1138 articles avec tests

[TEST MAJ] eFOOTBALL PES 2021 / PS4

Publié le par Dr Floyd

eFOOTBALL PES 2021
Testé sur PS4 Pro
Editeur/Développeur : Konami
Sortie : septembre 2020

[TEST MAJ] eFOOTBALL PES 2021 / PS4

Cette année Konami fait l'impasse sur un réel nouvel opus pour son jeu de foot culte, PES. Pourquoi ? Crise du Covid ? Intérêt actuel des gens pour le foot réduit du fait de la crise ? Passage à la next-gen (préparation d'un nouveau moteur de jeu en cours) ? Jeu déjà totalement abouti en 2020 ? Surement un mix de tout ça. Toujours est-il que me dois de tester cette grosse mise à jour du meilleur jeu de foot de tous les temps... Oui oui je pèse mes mots, c'est même mieux que Kick Off 2 sur Atari ST, c'est dire !

[TEST MAJ] eFOOTBALL PES 2021 / PS4

PES c'est LE jeu de foot de la fin des années 90 et du début du siècle. Après un très gros passage à vide durant la génération X360/PS3 (je n'ai toujours pas compris ce qu'il s'est passé), à tel point que la daube FIFA est passée devant, Konami est revenu au premier plan et propose désormais une simulation de foot totalement incroyable ! A chaque fois que je joue je me demande même comment ils ont réussi à en arriver à un tel niveau d'excellence... et chaque année ça s'améliore. Quid pour cette mise à jour donc ?

[TEST MAJ] eFOOTBALL PES 2021 / PS4

Mise à jour des effectifs, des maillots, des habillages de ligues, et des data joueurs bien sur... mais avec ce p... de Covid il y a pas mal de retard et les MAJ vont surement encore s'étaler dans les semaines qui viennent. On parle d'un gros update le 22 octobre. L'habillage du jeu a été un peu revu et c'est toujours sobre et efficace. Certains disent pauvres, pas moi, j'aime la simplicité. La réelle nouveauté c'est l'intégration de l'Euro 2020... qui aura lieu... en 2021, enfin on espère. La seule chose qui manque, ce sont des chèvres pour représenter les joueurs de l'OM.

[TEST MAJ] eFOOTBALL PES 2021 / PS4

Sinon bah c'est PES, moteur de jeu absolument fabuleux, réalisation excellente (du moins sur PS4 Pro), on est loin du jeu d'arcade totalement bidon qu'est FIFA, le jeu de foot casu préféré des Marseillais. Le seul avantage de FIFA reste les licences, car hélas il manque toujours le vrai nom de certaines équipes dans PES, c'est un peu chiant, mais c'est un détail selon moi. Si vous n'avez pas PES 2020, franchement c'est un indispensable, c'est le jeu de foot ultime. Si vous avez PES 2020, à vous de voir si vous repartez un an sur le même jeu ou si vous faites la mise à jour, cela dépendra de votre addiction.

Et on a hâte de voir ce que va donner PES sur PS5 et Xbox Series X l'an prochain avec un nouveau moteur ! Je vous laisse je vais affronter mon fils qui est devenu une bête à PES... Par contre sur Kick Off II ça reste moi le champion ! A la manette Speedking je suis imbattable ! Terminons ce petit test sur une vérité : "Aux chiottes l'OM !" ;)

SUPPOS : 6/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST] Ghost of Tsushima / PS4

Publié le par Dr Floyd

GHOST OF TSUSHIMA
Support : PS4 (testé sur Pro)
Développeur : Sucker Punch
Editeur : Sony
Sortie : Juillet 2020

[TEST] Ghost of Tsushima / PS4

Cela fait un bout de temps que j’ai le jeu, mais avec les vacances et la canicule j’ai traîné… Je suis vieux, je dois faire attention. Peut-être aussi la peur du nième Triple A générique (comprenez jeu médiatique à gros budget) sans le moindre intérêt si ce n’est le fait d’être un film interactif. Ou alors la peur du « Soul/Nioh» like, genre de jeu qui me gonfle au plus haut point : on ne joue pas, on cherche juste quel enchaînement de touches il faut faire au bon moment pour contrer la difficulté de boss, cachant une pauvreté de gameplay affligeante. Mais bon pour ce nouveau jeu j'ai relativement confiance, il semble plus correspondre à mes attentes.

faudrait penser à prendre une douche...

faudrait penser à prendre une douche...

