1163 articles avec tests

PRO EVOLUTION SOCCER 6 sur PS2

Publié le par Dr Floyd

Le "messie" est de retour ! Et c'est déjà une 6e édition (en 6 ans) pour la vieille PS2 ! Comme le temps passe ! Cependant nous étions vraiment très très inquiêt après les petites "dérives" du précèdent opus.

La fabuleuse Ligue 1 !

Ca y est ! La ligue 1 est enfin vraiment présente, avec les vrais noms et les vrais maillots ! A vous les Sochaux-Guimgamps ou les Troyes-Nancy de folie !!! Quelques clubs étrangers profitent eux aussi pour retrouver leurs "vraies couleurs". A noter que les clubs Allemands (à part le Bayern) ont tous disparus... Pas interessant le championnat Allemand !? Coté équipes nationales, la France déccroche aussi la licence, ainsi que pas mal d'équipes comme l'Angleterre, l'Espagne, l'Italie, l'Argentine, etc... Le tout dans 32 stades.


Graphiquement toujours identique...

2 nouveaux modes

Deux nouveaux modes de jeu font leur apparition : le challenge international (une sorte d'éliminatoire de la coupe du monde sans grand intérêt), et le mode selection aléatoire pour former des équipes style "dream-team" en fonction de vos choix...  A nouveau sans grand intérêt ! Le mode "entrainement"  a quant à lui été un peu remanié et semble plus accessible. Le mode Ligue des Masters se veut plus réaliste avec une meilleure gestion des transferts. Bon on joue maintenant !?

Allez hop on joue !

Le PES 5 nous avait frustré avec ses défenses rigoureuses, ses gardiens infaillibles, ses arbitres sifflant tout le temps, ses hors-jeu à gogo... Alors dans quelle direction part PES 6 ?!

Dans la bonne rassurez vous !!!! Tout à été corrigé :

- Les défenses ne sont plus aussi rigoureuses et les attaquants sont devenus plus précis et plus "costauds", les frappes moins molles : il est enfin possible de marquer des buts ! Fini les 0-0 ou les 1-0 à répétition ! Bref il ne faut plus faire de conneries en défense, être très rigoureux, et en attaque on reprend vraiment plaisir à pouvoir rentrer dans les surfaces sans se faire prendre la balle systématiquement... C'est le grand retour des situations de jeu très chaudes !!!! Défendre et attaquer sont un vrai plaisir. Bref le jeu s'est équilibré parfaitement.

- Le jeu est moins rapide ! Désolé les fanatiques de Burnout attitude, mais c'est un avantage ici ! Le jeu en devient plus réaliste avec des courses et déplacements plus proches du réel.

- Les gardiens ne sont plus des robots, ils font des erreurs, relachent la balle... bonjour les situations chaudes ! Et c'est çà que l'on aime !

- Les arbitres sifflent moins (ouf !) et sont plus sévères et plus justes : évitez les méchants tacles désormais !

Bref, tous les gros défauts de PES 5 sont corrigés ! Rassurez vous le jeu n'en devient pas arcade et garde toutes les qualités de la série. 


Zizou est de retour en équipe de France, et la stat coup de boule alors ?!

Et la réalisation ?!

On passe très rapidement sur la réalisation en fait car comme depuis l'episode 4, plus rien n'évolue vraiment... Même le public est toujours aussi affreux ! La PS2 n'a pas la place pour supporter des ameliorations graphiques, Konami se concentrant au maximum sur le gameplay et l'IA.  Il y a quand mêmes quelques légères améliorations sur certains visages, sur certains stades, et dans la décomposition des animation, mais de rien de vraiment marquant.

On ne peut donc rien reprocher aux graphismes, la PS2 fait ce qu'elle peut et Konami a choisi le gamplay plutôt que le graphisme (à l'inverse du FIFA de EA).

Par contre ce qui aurait pu s'amélioration se sont les commentaires... Mais non même pas, comme depuis 6 ans, c'est toujours aussi mauvais et désespérant ! On est en fait tellement pris dans le jeu que ses défauts graphiques et sonores passent vraiment au second plan !

Le jeu de foot ultime sur 128 bits

PES 6 est la simulation ultime de football sur PS2, une sorte de compilation du meilleur de tous les PES. Il sera vraiment difficile maintenant de faire mieux, vu les capacités de la machine, si du moins un PES7 est encore prévu sur 128 bits ?

SUPPOS : 6/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST DRIVE UNLIMITED XBOX 360

Publié le par Dr Floyd

Il était plutôt attendu cet "étrange" jeu de voiture, mi-MMO, mi-GTA like, le tout dans les iles paradisiaques de Hawaï. Pour ne rien gâcher vous avez 200 000 dollars en poche dès le départ ! Bienvenue au paradis !


Objectif frime

Fraichement debarqué à Oahu avec votre cagnote en poche vous décidez de vous payer une maison... et surtout une voiture pour pouvoir parcourir les 1500 km de routes de l'ile sur 1 800 km2 (GTA peut aller se rhabiller !). Votre objectif ? Faire le blaireau en voiture, draguer, vous faire du pognon grâce aux differents challenges, acheter des fringues hors de prix, investir dans l'immobilier avec de grands garages pour stocker vos voitures... bref frimer un max !


C'est parti pour 1500 km de bitume !

A la base Test Drive Unlimited copie le principe de Need for Speed Most Wanted, c'est à dire une ballade totalement libre sur une grande map à la recherche de challenges : Courses avec check-points, contre la montre, impressionner les gonzesses que vous embarquez (on sent l'inspiration Out-Run !), "jouer" avec les radars et la police, ou encore rencontrer de vrais pilotes (en live) pour des courses acharnées. Le mode On-line est particulièrement soigné, vous pouvez proposer des défis de votre cru à n'importe quel connecté, vous pourrez même créer des clubs et organiser des compétitions.

