Retro Game Alpes : Level 4, Get Ready !

Publié le par Dr Floyd

Les 3, 4 et 5 juin de l'an de grâce 2011 aura lieu la quatrième édition du Retro Game Alpes, à l’espace Claretière au Fontanil (près de Grenoble).

Vous pourrez vous replonger dans l’univers des salles de jeux (bornes et flippers) et des consoles de jeux vidéo à gros pixels !
Sega, Nintendo, Atari, Amstrad, Commodore, Bally, Williams, Gottlieb… tous les noms qui ont marqué les Gamopat poilus dans les années 80 et 90 seront là.

 

RGA_2011_FINAL_800px.png



Au programme des 3 journées :

  • une multitude de consoles de jeu et ordinateurs, avec les meilleurs jeux connus,
  • tous les héros de cet univers : Pacman, Mario, Sonic, Alex Kidd…
  • des dizaines de flippers et bornes d’arcade de toute génération,
  • de nombreux tournois sur consoles,
  • un concours spécial sur flippers,
  • une grande tombola avec un flipper à gagner.


Alors si vous passez dans le coin début juin, n'hésitez pas, seul ou en famille, allez jeter un oeil. Gamopat soutient à fond ce salon rétro.

Tous les détails : plan d'accès, hébergement, etc... sur le site officiel.

Publié dans NEWS

Partager cet article

[TEST] Super Street Fighter IV 3D Edition / Nintendo 3DS

Publié le par Shion

SUPER STREET FIGHTER IV 3D EDITION
Support : Nintendo 3DS
Développeur : Capcom
Editeur : Capcom
Sortie : 26 février 2011 (Japon)
25 mars (Europe), 27 mars (USA)

ssf4-3DS-box.jpg

Si on omet les cross-over (Capcom VS SNK eo sur Gamecube et Tatsunoko VS Capcom sur Wii), cela fait 9 ans qu'un opus de la série phare de versus fighting de la firme d'Osaka n'a vu le jour sur une console de Nintendo, depuis Street Fighter Alpha 3 sur GBA. L'annonce d'un tel titre qui n'a plus rien à démontrer sur les consoles de salon HD, dans le line-up de la nouvelle portable de Nintendo, a soulevé bien des interrogations dans la communauté des fans. Démo technique ou vrai jeu à part entière, Gamopat a passé au crible cette dernière version de SSFIV et vous livre son verdict dans son tout premier test sur Nintendo 3DS.



PETIT MAIS COSTAUD...


La première chose qui marque lorsqu'on lance Super Street Fighter IV, c'est son contenu. Disons-le tout de suite, que ce soit au niveau des modes de jeu ou encore des personnages, le jeu est complet. Contrairement à la version i-phone qui nous proposait un SF IV plutot "light", SSFIV 3D Edition reprend les 35 combattants issus des opus PS3 et Xbox 360. Ces derniers ont tous leurs coups (normaux, spéciaux, super), ainsi que deux ultras parmi lesquels il faudra en choisir un au début de chaque combat. Capcom a également eu la bonne idée d'ajouter d'entrée, les costumes alternatifs (2 pour les persos issus de SFIV et 1 pour les 10 persos "inédits" de SSFIV). Les fans de Mecca-Zangief ou de Ryu dans son kimono déchiré, seront donc aux anges. On dispose aussi de toutes les provocations, les couleurs d'habits et phrases de fin de combats présentes dans les moutures HD. Un regret cependant, car on aurait bien aimé avoir les 4 persos de l'Arcade Edition (Yun, Yang, Evil Ryu et Shin Gouki).

