Gemba-Games : 10% pour l'anniversaire de la Dreamcast

Publié le

Gemba-Games : 10% pour l'anniversaire de la Dreamcast

Venez fêter toute cette semaine les 15 ans de la sortie Européenne de la Dreamcast avec notre partenaire Gemba Games !

10% de réduction sur l'ensemble des produits Dreamcast pour les 20 premières commandes sans minimum d'achat !

Code à saisir avant de régler la commande valable jusqu'au 28/10/2014 : KATANA-15

Publié dans BONNES AFFAIRES !

Partager cet article

[BONNES AFFAIRES] Préco Super Smash Bros Wii U + adaptateur à 52,99€ !

Publié le par Dr Floyd

[BONNES AFFAIRES] Préco Super Smash Bros Wii U + adaptateur à 52,99€ !

Prix en forte baisse sur Amazon pour le bundle Super Smash Bros Wii U + Adaptateur manette Gamecube ! 52,99 port gratuit ! Livraison le 5 décembre.

[BONNES AFFAIRES] Préco Super Smash Bros Wii U + adaptateur à 52,99€ !

Et si vous voulez acheter en même temps la manette Gamecube Edition Speciale Smash Bros elle est proposée à 29,99€ port gratuit :

Publié dans BONNES AFFAIRES !

Partager cet article

Une fantaisie finale dans Minecraft...

Publié le par Dr Floyd

Midgar, la ville principale de Final Fantasy VII dans Minecraft ? Trop facile... un type assez fantaisiste a fait ça rapidement sur son temps libre... en seulement deux ans.

Une fantaisie finale dans Minecraft...
Une fantaisie finale dans Minecraft...

Publié dans INSOLITE

Partager cet article

La Xbox One sauvée par le foot américain ?

Publié le par Dr Floyd

La Xbox One sauvée par le foot américain ?

Enfin un rebond de la Xbox One aux USA ?! Elle se serait en effet vendue plus que la PS4 en septembre... selon Michael Pachter, la Madame Soleil du jeu vidéo (qui se trompe tout le temps) ! Selon cet escroc 325 000 Xbox se seraient écoulées contre 250 000 Playstation... Comment est-ce possible ? Une faille spatio-temporelle ? Un inversement des pôles magnétiques ? Non l'explication serait plus logique :

- Sony a proposé un bundle PS4 + Destiny à $450... Destiny étant finalement une semi-daube...
- Microsoft a proposé un bundle XOne + Madden 15 au prix agressif de $399... Madden, le jeu culte des amerloques ! Le tout à grands renforts de publicité.

Confirmation, ou pas, de ces chiffres dans quelques jours (par NPD Group), car avec Madame Irma Pachter il faut toujours se méfier...

Publié dans NEWS

Partager cet article

[GEEK] L'Empire contre-attaque... en 480 scènes !!!

Publié le par Dr Floyd

[GEEK] L'Empire contre-attaque... en 480 scènes !!!

Après Star Wars: A New Hope Incut en 2009, réalisé via un montage de mini-scènes tournées par des tas de fans (un Emmy en 2010 quand même !), voici enfin la suite avec The Empire Strikes Back Uncut !!! 2 heures de bonheur total via 480 court-métrages ! Fabuleux !

Publié dans GEEK

Partager cet article

[TEST FLASH] NBA 2K15 / PS4

Publié le par Dr Floyd

NBA 2K15
Support : PS4

Existe également sur XOne, PS3, X360, PC
Editeur : 2K Sports
Développeur : Visual Concepts
Sortie : 10 octobre 2014

Test flash du jouer amateur après 6 matchs en solo 
 (avant le test complet de notre spécialiste Warhol)

[TEST FLASH] NBA 2K15 / PS4

Et hop revoici pour la 16ème fois d'affilé NBA 2K ! J'ai encore en mémoire la première version sur Dreamcast en 1999 qui m'avait fait acheter la console aussitôt ! 16 années d'améliorations non-stop, et depuis longtemps la meilleure simulation de basket au monde, jusqu'à tuer le jeu NBA Live du concurrent EA ! Meilleur jeu de basket, voire le meilleur jeu de sport de tous les temps. Faut-il réinvestir dans l'opus 2015 après la déjà excellente version 2014 sur PS4 ? La réponse du néophyte en basket que je suis !