Cela n'aura échappé à personne, ce jeu sort juste après The Last of Buzz part II… pas simple quand même ! Donc espérons qu’il y ait des scènes lesbiennes pour remonter la note finale ? Rhooo je décooonnne.... Quoi que. Alors l’histoire commence en pleine bataille, sur les îles de Tsushima, où vous êtes un rare survivant, Samurai malgré vous, ultime espoir du peuple face au méchant Mongol Khotun Khan. Les cinématiques ne sont pas folles, mais d'un niveau très correct. Une histoire simple à comprendre, pas besoin d'un scénario complexe pour faire un bon jeu, ça me plait. Certains joueurs aimant les scénarios touffus et une narration poussée resteront peut-être sur leur fin.

Bouuuuhh qu'il est méchant le Mongol !

Bouuuuhh qu'il est méchant le Mongol !

Devenir Samourai nécessite un entrainement poussé

Devenir Samourai nécessite un entrainement poussé

On va parler tout de suite de la réalisation technique et artistique. Alors il faut savoir que si le début est totalement guidé, après quelques heures de jeux on passe en open-world et ça fait vraiment plaisir ! Techniquement, on peut dire que ça souffle le chaud, parfois le très chaud, et parfois le tiède. Ce n'est clairement pas du niveau des derniers Last et Uncharted mais la beauté de la nature et le contexte original compensent treèèèèèès largement. Les effets naturels (vent, feu, végétations sont maîtrisés. Du côté de la mise en scène, rien à dire, c'est très cinématographique avec de superbes plans et effets de style. Franchement, globalement, je suis satisfait de ce que je vois à l'écran, du moins sur la Pro (la console des pros). Quelques faiblesses parfois, les visages, un manque de fluidité sur certaines scènes.... mais rien de bien méchant ! J'ai lu des trucs incroyables, "un jeu PS3" LOL... Rebranchez votre PS3 les amis : la console qui avait du mal à égaler la Xbox 360 ! Concernant le son, rien à redire, l'ambiance sonore est réussie, et le thème principal est parfait. Doublage en français ou en Japonais. 

[TEST] Ghost of Tsushima / PS4

Cerise sur le gâteau, le jeu est agréable à jouer et non frustrant. Pas de tonnes de points d'intérêts, ou de sous missions à la con, c'est surtout une exploration qui s'offre à vous, libre, avec une gestion de la manette simple à prendre en main. Quelques subtilités, comme le vent qui peut vous guider vers votre destination dans une nature superbe, c'est mieux que des points à suivre, plus subtil ! A cheval, poussé par le vent, on pense souvent à un petit jeu Nintendo sorti il y a 3 ans... Heuuuu....  Breath of the Wild je crois ? On s'arrête souvent en plein jeu pour admirer la nature ou profiter d'un point de vue, et ça je kiffe grave (j'aime paraître jeune via ce type d'expression).

