[RETROGAMING] Rent a Hero / Megadrive

Publié le par Corben

RENT A HERO
Support : Megadrive
Editeur : SEGA
Développeur : AM2
Sortie : 1991 (Japon)
Langue : Japonais

(traduction anglaise par des fans)

[RETROGAMING] Rent a Hero / Megadrive

Elle était belle, intelligente et bourrée d'humour. Je me demande souvent pourquoi ce n'est pas allé plus loin et ce qui se passerait si tout recommençait aujourd'hui. c'est vrai que les années ont passé et moi avec. J'ai pris quelques kilos et perdu en proportion des cheveux. Mais allez pourquoi pas. donnons lui sa chance. Je parle bien sûr de l'histoire de Rent a Hero. vous pensiez à autre chose ? Rent a Hero est un jeu créé par l'AM2, édité par Sega en 1991 sur Megadrive, au japon uniquement.

1°- UN PLAISIR CONTRARIE

J'ai acheté le jeu en 1992, pour y jouer sur ma Megadrive japonaise après avoir longtemps bavé sur les photos du jeu dans les magazines tel Joypad et Consoles +. j'étais intrigué par ce jeu si singulier. je crois bien qu'il n'y avait aucun jeu identique sur console à l'époque.

Malheureusement j'ai vite déchanté. tout était en japonais : menus, histoire, et c'était injouable. c'est bien simple, je n'avais même pas réussi à sortir de la maison du héros. Le jeu a été vite revendu. Au début des années 2000, j'ai vu avec intérêt qu'un fan avait débuté la traduction du jeu. j'y ai mis beaucoup d'espoir. Mais il a abandonné, n'allant pas plus loin que la traduction du menu principal. insuffisant, hélas pour jouer au jeu. J'ai laissé tombé jusqu'à récemment où j'ai appris subrepticement qu'un fan avait traduit intégralement le jeu en 2015. J'ai repris le cours de cette histoire là où elle s'était arrêtée.

[RETROGAMING] Rent a Hero / Megadrive

2°- L'INFLUENCE DE YU SUZUKI

Dans ce jeu on joue donc un adolescent qui reçoit par erreur une armure qui lui donne des super pouvoirs. Seulement elle n'est pas gratuite cette armure. La société qui l'a créée se nomme Rent a Hero. elle facture l'armure au héros qui doit alors accomplir des missions pour payer la note et également acheter des batteries, des potions énergisantes et faire des dons permettant de développer les capacités de l'armure. on passe du civil au super héros en utilisant dans un menu la fonction "change". les batteries de l'armure s'usent très vite et il faut l'utiliser avec parcimonie.

Les missions commencent tranquillement : sauvetage d'une femme dans un parc, livraison d'objets mais très vite il faut se déplacer à l'autre bout de la ville et découvrir la vie ordinaire et extraordinaire de cette cité.

Rent a Hero est un mélange entre Sword of Vermilion et Shenmue. Le point commun entre ces deux jeux est évident pour les connaisseurs : Yu Suzuki. en tant que directeur de l'AM2 il est à l'origine des deux jeux. Rent a hero comme Sword of Vermilion met en place plusieurs types de gameplay. Lors de la visite de la ville, on voit le personnage de 3/4 haut, il discute avec les personnages, achète des objets, prend le métro (souvent). Mais lors des combats la vue change et devient une vue de côté. il peut se battre avec ou sans son armure. Les combats peuvent survenir à 3 moments :
- contre des personnes qui vous provoquent dans la rue contre de l'argent,
- contre des méchants au cours d'une mission,
- aléatoirement dans la rue, avec des ennemis qu'on ne voit pas, quand on est recherché par des gangs.

[RETROGAMING] Rent a Hero / Megadrive

Comme dans Shenmue, Rent a Hero met en place une ville vivante avec des personnages que l'on revoit plusieurs fois, dont on suit un peu la vie. C'est le gros point fort du jeu. on est vraiment baigné dans cette ville où on aide à retrouver un chat mais également à combattre les gangs. on se remémore la discussion avec un personnage pour résoudre une énigme ultérieure.