Quand vous aurez accumulé assez d'argent, passez chez le concessionnaire pour choisir de nouveaux bolides et débloquer de nouveaux challenges. Les grandes marques sont présentes : Ferrari, Jaguar, Lotus, Mercedes, Volswagen, etc... et vous pouvez même acheter et piloter des motos (même si le chois est limité), c'est le petit extra du jeu. 

Au commandes de votre nouveau bolide c'est parti pour des pointes à 300 km/h ! La police en a rien a battre bizzarement de tous vos excès de vitesse (étrange), par contre ils n'aiment pas que vous provoquiez des accidents et peuvent se lancer alors dans de folles poursuites pour vous claquer un PV... Vite trouvez une planque !!! Mais rassurez vous le QI des flics de Hawaï est plutôt faible, il suffit de les voir piloter pour s'en rendre compte ! Il est tout à fait possible de faire du "hors piste" complet pour leur échapper, et oui nous sommes très loin des "rails" de Gran Turismo !


Un GPS au top, une map de folie !

Le GPS est ici vraiment génial, hyper précis, avec plusieurs niveaux de zoom, jusqu'à la map complête de l'ile lors d'un zoom vertiginieux ! Très très bien foutu avec tous les détails présents sur la carte. On se rend alors compte de l'immensité de la surface de jeu ! Du jamais vu dans un jeu vidéo ! Prevoyez plusieurs heures pour faire le tour de l'ile !!!! Le tout sans chargement, ceux ci se font en effet en arrière plan et plutôt discretement. Fan de jeux de "contemplation" à la Flight Simulator, ce jeu est pour vous, rhaaaa faire 50 kilometres sur l'ile juste pour le plaisir de rouler !!!!!


Un tout petit bout de la map ! Vous zoomez à volonté !


Quid du Gameplay ?

Non non rassurez vous ! Les voitures se pilotent très bien. Ce n'est pas de la simulation par contre, nous sommes ici plutôt du coté de Need for Speed que de Gran Turismo. Dommage, un peu plus de réalisme aurait été le bienvenue dans ce jeu où le plaisir est avant tout de conduire que de réaliser des "scores". Il n'y a pas de phase à pieds car il est impossible de sortir du véhicule. Nous restons bel et bien dans un pur jeu de voitures.

Alors certains testeurs tombés du landeau élevés à Wipeout sur PS1 pestent contre la lenteur des véhicules... Et c'est justement le point fort du jeu : les vitesses ne sont pas accélérées de façon absurde et l'impression de vitesse et "pile poil" parfaite avec de jolis effets de flou sur les cotés.



Une vue intérieure vraiment excellente et jouable, très rare dans un jeu de caisses !


Une bonne réalisation

Globalement la réalisation est très correcte, vos véhicules sont très bien modélisés (extérieur et intérieur), le framerate plutôt bon (avec de petits "accrochages" très très légers dus aux chargements). L'ile est vraiment très belle et on voudrait quelque fois sortir de son véhicule pour aller admirer le paysage... Mais non vous ne sommes pas dans un GTA ! De même on est surpris de ne pas voir de passants... On ne peut pas trop considérer çà comme un point négatif, nous sommes tout de même dans un jeu de voiture, et aucun jeu de ce type ne propose encore de gérer les passants ! Mais bon il un petit manque de vie... Dommage.

Les 5 vues disponible sont toutes géniales, la vue intérieure est superbement réalisée et très jouable, vous pouvez même tourner la tête dans toute les directions tout en conduisant pour admirer votre intérieur, voire faire des choses sans intérêt : régler votre siege ou baisser les vitres ! Un jeu de frime je vous disait !

Seuls points noir : Si les véhicules adverses se déforment, le votre est totalement indestructible !? La crédibilité en prend un sacré coup... Et l'absence de cycle jour-nuit est également génant. On devient difficile ! 


Au final Test Drive Inlimited est un bon jeu de voiture de chez Eden Games/Atari. En tout cas voici enfin un jeu de caisse original, qui fait des efforts pour se démarquer et innover un peu. Ajoutez dans une future suite un zeste de simulation et un zeste de vie sur l'ile et nous pourrions obtenir à l'avenir l'un des meilleurs jeu de voiture jamais conçu !

SUPPOS : 4.5/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST : BURNOUT REVENGE / XBOX PS2

Publié le par Dr Floyd

Que d'evolutions pour la série Burnout depuis le premier titre il y a plus de 4 ans ! Et comme diraient la plupart les testeurs élevés par le couple EA/PS1  : "Cà déchire grave ! C'est de plus en plus puissant !"



Première question : C'est un jeu de voiture ou un jeu de destruction ?

Car ici toutes les limites sont dépassées : votre voiture doit bien rouler à 500km/h et défonce tout sur son passage... Tout çà en ne risquant quasiment rien ! Un embouteillage devant vous ? Pas de problème : fermez les yeux, appuyez sans relacher l'accelérateur, et hop toutes les voitures sur votre passage voltigent ! Seuls des vehicules roulant dans le sens inverse ou des camions pouvant éventuellement vous stopper. Mais à la vitesse où va le jeu il est quasi impossible de distinguer quoi que se soit ! Bref, tout ceci est bien ridicule est sans intérêt de gameplay !

Des modes de jeu à en vomir

Au programme, outre le mode multijoueurs et le mode online, le mode tour du monde vous proposera : des courses classiques, des tours boostés contre la montre, un mode "road rage" ou il faut éliminer les voitures adverses, un mode éliminateur, un mode grand prix,  un mode "aperçu" vous permettant de conduire des... fusées, un mode "Panique dans le trafic" ou il faut foncer dans le tas (le mode le plus absurde), , un mode crash qui a encore évolué (avec un nouveau mode de départ, une voiture cible, un système d'explosions différent...) Je ne sais même pas si j'ai fait le tour des modes tellement c'est... le bordel !