[TEST] Ghost of Tsushima / PS4

Parlons d'un point essentiel du gameplay, les combats, très réussis, où il faut briser la garde, esquiver, utiliser les postures. On s'éclate, ça fonctionne nickel : plutôt basé sur le réflexe que sur le par coeur, et ça j'aime ! Même si parfois on n'échappe pas au côté brouillon quand il y plein d'ennemis (pas de lockage ni de repositionnement de caméra). J'adore le ralentissement d'action sinon ! C'est plus compliqué par contre quand on veut utiliser une arme secondaire. La difficulté est normale, nous ne sommes pas dans un Soul. Parfois les combats sont évitables, en mode infiltration Sam le Pêcheur : se cacher dans les herbes, passer à plat ventre, utiliser des trappes, passer par les toits... le tout sans caméra thermique... et c'est là qu'on se rend compte que vos adversaires sont sourds et aveugles ;) Peut-être moins dans une difficulté plus élevée ? 

[TEST] Ghost of Tsushima / PS4
[TEST] Ghost of Tsushima / PS4

Envoûtant, organique, historique, déchirant.... l'immersion dans les îles de Tsushima est réussie ! Enfoirés de Mongols ! Quelques légères faiblesses graphiques ou techniques parfois, mais rien de bien méchant. Peut-être que le côté répétitif et l'écriture assez limitée pourront lasser rapidement certains joueurs intello, voire la difficulté pas assez relevée pour le serial-maniac gamer "Die & Retry". En tout cas la découverte de cet univers du Japon féodal vaut vraiment le coup ! Un bon jeu de fin de vie de la console avant la PS5 de kéké qui envoie l'homme sur Mars en slip tout en guérissant le cancer.

SUPPOS : 5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Partager cet article

[DECOUVERTE] Marvel's Iron Man VR / PS4 VR

Publié le par Dr Floyd

MARVEL'S IRON MAN VR
Support : PS4 VR
Editeur : Sony
Sortie : juillet 2020

[DECOUVERTE] Marvel's Iron Man VR / PS4 VR

Je ne voulais pas essayer ce Marvel's Iron Man VR... même si chez Sony on m'a proposé de le tester. Mais comme mon fils a insisté, j'ai craqué... Je le comprend, rentrer dans la peau de Iron Man, enfiler l'armure et s'envoler dans les airs, excitant non ?! Sauf que je sais comment la VR ça fonctionne... A noter qu'on vous faut la totale : Casque, caméra et les 2 boules de glaces.

Et franchement piloter Iron Man demande... beaucoup de pratique ! Vous allez commencer par devoir vous taper un tuto cauchemardesque et long. La trajectoire du héros dépendra de la position de vos mains, ça reste assez aléatoire.... et ça se complique dans les virages car on a pas de stick bien sur, et l'utilisation des boutons vous fait totalement sortir du jeu. On s'y perd dans les commandes, dans les touches carré, triangle, rond... qu'on ne voit pas, casque oblige.

Mais le pire est à venir... On se retrouve souvent dans la maison de Stark pour des phases scénaristiques à mourir d'ennuie et avec des déplacements ridicules qui se font par... téléportation ! Bah oui, solution de facilité, simuler de vrais déplacements à pieds n'étant pas chose facile avec la VR. C'est MOR-TEL ! On s'énerve à ne pas réussir à aller où on veut, à ne même pas comprendre où il faut aller, c'est du grand n'importe quoi.

Le casque VR c'est bien pour les purs jeux de shooting sur rail, pour les jeux classiques vu d'un mode 'God', ou pour certaines expériences d'immersion non liées à du gameplay mais à de l'observation... Quand la VR veut vraiment tout faire et vous mettre dans la peau d'un individu qui fait 36000 choses c'est franchement pas possible...

[DECOUVERTE] Marvel's Iron Man VR / PS4 VR
[DECOUVERTE] Marvel's Iron Man VR / PS4 VR

Les phases de combats, le coeur du jeu, sont plus sympa, mais je suis gentil en disant ça. Les missions vous feront gagner des crédits, pour vous permettre d'améliorer votre armure et vos armes. Détruire des drones sera votre première mission, et vous aurez aussitôt envie de balancer le casque dans l'écran et de retourner jouer à Galaga ou Pooyan. Mais là je parle pour moi... qu'en pense mon fils ? Enthousiaste au début, il s'est vite découragé, bloqué à plusieurs points du jeu sans trop comprendre quels gestes il fallait faire pour s'en sortir. Il a abandonné au bout de 3 heures de jeu pour retourner sur Fornite.