Pour ce qui est des modes de jeux, bien sûr les habitués trouveront tout de suite leurs repaires avec le mode Arcade réglable sur plusieurs difficultés, ponctué de bonus stages et se finissant par un match contre le rival du perso que l'on a choisi avant d'affronter Seth (bien moins "cheaté" que d'habitude et donc plus simple à vaincre), voire Gouki ou Gouken en fonction des performances du joueur. Place ensuite au mode "Versus" qui permet d'affronter un ami en local, ie avec deux 3DS et deux jeux, ou encore l'ordinateur. Inutile de mentionner une option que certainement très peu de gens doivent utiliser, à savoir le CPU VS CPU qui réserve un intéret plus que limité ! Petite nouveauté néanmoins, c'est la possibilité de "partager son jeu" avec un ami qui ne l'aurait pas en sa possession. Il obtiendra alors une démo pour pouvoir jouer en VERSUS. Bien entendu, les persos sont limités, de même que les stages, mais c'est quand-même une bonne initiative à saluer de la part de Capcom.

ssf4-3DS-001.jpg

SIMPLE PORTAGE ?

Il est délicat de répondre à cette question, dans le sens où d'un côté, on est dans le déjà-vu, mais où d'un autre, il y a eu des efforts pour adapter ce "nouvel" opus à son nouveau support. Parlons donc des quelques nouveautés présentes ici. Inutile de faire du faux suspens, elles ne sont pas légions et elles ne révolutionnent en rien ce jeu, mais elles ont le mérite d'être là.

Tout d'abord, il nous faut parler du gameplay. Si en gros rien n'a changé par rapport aux versions HD (timings, coups, combos, savings, cancels, etc), Capcom s'est obligé à adapter les commandes à l'ergonomie de la machine (dont je parlerai un peu plus tard). Ainsi, l'écran tactile a une utilité. il va servir de raccourci. Je m'explique : SSFIV est un titre (tout comme les jeux du genre) ou la moindre erreur dans la maniabilité peut être fatale. De ce fait, sur le Touch Screen, nous avons 4 cases dans lesquelles on peut mettre des commandes. Cela peut aller de la projection aux supers/ultras en passant par les coups spéciaux. Cette configuration est néanmoins séparée en catégories distinctes:

- "Lite": pour le casual et/ou débutant. C'est simple, on peut choisir 4 techniques de son perso, parmi tous ses coups. Pour être concret, je vais donner un exemple avec Ryu:
SLOT 1: Hadouken (fort)
SLOT 2: Shoryuuken (faible)
SLOT 3: Super
SLOT 4: Ultra.
En appuyant sur le slot 1, ca aura le même effet qu'un "quart de cercle vers l'avant + Poing fort".
Dans le Slot 3, je peux, par exemple, mettre un EX Tatsumaki, etc... Bref, pour les "manchots" du quart de cercle ou du 360, avec ce système de configuration, ils pourront sortir tous les coups qu'ils souhaitent a leur guise. Bien entendu, les puristes ne vont pas apprécier, mais qu'ils se rassurent ! La deuxième configuration est faite pour eux.

- "PRO": pour les habitués donc. Les quatre cases sont toujours présentes, mais la liste des actions à y entrer est du coup restreinte. Seules les choppes, les Focus Attacks et les combinaisons 2 /3 touches (poing/pied) seront sélectionnables. De plus, lors des joutes en ligne, il sera possible de ne pas affronter de joueurs utilisant la configuration "LITE" en paramétrant son type d'adversaire, pour éviter de se faire spammer des Ultras ou des Hadouken à tout va.

ssf4-3DS-combo.jpg

Autre nouveauté, les figurines. Il y en a 500 à collectionner. Pour les obtenir, il suffit de jouer (arcade, en ligne). On finit par cumuler des points qui pourront être utilisés à la roulette, sorte de tirage au sort pour obtenir une figurine. Il sera également possible de les échanger avec des amis. Ces statuettes sont classées par perso et par niveau. Plus le niveau est haut et plus la figurine est forte (HP, attaque, défense). Ensuite, il est possible d'en sélectionner cinq qui serviront lors du "Streetpass". Cette nouvelle fonction est associée à la N3DS (qui fait presque la même chose avec les Mii). En effet, en croisant une autre personne avec une N3DS en veille dans la rue, ses figurines et les vôtres vont se battre et vous rapporter des points (pour acheter d'autres statuettes). Cette fonction n'attirera pas forcément les gamopats barbus, mais elle devrait rencontrer le succès auprès des plus jeunes.

