[RANDOM] ODAMA / Gamecube

Publié le

[RANDOM] ODAMA / Gamecube

Sorti vers la fin de vie de la GameCube, Odama n'a pas eu le succès qu'il mérite (tout comme la console d'ailleurs), peu aidé, il faut bien le dire, par un concept de flipper alambiqué au possible.

[Lire la suite]

Partager cet article

La version ultime de Tetris sur Seiko UC-2000

Publié le par Dr Floyd

Vous pensiez que votre collection de consoles portables complète ? Et bien non, vous avez devoir acheter la montre Seiko UC-2000 de 1983, car un fou furieux vient de porter Tetris dessus ! Il faut dire que cette montre vient du monde de la science-fiction où nous vivions dans les années 80, car c'était un véritable ordinateur-montre qui disposait d'un écran 50x28 pixels et de 2ko de RAM, énorme pour l'époque.


Si cet objet de folie vous intéresse, sachez qu'il existe un clavier optionnel pour programmer... Bon ok c'est pas super pratique de le laisser en permanence au poignée... mais quelle classe !

La version ultime de Tetris sur Seiko UC-2000

Et dire qu'en 2017 Apple se la pète avec sa daube de montre connectée "révolutionnaire"...

Publié dans INSOLITE

Partager cet article

Xenoblade Chronicles 2 à 44,49€ !

Publié le par Dr Floyd

Xenoblade Chronicles 2 à 44,49€ !

L'incontournable de fin d'année sur Nintendo Switch, Xenoblade Chronicles 2, est désormais en préco sur Amazon au tarif très sympa de 44,49€ ! Pour un jeu super attendu au format cartouche, c'est franchement top !

Publié dans BONNES AFFAIRES !

Partager cet article

[TEST RETROGAMING] Super Castlevania IV (Akumajo Dracula) / Super Nes

Publié le par Dirty Sac

Super Castlevania IV / Akumajo Dracula
Support : Super Nes / Super Famicom
Editeur : Konami
Sortie : 1991

[TEST RETROGAMING] Super Castlevania IV (Akumajo Dracula) / Super Nes

Action / Plate-former d'une des séries les plus mythiques qui soit, Super Castlevania IV est donc le quatrième opus. Il est présenté comme un remake du premier, mais hormis la base du gameplay, les deux jeux ont bien peu de points communs.

[TEST RETROGAMING] Super Castlevania IV (Akumajo Dracula) / Super Nes

Graphismes 5/6

C'est l'un des premiers jeux de Konami sur la célèbre 16 bits, et le soft n'a aucunement vieilli sur le plan technique / artistique. Les stages sont très nombreux et variés (il faut vraiment mettre l'accent la-dessus parce que c'est hallucinant), le titre dispose d'une atmosphère unique, avec des environnements glauques et une utilisation de la palette de couleurs bien à lui. Tous sont magnifiques et certains sortent encore du lot... Seuls quelques rares moments en mode 7 ne sont pas/plus aussi réussis, tout en restant corrects. Les animations, celles de Simon en tête, sont de très bonne facture. Le héros est d'ailleurs très classe, et l'art style des ennemis & boss's est grandiose.

Musique & sons 6/6 

Si le jeu dégage une ambiance pareille, c'est bien sur par sa direction artistique, mais aussi et surtout grâce à sa musique. C'est bien simple, l'OST de ce titre est sans aucun doute possible l'une des meilleures disponible sur la console. En plus de ça pour une fois qualité rime avec quantité car il y en a beaucoup, et pas un seul déchet, pas une seule fausse note. Les bruitages ne sont pas en reste tout est vraiment clean et très plaisant.