[DECOUVERTE] Marvel's Iron Man VR / PS4 VR
[DECOUVERTE] Marvel's Iron Man VR / PS4 VR

Les graphismes sont corrects mais ne présentent rien d'extraordinaire, c'est bien en dessous des standards actuels, mais normal avec la VR qui bouffe beaucoup de puissance. Je pense quand même que sur PS4 PRO, la console pour toi le PRO, il était possible de faire mieux. Le plus agaçant reste les temps de chargements... non stop ! Et looooongs ! Mais loooongs !!! Et ça je ne supporte pas du tout. J'ai rarement vu ça : plus d'une minute bien souvent, c'est interminable, et on a pas l'air con avec une image noire pendant tout ce temps, casque sur la tête. On sort vraiment du jeu. Seule la bande son semble plutôt assurer, maigre consolation.

Tout n'est pas noir, il y a des passages sympa, la poursuite de l'avion au début, les canyons, la grotte en Afghanistan... par moments on fait whaouuuu... et il y a de la rejouabilité pour les... fans... Mais qui peut être vraiment fan en fait ? Les gamins des 10 ans peut-être, sur-motivés à l'idée d'incarner le super-héros ? Je stoppe là cette découverte du jeu, je vais être gentil et ne pas noter, car je ne sais pas noter ce genre de jeu qui n'est pas fait pour moi, et en plus l'univers de Marvel ne me parle pas. Donc n'hésitez à lire d'autres avis que celui d'un vieux con comme moi :) Je retourne donc jouer à Galaga ;)

Publié dans TESTS

Partager cet article

[DECOUVERTE] Darius Cozmic Collection Arcade

Publié le par Dr Floyd

Darius Cozmic Collection Arcade
Support : Switch
Développeur : M2
Sortie : 16 juin 2020

[DECOUVERTE] Darius Cozmic Collection Arcade

Chose à préciser d'entrée, il y a 2 compils Darius Collection qui sont sorties en même temps sur Switch, la compil Arcade et la compil Console. Attention à ne pas confondre !

Darius Cozmic Collection Arcade : Darius (version originale), Darius (nouvelle version), Darius (version supplémentaire), Darius II, SAGAIA (ver.1), SAGAIA (ver.2) et Darius Gaiden.

Darius Cozmic Collection Console : Darius II (Mega Drive JP), SAGAIA (Genesis), SAGAIA (Master System UE), Darius Twin (Super Famicom JP), Darius Twin (Super NES US), Darius Force (Super Famicom JP), Super Nova (Super NES US), Darius Alpha (PC, version JP), Darius Plus (PC, version JP)

La compil console, plus complète, est peut-être plus "adaptée", mais coûte plus chère. Dans les deux cas ces compils sont chères, et auraient du être regroupées en une seule. Donc je vous donne mon avis ici sur la version Arcade. Alors pourquoi je dis que la compil console est plus adaptée ? En raison de la spécificité des versions arcade : Darius est en triple écran horizontal et Darius 2 et Sagaia en double écran, ce qui donne à l'écran des jeux à taille réduite (sauf à déformer totalement l'image, ce qui est possible).

Pour rappel les bornes d'arcade c'est ça :

Darius en arcade avec son triple écran !

Darius en arcade avec son triple écran !

Darius II en arcade, double écran

Darius II en arcade, double écran

Alors 7 jeux dans cette version Arcade ? Pas vraiment, en réalité 3 ! 3 variantes de Darius, Darius 2 (et 2 variantes sous le nom de Sagaia), et Darius Gaiden. Ca calme non ?