Enfin, dernière nouveauté, la 3D. On a la possibilité de la désactiver, pour rendre le jeu un chouia plus fluide. A part, les cinématiques d'intro et de fin du mode arcade, tout le jeu profite de cet effet. Deux modes de combats sont disponibles : La vue classique, avec les persos vus de profils et le mode dynamique (ou 3D versus) avec la caméra qui se place en hauteur derrière l'épaule de notre combattant. Ce 3D versus est une nouvelle manière d'appréhender le gameplay, mais elle se révèle finalement peu convaincante, car les distances deviennent très difficiles à apprécier, ce qui pose problème pour le "zoning" essentiel dans ce type de jeu. Les pros préfèreront donc sans doute la bonne vieille vue classique et désactiveront l'effet 3D au bout de 2 combats, car ce dernier n'apporte rien.

ssf4-3DS-002.jpg

ET TECHNIQUEMENT CA DONNE QUOI ?

Graphiquement parlant, ce portage est une pure réussite. SSFIV sur N3DS est beau, très beau même et nous montre déjà ce que la N3DS peut avoir dans le ventre. Avec ce titre, on a vraiment l'impression de changer de génération dans le monde des consoles portables. Bien entendu, cette qualité graphique a un prix. Cela se voit notamment dans les décors moins détaillés, mais aussi moins profonds que dans les versions HD. Ces derniers sont également statiques, aucune animation n'est présente dans les stages, dommage donc pour ceux qui aimaient voir l'hippopotame sortir de l'eau dans le stage de la savane. Au début, cela peut surprendre, mais une fois dans l'action, on n'y fait plus attention.

Autre point important, l'animation. Non, SSFIV ne rame pas et j'ajouterai même qu'il est très fluide. Les animations des persos en général et des Ultras en particulier, sont franchement impressionnantes, et ce, même avec l'effet 3D activé. A noter qu'il y a deux manières d'enlever la 3D sur ce titre, en tournant la roulette sur la machine ou en la désactivant dans les menus.
Toutes les musiques des opus PS3/XBox 360 sont présentes (de même que les stages). Les voix et les bruitages sont très bons, bref, du bon travail.

ssf4-3DS-zoom.jpg

Pour ce qui est de la maniabilité, c'est délicat. Le jeu répond au doigt et à l'oeil. Ce qui pose problème tient plus de l'ergonomie de la machine. Si le D-Pad Made in Nintendo est plaisant dans sa forme, c'est sa taille (minuscule) et sa position (trop bas) qui vont davantage gêner. De ce fait, les ultras sont plus difficiles à sortir. Le stick analogique n'arrange pas forcément les choses. D'où l'utilité de l'écran tactile. Néanmoins, le fait d'appuyer sur un écran pour sortir des ultras (un peu a la Bleach sur DS) n'est plus vraiment du Street Fighter...

Enfin, la durée de vie de ce titre est excellente. Tout y est, de l'arcade aux défis, en passant par le versus en local ou en ligne, bref des heures à passer sur ce titre dont on ne fait jamais vraiment le tour.

Tout le contraire d'une démo technique pour épater tout le monde lors de la sortie d'une nouvelle machine, Super Street Fighter IV 3D Edition est donc un jeu complet et très bien réalisé. Capcom a vraiment fait du bon boulot. On regrettera seulement l'ergonomie de la console qui ne prête pas au confort en terme de maniabilité et, ce, malgré l'assistance de l'écran tactile qui casualise un peu trop le gameplay, ainsi que les ajouts de la version arcade qui auraient été les bienvenus. Ceux qui le possèdent déjà sur PS3 ou Xbox 360 n'y trouveront certainement pas un grand intérêt. Néanmoins, ce titre se révèlera idéal pour les joueurs qui se déplacent beaucoup et pour ceux qui n'ont pas encore franchi le pas des consoles HD. Il risque de rester pendant un petit moment le meilleur jeu du genre sur N3DS.