Gameplay 4,5/6

Pas vraiment difficile, le jeu n'est pas non plus gratuit, avec de très bonnes phases de plate-formes parfois bien vicieuses, quelques stages géniaux avec des pics qui tuent sur le coup. Le level design dans son ensemble est vraiment excellent, et les niveaux ne sont pas linéaires, avec une très bonne utilisation de la verticalité. La maniabilité générale a été assouplie, tout en demandant toujours et heureusement un minimum de maitrise. La encore, pas grand chose à déplorer (hormis quelques déceptions personnelles, dont je parlerais plus tard), c'est du grand Konami.

[TEST RETROGAMING] Super Castlevania IV (Akumajo Dracula) / Super Nes

On va maintenant aborder tout ça de manière plus précise et profonde. Le fouet dans le jeu s'upgrade deux fois (et très, très vite). Une fois au max, il a une range énorme et peut être utilisé dans toutes les directions. C'est sympa et ça change, mais même si le jeu est conçu en fonction de ces capacitées, cela le facilite beaucoup trop à mon sens. 

Le titre tirant parfaitement profit d'un gameplay vertical, on peut très souvent éliminer au dessus de nous les ennemis sans prise de risques, ni aucune contre-partie. Pour donner plus de punch/fun au jeu, et de mérite au joueur, une bonne idée aurait été de faire perdre une upgrade de fouet à chaque dégât subi.

[TEST RETROGAMING] Super Castlevania IV (Akumajo Dracula) / Super Nes

Autres point important, les items. Un seul est utile, la croix, et comme le fouet, elle est craquée. En utilisant souvent un item, les torches donneront une pierre II puis III. On pourra alors lancer 3 croix à la suite pour faire des ravages à l'écran et surtout contre les boss. Les combats contre ces derniers sont de base très bourrins la plupart du temps (sauf si on cherche le No Hit), mais avec la croix triple, les pauvres n'ont pas le temps de souffler. Au moins, les items procurent (à contrario du fouet) une sensation de mérite, car si on se fait tuer on perd l'item, les augmentations II ou III, ainsi que les coeurs amassés. Sachant que la croix est assez rare à trouver, on a envie de ne pas perdre pour la garder, et c'est ce genre de sensations qu'on cherche.

Pour finir, le jeu dispose d'un mode Hard, qui se lance après l'avoir fini. On recommence donc du début, et dans ce mode les ennemis sont pour la plupart plus résistants, parfois placés à des endroits plus vicieux, mais rien de bien choquant.

[TEST RETROGAMING] Super Castlevania IV (Akumajo Dracula) / Super Nes

Super Castlevania IV est l'un des piliers de la console à n'en pas douter, d'une beauté esthétique bluffante, avec des musiques que de simples mots ne sauraient décrire, il dégage une aura mythique. Il pourra tout de même laisser une certaine tranche de joueurs sur sa faim, mais le plaisir reste intacte.

SUPPOS : 5/6

Publié dans RETROGAMING, UNE

Partager cet article

Rampage, le film !

Publié le par Dr Floyd

Rampage, le film !

Les jeunes bytos de moins de 45 ans ne vont peut-être même pas s'en rendre compte, mais Rampage, la prochaine grosse daube Hollywoodienne avec le pire acteur du monde (Dwayne Johnson) et le pire réalisateur du monde (Brad Peyton) est inspiré du jeu vidéo du même nom.

Car oui, Rampage est un jeu d'arcade de 1986 signé Midway, où vous jouez le rôle de monstres escaladant et détruisant des buildings, résistant à l'armée. Il faut avouer que c'était assez jouissif ! Le jeu est bien sûr plus connu pour ses adaptations micro et console. Au cinéma, vu la profondeur du scénario, les qualités de l'acteur, et la classe du réalisateur, il faut s'attendre à un grand moment... Je réserve déjà la version Blu-Ray 4K pour ma collection de classiques du 7eme art.

Rampage, le film !

Quel sera la prochaine adaptation de jeu Midway au cinéma ? Mortal Kombat c'est déjà fait (un autre chef d'œuvre)... La rumeur annonce Joust. Mais qui pour jouer le chevalier sur le dos de l'autruche, d'autant que Robert DeNiro aurait refusé le rôle.

