[TEST] BLAZBLUE : CALAMITY TRIGGER

Publié le par Dr Floyd

blazblue-PS3.jpg

Blazblue Calamity Trigger
, le superbe jeu de baston 2D, successeur de Guilty Gear, vient de sortir en Europe. C'est l'occasion de revenir sur le test du jeu réalisé l'été dernier.

[Lire le test]

Partager cet article

[LES GAMOPAT FOUS] ATARIMANIAC

Publié le par Dr Floyd

Patient : Atarimaniac
Interné le : 3 octobre 2008
Symptômes : Atari XLytose progressive
Site (en cours) :
http://atarinside.dyndns.org


> Cher patient, que peut-on trouver dans votre collection de gamopat fou ?

J'évite de me diversifier, n'oublions pas que c'est juste une collection de quarantenaire nostalgique.
Vous y trouverez donc 2 ou 3 CASIO FX850P, un ZX81, 2 ou 3 Intellivision mais surtout beaucoup d'ATARI 8 bit et encore pas n'importe lesquels !
Il y a deux choses qui me contraignent à me limiter : L'espace alloué à ma collection (c'est le problème d'être en appartement) et mon WAF qui est plutôt bas... Par conséquent en Atari je me limite à la série des Atari 800 XL, simplement parce que c'est LA machine sur laquelle j'ai passé le plus clair de mon adolescence.
Sinon j'aime beaucoup lire, j'essaye donc de récupérer de la lecture sur ces machines, il me manque encore pas mal de choses, 2 numéros d'Hebdogiciel, la majorité des numéros de "La Commode" et le Pokey N°5. Par contre j'ai les Atariens au grand complet !

 

atarimaniac 01


> Comment êtes vous tombé malade et depuis quand ?


Fouyayaye...Depuis longtemps. C'est une maladie cyclique avec 25 ans d'incubation entre 2 crises.
C'est un peu comme Obélix, je suis de la première génération à être tombé dedans étant petit... enfin préado quoi. Les premiers symptômes se sont donc manifestés il y a environ 25 ans, à l'époque de Tron, de Retour vers le futur, de Star Wars et de Hacker.
Tout a commencé par un simple pong en noir et blanc. Puis vinrent l'Intellivision avec son extension basic (que je n'arrive pas à retrouver mint et boxed d'ailleurs), j'ai aussi souvenir qu'un zx81 est entré à la maison (par la porte) et en est vite ressorti (par la fenêtre) car 1 Ko de RAM on ne faisait pas grand chose avec ça !


Finalement après avoir tanné mes parents j'ai enfin eu mon ordinateur de rêve: L'Atari 800 XL et son lecteur de cassette. C'était plutôt cher à l'époque pour la classe moyenne, il a fallut ramer encore un peu et bosser pendant les vacances pour obtenir le lecteur de disquette et 2 imprimantes. Souvenez-vous: C'était le temps où on s'échangeait des disquettes par petites annonces et ou on était un vrai rebelle quand on arrivait à "déplomber" un soft.
Comment voulez-vous ne pas tomber amoureux d'une machine quand vous passez des nuits à programmer en basic ou en logo, à jouer à Hacker, Ghostbuster, Karateka (lui aussi désormais introuvable), Kennedy approach (mon premier soft qui parlait avec une voix synthétique), Rescue on fractalus (de la 3D fractale !), Montezuma's Revenge, Boulder Dash, Bruce Lee et tant d'autres. La force de cette machine c'était aussi d'avoir une logithèque énorme ! Mais au fait, pourquoi l'Atari et pas le Commodore 64 ? Pffff c'était pas rebelle d'avoir un commodore, tout le monde en avait un !


Et puis vinrent ensuite mes premiers 8088, 80286, 80386 et son co-processeur mathématique 387 à acheter en plus, mes 486 SX, DX, DX2, mon premier BBS avec son modem V23 et des notes de téléphones à faire s'étouffer mes parents. Et maintenant et bien... Je souffre... Surtout d'avoir revendu tout cela à chaque fois pour acheter "mieux"...
Étrangement tout ce qui est vieux PC ne me manque pas, et puis il faut reconnaître qu'avec MAME on obtient un traitement palliatif qui fait oublier l'état de manque.