Overdose

169 epreuves, 77 voitures, 64 défis, etc... Des bonus qui se débloquent en permanence... Des statistiques auquelles on ne prête même plus attention... Des menus de résultats agaçants... Bref c'est l'overdose.

Le charme de Burnout 1, ou le principe était de rester hyper-concentré durant les courses (essayez le génial Burnout 1 sur Xbox, il reste l'un des meilleurs jeux 128 bits), s'est évaporé au fil des épisodes pour complétement disparaitre dans ce 4e opus qui frise le ridicule absolu coté gameplay.

Mais pourquoi ce jeu est-il si bien noté alors ?

Tout simplement car Criterion est composé de petits génies qui maitrisent complêtement leur sujet au niveau technique ! Ce 4e opus est incroyable techniquement, une Ode à la Xbox et surtout à la PS2 (car moins puissante !). Fluidité totale quelque soit le bordel à l'écran, rapidité (çà on avait compris !), détails, modélisations, sensations de vitesse, effets de folie... On a tout simplement l'impression d'être sur "Next-gen" par moments  ! Cependant tout çà va tellement vite qu'on ne profite même pas de la réalisation !

Burnout c'est de la poudre aux yeux, un "blockbuster Americain" fait pour plaire à un large public... en oubliant totalement les gamers. La technique habituelle de Electronic Arts.

La question à laquelle j'aimerai avoir une réponse :

Comment de tels génies peuvent accepter de pondre pour EA de tels jeux sans intérêt ?

Une sacrée belle démo !

On ne joue plus, on regarde une démo technique... La vitesse n'impressionne plus au bout de quelques secondes de jeu, car de toute façon vous pilotez un tank/fusée qui ne risque rien... A posseder en occas à 4 ou 5 euros juste pour connaitre les limites techniques de votre PS2 ou de votre Xbox.

Encore plus que pour Burnout 3, se Burnout Revenge est un immense gachis... Avec un tel potentiel technique Criterion pourrait pondre le meilleur jeu de caisse du monde ! Imaginez juste une collaboration entre les créateurs de Flatout et de Burnout...

SUPPOS : 1/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST FLASH : RIDGE RACER 2 PSP

Publié le par Dr Floyd

Encore un Ridge Racer sur PSP !? Allez hop c'est parti pour un test très très flash d'un jeu inutile... à moins d'être ultra fan et collectionneur de Ridge Racer !



Comment çà inutile ?! Inutile pour ceux qui ont déjà le premier opus en tout cas. En effet le jeu ne présente aucune amelioration, aucun nouveau mode, aucune changement dans le gameplay, aucun progrès technique ! Seulement quelques circuits nouveaux et... une nouvelle intro peut être ?!

Vous n'avez aucun Ridge Racer sur PSP ?! Prenez plutôt le premier, pour la simple raison qu'il coute moins de 20€, contre 50€ pour celui-ci !

Test de Ridge Racer PSP ICI.

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST : SAINTS ROW XBOX 360

Publié le par Dr Floyd

Editeur : THQ
Support : Xbox 360
Année : 2006


La série GTA a fait beaucoup de jaloux. Beaucoup ont essayé de copier, tous se sont cassés les dents. Alors Volition a eu une idée vraiment géniale (hum!) : pomper complêtement GTA sans la moindre gêne, le tout sur une console "next-gen".


Bienvenue dans le monde effrayant du clonage de jeu vidéo !

Saints Row est en effet clairement pompé sur la série GTA. Vous êtes un gangster en liberté dans la ville de Stillwater et votre but sera de vous faire respecter dans une guerre de territoires pour dominer la ville. Le principe est le même que GTA : liberté totale de déplacement, à pieds, en voiture, choix des missions ou alors "faire le con" en ville...

Tout est conçu de la même façon : votre planque où vous sauvegardez votre partie, votre garage pour la voiture, la police qui vous recherche si vous faites trop le con, les missions, la musique en voiture, j'en passe et des meilleures !!! C'est tout de même étonnant de pomper à ce point un jeu !


GUERRE DES GANGS

Pour progresser dans le jeu, il y a deux grandes catégories de phases de jeu : les activités (escortes, cambriolages, vol de voitures, etc...) qui vous donneront du respect. Grâce à ce respect vous pourrez effectuer les "missions", l'autre catégorie, qui consistent à attaquer l'ennemi pour gagner des territoires. Et avec l'argent gagné vous allez pouvoir vous relooker, manger, acheter des voitures, etc... Classique.


REALISATION SANS PLUS

Les textures sont assez détaillées, les effets réussis (explosions magnifiques !), et le moteur physique est le Havok, d'où une physique des objets plutôt réaliste. Cependant le rendu à l'écran est quelque fois moyen, on espérait mieux.

La Xbox 360 fait le minimum syndical, elle est loin de cracher ses tripes ! Le champs de vision de la circulation est très réduit (bonjours les voitures qui apparaissent de nulle part !) et la fluidité n'es pas parfaite. De plus en HD l'amélioration graphique est minime. 

Sans compter que l'action se déroule dans une ville de taille ridicule (si l'on compare à San Andreas) avec très peu "d'animation" dans les rues. Pour du "next-gen" c'est tout de même génant !


UN GAMEPLAY AMELIORE

Coté gameplay, Saints Row corrige les gros défauts du "maitre" GTA :

- La conduite des vehicules est très réussie, offrant un gameplay prenant lors des poursuites, fini les conduites hasardeuses de GTA,
- Les phases de shoot sont plus précises que dans GTA,
- Les combats corps à corps sont également plus précis,
- Les missions sont moins difficiles, moins frustrantes,
- La carte façon GPS vous guide dans la ville.


Les explosions sont magnifiques !