Publié dans NEWS

Partager cet article

[MAJ] Le CPC+ déchire vraiment le slip (à pois rouges)

Publié le par Dr Floyd

[MAJ] Le CPC+ déchire vraiment le slip (à pois rouges)

Après le choc de la démo Shadow of the Beast sur Amstrad CPC et GX4000, qui ridiculise l'Amiga, voici le choc Ghosts'N Goblins... à nouveau sur CPC+. Et c'est à nouveau une claque visuelle, car c'est au moins aussi bon que la version arcade, et c'est largement supérieur aux autres versions 8bit ! Le jeu est codé par Golem13, les graphismes sont de Winner et la partie sonore par Ixien. Et comme d'hab' notre Gamopat fou TotoOnTheMoon est dans le coup, mais il est si modeste...

Bordel de sprites. Je crois que je vais rebrancher mon Amstrad CPC + !!!! C'est le meilleur 8bit de l'histoire en fait !

MAJ
Voici une nouvelle vidéo publiée la nuit dernière, en "plein écran", pour mieux se rendre compte de la qualité du jeu.

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

EA continue de nous prendre pour des cons

Publié le par Dr Floyd

EA continue de nous prendre pour des cons

Après le coup de gueule de Gamopat et de beaucoup de communautés sur internet, EA Shit in thi Gyaaame vient de faire marche arrière ! Victoire des joueurs face à la multinationale !? Ne parlons pas trop vite... Ainsi DICE (car le patron de EA Andrew Wilson n'a pas le cran de le faire) a dû publier un communiqué de presse annonçant la désactivation temporaire de ces micro-transactions :

EA continue de nous prendre pour des cons

Temporaire... le temps de ré-équilibrer ces micro-transactions ! Le temps que les ventes du jeu de base se fassent surtout !!! Car tout se joue dans les 3 premières semaines bien sûr. EA et DICE font semblant de penser que nous sommes aigris contre le fait que certains joueurs seraient avantagés en payant... Prenez-nous pour des cons. On ne veut PAS de micro-transactions, point barre !

EA ? Des Mickeys ! La lutte continue. Boycott total de ce jeu de daube.

Publié dans NEWS

Partager cet article

La grosse promo Playstation VR

Publié le par Dr Floyd

La grosse promo Playstation VR

Le Black Friday arrive et Sony en profite pour écouler son casque Playstation VR, et à ce tarif, je pense qu'ils vont y arriver sans problème ! Casque VR + Caméra V2 + 2 jeux pour 299€ boules. Vous connaissez déjà votre cadeau de Noël.

L'offre est limitée et se termine dimanche soir.

Publié dans BONNES AFFAIRES !

Partager cet article

[TEST] DOOM / Switch

Publié le par Dr Floyd

DOOM
Support : Switch (testé uniquement en mode portable)

Existe également sur PS4, XOne et PC
Développeur : ID Software
Editeur : Bethesda Softworks
Sortie : 10 novembre 2017

[TEST] DOOM / Switch

Quelle honte ! Afin de gagner une ou deux boules de marge, Bethesda a décidé d’utiliser une cartouche de 16 gigots pour Doom Switch alors que le jeu fait un peu plus ! Résultat, patch de 7,7 gigots au lancement du jeu pour charger la partie multi… Zapper la MAJ ? Ok, il faudra alors se déconnecter du Wifi ou passer en mode avion, zapper les 2 ou 3 messages d’erreurs, et vous vous retrouverez devant un menu de jeu tronqué, sans multi bien sûr, et avec un mode arcade qui ne pourra pas enregistrer vos score. Et quand bien même vous acceptez de stocker 7,7 gigots dans votre Switch (de préférence sur carte microSD) vous l’aurez « bien profonde » quand les serveurs seront fermés dans quelques années ! Bref, ce jeu mérite 0 suppo sur 6 ! Mais malgré tout j’ai décidé de vous tester le jeu en zappant cet aspect. Après tout je l’ai, même si je regrette l’achat, autant le tester… entre deux bains de siège.