Jusqu'au jour où on repique, où on a besoin de trucs durs, du hard(ware), du vrai, celui de l'époque, alors on replonge, ebay, lbc, forums, brocantes, tout est bon pour assouvir un appétit grandissant, plus on consomme plus on en veut... On a besoin d'aide mais on n'en trouve pas, alors on amasse, on nettoie, on restaure, on range, on choie, on prie parfois pour trouver l'introuvable et puis... et puis... à quoi ca sert tout ca ? Hum... Bonne question ! A se faire plaisir je crois...
Et comme le dit ma femme: "Je ne vois pas l’intérêt de tes trucs mais je préfère que tu passes ta crise de la 40aine là dessus !..." ;-)

 

atarimaniac 02


> Quelle est votre pièce de collection préférée ?

Mon 800 XL SECAM (français donc) neuf dans son plastique d'origine et sa boite immaculée.

> La pièce qui vous a coûté la peau des fesses ?

Ma femm... pardon... heu... Si je compte bien le fric investit... C'est la collection toute entière qui m'a coûté un bras voire les deux ! Mes pièces les plus rares sont celles qui m'ont coûté le moins et que je n'ai pas trouvées sur le net. Et oui ! Curieusement, au détail, le plus cher n'a pas été le plus rare mais uniquement le fruit d'enchères incontrôlées, de celle celles dont on se dit après "Mais pourquoi j'ai fait ca ?!". Erreur de débutant : Je me suis énormément calmé depuis.

 

atarimaniac 03

 

>Quel est votre Graal ?
(Gros soupir)... Il y en a tellement...
D’abord essayer de terminer les softs "Atari France" de grosses boites en plastique blanc, je suis passé à coté de la collection complète du langage "LOGO" l'année dernière, il y a des périodes où on a autre chose à faire qu'à dépenser son fric dans sa passion...

> Votre jeu vidéo préféré ?

Ça c'est la question la plus difficile...Aucun...Tous !

> Votre console préférée ?

L'intellivision ! Jouer à Tron là dessus c'est bien plus marrant que certains jeux sur ma Wii que pourtant j'apprécie aussi. La 3D n'a pas apporté grand chose, les jeux sont les mêmes, on parie qu'ils ressortent un jeu sur Tron bientôt ?

> Votre micro-ordinateur préféré ?

Heu... Alors vraiment au hasard heu… voyons… hum... Le 800 XL ;-)

> Comptez vous guérir un jour ?

Pour ce qui est du jeu il ne faut pas y compter ! Pour ce qui est des achats, oui probablement. Mon but n'est pas de TOUT avoir mais de retrouver ce qui m'a fait vibrer il y a fort fort longtemps. Je suis cependant très admiratif devant les quelques grands collectionneurs d'Atari en France, visiter leur collection c'est un peu comme visiter la caverne d'Ali Baba avec tout ses trésors... Finalement on a beau être "vieux" on reste toujours un peu ad.


Chances de guérison estimées : 5%
Retrouvez Atarimaniac sur le forum de Gamopat

Publié dans LES GAMOPATS FOUS

Partager cet article

[TEST] INFINITE SPACE / NINTENDO DS

Publié le par Dr Floyd

 infinite-space.jpg

INFINITE SPACE

Support : Nintendo DS


Editeur : SEGA

Développeur : Nude Maker


Sortie Europe : 26 mars 2010


Explorer l'univers sur votre petite console portable, c'est ce que propose Infinite Space, un jeu d'exploration/combat spatial tout à fait étonnant destiné aux fans de SF et de Albator ! Enfin un jeu original et ambitieux pour la Nintendo DS
, mais hélas peu médiatisé...