PALE COPIE

Moins de fantaisie dans le design, pas de possibilité de sortir de la ville, fini les aventures à la campagne, à la montagne, sur les mers, les plongées sous-marines, les sauts dans le vide... Peu de possibilités d'interaction avec la ville, assez frustrant... Peu de circulation dans la ville, peu de piétons, et gros hic : aucun véhicule à 2 roues ! 

Mais ce qui gène vraiment dans Saints Row c'est le manque de personnalité du jeu. On pense en permanence à GTA en y jouant... Et là c'est très génant !!! San Andreas avait une vraie personnalité et faisait cracher ses tripes à la PS2 ! On ne retrouve pas la folie du jeu de Rockstar avec son architecture géniale, ses immenses zones de jeux à découvrir... Dans Saints Row vous vous sentez vraiment à l'étroit, dans une ville fantôme, sans vie, et s'amuser à faire n'importe quoi dans les rues de la ville est vite lassant.


UN JEU COMMERCIAL SANS IMAGINATION

Bref, ce jeu ressemble à une commande de THQ... sans passion, sans imagination... Les défauts de gameplay de GTA sont corrigés, mais pour le reste, c'est du "vite-fait" pour être le premier GTA-Like sur next-gen. Saints Row n'a pas d'âme. Saints row est un clône.

Il faut tout de même relativiser, les fanatiques de ce genre de jeux seront assez satisfait et auront de quoi s'amuser, tout en profitant d'une réalisation sympathique.

On fera certainement beaucoup mieux sur "next-gen"... A commencer par GTA 4 qui, espérons le, calquera son gameplay sur celui de Saints Row.


SUPPOS : 3/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST FLASH : GRADIUS COLLECTION / PSP

Publié le par Dr Floyd

Editeur : Konami
Support : PSP
Année : 2006

La PSP ayant bien du mal à nous proposer des jeux originaux et intéressants, etfaute aussi à une ergonomie douteuse et à un couple pad/stick catastrophique, il faut bien souvent se rabattre sur le rétro gaming pour trouver des choses intéressantes, comme les compilations de Capcom ou encore cette compilation Konami de la série culte du shoot'em up Gradius.

Au programme les quatre premiers Gradius + en bonus Gradius Gaiden (sorti sur PS1). Il manque hélas le chef d'oeuvre absolu de la série : Gradius V (sorti sur PS2 uniquement et que je vous conseille plus que vivement).



Les jeux sont présentés dans leur version originale, avec quelques ajouts de bonus (difficulté, taille écran, sauvegarde, bonus automatiques ou non, etc...). Pas d'amélioration graphique, et heureusement car le Gamopat veut bel et bien les vrais jeux originaux ! Comme pour tout Gradius qui se respecte la difficulté est bien présente et seuls les vrais rétro-gamers pourront se débrouiller correctement. Cependant le jeu n'est pas "impossible" et avec de l'entrainement vous progresserez vite.

Gradius, c'est le jeu de shoot spatial à scrolling horizontal par excellence. Vous pouvez récuperer des bonus pour améliorer votre armement, ceci devant se faire de façon "stratégique" si vous voulez avoir une change d'aller jusqu'au bout des stages (sans continues). Seul bémol : lorsque vous perdez une vie vous repartez sans l'armement accumulé et çà devient alors très très difficile d'espérer aller très loin, mais cela fait parti du charme de Gradius.

Sur les premiers modèles de PSP le pad est COMPLETEMENT inutilisable : on ne trouve pas les diagonales ! Il faut donc se rabattre sur le mini-stick, et là c'est à peu près correct, même si il est trop sensible pour des jeux d'une telle difficulté et qui demandent une précision diabolique pour slalomer entre les petites "boulettes" ennemies ! Un conseil évitez de prendre les bonus qui accelèrent trop votre vaisseau.



Chaque épisode de la série à son charme. Le premier est techniquement le plus simple, mais il reste mon préféré, nostalgie oblige. On a l'impression de replonger au début des années 80 sur MSX ! Fans de rétro-gaming, de shoot'em up et de scores à battre, jetez vous sur cette compilation ! 

MISE A JOUR DU 06.10.2007
Sur la nouvelle PSP Slim & Lite la maniabilité au pad est devenue parfaite, le jeu mérite ainsi la note maximale !


SUPPOS : 6/6

 

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST : DEAD RISING / XBOX 360

Publié le par Dr Floyd

Editeur : Capcom
Support : Xbox 360
Année : 2006


Dead Rising, quand le navet culte de Romero, le film Zombie,  se transforme en beat'em all... Mais pas n'importe quel beat'em all : sur "next-gen" et apportant un souffle nouveau sur le jeu vidéo ! Quand Capcom continue à exploiter le filon "survival-horror" après un fabuleux Resident Evil 4 !


Vous etes Franck, photographe "branleur" indépendant, débarqué dans un centre commercial d'une ville bouclée par l'armée ! Dans 72h l'hélicoptère vient vous rechercher... Mais ce sera 72 heures de cauchemard car ce centre commercial est infesté de Zombies !


Carnage au centre commercial !

C'EST COMME TU LE SENS FRANCK !

Dead Rising ne se déroule pas comme un jeu classique à la "Ubi-Soft" (couloirs, niveaux les uns après les autres). Dead rising se "laisse vivre" sans un environnement ouvert, vous dirigez votre personnage dans le Centre Commercial comme vous le souhaitez, avec un ennemi invisible : le temps qui vous sera compté (72 heures... temps acceléré bien sur).

A vous de faire comme vous le sentez, suivre la trame principale du scénario, jouer les héros et tenter de sauver les rescapés (à vous de les protéger et de les emmener dans un endroit sur), ou encore faire le "con" dans le centre commercial qui devient une aire de jeu géniale et un beat'em all "libre" et très ludique.