4,5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Partager cet article

Le sourire de la mort sur Xbox 360...

Publié le

deathsmiles-kameha.JPG

Publié dans Bannieres

Partager cet article

[RANDOMIZE] Astrosmash, le jeu de shoot "endurance"

Publié le

astrosmash-zoom.JPG

En 1981 la Mattel Intellivision est la console tendance des riches gamers qui veulent en mettre plein la vue graphiquement aux pro-Atari 2600. Cependant cette console ne dispose alors que de très peu de titres de qualité, et ce Astromash est d'un des meilleurs de la console... même si le concept est quelque peu étrange, entre Asteroids et Space Invaders, et avec un gameplay déroutant orienté endurance... en effet les parties pouvant durer très très très longtemps ! 

> Voir le test

Publié dans randomize

Partager cet article

Déjà des cartouches R4 pour la 3DS !

Publié le par Dr Floyd

La 3DS est à peine sortie au Japon (depuis Jeudi) que déjà circulent des hacks, comme cette cartouche R4 qui fait tourner des copies de jeux DS sur la 3DS. Alors certes les jeux 3DS ne sont pas encore hackés mais pour combien de temps ?


Publié dans NEWS

Partager cet article

Requiem pour une PSP

Publié le par Dr Floyd

Voilà c'est officiel, la PSP passe à 129$ aux USA... Ce qui ferait 95 euros, mais là ne rêvez pas ! Et pour l'occasion Sony lance une ultime campagne de pub... un peu en forme d'adieu avant la PSP 2...

Publié dans NEWS

Partager cet article

Half-Life, le film... Russe !

Publié le par Dr Floyd

Ce n'est certes pas le premier "fan-movie" basé sur Half-Life... Mais celui ci est réalisé par des Russes et semble vraiment exceptionnel ! Des suites sont prévues à priori. Bon ok les Russes sont avantagés au niveau des décors, c'est pas juste ;)

Publié dans INSOLITE

Partager cet article

Duke Nukem, la voix... en vrai !

Publié le par Fofo.Rider

Une petite interview de Jon ST John, une des voix les plus célèbres de l'histoire du jeu vidéo... celle de Duke Nukem !

Publié dans INSOLITE

Partager cet article

La Nintendo 3DS disponible !

Publié le par Dr Floyd

Vous n'avez pas oublié que la Nintendo 3DS sort aujourd'hui au Japon ?! Plus qu'un petit mois à attendre pour nous, et je propose aux impatients de mater une vidéo de déballage de la console... Perso je ne regarde pas, je préfère avoir la surprise du déballage moi-même fin mars.

Publié dans NEWS

Partager cet article

Tout sur Gears of War 3

Publié le par Dr Floyd

On sait déjà tout de Gears of War 3. La date de sortie officielle : c'est pour le 20 septembre prochain. Bah alors on est très en retard sur Killzone 3 qu'est ce que ça veut dire cette histoire ?! La jaquette du jeu ci dessous très banale avec Monsieur Muscles qui essaye d'impressionner l'ado pro-M, et le contenu du jeu : un copier-coller du 1 et du 2.

gears-of-war-3-box.jpg

Publié dans NEWS

Partager cet article

[MICRO 8 BIT] Les micro-ordinateurs LASER

Publié le par Dr Floyd

laser-logo.JPG

Saviez vous que Vtech, vendeur de produits électroniques basé à Hong Kong, aujourd'hui bien connu pour ses jeux électroniques éducatifs, avait sorti au début des années 80 sa gamme de micro-ordinateurs 8 bits ? Si nous connaissons ces ordinateurs sous le nom de Laser, il faut savoir qu'ils ont été distribué sous différentes marques dans le monde : Dick Smith, Texet, Salora...