Chaque jeu propose d'un mode standard et d'un mode entrainement, et il est possible de sauvegarder sa partie. Un classement mondial est disponible, ce qui est indispensable pour ces jeux axés bien sûr sur le scoring. Rien à redire sur l'émulation, c'est parfait. Nous avons affaire à des shoot 'em up traditionnels, horizontaux, ayant pour particularité de nous mettre en confrontation face à des poissons-robots et de proposer des niveaux non linéaires à embranchements (un peu façon Out Run). Les écrans sont paramétrables, on peut y rajouter des infos (il faut dire que dans Darius I il y a de la place en dehors de la surface de jeu LOL), des scanlines et déformer l'image.

DARIUS
Un jeu de 1986. Sa grosse particularité : le jeu d'arcade dispose de 3 écrans alignés qui créent un champs panoramique. Sur Switch, malgré le 16/9e... cela donne un écran très réduit. Pas super agréable d'y jouer dans ces conditions, même si ça passe, surtout sur un grand écran de TV (Sur Lite, c'est quand même chaud). Deux variantes sont proposées, qui franchement n'apportent pas grand chose à part un réglage de la difficulté. Le gameplay de Darius est quand même assez basique et daté, un jeu à réserver aux fans.

[DECOUVERTE] Darius Cozmic Collection Arcade

DARIUS II
Darius 2 c'est du double écran et c'est déjà plus agréable à jouer sur Switch car l'écran est plus grande en largeur. On passe en 1989 et la réalisation est un plus plus poussée et on apprécie. Celui là je l'aime bien, et difficile de retourner ensuite au premier opus. Les deux SAGAIA sont des variantes de Darius II et n'apportent pas grand chose.

[DECOUVERTE] Darius Cozmic Collection Arcade

DARIUS GAIDEN
La star de cette compil, sorti en 1994 en arcade, c'est en fait Darius III. Un excellent shoot 2D très bien accueilli à sa sortie et encore super agréable à jouer en 2020. Complet, coloré, fun, de bonnes ziks, avec des boss cool, il est souvent cité parmi les meilleurs shoot'em up rétro 2D par les fans. Incontournable.

[DECOUVERTE] Darius Cozmic Collection Arcade
[DECOUVERTE] Darius Cozmic Collection Arcade[DECOUVERTE] Darius Cozmic Collection Arcade

Une compilation de 7 jeux, mais en fait 3... dont un qui écrase les autres (Darius Gaiden), cela fait un cher payé ! On aurait aimé une compilation avec seulement 3 Darius Arcade + les meilleures versions consoles, plutôt que cette séparation en deux compilations trop chères. Indispensable uniquement si vous êtes ultra fan de Darius et que vous avez un bon portefeuille ;) Le joueur "amateur" lui en aura rien à faire des variantes, et se rendra compte qu'il ne dispose que de trois 3 jeux, dont 2 pas super adaptés au simple écran. Difficile de noter des compilations de jeux d'arcade... le Gaiden mérite un 6/6 mais là je ne tiens pas compte du tarif !

Publié dans TESTS

Partager cet article

[DECOUVERTE] Ultracore / Switch

Publié le par Dr Floyd

ULTRACORE
Support : Switch
Existe également sur PS4
Editeur : Strictly limited Games
Sortie : 23 juin 2020

[DECOUVERTE] Ultracore / Switch

Ultracore c'est un inédit de la SEGA Megadrive plus forte que toi et de l'Amiga gaga qui déboule aujourd'hui sur PS4 et Switch, un run&gun de Digital Illusions (le fameux flipper Pinball Dreams bien connu des fans d'Amiga en particulier) qui devait sortir en 1994/1995, mais annulé. Je crois même qu'une version Mega CD était prévue. A l'origine le jeu devait s'appeler Hardcore tout simplement. Je ne connais pas les raisons exactes de l'annulation d'autant qu'à priori le jeu était fini à 99%... Amiga et Megadrive en fin de vie ? Tendance aux jeux 3D trop prononcée ? Arrivée de la Playstation ? Surement un peu de tout ça. Je ne comptais pas le tester, mais Gamopat étant axé rétro et micro-ordinateurs, l'éditeur m'a proposé de jeter un oeil dessus, ce que j'accepte avec joie !