Il y a même un point commun évident avec Shenmue : la salle de jeux. Dans Rent a hero il y a une salle de jeux avec After Burner, Hang On, Out Run, etc... que des jeux de Yu Suzuki, dont la tendance à s'auto-citer est finalement assez ancienne. hélas on ne peut pas jouer à ces jeux mais si on s'approche on entend leurs musiques.

[RETROGAMING] Rent a Hero / Megadrive[RETROGAMING] Rent a Hero / Megadrive

3°- LE POINT FORT : L'ECRITURE

Les thématiques des missions sont vraiment intéressantes et inédites dans d'autres jeux vidéos : on doit combattre la société qui fait des fausses factures, incarcérer les gangs qui attaquent une journaliste qui a dénoncé leurs activités, attraper un salary man qui a vendu un secret de son entreprise pour parier, empêcher une bombe d'exploser, réconcilier deux frères, retrouver un enfant perdu, combattre le gang qui a des plaques pour faire des faux billets. il y a beaucoup de second degré sur la vie japonaise et ses travers. Le héros fait évidemment référence aux sentai. on croise même un salary man qui veut changer de vie. on lui conseille de devenir un Rent a Hero et plus tard il nous pique un sauvetage. on accède au laboratoire secret de la société en s'asseyant sur un siège de toilettes à l'arrière d'une cafétéria.

C'est vraiment bien écrit. Résoudre ces énigmes passe d'abord par une phase de compréhension, il faut parler à tous les personnages impliqués, parfois en usant de subterfuges. puis on passe à l'action et cela se termine régulièrement en baston.

[RETROGAMING] Rent a Hero / Megadrive[RETROGAMING] Rent a Hero / Megadrive

4°- UN GAMEPLAY DEFAILLANT

Les combats, parlons en. Le héros a des points de vie et d’énergie pour l'armure. il peut donner coup de poing et coup de pied. Si vous donnez de l'argent à la société, elle développera soit les points de résistance de l'armure soit les coups spéciaux.

Malheureusement les combats sont catastrophiques. Sword of Vermilion en pire peut être. la hit box est totalement ratée. on frappe on ne sait pas si on touche ou non. Les méchants n'ont qu'un seul geste. 

Parfois ils sont nuls, parfois ils peuvent vous tuer en 2 coups. Tous les ennemis sont identiques à part 2-3 boss, qui sont encore pire. ils vous foncent dessus ou vous balancent des grenades, vous tuant rapidement. De plus les combats ne sont pas toujours annoncés et vous ne pouvez pas vous transformer durant les combats. si vous n'êtes pas en héros avant un combat important, vous n'avez aucune chance de vous en sortir. Le jeu le sait et joue à plusieurs reprises de cette astuce. Pris au dépourvu, vous vous présentez face à un combat surprise en étant en civil. En effet il est impossible de rester en permanence en armure de combat.

[RETROGAMING] Rent a Hero / Megadrive[RETROGAMING] Rent a Hero / Megadrive

Au final Rent a Hero n'est pas vraiment un rpg. ce n'est pas non plus un pur jeu d'action. il a le postérieur entre deux chaises. Mais c'est le prix de l'originalité. C'est beaucoup un jeu d'énigmes dont certaines sont carabinées en raison d'indices insuffisants.

[RETROGAMING] Rent a Hero / Megadrive[RETROGAMING] Rent a Hero / Megadrive

5°- UNE FRANCHISE IMPOSSIBLE A METTRE EN PLACE

Cette originalité, Sega a voulu la réexploiter des années plus tard en préparant une sortie sur Dreamcast mais le manque de fonds et le décès prématuré de la console a empêché une commercialisation. 