Peu de publicité autour de ce jeu, Sega n'a même pas pris la peine de le faire traduire en français ! Il ne s'adresse certes pas aux casuals, mais quand même, l'effort aurait été louable. De ce fait il faut quand même avoir un bon niveau d'anglais pour y jouer car il y a beaucoup de textes à lire. Le jeune garçon Yuri rêve de parcourir l'espace et son "océan d'étoiles", sauf que problème : le voyage spatial est totalement interdit sur sa planète Ropesk. Mais grâce à la rencontre avec Nia Lochlain, une pirate à gros seins, Yuri va pouvoir s'enfuir et réaliser son rêve, sans oublier de récupérer sa soeur Kira prisonnière de l'infâme régent de la planète. C'est en fait la première mission du jeu, avant un immense périple inter-galactique s'étalant sur des dizaines d'heures de jeux.

infinite-space-001.jpg  infinite-space-002.jpg


Nous avons ici affaire à un RPG de combat spatial, et non pas à un jeu "libre" façon Elite ou Sundog, vous suivez donc un scénario pré-établi. Il y a de ce fait quelques concessions d'un point de vue visuel pour faire tenir l'ensemble sur la petite cartouche : sur les planètes il faudra se contenter d'illustrations fixes et de menus. Dans l'espace le jeu passe en 3D, une 3D simple mais efficace, avec une carte de l'espace elle même en 3D, le tout agrémenté de quelques phases de dessins-animés plutôt réussies et qui permettent de mieux plonger dans l'histoire. D'un point de vue sonore on aurait pu espérer mieux surtout du coté des digitalisations, mais globalement c'est correct.

Pour résumer le gameplay de Infinite Space : vous voyagez de planète en planète, affrontez quelques vaisseaux sur votre route, et dans les ports spatiaux vous ferez progresser le scénario, avec des rencontres et des tas de quêtes à effectuer. Il faudra devenir puissant pour progresser, pour cela vous allez devoir vous constituer une flotte de vaisseaux, avec équipages, et équipements de plus en plus sophistiqués. Vous achetez des plans de vaisseau, vous les faites construire, vous placez dedans l'équipement de votre choix (via de petits blocs façon Tetris) en fonction de la place disponible, et les armes de votre choix... Bref, les schémas du RPG japonais classique, sauf que vous remplacez vos personnages par des vaisseaux, et vos épées et armures par des canons lasers ou missiles, avec toujours le fameux et indispensable levelling.
Le jeu va s'enrichir au fur et à mesure, vous gagnerez en réputation, en richesses, avec des vaisseaux de plus en plus redoutables, et des missions de plus en plus variées.

infinite-space-003.jpg infitinespace-004.jpg


L'aspect tactique est important : compétences des membres d'équipage, vaisseaux modulables, positionnement et choix des armes, tout cela influe sur l'issue d'un combat. Des combats en eux mêmes assez simple à gérer : barre radar qui indique votre portée de tir, gauge de puissance qui se remplie doucement et qui diminue lorsque vous attaquez, avec 3 options de base : l'esquive, l'attaque normale ou le puissant tir de barrage. L'esquive vous protège du tir de barrage mais vous rend vulnérable à l'attaque classique. Plus loin dans l'aventure vous aurez acces aux chasseurs (versus les batteries anti-aériennes) et à l'abordage façon pirates. Un principe de combat finalement assez simple dont les bases sont un peu le pierre-papier-ciseaux, version tactique.
Et vous n'avez pas intérêt à perdre votre combat sinon c'est game-over direct ! Pas de panique il est possible de sauvegarder votre partie dans chaque astroport.

Infinite Space est un jeu de rôle très original (surtout pour une console portable) et totalement indispensable pour tous les fans de SF. Une sorte de mélange entre le dessin animé Albator et les jeu vidéo de type Sundog/Elite (en beaucoup moins ambitieux hélas). Un vrai space opéra palpitant, évolutif et addictif, malgré le coté visuel très simplifié. C'est mon gros coup de coeur sur DS qui accueille ici un type de jeu très rare. Seule condition pour bien en profiter : posséder un assez bon niveau d'anglais.

SUPPOS : 5.5/6 (si vous parlez anglais)

suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Partager cet article

LES POISSONS D'AVRIL RETRO DE SEGA

Publié le par Dr Floyd

Sega se l'est joué un peu retro le 1er avril avec la présentation officielle de Ecco Water Wars...

 

ecco-water-wars.png

 

...et une version console 8 bits de Bayonetta qu'on aimerait presque réelle :


Publié dans HUMOUR

Partager cet article

ALAN WAKE WARS

Publié le par Dr Floyd

Alan Wake n'est pas sorti que déjà un spin-off est annoncé avec Alan Wake Wars ! Sortie prévue le 1er avril 2011.

