Le TI-99/4A. Il sort en juin 1981 pour 525$, un prix déjà un peu plus sexy, cette fois ci abordable pour les loosers genre Cliff Barnes. Le 'A' faisant référence au nouveau processeur graphique (puce TMS9918A) qui gère le mode bitmap, et un clavier mécanique de qualité. De quoi emballer Pamela. Toujours 16ko par contre, ca devient un peu léger pour l'avenir (on sait que le Commodore 64 sortira fin 82 avec 64ko de RAM).



Bien plus classe avec un clavier mécanique !



L'écran d'accueil du TI99/4A... Original !


Le basic, légèrement amélioré, facile d'accès, reste cependant honteusement limité et toujours très lent, et n'exploitant pas les nouvelles capacités graphiques ! Quelle erreur ! Corrigée en partie : il faudra acheter la cartouche Basic Etendu pour pouvoir faire des choses intéressantes comme du dessin et des sprites. Et là c'est le panard : 32 sprites avec des capacités "magnify" pour zoomer leur affichage. Le basic gère même désormais le module de synthèse vocal. On peut alors obtenir des résultats spectaculaires qu'aucun basic concurrent ne peut égaler 'à part peut être le C64/128, mais très chiants à programmer). Mais cette cartouche coutera bien trop cher.

A noter aussi un port manette pour brancher 2 manettes de jeux spécifiques (non compatible Atari) proposant une prise en main et une précision catastrophiques. Même Benjamin Griveaux n'aurait pas réussi à les manipuler sans avoir des crampes à la main. j'en chiais tellement avec le jeu Parsec que je préférais presque y jouer au clavier !

Pire que les manettes de l'Atari 2600 ?

Pire que les manettes de l'Atari 2600 ?

CARACTERISTIQUES PRINCIPALES DU TI99/4A
- Microprocesseur 16 bits cadencé à 3,3 MHz (le TMS9900),
- 26Ko de ROM, basic intégré,
- 16Ko de RAM,
- Résolution texte : 32x24 caractères,
- Définition graphique de 256x192 en 16 couleurs,
- Clavier mécanique,
- entrée cartouche,
- un port manette (non compatible ATARI)

16 bit ! Bordel à sprites ! C'est très très impressionnant à l'époque sur le papier. Mais hélas c'est un vrai-faux 16bit. Mandrake, membre de Gamopat, et spécialiste du Ti-99, nous explique pourquoi :

"La carte mère a été optimisé pour le processeur TMS9985 mais suite a des soucis techniques, le microprocesseur fût remplacé par un TMS9900 sur une carte mère non adapté pour celui-ci donc traitement sur 16 bits, mais adressage de la DRAM sur 8 bits, on passe d'une autoroute 4 voies à deux voies. Avec un TMS9985 le TI-99/4A serait certainement à l'époque la référence en micro-ordinateur."

La boiboite !

La boiboite !

Donc ce processeur n'apportera en fait aucun réel avantage à l'utilisateur lambda par rapport aux autres ordinateurs 8 bit de l'époque : les jeux commercialisés par Texas Instruments étaient souvent sommaires, et ceux des éditeurs tiers pas forcement meilleurs que sur les ordinateurs concurrents.



Bill Cosby, superstar à l'époque, fera la pub du Ti99 aux USA



LA GUERRE TI-99 Vs Vic 20

En août 82 la bagarre commerciale fait rage aux USA avec le très "cheap"  Vic 20 de Commodore. Il devient alors possible d'avoir un Ti-99/4A pour 200$ : les ventes explosent ! le Ti99 devient leader des ordinateurs à la maison. Mais a quel prix ? Ce n'était plus rentable face à un Vic 20 qui fini par passer à 125$ puis... 99 $ !!! Le patron de Commodore, Jack Tramiel, est un pervers et veut voir ses concurrents s'effondrer ! S'en est suivi en plus un problème de fabrication...

Et là c'est le drame. La firme renonce et la production s'arrêtera en décembre 1983 un peu à la surprise générale ! Texas Instruments s'en retournera au monde professionnel et aux calculatrices.
Commodore a gagné la guerre, et peut conquérir tranquillement les USA, puis le monde, avec le remplaçant du Vic 20 : le Commodore 64.

L'ordinateur sera bradé en France aux alentours de 1200 francs, c'est là que les ventes vont décoller sur notre territoire, sur une courte période, une fois que tout est fini ! 83 000 machine auraient été vendues chez les fromages qui puent. Et je fais parti de ces "heureux" acheteurs, quelques semaines avant l'abandon... Certes totalement dégouté, mais heureux quand même d'avoir pu m'initier à l'informatique dessus. Et la communauté TI-99 en France restera très active encore 2 ou 3 ans, avec par exemple de nombreux listings basic publiés dans le fameux canard Hebdogiciel, et des jeux et accessoires trouvables par achat-correspondance pendant encore quelques années.


Incroyable : un Ti99 pour 110 £ !


Au final cet ordinateur n'a pas trop marqué les esprits du grand public en France et reste assez méconnu des rétrogamers en culotte courte : peu de logiciels de jeux et disparu avant la grande vague vidéoludique micro de 1983-1985 (Commodore 64, Spectrum, Oric, Amstrad CPC...). Par contre le Ti99/4A reste culte pour les vieux barbus de plus de 50 balais, et pour les familles américaines car il existait de nombreux jeux éducatifs sur cartouches (c'est un peu leur TO7).
 