[RETROGAMING] Rent a Hero / Megadrive[RETROGAMING] Rent a Hero / Megadrive

Même sort pour une version ultérieure sur xbox. L'iso est facilement trouvable sur le net et le jeu parfaitement jouable :

[RETROGAMING] Rent a Hero / Megadrive

Le héros était également présent dans la version japonaise du jeu de combat Fighters Megamix sur Saturn :

[RETROGAMING] Rent a Hero / Megadrive

CONCLUSION : LA FIN D'UNE HISTOIRE

20 ans plus tard, je ne sais que penser de cette histoire. Même si toutes les promesses et les attentes n'ont pas été comblées, loin s'en faut, je suis évidemment très content d'avoir fini ce jeu commencé durant l'adolescence et de lui avoir laissé sa chance. Ce n'était pas aussi bien que prévu mais il fallait le faire. Cela doit aussi être vrai pour le reste, finalement.

SUPPOS : 5/6

Publié dans RETROGAMING

Partager cet article

L'ombre de Yacht Club plane sur Cyber Shadow

Publié le par Dr Floyd

L'ombre de Yacht Club plane sur Cyber Shadow

Yacht Club Games s'est fait connaitre via Kickstarter qui leur a servi à financer le succès énorme qu'est Shovel Knight. Ils ne se reposent cependant pas sur leurs lauriers et se lancent dans l'édition avec un certain Cyber Shadow développé par Mechanical Head Studios. Et à la vision de ce trailer, ça respire la bombe vidéoludique néo-rétro, façon the Messenger. Oui encore un Ninja game, mais ça marche à chaque fois...

Le jeu sera présenté en cette fin de semaine à la PX East 2019 de Boston. Prévu sur tous les supports (Steam, Xone, PS4, Switch). Pas de date précise de sortie, mais un prix : 14,99$ soit surement 14,99€. A suivre !

Publié dans NEWS

Partager cet article

Une nouvelle compilation Psikyo !

Publié le par Dr Floyd

Une nouvelle compilation Psikyo !

Et hop une troisième compilation Psikyo pour la Switch ! Au programme cette fois ci l'excellent Strikers 1945 III, le sympathique Gunbarich et les plus exotiques Sengoku Cannon et Zero Gunner 2, tous deux avec des images 3D en fond, et franchement je trouve ces deux jeux moches (mais jamais essayés). En préco sur Play-Asia pour 32 boules. Sortie le 30 mai prochain.

> Psikyo Collection Volume 3

A noter l'existence d'une édition collector LREM pour 78 boules... désolé pour le gilet jaune. Mais l'endettement vaut le coup vu les bonus intégrés :

Une nouvelle compilation Psikyo !
Une nouvelle compilation Psikyo !

Publié dans NEWS

Partager cet article

Streets of Rage violé par Dotemu et Lizardcube

Publié le par Dr Floyd

Streets of Rage violé par Dotemu et Lizardcube

Et voici une nouvelle bande-annonce pour Streets of Rage 4, et le moins qu'on puisse dire, c'est que Streets of Rage ne peut pas ressembler à ça ! C'est juste pas possible, le jeu est dénaturé, on dirait un vieux jeu Javascript ! DotEmu et Lizardcube ne maitrisent pas du tout le pixel-art et ne devraient pas avoir le droit de toucher à de telles institutions. 

Lizardcube n'en est pas à son coup d'essai hélas, ils avaient déjà massacré le remaster de Wonderboy the Dragon's Trap. Et quand on voit les autres jeux DotEmu prévus, comme Windjammers 2, lui aussi violé... on a la rage !

Publié dans NEWS

Partager cet article

Oui Madame, 2 nouvelles Switch en 2019 !

Publié le par Dr Floyd

Oui Madame, 2 nouvelles Switch en 2019 !