Ecoute chérie, une arme à feu c'est pas un jouet, confie moi çà !


LUDIQUE

Face aux Zombies, votre arsenal d'armes est impressionnant, en effet tout ce que vous trouverez dans le centre commercial peut être utilisé : lancé de Cds, sabre laser (trouvé dans un magazin de jouets), bancs, skateboard, caisse enregistreuse, etc... etc... jusqu'à la tondeuse à gazon en hommage à Brain Dead, le film culte de série Z de Peter Jackson ! Vous allez ainsi pouvoir vous habiller comme vous le voulez dans les boutiques de mode !

Noubliez pas votre métier : la photo ! Car prendre des photos réussies vous permettra d'améliorer vos stats mais également de vous offrir de nouveaux talents comme briser les nuques ou fracasser les cranes (!!!).


Je me "repose" un peu dans le parc...


REALISATION DE BON NIVEAU

Malgré quelques petites phases de chargement (courtes heureusement) qui coupent un peu le rythme le jeu est d'une réalisation de très bon niveau. Les graphismes sont détaillés, les animations sympas et le framerate correct. Ce qui impressionne c'est le nombre de Zombies à l'écran ! Et ils ne se ressemblent pas tous et sont très variés.

C'est quand on voit des dizaines, voire des centaines de zombies vous tomber dessus que vous réalisez vraiment que nous sommes sur "next-gen" ! Impressionnant et sans ralentissements. Heureusement le Zombie est lent sinon c'était mission impossible !

La jouabilité est d'un bon niveau, pas de soucis majeur, et vous pouvez "jouer" avec la caméra autour du personnage.

Un point noir si vous n'etes pas équipé en téléviseur HD : vous allez avoir un mal de chien à lire certains textes à l'écran ! Mr Capcom tous les gens ne sont pas encore équipés en HD !


ENFIN UN SYSTEME DE JEU ET DE SAUVEGARDE COHERENT !

Le système de sauvegarde a fait beaucoup parlé de lui, en effet vous ne disposez que d'un seul "slot" de sauvegarde disponible (sauvegarde possible dans des endroits spéciaux répartis dans le Centre). Bref, pas question de faire n'importe quoi en permanence. But de l'opération : vous mettre la pression en vous donnant l'envie de survivre à tout pris. Excellente initiative, ce qui est considéré par beaucoup comme le défaut du jeu (la plupart des tests vus sur internet et dans la presse) est en fait son gros avantage : l'envie de survivre doit etre omniprésente, c'est tout l'intérêt du jeu !

Le jeu n'est pas divisé en niveaux. Vous etes dans le centre commercial, point final. A vous de survivre le plus longemps possible. Si vous mourrez, soit vous recommencez au dernier point de sauvegarde (souvent assez loin en arrière), soit vous recommencez la partie depuis le début. Le jeu ayant une "rejouabilité" énorme, étant donné que vous pouvez vous y prendre de plusieurs façons. Dead Rising est une aire de jeu ludique en fait.

bravo à Capcom pour les prises de risque : un systeme de sauvegarde génial et pas de niveaux (vestige des jeux rétro !).


FILM CULTE, JEU CULTE

Dead Rising se vit un peu comme un film dont vous etes le héros et dont vous décidez en temps réel de l'évolution du scénario. Drole, gore, ludique, Dead Rising, malgré de petits défauts, est un petit chef d'oeuvre qui de part son "level"-design fait souffler un vent de renouveau sur le jeu vidéo. Un exemple à suivre.


SUPPOS : 5,5/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST : LEGO STAR WARS II sur NGC/XBOX 360

Publié le par Dr Floyd

L'univers très fun de Lego Star Wars nous revient pour un second volet basé sur la 1ere trilogie des années 70-80. Alors çà casse des briques ?

Toute la trilogie y passe dans ce jeu bon-enfant mélangeant un peu tous les styles : plateforme, action, shoot, énigmes. Le tout avec un humour omni-présent et beaucoup de folie. Toutes les scènes des trois films sont reprises, et certaines sont vraiment hilarantes. En fait Lego Star Wars 2 est une parodie très réussie des 3 films ! Et C6PO est toujours aussi "boulet"...  Dark Vador tousse... Les personnages blessés perdent des briques... Bref, délirant.


Han Solo, quel frimeur ce type !

De plus la réalisation est impeccable. Certes l'univers cubique des legos impose un style plutôt dépouillé, mais tout est réalisé avec talent : le moteur 3D est nickel, le jeu tourne à 60 im/sec sans jamais ralentir. Les musiques sont fidèles au film (il manque juste les voix, car les personnages ne parlent pas vraiment).

Lors des différents niveaux vous devrez jongler entre les personnages, et pas n'importe qui : Obi Wan, Ian Solo, Luke Skywalker, Princesse Leïa, etc...  chacun ayant des talents particuliers : Le Jedi peut déplacer les objets et manie le sabre Laser, les Robots sont très utiles pour débloquer des portes, les mercenaires sont doués de la gachette... Le tout est très varié : phases de plateforme, de fusillades laser, de shoot aux commandes de vaisseaux, de déplacements sur animaux ou dans des véhicules...

Legos oblige, vous devrez de temps en temps faire quelques constructions : fabriquer un vaisseau, un objet, un passage... qui vous permettront de progresser dans le jeu. Tout ceci peut sembler absurde pour celui qui n'a jamais essayé le jeu, mais cà passe très bien et c'est vraiment fun.


Rhhhaaa le faucon Millenium !!!!

Alors attention ce jeu ne représente pas un grand challenge, et ne propose pas un gameplay de haut vol ! Les enigmes sont assez faciles, de plus dès que vous mourrez vous reapparaissez aussitot ! Les continues sont infinis. Bref, le jeu ne propose aucune réelle difficulté et se vit un peu comme un film qui se déroule petit à petit. Malgré tout vous allez bien rigolé et la durée de vie est correcte avec ses 99 missions, sans compter les parties en mode libre, et les nombreux bonus.