Oui je suis un néophyte en basketball, encore plus en NBA, mais j'adore ce jeu, et tous les ans je l'achète ! Car 1. j'adore les jeux de sport 2. je suis subjugué par le niveau des programmeurs de cette licence ! En attendant le test complet du spécialiste NBA de Gamopat, voici mes premières impressions :

Contenu
Tout simplement complet : saison entièrement paramétrable, carrière, basket de rue, entrainement, online, création d'un joueur à votre image... jusqu'à la présence de certaines équipes Européennes (dont 2 équipes françaises). Sauf que franchement elle ne servent à rien dans ce jeu... De plus j'ai essayé de jouer deux parties avec ces équipes et j'ai eu des problèmes de maillots trop proches à chaque fois (maillots blancs contre maillots blancs, génial). Bon pour ce mini test-aperçu je me suis contenté de débuter une saison NBA, donc je laisserai le mot final à Warhol qui lui va tout mater de fond en comble.

Menus
Comme quasiment tous les ans Visual Concepts modifie la façon de naviguer dans les menus... sans être capable de proposer quelque chose de simple et ergonomique ! Cela fait 16 ans qu'ils essayent, en vain ! C'est tout de même assez dingue. Bon malgré tout cette année c'est un assez bon cru... on va dire... hum...

[TEST FLASH] NBA 2K15 / PS4

Présentation des matchs
Enorme comme toujours, avec encore plus d'animations cette année, avec les présentateurs du match (un peu trop robotiques cependant), une mise en scène de l'avant-match superbe et variée, l'interview des coachs... On s'y croirait vraiment, non pas dans le stade, mais devant son poste de télé US avec des Bretzels... mais attention ne faites pas comme Bush.

Réalisation technique
L'écart avec 2K14 n'est pas énorme mais après quelques matchs on constate des améliorations dans tous les secteurs : public plus crédible encore (et moins nerveux), ambiance sonore de dingue, visages encore plus expressifs, maillots et shorts encore mieux animés, moins de cassures dans les animations, Et puis pas mal de rajouts de nouvelles animations en phase de jeu ou temps-morts... Le tout en 60FPS comme toujours. Fa-bu-leux.

Gameplay
Sur ce point je laisserai Warhol nous donner un avis tranchant, personnellement j'ai du mal à identifier de grosses évolutions. Il y a désormais un indicateur de shoot en cercle autour des pieds du joueur, mais ça ne sert à rien, il vaut mieux regarder le joueur et le ballon et y aller à l'instinct pur. J'ai sinon l'impression que le jeu est encore plus fluide, avec un système de passes et de shoot plus efficace. L'IA est toujours au top, avec des joueurs qui semblent vivre, sans scripts, et je dirai même que la salle semble vivre ! Aucun temps d'adaptation (quand on connait la série), c'est le pied instantané ! On y croit à fond, avec des fins de match hyper stressantes. Franchement, aucun autre jeu ne permet de ressentir de telles sensations proches de la réalité.

Petit coup de gueule
Quand même, contre l'installation du jeu.... Alors c'est sympa de pouvoir jouer un match prédéfini pendant la longue installation. Sauf que là il n'y avait AUCUN son (juste de la musique), un public bridé (non animé, ça fait vraiment tâche), et aucune indication précisant que le jeu s'installe !!!! Il fallait le savoir, certains ont peut-être coupé la console en pleine installation !!! Ce fût très désagréable.... et cela peut jeter un froid d'entrée pour celui qui découvre la licence. Visual Concept a précisé que c'était un bug, et qu'un patch correctif est disponible, sauf que... bah trop tard !!!