[DECOUVERTE] Ultracore / Switch

Avec Ultracore nous sommes dans le pur style du run&gun/plateforme occidental 90'... éloigné du savoir-faire japonais. Ca respire vraiment le jeu Amiga... Silence dans la salle... Une mouche passe... Certains savent ici que je ne suis pas un grand fan de l'Amiga, ni des jeux d'arcade européens... donc il faut tenir compte de ce paramètre ;) On ressent l'approche européenne aussitôt le jeu commencé : gameplay, design, présentation, musiques, on se rend compte qu'on est bien dans le genre Switchblade ou Jim Power. Bref, nous jouons à un "Eurostyle 2D Shooter", un genre dans le genre :)

Techniquement, avant de dire du mal, il faut vraiment savoir où l'on met les pieds avec ce jeu. C'est une réalisation 16/32 bit avec des limitations importantes, n'espérez pas retrouver des effets à la Blazing Chrome ou Valfaris ! Aussi la palette de couleurs est forcement limitée, et le jeu n'est pas plein écran sur Switch, il y a des bandes latérales (pas de 16/9 en 1994). Par contre c'est fluide, assez soigné, avec un pixel art plutôt correct, et plein de petits scrollings. Le jeu fait le job, il aurait été applaudit sur Amiga et Megadrive pour sa réalisation. Alors je ne sais pas dans quelle mesure les dév' ont amélioré le jeu original ? Peut-être pas du tout... ou sur des détails. Ce n'est en tout cas pas un remake... enfin, de toute façon y a jamais eu de jeu original :) Ce que je veux dire c'est que les codes du genre de l'époque sont bien respectés.

[DECOUVERTE] Ultracore / Switch
[DECOUVERTE] Ultracore / Switch

Ce qu'on peut par contre reprocher au jeu, et à la plupart des jeux européens d'action de l'époque, c'est le gameplay, très peu subtil, et trop hardcore... ultracore pardon ! Le personnage est raide comme un manche à balai, sa façon de sauter est assez ridicule, et niveau shoot le mieux c'est de tirer non stop (tir multi-directionnel avec possibilité de bloquer ou pas le perso) sur des ennemis au QI digne des méchants dans Jet Set Willy sur ZX Spectrum... J'exagère un peu :) Plusieurs armes, mais on se contentera souvent de l'arme principale, et les plus grosses pour les boss.

Plein de moments injustes, plein d'énervements, j'ai du mal, beaucoup de mal... surtout sur les phases de plateforme avec plein de pièges... à la con ! Les niveaux sont par contre très grands, même si trop répétitifs, mais on ne se perd pas (je déteste me perdre). Quant à la musique, bah c'est Européen également... Euro-techno-Beats ;) Pas super fan...

J'en viens à un point essentiel qui va faire tomber les jeunes de leur siège :

10 PRINT "ATTENTION, jeu réellement à l'ancienne : pas de sauvegarde !!!! Oups ! On meurt, on recommence :)"
20 GOTO 10

[DECOUVERTE] Ultracore / Switch

Que dire pour résumer, que c'est vraiment un solide jeu Megadrive/Amiga. Et que si le genre vous plait, alors foncez... sauf si le prix, vraiment trop élevé, vous bloque. Par contre, si le gameplay de type Amiga ne vous parle pas, ou si vous ne voyez pas trop de quoi je parle, oubliez. Vraiment difficile de noter un jeu pareil, il aurait surement été adulé sur Amiga en 1994, mais aujourd'hui il s'adresse à un public de niche. Donc je me contenterai de ce test "découverte" sur la console de tous les possibles : la Switch ! Jeux d'arcade, jeux micro, jeux homebrew, jeux "steam", jeux Nintendo, jeux casu, triple A, tout y passe !