Oulàlà voici un billet à clics et à buzz ! Le Wall Street Journal, célèbre magazine de jeux vidéo, en manque de lecteurs, annonce 2 nouvelles consoles Nintendo Switch en 2019

- La "fameuse" Switch Mini, ou Switch Lite, qui fait déjà l'objet d'une rumeur depuis des lustres. Moins chère, mais amputée du HD Rumble, et surement sans sticks détachables, bref une vraie console portable pour remplacer la 3DS. 100% compatible Switch bien sur.

- Et une Nintendo Switch 2 plus puissante (100% compatible avec l'ancienne) qui envoie l'homme sur mars et guérit le cancer.  Des suppositions basées sur des développeurs mouchards ayant accès aux prototypes et sur les fournisseurs de composants. Une console qui couterait plus chère que le modèle standard... sans déconner ?

Le WSJ affirme être sûr à 100% et rajoute que le design de ces deux consoles risque de nous surprendre, et ose avancer une présentation des consoles à l'E3 2019, et une sortie dès cet été !

"C'est kiki avait raison ?" Je n'ai pas eu besoin du Wall Street Journal perso... Moqué il y a 4 ans quand j'avais annoncé que Nintendo sortirait une console tablette à cartouche ("Doc à la ramasse"), j'avais aussi annoncé un nouveau modèle tous les 18 mois ou 2 ans selon le modèle économique du iPad.

A suivre donc... Nintendo va devoir assurer un max pour résister dans les années à venir au raz-de-marée du kéké gaming en streaming (Google). Mais ils ont les armes pour, car c'est le seul et unique dernier vrai fabricant de jeux vidéo. Une chose est sure, à court terme, avec une console premier prix bien solide en un bloc pour remplacer la 3DS, le modèle actuel, et un modèle haut de gamme (bref une gamme complète), Nintendo ferait un carton MONSTRUEUX !

Publié dans NEWS

Partager cet article

Festival Gaming Gen Level 7 près de Aix en Provence

Publié le par Dr Floyd

Festival Gaming Gen Level 7 près de Aix en Provence

Yop, c'est Erikrom de Gamopat ! J'aurai l'honneur de tenir un stand rétrogaming Bartop et Pincab pour Arcademy les 30 et 31 mars prochains au salon GamingGen de Gardanne, halle Léo Ferré, près d'Aix en Provence ! Ce salon est un peu particulier, il s’inscrit dans la tendance d'jeun's plutôt branchée eSport. 

Au programme :
- Festival Geek, gaming , retro gaming, Esport , cosplay, card gaming...
- Des tournois a la pelle : FIFA, Counter Strike, Fortnite, Apex, Street Fighter 5, Super Smash Bros Ultimate, Dragon Ball Fighter Z... avec des cash prizes pour les vainqueurs !
- Des stands avec des fournisseurs de matos, software rétrogaming,  goodies cosplay, des écoles dédié au milieux du gaming, etc...

4 boules l'entrée, ou 6 boules pour 2 jours. Gratuit pour les moins de 12 ans. Si vous êtes dans le Sud-Est, n'hésitez pas à venir me dire bonjour sur mon stand !

L'édition 2016 pour vous faire une idée !

Publié dans NEWS

Partager cet article

La route de la mort vers le Canada.. en boite !

Publié le par Dr Floyd

La route de la mort vers le Canada.. en boite !

L'excellent, et un peu trop méconnu, Death Road to Canada, jeu de zombi totalement dingue, est désormais passé en mode préco sur Play-ASia. Oui, oui la version boite arrive avant cet été. 36 boules en édition limitée, ou 27 boules en édition standard. A préco les yeux fermés. Et un petit trailer pour ceux qui ne connaissent pas :

Publié dans NEWS

Partager cet article

FUZE repoussé au 31 mai sur Switch

Publié le par Dr Floyd

FUZE repoussé au 31 mai sur Switch

Petite bad news pour ceux qui attendent FUZE sur Nintendo Switch depuis longtemps, la sortie est à nouveau repoussée de quelques semaines. la nouvelle date est fixée au 31 mai prochain. Pour rappel FUZE est langage basic, un vrai de vrai, simple et accessible, qui va vous permettre de programmer des  jeux 2D ou 3D directement sur la console, en y branchant tout simplement un clavier pour taper votre code. Vous pourrez ensuite échanger vos réalisations avec vos amis. Amis qui je pense devront avoir l'application installée, car pour l'instant il n'est pas prévu de pouvoir distribuer de vrais jeux via le eShop.