MAJ
Suite à un nouveau bug sonore en pleine partie (ambiance qui disparait) et à un plantage du jeu, je retire 1/2 suppo, car il semblerait que quelques bugs très gênants subsistent !

Aucune surprise et donc bonne surprise : NBA 2K15 c'est NBA 2K14 en amélioré (mais Il n'y a plus cependant la "surprise" next-gen comme l'an passé). Nous avons affaire au nouveau plus grand jeu de sport de tous les temps : réalisation de folie, gameplay de dingue, immersion totale, l'impression surprenante d'asssiter à une vraie retransmission télévisée. AUCUN autre jeu de sport n'arrive à la cheville de cette licence... Hélas il semblerait que quelques bugs (qui seront je pense corrigés) viennent gâcher la fête.

Vous êtes un casu du basketball ? Prenez peut-être l'opus 2K14 dont le prix est bradé. Vou
s êtes un fan ? Rachetez le jeu comme tous les ans ! Voilà pour mes impressions... On attend maintenant avec impatience l'avis éclairé du pro de la série et du pro de la NBA, Maaaaagiiiic Warhoooool !

SUPPOS : 5,5/6

suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg
seal of quality

Publié dans TESTS, UNE

Partager cet article

[BROCANTE] Un VIC 20 en vente sur le forum

Publié le

Publié dans FORUM

Partager cet article

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] Quand jouer ne coutait pas cher...

Publié le par Dr Floyd

Pffff le prix des jeux est devenu scandaleux... on s'est fait entubé par l'Euro et l'Europe ! Avant jouer coutait beaucoup moins cher... comme en 1984 quand les dernières nouveautés Coleco, C64 ou Atari étaient vendues jusque 490 francs... soit l'équivalent de 170€... pour des jeux qui faisaient entre 4 à 40ko... Et si vous vouliez acheter une console ou un ordinateur, là il fallait vendre un rein.

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] Quand jouer ne coutait pas cher...

D'ailleurs on vit très bien avec un seul rein.

Publié dans FLASH-BACK

Partager cet article

Polycolique présente Gran Turista 7

Publié le par Dr Floyd

Polycolique présente Gran Turista 7

Vous avez remarqué comment les éditeurs & développeurs annoncent souvent la nouvelle version de leur licence phare comme révolutionnaire, bluffante, et définissant de nouveaux standards ... et une fois le jeu bien écoulé, et que la suite se prépare, soudainement l'ancienne version est annoncée comme remplie de défauts par rapport à celle qui s'apprête à sortir.

Et dans le genre Kasualnori Yamauchi fait très fort quand il parle de son futur Gran Turismo 7. Soudainement l'ex-bombe Gran Turismo 6 sur la console PS3 qui va sur Mars devient une merde absolue, un jeu qui fait vraiment chier, qui vous donne la Gran Turista.

« Tout fonctionnera naturellement. Sur PS3, c'était beaucoup, beaucoup plus compliqué. La grande qualité des données que nous permet d'obtenir la PS4 va faire une véritable différence, je pense.»

« Pour Gran Turismo 7, mon équipe et moi-même avons une vision claire : faire tout ce que nous n'avons pas pu faire sur GT6. On veut qu'il soit très 'Gran Turismo'. Je veux dire par là qu'il sera un jeu qui correspondra à l'époque dans laquelle nous vivons, que ce soit en 2015 ou en 2016.»

Donc Gran Turismo 6 c'était de la merde en barre (ce qui est vrai) sur une console toute moisie (ce qui est encore vrai), mais attention Gran Turismo 7 va redéfinir le genre bien sûr... Il faudra donc sortir une version prologue payante, ça me semble indispensable !