Ce dont je suis sur, c'est que les fans ultracore d'Amiga vont se jeter sur la version boite ! Amiga c'est gaga ? Et Atari... c'est fini ?

Publié dans TESTS

Partager cet article

[DECOUVERTE] DEMON'S TIER + / Switch

Publié le par Dr Floyd

DEMON'S TIER +
Support : Switch
Editeur : Cowcat
Sortie : Juin 2020

[DECOUVERTE] DEMON'S TIER + / Switch

J'adore Riddled Corpses EX sur Switch, donc je me devais de découvrir ce nouveau jeu français de Cowcat, nouvelle adaptation d'un titre espagnol déjà disponible sur Steam (depuis février 2019). C'est ici une version boostée du jeu original qui mélange des éléments de Rogue Lite avec le gameplay de Riddled Corpses EX.

Mon test de Riddled Corpses :
http://www.gamopat.com/2019/03/test-riddled-corpses-ex/switch.html

Qui dit Rogue Lite dit jeu de donjons aléatoires à nettoyer avec des éléments de RPG. On peut débloquer des personnages, des armes, des potions, etc... Il faut s'améliorer pour progresser dans les 15 niveaux. Il y a un timer, et si vous ne terminez pas à temps un niveau (objectif aléatoire à remplir) un "reaper" apparait. Je n'ai pas fini le jeu mais j'ai l'impression que c'est court... Après le côté répétitif c'est normal, mais il n'y a pas de réelles surprises dans le jeu.

[DECOUVERTE] DEMON'S TIER + / Switch
[DECOUVERTE] DEMON'S TIER + / Switch[DECOUVERTE] DEMON'S TIER + / Switch

Petit scénario (en français) très classique, un mode 2 joueurs (coop en local), 3 niveaux de difficulté, le choix parmi 8 personnages, et donc un gameplay basé sur le "twin-stick shooter" comme on dit dans les milieux autorisés, dont très simple et efficace : vous shootez à 360° comme dans un jeu d'action. La réalisation à gros pixels est correcte mais perso, avec mes vieux yeux, sur la Lite, c'est un peu chaud, car les sprites sont vraiment petits. Et sur grand écran, on a beau adorer les gros pixels, ça fait quand même "gros carrés". La musique Chiptune est sympa, mais pas inoubliable. Après, des gros seins dans un Rogue... mouais...

Ok, pour les ados... pourquoi pas...

Ok, pour les ados... pourquoi pas...

Bon, perso je trouve que ce jeu n'apporte pas grand chose au genre. Il est malgré tout potable pour les grands fans de Rogue Lite et qui aiment en même temps le shoot à 2 sticks. Ce n'est pas trop ma tasse de thé et perso je continue à largement préférer le trop méconnu jeu d'action Riddled Corpses EX ! Le fabuleux jeu de scoring Riddled Corpses EX ! Je retourne buter du zombie dessus !

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST] Game Tengoku CruisinMix Special / Switch

Publié le par Dr Floyd

[TEST] Game Tengoku CruisinMix Special / Switch

Game Tengoku CruisinMis Special
Support : Switch (démat)
Développeur : City Connexion
Jeu original : Jaleco

Adapté du jeu d'arcade de 1995 et du jeu Saturn de 1997
Sortie : mai 2020

Game Tankogu (aussi connu sous le nom de The Game Paradise! Plus facile à retenir) est une curiosité, voire une perle rare, de l'histoire vidéoludique. C'est un jeu d'arcade signé Jaleco sorti en 1995 au Japon, puis adapté sur Saturn (mais jamais sorti en France). Il est depuis sorti sur PS4 et le voici qui déboule aujourd'hui sur Switch en démat'. Perle rare que je n'avais jamais essayé... J'ai craqué, oui, en démat. J'ai honte.