LES MODULES D'EXTENSION


Il existait même un synthétiseur vocal, le Speech Synthesizer, à brancher sur le port d'extension avec un vocabulaire de 373 mots (en anglais). Le gadget ultra classe et ultre performant ! De nombreux jeux éducatifs utiliseront ce module, ainsi que quelques jeux dont Parsec. Le basic étendu l'exploite également.

Etaient disponibles également à des prix de ouf un lecteur de disquette, une extension mémoire, etc.... mais là il fallait gagner au loto pour se les payer !



Le Ti99 au complet : "ca arrache" quand même !


Fin 1985, le TI99 a disparu depuis bien longtemps mais certains magasins continuent à proposer du matériel "au rabais"...  Qui veut une unité disquette 360K au prix de 6500 F ?! LOL




LES JEUX 

L'essentiel de la logithèque est sur cartouches. Le Ti99 proposait des horreurs, mais également de très bons jeux, à tel point qu'on avait l'impression de deux générations de jeux sur le même ordinateur ! Parsec est certainement le plus connu et le plus célèbre des jeux produit par TI, c'est un excellent shoot'em up à scrolling horizontal. > voir mon test. A noter une assez bonne adaptation "maison" de Space Invaders avec TI Invaders. Mais globalement les jeux en interne ne volent pas bien haut :/

Du coté des éditeurs tiers des classiques de Parker Brothers et Imagic seront adaptés comme Popeye, Super Demon Attack ou Micro Surgeon. Quelques rares adaptations par Atari ou Sega également comme Dig Dug ou Buck Rogers Planet of Doom. Des jeux très difficiles à trouver en France. L'adaptation arcade de Donkey Kong est très réussie, un jeu sublime ! Il y avait donc de quoi s'amuser mais pas facile de trouver les cartouches en France.

Mon conseil : Parsec, Popeye, Donkey Kong.


Parsec de Texas Instruments (1981), le jeu référence !


Une fabuleuse version de Donkey Kong proche de l'arcade !


L'excellent Popeye de Parker


Tutankham de Parker


TI Invaders de Texas Instruments



Dig Dug de AtariSoft


Wing War de Imagic, avec des graphismes plus élaborés (existe aussi sur Colecovision)


Le TOP des jeux TI99 sur le forum de Gamopat :
https://www.gamopat-forum.com/t88948-top-ti-99-4-a


LE TI 99/4B ou /5 ?
Avant l'abandon de la gamme, je savais qu'un Ti99/8 était prévu (voir ci dessous) mais je ne savais pas qu'un modèle intermédiaire était aussi prévu, le modèle 4B ou 5. Un modèle à la fabrication moins couteuse, qui devait intégrer un mode 10Mhz (!!!), la synthèse vocale intégrée (je crois), un nouveau contrôleur, et plus de mémoire (32Ko voire 48). Le choix entre basic simple ou étendu n'avait semble t-il pas été tranché. Il devait contrer l'arrivée du C64. Et je pense qu'il aurait réussi. Il y aurait eu 5 proto de cette machine.


LE TI 99/8
Voici le prototype ultime de la gamme : le Ti99/8. Celui ci devait être équipé de 64Ko de RAM, avec le synthétiseur vocal intégré, le basic étendu en ROM + un langage Pascal, le processeur cadencé à 10Mhz (tout en restant compatible 99/4A) et un nouveau clavier. Une véritable bombe qui aurait pu en faire le meilleur micro du marché (jusqu'à la fin), largement devant le C64. Hélas cette machine de rêve ne verra jamais le jour. Bordel !

ti99-8.gif


L'écran d'accueil (basic étendu, pascal ou gestion des Mhz) :














> Un article US lié à ce proto

Bill Cosby aimait vraiment bien le Ti99 ?! Avant de mal finir...

Bill Cosby aimait vraiment bien le Ti99 ?! Avant de mal finir...

ACHAT UTILE OU PAS POUR UN RETROGAMER/COLLECTIONNEUR ?
Pour un retrogamer, non, si vous voulez gouter aux joies de la micro 8bit en cartouches mieux vaut investir dans un Atari 800XL (plus de jeux, de meilleure qualité) ou un MSX (pour les jeux Japonais). Trop peu d'exclu, sauf à vouloir jouer à tout prix à Parsec ! Pour un collectionneur, oui achat obligatoire, car c'est une pièce maitresse des années 81-83.

VALEUR SUR LE MARCHE DE L'OCCASION ?
Le Ti-99 a bien "circulé" assez bien en France, il est encore assez facile d'en trouver un sur Ebay, LeBonCoin ou Gamopat. En 2015, 30€ était un bon prix pour l'unité centrale seule, ou 50€ pour l'ordinateur complet en boite. En 2021 il faut hélas compter une centaine d'Euros. Beaucoup de jeux cartouche sont trouvables à prix très bas (moins de 10€), mais ce sont en général les daubes ! Les grands jeux sont rares et très côtés. Allez voir sur le marché US pour trouver plus facilement ces jeux.

Partager cet article