Si vous avez joué aux légos dans votre enfance et si les Episodes 4 à 6 de Star Wars sont cultes pour vous, alors foncez, vous allez vivre un grand moment de pur bonheur ! L'éffet de surprise du 1er jeu sorti il y a 1 an n'est plus là mais le fait de revivre la première trilogie culte fait que ce jeu semble encore meilleur que le 1er !

Testé sur Gamecube, le jeu est identique sur PS2 et Xbox. Sur Xbox 360 le jeu bénéficie bien sur d'une meilleure définition graphique mais reste identique et ne bénéficie pas de la puissance de la console. Qu'importe, cependant la différence de prix entre les versions 128 bits et Xbox 360 ne se justifie pas (le jeu est en effet vendu 39€ sur 128 bits, sympa).

SUPPOS : 4/6


Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST] FLATOUT 2 / XBOX - PS2

Publié le par Dr Floyd

FLATOUT 2
Support : PS2, Xbox
Développeur : Bugbear
Editeur : Empire Interactive
Sortie : 6 juillet 2006

Bugbear, après un prometteur FlatOut, revient pour un nouveau jeu de massacre encore plus dingue, un mélange de Burnout et surtout de Destruction Derby... Alors c'est donc le jeu de caisse du siècle !!!???
 


Hum... Vous etes disons mal en point...

UN MENU DE CHOIX

Fanatiques de Destruction Derby sur PS1 (jeu mythique qui a marqué les débuts de la Playstation) ce jeu a été fait pour vous : cascades, carambolages, toile froissée, explosions, destruction de décors !!! Je vous propose au menu : 

- les courses simples bien sûr, nombreuses et variées (foret, desert, ville, canal, circuit), et très détaillées,

- des évenements spéciaux sur des circuits "de malade", comme les ovales, mais égalements des routes qui se croisent en "huit", çà nous replonge aussitôt dans Destruction Derby !

- les derbys, des arènes ou le but est de survivre tout en détruisant les voitures adverses, rhaaaaa Destruction Derby again !!!! L'esprit Destruction Derby est gardé à 100% avec des décors destructibles en rab !

- Les mini-jeux complétement timbrés où vous devrez par exemple expulser le pilote de votre bolide... épreuves un peu inutiles...

- Et bien sur un mode carrière reprenant tout çà, vous permettant de booster vos véhicules et d'en acheter de tous neufs.


Le mode "Destruction Derby" dans les arènes ! Souvenirs souvenirs...

C'EST LA FOLIE !

L'ennuie n'est pas de mise dans FlatOut ! A tout instant vous devrez vous battre contre les véhicules adverses (au nombre de 7) qui vous ne feront pas de cadeaux. A vous aussi de les expulser de la piste pour leur faire perdre de précieuses secondes. Les voitures s'abiment de manière très spéctaculaire, se déforment, la toile se détache... rhaaa que c'est bon ! 

De plus, et c'est la grande particularité de FlatOut, tout ce qui se trouve sur et autour de la piste est destructible... poteaux, rondins, grilles, tracteurs, pneus, cabanes, stations esssence, etc... Mais là où cela devient génial : c'est que tous les "morceaux" restent présent dans le jeu tour après tour ! Au fil du temps la piste devient une véritable poubelle, ou tous les objets sont interactifs ! Il y a même un coté stratégique, vous pouvez "générer" volontairement des obstacles sur la piste pour géner ceux qui arrivent derrière ! Mais attention : car vous allez y repasser vous aussi au tour suivant ! C'est le pieds complet, ceci aidé par une IA tout à fait convenable et agresssive ! Jamais un jeu de caisse n'aura été aussi fun avec ce coté "aléatoire" rendant le jeu passionnant !

ARCADE MAIS NON BOURRIN

Le pilotage, même si il a été amélioré par rapport au premier opus, donne toujours une impression de légéreté un peu génante, le gameplay s'améliorant largement en utilisant les véhicules lourds. Nous sommes dans de l'arcade bien sur, mais ce controle délicat necessité une bonne maitrise et une conduite sérieuse... Faire le gros bourrin (comme dans Burnout 4) n'est pas la bonne solution. La moindre erreur de pilotage, le moindre piège non évité (et ils sont très nombreux !) et se sont de nombreuses secondes de perdues. A noter la présence d'un Nitro pouvant vous aider à faire la différence dans les courses serrées.

Nous échappons donc au pilotage ennuyeux et bourrin d'un Burnout 3 ou 4, ouuuf. Cependant le coté "léger" des véhicules reste un petit point négatif.

MAIS ALORS... C'EST LE JEU DE CAISSE DU SIECLE !?

Ca devrait oui... Dans le domaine des jeux de course "fun" il explose complétement la série Burnout coté intéret...Cependant un gros point noir reste présent : Le moteur graphique, même si il est légerement amélioré par rapport au précedent jeu, reste désespérement "mou" avec des couleurs bien fades...

Le moteur poussif du jeu n'est vraiment pas adapté à ce genre de jeu ultra rapide où tous les détails sont importants ! Le 60 img/sec s'imposait ! Alors... Impossibilité technique du fait de la compléxité du jeu ? (la gestion des débris demande beaucoup de travail au CPU), problèmes d'optimisation ? Toujours est-il que cela casse vraiment l'ambiance... Il est très difficile de voir ce qu'il se passe devant du fait de la molesse des graphismes, vos reflexes purs ne suffiront pas toujours, il faudra compter sur la chance !