Je connais un peu FUZE, c'est vraiment un langage de programmation simple, qui respecte les standards du basic, idéal pour ceux qui ont peur du C. Et on peut obtenir des résultats très sympa qui peuvent se rapprocher de certains petits homebrews disponibles sur le shop.

Pour nous faire patienter, les développeurs de FUZE nous proposent une petite vidéo de démo de l'outil :

Publié dans NEWS

Partager cet article

Virtua Racing se montre sur Switch !

Publié le par Dr Floyd

Oh putaing ! SEGA, l'ex plus fort que toi, vient de dévoiler les premières images de Virtua Racing sur Switch du studio M2, le portage du célèbre jeu de caisse arcade ! Au programme des bonus connus : jeu online, un contre un, jeu local à 8 en écran partagé.

Virtua Racing se montre sur Switch !
Virtua Racing se montre sur Switch !
Virtua Racing se montre sur Switch !
Virtua Racing se montre sur Switch !

Oh que c'est beau ! Je n'en peux plus ! A priori il sort au printemps au Japon... et un peu plus tard chez les fromages qui puent. Et Daytona ?

Publié dans NEWS

Partager cet article

[TEST] Bubble and Squeak / Megadrive

Publié le par Corben

Bubble and Squeak 
Support : Megadrive

Existe également sur Amiga
Développeur : Fox Williams
Editeur : Sunsoft (sur MD)
Année : 1994

[TEST] Bubble and Squeak / Megadrive

Bubble and Squeak est un jeu édité par Sunsoft en 1994 sur console Sega Megadrive. Bubble and Squeak en anglais c'est à la fois le nom d'un plat à base de pommes de terre et de choux et une expression " à surveiller de près". Evidemment c'est plutôt ce sens qu'il faut retenir pour comprendre le jeu !

[TEST] Bubble and Squeak / Megadrive

Quand on joue la première fois à bubble and squeak on se dit "ouahhhhhh, c'est miiigggggnooooon !". Diriger un petit garçon qui doit conduire son ami le gros chat au bout du niveau composé de plateformes et de monstres rigolos : serpents, éléphants roses volants.... etc, le tout en lançant des étoiles et en récupérant des diamants, cela ne peut pas conduire à un autre premier sentiment que c'est mignon, presque enfantin.

On dirige le petit garçon qui peut sauter, tirer des étoiles, actionner des ascenseurs et donner un coup de pied au chat qui se roule en boule et peut ainsi bénéficier de certains décors pour monter des étages inaccessibles. enfin fonction très importante un bouton sert à dire à Squeak de s'arrêter ou de nous suivre.

[TEST] Bubble and Squeak / Megadrive[TEST] Bubble and Squeak / Megadrive

Dès les premiers niveaux on remarque quelques subtilités : on peut aller sous l'eau en faisant attention au niveau d'air, les ennemis sous leur dehors rigolo peuvent être coriaces certains sont armés d'un casque et d'une batte de base ball, si vous leur tirez dessus de face, ils vous renvoient l'étoile lancée. il faut leur tirer dessus par derrière. à l'inverse l'éléphant rose ne peut être battu qu'en lui tirant dessus de face. on trouve un objet dont on ne sait pas dire de quoi il s'agit.

Chaque niveau nous fait comprendre que le jeu n'est pas si simple. Après trois niveaux, cela change complètement, on se trouve dans un sous-marin (en fait c'était ça l'objet inconnu) et on joue comme dans un shoot'em up à tirer sur les ennemis qui arrivent. Mince j'ai perdu 3 vies, je me dis que ce n'est pas grave. Etonnant le jeu ne me fait pas continuer et me dirige directement dans les niveaux suivants de plateforme.