Doom sur PS4 et Xone est une bombe vidéoludique absolue ! Un vrai FPS à l’ancienne, sans concession, qui a réussi l’exploit de moderniser totalement le révolutionnaire de Doom de 1993 sans perdre le fil, et c’était franchement pas gagné d’avance ! C’était plus que casse gueule comme projet, mais l’exploit est réalisé ! Réalisation aux petits oignons, ultra gore, dynamique, et fluide en 60FPS, un rêve de jeu vidéo. Impossible de porter le jeu sur une console portable, sauf à le massacrer. Mais depuis il y eu la Switch ! Allez, retour dans l’enfer de Mars en mode WC !

[TEST] DOOM / Switch[TEST] DOOM / Switch

Au menu le mode histoire, le mode multi online et toutes ses variantes, et le génial mode arcade, qui permet d’y jouer comme à un jeu… d’arcade, par niveau, avec classement online de votre score, avec des marges de progression énorme. Autant vous dire que c’est du coup ultra complet, avec une durée de vie immense. Le mode histoire est exactement le même que sur console de salon, avec ses petits secrets à découvrir pour finir à le jeu à 100%. Le mode arcade permet de prolonger énormément la durée de vie en mode solo, avec des combos très poussés pour scorer un max, et le mode multi, que j’ai essayé, tourne plutôt pas mal, malgré ma connexion 1,5 mega (si si je vous assure !!!) et un WiFi très mauvais (problème de la Switch bien connu). Un multi qui ne nécessite pas forcement d’être un expert comme dans un Battlefield ou Call of Abruty, franchement je me débrouille, arrivant à shooter quelques ennemis, et ne suis pas frustré, moi qui suis nul dans ce type de gameplay online.

[TEST] DOOM / Switch[TEST] DOOM / Switch

Quid de l’aspect technique sur portable ? Car je vous le dit tout de suite : je ne testerai pas le jeu en mode TV, si ce jeu sort sur Switch, c’est pour y jouer en mode portable, et pi c’est tout ! Si vous voulez y jouer sur votre tv 165cm 4K de gros kéké du dimanche, achetez la version galette PS4  à 10 boules ! ;)

On passe donc ici de 60 à 30FPS, ce qui est un peu normal, mais un 30 FPS stable, et qui franchement n’est pas problématique sur petit écran. Bien sûr cela génère un effet de flou en tournant sur soi même, sinon ça va, on a une bonne impression de fluidité. Les textures sont bien sûr moins poussées, mais pareil, nous sommes sur petit écran, c’est franchement peu gênant… Seul réel problème : le jeu a juste été porté, non adapté… et du coup on garde les textes dans leur police d’origine, et c’est illisible pour un vieux con comme moi ! Il aurait fallu retravailler cet aspect, mais on sent bien que les dév' se sont contentés de transposer le jeu, point barre. Ce sont des dév' PC à l'origine, et on sait que le dév' PC est un gros bourrin.

Sinon globalement, bah c’est du jamais vu sur une console portable ! Un vrai FPS, visuellement quasi identique aux consoles modernes de la même génération ! Dingue. Par contre le jeu semble vider assez vite ma batterie… pour moi ce n’est pas gênant je ne joue jamais plus de 1h ou 1h30 à un jeu par jour et comme la console se repose sur sa base...

[TEST] DOOM / Switch[TEST] DOOM / Switch

Question maniabilité, je vous conseille de réduire la visée verticale à 0 et la visée horizontale autour de 10, pour avoir une meilleure précision, car les sticks des JoyCons sont petits et sensibles. Et là c’est parfait, et c’est même un miracle : pour la première fois dans l’histoire du jeu vidéo un FPS est totalement jouable sur une portable ! Alors il est certain qu'avec la manette Pro c’est encore mieux, mais c’est ridicule de jouer avec ça sur une portable ! La solution peut être aussi de détacher les JoyCons, pour avoir moins de crampes, mais pareil, en tant que vieux de la vieille, j’aime jouer sur portable de manière très classique.