 

Publié dans HUMOUR

Partager cet article

LE iPAD POUR LES FANS D'ARCADE ?

Publié le par Dr Floyd

Si le meilleur poisson d'avril de la toile internet restera celui de Gamopat avec Gran Turista 5 (qui est un vrai jeu jouable, téléchargez l'émulateur BlueMSX, passez en mode émulation Coleco et lancez la Rom), en voici un pas mal concernant le iPad de Apple :

 

ipad-arcade.jpg


La borne d'arcade iPad vendue par ThinkGeek, une bonne idée finalement non ?

Publié dans NEWS

Partager cet article

LA XBOX 360 ? UNE CONSOLE EN OR !

Publié le par Dr Floyd

Parce qu'un riche, protégé par le bouclier fiscal de Sarkozy, ne peut décemment pas s'acheter une console Xbox 360 Elite à 200€, la honte c'est pour les pauvres ce machin, Computer Choppers leur a créé la Xbox 360 en or 24 carats !

 

xbox-360-en-or.jpg

 

Le site peut d'ailleurs réaliser tous vos fantasmes sur commande : PS3 en or, Wii en or ou même Amstrad GX4000 en or.

Publié dans INSOLITE

Partager cet article

[TEST] POKEMON VERSION OR : HEARTGOLD / DS

Publié le par Dr Floyd & son neveu

POKEMON VERSION OR : HEARTGOLD
(+ POKEMON VERSION ARGENT : SOULSILVER)
Support : Nintendo DS
Editeur : Nintendo
Développeur: Nintendo
Sortie : 26 mars 2010


pokemon-or-boite.jpg

Je n'ai jamais joué à un seul jeu de Pokemon dans les années 90 (j'étais bien trop vieux !), et j'ai réellement découvert cette licence l'an passé avec Pokemon Platine que j'ai finalement plutôt apprécié, même si j'ai un peu honte de l'avouer à un âge avancé comme le miens... Sachez que ces deux nouveaux jeux sont en fait des remakes des versions Gameboy Or et Argent que je ne connais pas ! Donc de ce fait j'ai fait appel à mon neveu de 15 ans spécialiste des Pokemons qui m'a beaucoup aidé sur ce test. Nous avons testé la version Or qui est quasiment identique à la version Argent (juste une différence de casting).

Apparemment Pokemon Or et Argent restent les meilleurs épisodes de la série Pokemon, ils sont aujourd'hui adaptés sur DS pour se mettre au niveau des standards de Pokemon Diamant, Perle et Platine. Les modifications se résument en apparence à un lifting du jeu mais on verra plus loin qu'il y a finalement quelques nouveautés. L'histoire est toujours la même : vous jouez le rôle d'un garçon ou d'un fille qui décide de devenir Maitre Pokemon. Vous allez donc partir en périple, faire face à de multiples rencontres et dangers, pour récupérer 8 badges à travers Johto, mais avec aussi la possibilité de retourner à Kanto, la région de Pokémon Rouge, Bleu et Jaune.

pokemon-or-exploration.jpg

Le gameplay est donc 100% identique aux autres jeux de la série, un concept original de RPG qui semble destiné aux enfants mais d'une profondeur et d'une richesse assez inouïe. Il y a donc quelques nouveautés même si c'est un remake : n'importe quel Pokemon parmi les 493 peut suivre le joueur, de nouveaux Pokemons font leur apparition, de nouveaux lieux (la zone de combat, le Parc Safari), ou encore le Dôme Pokéathlon, un endroit où il est possible de jouer à des mini jeux exploitant le coté tactile pour se détendre un peu, seul ou à plusieurs en Wifi.

pokemon-or-combat.jpgpokemon-mini-jeu.jpg

 

La réalisation est sobre et efficace, c'est mignon tout plein : coloré et naïf. A noter que les menus sont désormais très clairs. Du côté de la bande son les thèmes originaux ont été repris et remixés, chaque Pokemon dispose de son propre cri. Du bon boulot.