DOMMAAAAAAGE

Avec un peu d'habitude, en connaissant bien les circuits, et en "rentrant" bien dans le jeu, çà passe... mais quel dommage ! Cependant certains ne seront peut-être pas du tout géné par ce moteur graphique, et ils détiennent alors une petite merveille ! On préférera la version Xbox à la version PS2, l'idéal étant peut être d'y jouer sur un pc véloce (non testé).

Le meilleur de Burnout, le meilleur de Destruction Derby, un moteur physique génial, une IA sympa MAIS un moteur graphique naze qui prive le jeu d'un 6/6. Le rêve : voir ce jeu débarquer sur Xbox 360 en 60 img/sec, et là nous détiendrons le meilleur jeu de voiture de tous les temps.


SUPPOS : 4/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

CAPCOM CLASSICS COLLECTION REMIXED

Publié le par Dr Floyd

Capcom surfant sur la vague de la nostalgie nous balance sa collection de jeux rétro (déjà disponible sur PS2) sur la PSP. Cependant il y a quelques différences avec la version PS2, certains jeux disparaissent, d'autres font leur apparition.... où ce "remixed".

Chaque jeu offre des options diverses, plusieurs possibilités d'affichage (dans le sens vertical pour les shoot par exemple, mais bon c'est peu pratique !), un trop bref historique du jeu, et des bonus à débloquer (astuces, artworks...). Enfin tous les jeux peuvent se jouer à 2 via la fonction Wifi. Les jeux sont bien sur 100% aux originaux des bornes d'arcade.

Comme d'habitude les temps de chargement sont énervant sur PSP (10 secondes pour un jeu rétro c'est énorme !) et les commandes de la PSP sont toujours aussi imprécises... Mais ce n'est cependant pas la faute de Capcom !

Alors faisons le point sur les 20 jeux de la compil :

1941
Un shoot vertical, certes sympa et beau, mais qui n'arrive pas a la cheville du premier opus de la série (1942, plus simple mais plus efficace avec son gameplay parfait). Un bon shoot malgré tout.

Avengers
Une des grosses daubes de la compil, un beat'em all a scrolling vertical raté, un des plus mauvais titres de Capcom.

Bionic Commando
Un jeu de plate-forme bien connu mais hélas hyper difficile ! Pour joueurs sachant garder leur sang froid !

Black Tiger
Un autre Beat'em all dans l'ambiance "Conan"... assez chiant.

Block Block
Un casse brique pompé sur Arkanoid mais qui ne lui arrive pas à la cheville. Décevant.

Captain Commando
Enfin un beat'em all réussi, jouable, plutôt beau, et pas trop difficile. Bien dans la lignée de Final Fight.


Final Fight
Peut-être le beat'em all le plus célèbre de Capcom... Excellent titre. Un vrai classique.

Forgotten Worlds
Un shoot à scrolling horizontal ou vous controllez un guerrier volant qui peut tirer à 360 degrés. Pas évident à maitriser.

Last Duel
Un shoot vertical où vous dirigez une voiture ou un vaisseau spacial... vraiment rien de bien original dans ce jeu ennuyeux.

Legendary Wings
Un melange de shoot vertical (classique sans surprise) et de jeu de plateforme horizontal complétement raté...

Magic Swords
Re beat'em all où vous dirigez un barbare... très décevant.

Mega Twins
Un beat'em all dans un monde enfantin, mais assez difficile malgré tout.

Quiz & Dragons
L'inutile total de cette compil : un quizz en anglais sur la culture américaine !!!

Section Z
Un shoot vertical qui a très très mal vieilli !

Side Arms
La suite améliorée de Section Z... Le 3e et dernier opus de cette série sera Forgotten Worlds.

The Speed Rumbler
Vous controlez une voiture dans un jeu très pénible.

Street Fighter
Le tout premier Street Fighter ! Mais pourquoi est-il si peu connu ?! Tout simplement parce que c'est une sacrée daube au gameplay foireux. Capcom se rattrapera avec Street Fighter 2 plus tard !

Strider
Un excellent jeu de plateforme où vous incarnez un héros acrobate roi de l'escalade. Plutôt sympa.


Three Wonders
Une compilation de trois genre : Beat'em all, Shoot et réflexion. A voir.

Varth
Un shoot vertical assez nerveux où vous êtes aux commandes d'un avion. Sans plus
.


BEAUCOUP DE DECHETS

Au final peu de jeux convaincants ! On gardera Final Fight, Strider, Captain Commando et 1941... Le reste vous lassera quasi instantanement, sauf si vous êtes archi-fanatique de Capcom ! Par rapport à la version PS2 on perd (pour des raisons marketing) la série Ghost'n Goblins et la série Street Fighter 2, Aie ! Ce sont tout de même les 2 titres phare de Capcom ! Certes on gagne Strider et Captain Commando... L'avantage va donc quand même à la version PS2 qui de plus propose une meilleure maniabilité (essentielle en rétro gaming tant la difficultée est élevée !).

Sympa d'occasion pour tous les rétro-gamers en manque de culture ;)

SUPPOS : 3/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST : PREY sur XBOX 360

Publié le par Dr Floyd

En l'an de grace 1997 du millénaire précédent 3D Realms annonce le développement d'un nouveau FPS (en attendant de donner une suite à Duke Nukem !!!)... 9 ans plus tard le jeu sort déjà ! Pourquoi si vite ? Car 3DRealms, totalement à la ramasse, incapable de pondre un jeu, confie le développement à Human Head avec l'aide du moteur graphique de Doom 3. Enfin Prey !


Tiens prend çà ! Méchant !

Vous jouez le rôle d'un cherokee qui rêve d'aventures... Bah vous allez être servi car vous allez bientôt être enlevé par des extra-terrestres dans une scène d'intro absolument géniale. Une fois dans le vaisseau-mère votre seul but sera de retrouver votre grand-père et votre greluche. A priori ça ressemble à un FPS classique dans la lignée de Doom 3 : j'avance, j'ouvre des portes et je flingue du monstre. Banal ? Certes, mais Human Head a tenté d'innover vraiment avec une gestion de la gravité exceptionnelle, des portails "next-gen" et "l'esprit de Tommy" !