Si Doom Switch mérite son zéro pointé pour la cartouche à patch obligatoire, le jeu en lui-même est une bombe absolue ! C’est le tout premier FPS vraiment au top sur une console portable : niveau gameplay, contenu et réalisation. Il n’a rien à envier à la PS4. Le seul problème : la police de caractères, c’est beaucoup trop petit ! C'est vraiment le seul défaut ! Les développeurs auraient pu faire l’effort d’adapter le visuel à la Switch bordel ! On sent qu’ils avaient juste envie de voir sur Doom tourner sur Swtich, point barre. Tout comme l’éditeur, encore plus fainéant, et avare, qui en a rien à foutre du support cartouche, et qui balance une install de 7 gigots qui rendra le jeu obsolète dans quelques années. Quel dommage, car Doom sur une cartouche 32Go plutôt que 16 aurait mérité d’être dans le top 5 des jeux de 2017. Au lieu de ça, le jeu est moqué ou descendu par toute la communauté des joueurs console.

SUPPOS : 0/6
(cartouche patchée, 7,7Go de bouffé dans votre console, et « dans le postérieur » quand les serveurs fermeront)

SUPPOS : 5,5/6
(en se focalisant uniquement sur le jeu en lui même)

Publié dans TESTS, UNE

Partager cet article

Miracle sur le eShop !

Publié le par Dr Floyd

Miracle sur le eShop !

Les promos sur console Nintendo c'est rare et très limité. Alors voir Wonder Boy The Dragon's Trap à 14 boules a lieu de 20 aujourd'hui sur le eShop Switch, c'est presque exceptionnel. Si je n'étais si réfractaire au démat' j'aurai presque pu craquer. Ne pas craquer. Non, je ne craquerai pas. En promo jusqu'au 30 novembre. Non non 14 boules c'est trop cher, je zappe, il y a un piège, c'est une arnaque.

Miracle sur le eShop !

Publié dans BONNES AFFAIRES !

Partager cet article

Les ventes de Xbox One multipliées par 10 au Japon !!!

Publié le par Dr Floyd

Les ventes de Xbox One multipliées par 10 au Japon !!!

Microsoft ne racontait pas de bobards, la Xbox One X est un carton mondial ! Même au Japon où les ventes ont été multipliées par 10 suite au lancement du modèle X qui déchaine les passions ! 114 consoles la semaine dernière, contre 1465 consoles (One et One X) cette semaine ! On fait tout de suite moins son fier chez les gros nazes de pro-Playstation ! On la ramène moins !

Les ventes de Xbox One multipliées par 10 au Japon !!!

Une stat' qui permet en fait de compter combien d'américains geek vivent au Japon : environ 1400 donc. A la semaine prochaine pour savoir si la Wii U ou la PS3 vont repasser devant les consoles Xbox ?

Publié dans NEWS

Partager cet article

Le club Dorothée de retour sur Switch en 2018 !

Publié le par Dr Floyd

Le club Dorothée de retour sur Switch en 2018 !

Dragon Ball FighterZ, le meilleur jeu de 2018 (c'est déjà acté, je reviens du futur), serait en développement sur Nintendo Switch depuis quelques temps. Certaines sources l'affirment : Namco Bandai, amateur de bonne bière, aurait cédé à la pression suite à la demande des joueurs au slip bien tendu. En même temps je pense tout simplement qu'ils ont compris qu'il y a des brousoufs à se faire vu la montée rapide en puissance de la Switch.

Cette version Switch ne sortirait donc pas en janvier, mais plutôt à l'automne 2018, après la finale de coupe du monde France-Russie. Arf... Pas grave, on l'achètera deux fois ?

Publié dans NEWS

Partager cet article