Est-ce que le simulateur de voitures Majorette tamponneuses qui rebondissent sur des brindilles d'herbe saura encore convaincre sur PS4 ? Franchement j'en doute.

Publié dans NEWS

Partager cet article

[RETROGAMING] Tengai Makyou Ziria / PC Engine CD

Publié le par Fellock

Tengai Makyou Ziria
Support : PC Engine (CD)
Développeur : Red Company
Editeur : Hudson
Joueurs : 1
Genre : RPG
Sortie Japon : 1989


NB : Un remake est sorti sur XBOX360 sous le titre Tengai Makyô Ziria: Harukanaru Jipang en 2006

[RETROGAMING] Tengai Makyou Ziria / PC Engine CD

Si en 1997, Final Fantasy VII a marqué les esprits, notamment avec ses scènes cinématiques, il est pourtant loin d'être le précurseur en la matière. Revenons au 30 juin 1989, soit près de 8 ans auparavant, à une date qui voyait au Japon la sortie d'un RPG attendu par bon nombre de joueurs. Développé par le studio Red, notamment connu pour la série des PC Genjin (ou PC Kid), Tengai Makyô Ziria, premier opus d'une série "connue" en occident sous le titre de "Far East of Eden",  se voulait être l'ambassadeur du CD-ROM de la PC Engine sorti quelques mois auparavant en surfant sur le succès de séries telles que Dragon Quest et Final Fantasy.

Revenons brièvement sur le développement de ce titre qui a été fort compliqué, si bien que le projet s'est vu à deux doigts de couler avant l'arrivée dans l'équipe d'un homme déterminant, Shoji Masuda, qui va changer la donne. Il était chargé de retoucher le scénario prévu à la base pour être adapté en animé et en roman. Il expliqua après la sortie du titre que son travail avait été de retravailler les dialogues, d'ajouter des embranchements scénaristiques et de donner une cohérence à cette histoire... en seulement trois mois !

Tengai Makyô Ziria est le premier RPG à voir le jour sur support CD. Inutile de dire l'importance qu'il a aux yeux de Nec et Hudson car déjà à cette époque, les joueurs japonais sont fans de RPG. Ainsi, si une console avait le malheur de ne pas avoir quelques dignes représentants du genre, elle risquait de mal finir dans les charts.

[RETROGAMING] Tengai Makyou Ziria / PC Engine CD

Dans ce titre, on incarne Jiraiya, un jeune guerrier qui doit sauver son pays, Jipang (terme dérivé du Cipango de Marco Polo), en proie à un groupe religieux maléfique venant de l'étranger et composé de 13 terribles individus. Cette organisation a pour but de libérer Masakado, un seigneur cruel qui tenta jadis de soumettre le pays entier à son autorité. Les desseins de cet être démoniaque furent anéantis par le Clan du Feu dont descend notre héros. Malheureusement, tout seul, Jiraya ne pourra pas mener sa quête à bien. Ainsi, il se doit de trouver en premier lieu ses deux frères d'armes Tsunade et Orochimaru issus également du même clan que lui. Les fans de Naruto connaissent très bien les noms des trois protagonistes de ce titre, mais il faut en fait savoir qu'ils proviennent d'un conte issu du folklore japonais : « Jiraiya Goketsu Monogatari » (« Les Dits du Vaillant Jiraiya »). Du reste, durant la quête, un boss arborera l'apparence de Kyuubi (le Renard à neuf queues), personnage également présent dans le célèbre manga de Kishimoto. Mais revenons à nos trois compagnons qui, une fois réunis après moult péripéties, devront trouver les sphères appartenant à leur famille. Pour se faire, ils devront traverser une à une les régions qui composent le pays et délivrer ces dernières du joug d'un des 13 membres du Daimonkyou.