Une gamme peu connue en France, mais distribuée malgré tout officiellement, on les retrouvait sans problème dans les boutiques spécialisées, j'en voyais perso trôner fièrement à côté des MSX ou C64 chez Boulanger. Certains ont peut-être commis l'erreur de s'en payer un à l'époque ? Faisons un point rapide sur cette gamme d'ordinateurs repompée sur la concurrence qui intéressera malgré tout aujourd'hui les collectionneurs fous de micro rétro :

On commence avec l'obscur Laser 100/110,  un dérivé du Tandy TRS80 au look assez médiocre, clavier gomme, un classique processeur Z80A à 3,54Mhz, 16ko de ROM contenant le basic, 2ko de RAM pour le modèle 100 (!!) et 8Ko pour le modèle 110... La définition graphique est ridicule : 128x64 en noir et blanc, et un mode texte de 32x16 caractères en 8 couleurs. Il y a une partie sonore, mais limitée à une voie. En fait je ne suis pas certain que cette machine soit sortie en France ?

laser-110.png

Le Laser 200/210 est plus connu chez nous : c'est quasiment la même machine mais avec 8 couleurs pour le texte et 4 pour les graphismes). Bref ce sont des machines d'initiation au même titre que le ZX81 ou l'Alice 32, n'espérez pas y trouver des jeux de qualité. Celui ci sera lancé à 98£ fin 1983 en UK, un prix très agressif mais ça ne sera pas suffisant pour inquiéter la star du marché chez les Rosbeefs : le ZX Spectrum. La machine sortira en France courant 84 à un peu plus de 1000 francs. L'échec sera bien sûr total.

laser-210.jpg


Enfin pour en terminer dans cette gamme, sortira également le Laser 310, équipé d'un clavier mécanique et proposant plus de mémoire : 16Ko. Sinon c'est le même hardware. La machine sera lancée en 1985 en France autour de 1500 francs.


laser-310.jpg

A côté de cela est lancé un modèle haut de gamme, à moitié compatible Apple 2 via l'émulation,  le Laser 3000. Il a déjà un peu plus de gueule il faut bien l'avouer. Il est équipé d'un CPU 6502A à 2Mhz, avec 64ko de RAM, 16Ko de RAM pour le basic, des modes graphiques de type Apple 2 (560x192 ou 280x192), 8 couleurs, et 3 voies pour le son. Il sortira en France en 1985 pour environ 5000 francs avec un lecteur de disquettes. Echec total à nouveau.

laser-3000-copie-1.jpg

Vtech sort en 1988 le Laser 128, un vrai clone de l'Apple II (Apple portera plainte mais il n'y aura pas de suite), CPU 65C02 à 3.6Mhz, 128Ko, les modes graphiques de l'Apple 2c et lecteur de disquette 5,25. Ce sera le clone le plus vendu de l'Apple 2 aux USA.

laser-128.jpg

Par la suite Vtech se lancera dans les clones de PC (XT, 286, 386 et 486) avant d'abandonner le secteur. Et franchement on ne les a pas regretté !

Partager cet article

Ubisoft flirte avec le gameplay ancestral...

Publié le par Dr Floyd

Alors là Ubisoft remonte dans mon estime, fini les jeux casuals, fini les jeux plein de DRMs, fini les lapins crétins, retour au gamaplay ancestral avec... Petits Flirts entre Amis sur Wii et PS3 ! On a même une vidéo de gameplay à vous proposer. Attention c'est du très lourd !


Ubisoft nous étonne de plus en plus ! Jusqu'où iront-ils ? Le porno bientôt ? Pourquoi pas si ça peut remplir les poches du Yves... Sortie prévue le 3 mars, les jeunes cadres dynamiques parisiens fans de Friends et de partouzes vont se jeter sur ce titre !

Publié dans NEWS

Partager cet article