[TEST] Bubble and Squeak / Megadrive[TEST] Bubble and Squeak / Megadrive

Tout parait à peu près établi. Sauf que pas du tout. les éléments se cumulent pour rendre le jeu infernal :

- même s'il n'y a pas de chronomètre, le temps pour finir un niveau est limité,

- le niveau d'eau monte et si un personnage reste trop longtemps sous l'eau, il meurt. impossible de laisser Squeak au début du niveau et de tout faire sans lui par exemple. Mais on peut faire re-baisser le niveau en actionnant des interrupteurs. Attention utilisation limitée,

- dans chaque niveau il faut trouver des personnages capturés et mis dans des cages par le boss du jeu. Pour les libérer il faut au minimum 50 diamants, diamants qui sont eux même souvent à l'opposé de la sortie du niveau,

- le seul boss du jeu, oui parce qu'en fait à la fin du niveau du sous-marin vous combattez le boss. Il revient 9 fois, à chaque fois plus fort (les niveaux aquatiques changent évidemment) et c'est là qu'on comprend qu'avoir perdu les 3 vies avant le boss, mine de rien a des conséquences importantes, il faudra faire des niveaux en plus pour retourner le combattre. Ne comptez pas sur les 'continue' ils ne servent à rien. pour voir la vraie fin vous devrez battre le boss 9 fois d'affilée en une seule partie.

Bubble and Squeak ce n'est pas un jeu pour les bytos ! Il faut le reconnaître, je ne connais personne qui ait joué à ce jeu en 1994, et je n'avais aucune idée de l'existence du jeu avant de me lancer dans le fullset Megadrive !

[TEST] Bubble and Squeak / Megadrive

Un jeu très original, qui mélange plate formes et action dans un univers coloré, faussement enfantin. En réalité le challenge est diablement corsé. Une des perles un peu méconnue de la Megadrive. Découvrir cette merveille Megadrive 20 après sa sortie, c'est plus fort que toi ! Génial.

SUPPOS : 5/6

Publié dans RETROGAMING

Partager cet article

Sony et Nintendo : le grand saut ?

Publié le par Dr Floyd

Sony et Nintendo : le grand saut ?

La fin du monde à peine annoncée avec la Stavia de Google que le cours en bourse de Sony plonge :

Sony et Nintendo : le grand saut ?

Fan de Big N ne rigolez pas trop, c'est moins évident, mais quand même :

Sony et Nintendo : le grand saut ?

Par contre pas d'impact pour ces enfoirés de Microsoft.

Publié dans NEWS

Partager cet article

Nindies : Cuphead déboule sur Switch !

Publié le par Dr Floyd

Nindies : Cuphead déboule sur Switch !

A l'approche du full streaming promis par Google, les jeux démat' à télécharger c'est presque déjà "le bon vieux temps"... alors profitons-en encore de ce bon vieux temps... sur Nintendo Switch ! What else ?  Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs, voici le tout dernier Nindies ! Allez envoyez la sauce !

Le gros morceau c'est bien sur Cuphead, superbe jeu à l'ancienne et artistiquement incroyable (par contre joker concernant le gameplay et la difficulté), pour une sortie le 18 avril prochain. A noter ce que jeu devrait aussi sortir en boite.

Sinon pas mal de jeux techniquement ou artistiquement très sympa, voire très originaux (The Red Lantern)... les développeurs se lâchent sur Switch et on sent beaucoup de maturité désormais. je vous laisse découvrir ces jeux dans la vidéo.

Et puis Blaster Master Zero 2 de Inty Creates/Sunsoft, pas besoin de présenter cette licence aux fans de la Nes, dispo dès aujourd'hui, pour 10 boules, et il l'air pas mal du tout.

Un petit Nindies assez sympa.

Publié dans NEWS

Partager cet article