L'ESPRIT DE TOMMY
Grace aux croyances de son papy, Tommy apprend à utiliser son esprit pour se déplacer hors de son corps ! Sympa non ? Cela vous permet d'accéder à des zones impossibles à franchir normalement. Un petit peu de piment supplémentaire dans le jeu. Tout ceci avec des effets graphiques de haut vol.

LES PORTAILS
Les portes c'est has-been ! ici nous avons aussi droit à des sortes de "fenêtres" magiques donnant accès à d'autres niveaux, un peu à la façon de Oblivion. Idem : la réalisation technique de ses passages est exceptionnelle, et cela donne une ambiance particulière au jeu.

LA GRAVITE
Une nouveauté vraiment géniale pour un FPS : la gravité ! Ici vous pouvez aller dans tous les sens, marcher au plafond, apercevoir des ennemis qui ont la tête en bas, il y a des rotations de pièce, des rails anti-gravité... bref, très surprenant et génial !


Oh y a des gens au plafond !?

Toutes ces nouveautés font que l'ont a pas trop l'impression de jouer à un FPS banal produit en série. C'est en fait une sorte de Doom 3 (les graphismes sont très proches ! Normal c'est le même moteur !) techniquement encore plus évolué. On dirait presque une suite de Doom 3 en fait ! La prise en main exellente (on ne ressent vraiment plus "l'absence" de souris !). Mais alors il est parfait ce jeu ?!


LES DEFAUTS
Bon stop ! Le jeu n'est hélas pas parfait ! Déjà il est vite répétitif, ensuite il semble se terminer assez rapidement... car trop facile. En effet les monstres sont très peu futés, le niveau de vie se regénère a de nombreux endroits, et le système "d'immortalité" (passage dans l'an délà et retour dans le jeu) donnent une impression de grande facilité qui coupe un peu l'ambiance et la "pression" sur le joueur... On a vraiment pas besoin de se cacher ! Foncer "dans le tas" sera souvent assez efficace ! Les aliens font pitié et sont peu crédibles avec leur Q.I. de moule... Il y a donc un manque de challenge certain. Quant au mode multijoueur il ne semble pas exceptionnel d'après les premiers échos, manquant de cartes et de folie.


UN BON FPS
Dommage car la réalisation est assez "next-gen", les effets graphiques sont géniaux, les trouvailles originales, et l'ambiance donne froid dans le dos (les premieres minutes dans le bar puis dans le vaisseau sont un vrai moment de "bonheur").



Un déluge d'effets spéciaux appréciables sur Xbox 360 !

Prey est au final un bon petit FPS "next-gen" qui ne fait pas honte à la Xbox 360 et qui se place aux cotés de Call of Duty 2 dans le top 2 des meilleurs FPS actuels sur la console (dans un genre radicalement différent !). Les fans de Doom 3 Xbox vont apprécier, le jeu étant d'autant plus varié et original. Il serait dommage de passer à coté de ce FPS "à trouvailles" qui sent le travail bien fait malgré ses défauts (sauvegarde/facilité/manque de challenge).


SUPPOS : 4/6

 

 

 

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST FLASH : NINTENDO TOUCH GOLF

Publié le par Dr Floyd

Après la bouze intergalactique Tiger Woods sur DS voici enfin le premier vrai jeu de golf sur la portable de Nintendo. Surprise : c'est réalisé par Nintendo et Mario n'est pas là !

Le jeu propose des graphismes et une réalisation globale plutôt correcte, rien d'extraordinaire, mais du niveau de la DS. C'est sobre et efficace. Coté options : un mode solo, un mode compétition avec un magasin... bref c'est classique. La grande surprise vient plutôt du gameplay : le jeu exploite à fond l'écran tactile, aucun bouton ni croix directoinnelle n'est necessaire à ce jeu ! Et c'est bien agréable !



Vous reglez tout sur l'écran tactile qui affiche la carte, comme avec une souris, pendant que l'ecran du haut vous montre l'aire de jeu en 3D. Le controle du club se fait également avec le stylet, vous deplacez celui ci en arriere pour gérer l'amplitude et vous donnez un bon coup en avant pour gérer la force. L'endroit ou est frappé la balle a également de l'importance (il est possible même de rater la balle !). Un gameplay simple et efficace.

Le problème est peut etre là : c'est trop efficace ! En effet vous etes trop assisté dans le jeu : le club est deja choisi, la direction est deja quasiment choisie, l'amplitude à donner à votre coup est affichée et se positionner dessus est ultra simple au stylet, pres du drapeau une courbe s'affiche pour vous indiquer la direction à donner à la balle rendant les puts souvent très faciles ! De même que ce soit dans les herbes hautes ou dans le sable, il est très facile d'en sortir tout en faisant un super coup. Il m'est arrivé de remporter un tournoi en jouant très vite tout en regardant la télé !

Bref on trouve le jeu bien foutu mais on s'ennuie.

Alors si vous débutez sur ce style de jeu, où si vous aimez être assisté, ce jeu vous conviendra très bien, sinon il deviendra vite ennuyeux... Vraiment dommage car le concept est génial. Rendre plus difficile le swing au stylet, supprimer quelques aides (dont la courbe de trajecoire qui va jusqu'au trou !!!!) et on aurait là un jeu parfait.

Les rétro gamers prennaient vraiment plus de plaisir dans les années 80 sur Leader Board où il fallait vraiment se concenter et réfléchir à chaque coup. A chaque fois on se demandait ou allait partir la balle, et c'est çà qui est génial dans un jeu de golf.

NOTE : 3/6

Publié dans TESTS

Partager cet article