Venons en au Pokéwalker fourni avec le jeu. On pourrait croire au gadget sans intérêt mais finalement c'est un accessoire bien pensé : vous envoyez un Pokemon dans le Pokéwalker et en marchant vous engrangez des watts qui vous permettront de jouer à des mini-jeux. Ceux ci vous feront obtenir de nouveaux Pokemons rares non présents dans la cartouche ou objets qu'il suffit ensuite de rapatrier dans sa cartouche. Une bonne idée pour inciter les gosses à se bouger !

pokewalker

C'est mon neveu qui le dit : ce Pokemon est tout simplement la meilleure version jamais sortie. Il est complet, ergonomique, et avec un podomètre sympa. Des centaines d'heures de jeu en perspective pour les plus acharnés ! C'est certes toujours la même histoire, le même gameplay, mais n'oublions pas que c'est un remake (ultime) avant une nouvelle génération promise par Nintendo qui devrait renouveler en profondeur la série.

SUPPOS : 6/6

suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg
(Note conseillée par le neveu du Doc)

Publié dans TESTS

Partager cet article

LE ROBOT MARIO ET SON COIN BLOCK !

Publié le par Dr Floyd

Les fanatiques du plombier me surprendront toujours...

Publié dans INSOLITE

Partager cet article

KEN FAIT PLUS QUE SURVIVRE AU JAPON !

Publié le par Dr Floyd

ken-le-survivant-copie-1.jpg

 

Hokuto No Ken, plus connu chez nous sous le nom Ken le Survivant, est vraiment une idole au Japon. Le dernier jeu mettant en scène le héros de manga vient de sortir et réalise un raz de marée dans les charts avec 385 000 exemplaires vendus sur PS3 en première semaine !

A tel point que même la version Xbox 360 rentre dans le top avec 30 000 exemplaires, c'est dire... Ça me redonne envie de jouer au fameux Hotoku No Ken Fighting sur PS2 ! ATATATATATA WATA ! 

 

Rang Titre Console Semaine Total
1 Hokuto Musô  PS3 385.000 385.000
2 Yakuza 4  PS3 83.000 467.000
3 Pokémon Ranger 3  DS 51.000 327.000
4 New Super Mario Bros. Wii  Wii 51.000 3.575.000
5 Tomodachi Collection  DS 44.000 3.032.000
6 God of War III  PS3 43.000 43.000
7 Hokuto Musô  X360 30.000 30.000
8 Gundam Assault Survive  PSP 27.000 118.000
9 Wii Fit Plus  Wii 21.000 1.782.000
10 Saki Portable  PSP 20.000 20.000

Publié dans TOP DES VENTES

Partager cet article

UN NOUVEAU GTR EN PREVISION

Publié le par Dr Floyd

gtr-copie-1.jpg

 

Miam, un nouveau GTR ! C'est SimBin qui vient de l'annoncer, les maîtres de la simulation automobile, qui se sont pourtant plantés ces derniers temps en casualisant leurs jeux.

 

New GTR (titre provisoire) sera selon SimBin un retour aux sources, une vraie simulation immersive et réaliste :


" ramener les joueurs aux racines des jeux de course de SimBin tout en offrant une toute nouvelle approche sur le concept basique 'facile à conduire, difficile à maîtriser' "


On ne sait pas encore les supports concernés, PC bien sûr, mais espérons également Xbox 360 et PS3. Sortie prévue en 2011.

Publié dans NEWS

Partager cet article

LA FÊTE DU SLIP SUR XBLA

Publié le par Dr Floyd

xbox-live-gratos.jpg

 

C'est la fête du slip sur XBLA avec Microsoft qui, la main sur le coeur, solde quelques jeux :

  • South Park Let's Go Tower Defense Play : 400 MSp
  • Super Street Fighter 2 Turbo HD Remix (XBLA) : 560 MSp
  • Defense Grid : 400 MSp
  • Rocket Riot : 400 MSp
  • Mad Tracks (XBLA) : 400 MSp
  • Track & Field (XBLA) : 240 MSp
  • Lumines Live! : 400 MSp
  • Age of Booty : 400 MSp
  • Schizoid (XBLA) : 400 MSp
  • Wallace & Gromit : Episode 1 : 400 points


Rien de bien extraordinaire, que ce soit en terme de qualité ou de prix... Autant aller chasser les oeufs de Pâques ce week-end. Offres valables jusqu'au 7 avril prochain.

Publié dans NEWS

Partager cet article