Ainsi, dans chaque région, nos héros auront à résoudre des mystères, aider des gens et délivrer les divinités animales scellées en échange de quoi ils recevront diverses récompenses. La carte du monde est très vaste et les villages sont nombreux. Malheureusement, ils arborent tous la même architecture qui donne au jeu un aspect plutôt répétitif, en dépit de la cohérence scénaristique puisque l'histoire se déroule dans un seul et unique pays. Heureusement, la diversité des donjons et des situations permettent au joueur de ne pas trop se lasser. À ce titre, bien que linéaire, l'aventure se poursuit avec plaisir à l'aide d'un scénario efficace ponctué de notes d'humour qui apportent un peu de légèreté au tout.

Qui dit RPG dit forcément combats. Ces derniers sont aléatoires et en vue subjective à la Dragon Quest. Les personnages disposent d'attaques, de magies (à l'exception de Tsunade), d'objets dont certains se révèleront déterminants ou encore d'une compétence spéciale, comme le vol pour Jiraiya. Tout cela demeure classique, mais pourtant ça suffit à conférer aux affrontements une bonne dose de stratégie. Certains ennemis ou boss ne seront, par exemple, sensibles qu'à un type de sorts, d'objets ou de compétence. Après chaque victoire, l'équipe reçoit des points de vertu qui sont l'équivalent des XP dans les autres RPG. On peut également glaner ces points en tant que bonus après avoir délivré des divinités ou aidé divers PNJ. En gagnant un « dan » (l'équivalent dans ce jeu des niveaux), nos personnages voient leurs points de vie, de magie (sauf Tsunade qui ne dispose pas de sorts), d'attaque, de défense et de vitesse augmenter.

[RETROGAMING] Tengai Makyou Ziria / PC Engine CD

Des sessions de Level-up sont toutefois nécessaires pour voir la fin du jeu. En effet, le challenge est relevé. C'est un des gros défauts du soft. On se prend des game over de façon aléatoire. Je m'explique : les ennemis utilisent parfois un certain pattern d'attaques imparables qui déciment notre équipe sans qu'on ne puisse rien y faire. Je me souviens d'un boss qui m'avait balancé une attaque préventive qui avait endormi tout mon groupe, ensuite il s'est fait plaisir en éclatant mes persos un à un. Enfin, quand je dis "game over", ce n'est pas tout à fait correct. En effet, quand Tsunade ou Orochimaru se fait tuer, après le combat, on se retrouve téléporté à l'auberge du dernier village du Dragon visité (il y en a un dans chaque région) et c'est frustrant car même si le boss du donjon en cours trépasse, il faut se refaire tout le chemin jusqu'au lieu du combat pour voir la suite des événements (et si je suis au courant de ça, c'est parce que c'est du vécu). Par contre, quand Jiraiya se fait avoir, l'affrontement est immédiatement interrompu et on se retrouve dans le village avec nos économies vidées de moitié (un principe repris aux Dragon Quest).

Le seul moyen de limiter les dégâts est de confier son argent aux échoppes prévues à cet effet. Ces magasins montreront vite leur nécessité puisque notre inventaire est limité à 9 objets par personnage, équipement compris. Nos trois héros peuvent tout de même se passer les objets, de même que les rouleaux de magie, eux aussi en nombre limités dans l'inventaire. Tsunade servira donc à transporter le surplus de rouleaux, au cas où. Enfin, tout au long du jeu, on reçoit divers objets-clés qui serviront de temps à autre et pourront parfois se révéler précieux lors des combats. La gestion des équipements se retrouve donc au cœur du système de ce jeu. Notons aussi la présence d'une fenêtre de commandes qui apparaît dès lors qu'on veut parler avec un PNJ, fouiller un endroit ou encore regarder ses statistiques. Ce procédé laissera les amateurs de "Draque" en terrain connu.

[RETROGAMING] Tengai Makyou Ziria / PC Engine CD

Finissons en évoquant la mise en scène de qualité, surtout quand on regarde l'époque à laquelle est sorti ce RPG. On a droit à des cut-scenes partiellement animées et doublées par des professionnels ainsi qu'é des musiques signées du compositeur mondialement connu Ryûichi Sakamoto (excusez du peu, messieurs dames). Graphiquement parlant, sans aller jusqu'à casser des briques, Tengai Makyô Ziria se situe tout de même (et heureusement aussi quand on voit le support sur lequel il tourne) au dessus de ses rivaux sur Famicom.

Bref, finalement, ce qui pose le plus gros problème, malgré une certaine linéarité et des menus relativement accessibles, c'est la langue japonaise qui gênera les joueurs non nippophones et qui les empêchera de profiter de l'histoire, mais aussi de progresser facilement à cause de certaines énigmes ou situations peu évidentes.

[RETROGAMING] Tengai Makyou Ziria / PC Engine CD

Technique :
Pour un des premiers jeux sur le support CD, la réalisation s'en sort plutôt bien puisque le titre se hisse au dessus de ce que l'on a l'habitude de voir sur les 8 Bits concurrentes. Les images animées sont très jolies et les arrières-plans sont plutôt détaillés.

Ambiance :
L'omniprésence du folklore japonais est le principal intérêt du jeu. Les musiques en qualité CD de Ryuichi Sakamoto et les doublages réussis contribuent à l'immersion du joueur. Le scénario réserve également quelques surprises au niveau des situations auxquelles le joueur devra faire face.

Maniabilité :
Un RPG étant dépourvu de maniabilité, on va surtout parler de l'accessibilité. Malgré des interfaces simples, le jeu se révèle peu accessible à cause de la barrière de la langue. Les conseils des PNJ sont souvent utiles pour résoudre les énigmes et progresser dans l'histoire.

[RETROGAMING] Tengai Makyou Ziria / PC Engine CD

Tengai Makyou se révèle être une expérience intéressante malgré des défauts agaçants qui rendent le jeu un peu trop difficile et long par moments. La langue japonaise empêche les joueurs occidentaux de s'immerger complètement dans cette histoire et de profiter de ses subtilités. Enfin, sa réalisation et sa difficulté d'un autre temps pourront également rebuter.

++
* Le folklore japonais
* Les musiques de Ryuichi Sakamoto
* Les cut-scenes de qualité

--
* La difficulté un peu bancale
* Les décors répétitifs

SUPPOS : 3,5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING, UNE

Partager cet article

En direct du Japon avec la New 3DS !

Publié le par Fellock

C'est hier que la New 3DS est sortie au Japon. A cette occasion, j'aimerais partager avec vous mon premier contact avec la bête que j'ai eue entre les mains il y a quelques jours. Il s'agissait d'un modèle LL (XL en Europe). On avait le choix entre plusieurs démos, à défaut de jeux exclusifs, j'ai testé le Super Smash Bros sur 3DS.

Le premier point qui nous intéresse est bien sûr la 3D. Cette dernière est vraiment améliorée, on peut davantage bouger l'écran (pas trop non plus) sur la droite, sur la gauche, vers le haut ou encore vers le bas, elle demeure visible. Bref, à nous les parties décomplexées de Kid Icarus Uprising ou encore de Spirit Camera. Fini également l'effet 3D qui rend l'écran flou et qui empêche les curieux dans le train de regarder à quoi vous jouez. Même si on regarde l'écran en étant sur le côté, l'image, bien qu'un peu floue, demeure relativement visible. Par contre, concernant Super Smash Bros, les graphismes demeurent similaires entre la 3DS et la New 3DS.

La new 3DS LL à gauche !

La new 3DS LL à gauche !

Les deux nouveaux boutons situés à l'arrière sont relativement accessibles, mais il ne faut pas des gros doigts de bourrin non plus. A voir vraiment ce que ça donnera dans un jeu qui les mettra à contribution. Et on peut aisément penser que c'est la présence de ces derniers qui ont provoqué un déplacement du port cartouche en dessous de la console sur la droite. Ca évitera à coup sûr des "accidents" avec les joueurs appuyant par inadvertance sur la cartouche ce qui la ferait sortir de son port et stopperait net le jeu (sans parler des problèmes de données que ça pourrait provoquer), une bonne chose donc.

La vue de la tranche supérieure avec les deux nouveaux boutons et la disparition du port cartouche...

La vue de la tranche supérieure avec les deux nouveaux boutons et la disparition du port cartouche...

...qui se retrouve dans la tranche inférieure de la console

...qui se retrouve dans la tranche inférieure de la console

A part cela, j'ai plutôt apprécié le retour des boutons "Select" et "Start" sur la partie droite de la console sous les boutons X, Y, B et A. Par contre, le modèle LL ne propose pas le coloris Super Famicom pour les 4 boutons, seules les lettres sont colorées. Parlons également de la molette pour le son qui se situe sur le bord gauche de la partie comportant l'écran du haut de la console. Ca donne ainsi un effet de symétrie avec la molette de la 3D.

Même dans cet angle de vue avec la 3D activée au maximum, l'image légèrement floue reste relativement "visible"

Même dans cet angle de vue avec la 3D activée au maximum, l'image légèrement floue reste relativement "visible"

Enfin, concernant le nouveau stick, le premier contact est très bizarre. Ce dernier ne bouge pas mais réagit vachement bien. Dans la démo de Super Smash Bros, ce second "stick" servait de raccourci pour le bouton "A" + directions, un peu comme sur GC (avec le stick jaune). Je pense qu'il va falloir aux joueurs un petit temps d'adaptation pour s'habituer à ce stick dont le positionnement sur la console ne me semble pas des plus pertinents, mais encore une fois, tant qu'on n'aura pas de jeux le mettant vraiment à contribution, on ne pourra pas prendre la pleine mesure de ce dernier.

En direct du Japon avec la New 3DS !

Finissons avec la carte SD de la 3DS traditionnelle qui laisse la place à une carte MicroSD. Pour placer cette dernière dans la console, point de port, il faut se munir d'un tournevis et retirer la plaque arrière de la console afin d'y placer la carte. On a vu plus simple tout de même...

En direct du Japon avec la New 3DS !

Voilà pour ce qui est de ce léger aperçu. Néanmoins, le 8 novembre prochain, je recevrai mon exemplaire car ce jour correspond avec la sortie du modèle Super Smash Bros. Je vous referai alors un point plus complet sur cette 3DS upgradée !

Publié dans NEWS, UNE

Partager cet article

Geometry Wars 3 ! Bordel de sprites ! Geometry Wars 3 !

Publié le par Dr Floyd

Geometry Wars 3 ! Bordel de sprites ! Geometry Wars 3 !

On ne m'a rien dit ! Il parait que Geometry Wars 3 est en développement ! Je ne viens que de l'apprendre ce matin dans les couloirs de l'hôpital par le patient Boba Fett ! J'ai cru à une crise Gamopatique du patient mais il m'a apporté la preuve avec une vidéo (déjà ancienne) :

Comment ai-je pu zapper ça... Comment ! Geometry Wars 2 est pour moi le meilleur shoot'em up de tous les temps d'un point de vue purement scoring, et donc cette suite c'est comme voir le Christ au réveil dans son lit.

Cela dit, les extraits montrent bien une inspiration piochée du côté de Super Stardust... Je ne suis pas forcément fan des mondes sphériques.... On verra bien pad en main en fin d'année sur PSN, BoboxLive ou PC (à priori autour de 15€). Pas de version boite, dommage, mais il ne fallait pas rêver.

La suite officielle de SpaceWar! (Dec PDP-1) 52 ans après ???La suite officielle de SpaceWar! (Dec PDP-1) 52 ans après ???

La suite officielle de SpaceWar! (Dec PDP-1) 52 ans après ???

Publié dans NEWS

Partager cet article