Au lancement du jeu on arrive sur un menu qui vous permet de choisir entre la version Sega Saturn du jeu, la version Arcade (avec des "+"), un mode Data pour tout savoir du jeu, et diverses options (boutons, son, sound test, crédits, aspect ratio. Alors les deux versions :

Version Saturn (classic mode)
C'est à priori une version Saturn fidèle à l'originale. Avec un mode Arcade, un mode Arrange (niveaux en rab, boss en rab, et story-line optionnelle), le choix de jouer normalement ou en Time Attack, et enfin l'option de jouer en horizontal ou en mode Tate. Pas de classement en ligne, mais le classement local de vos 10 meilleurs scores (qui se sauvegarde), bah oui y avait pas de online sur Saturn... 

Le mode arrange (version Saturn)

Le mode arrange (version Saturn)

Version Arcade +
La version arcade c'est celle de la borne d'arcade bien sur, avec des bonus : de nouveaux personnages et un classement en ligne. Mais chose étrange, pas de mode tate !?  Pas compris pourquoi : une version console avec un mode Tate et une version arcade sans ???? Hu ? Toujours deux modes de jeu : normal ou Time Attack. Mais le scoring online est ici super bienvenue et bien géré ! Un tableau de score mondial par personnage, bien fait et très réactif. A noter que changer la difficulté ne validera pas votre score (ouf). Il y a de quoi faire et progresser régulièrement.

C'est donc bien complet ! Cependant ce mix entre les 2 versions est quelque part perturbant ! La version Saturn permet de jouer sur un écran assez large ou en mode Tate, avec un mode Arrange, mais sans online. Et la version Arcade  vous oblige à jouer en mode vertical classique sur 1/3 de l'écran... Bref, d'un côté frustré par l'absence de online, et de l'autre frustré de l'absence de mode Tate. Ne pouvait on pas concevoir une version qui prenne tous les avantages de chacune ?????

Le mode ArcadeLe mode Arcade

Le mode Arcade

Le jeu en lui même est plutôt bon. C'est un shoot vertical classique (plutôt à l'ancienne, ce n'est pas un manic) et parodique, façon Parodius, dans un environnement de salle de jeux d'arcade où vous pénétrez littéralement dans les jeux d'arcade en piratant les PCBs ! Plein de références indirectes aux jeux d'arcade comme Space Invaders ou Arkanoid.... C'est la twilight zone ce jeu ! Surprenant ! J'oubliai un point important : on peut y jouer à 2 ! Top.

La difficulté est bien dosée, la marge de progression dans le scoring importante. Comme toujours dans ce style de jeu, c'est court... mais pas pour moi, car je n'utilise jamais de continue (donc je suis loin d'être aller au bout pour l'instant), et l'aspect scoring le rend addictif sur la durée. Les différents perso ont un armement vraiment différent (jusqu'au joueur de baseball !), à vous de voir selon votre style. Et il y a les fameuses bombes pour se sortir de situations compliquées.

La réalisation est sympa... pour un jeu de 1995. Ce n'est pas toujours très beau visuellement, il faut le reconnaitre, mais globalement c'est quand même un jeu soigné. Le décor de fond est parfois spectaculaire avec de la 3D précalculée, parfois très rétro (normal c'est une parodie de jeux de différentes époques). Voies et musique sont paramétrables aussi (Classic, arcade, remix)

Que dire d'autre ? Dommage que dans la base de donnée on ne puisse pas jouer aux jeux Jaleco auxquels cette parodie fait référence... comme Plus Alpha de 1989 (à 25 boules, franchement ça n'aurait pas été un luxe). Ah oui le jeu est traduit en anglais rassurez vous ;)

[TEST] Game Tengoku CruisinMix Special / Switch[TEST] Game Tengoku CruisinMix Special / Switch

C'est au final on bon petit shoot parodique qui donne le sourire. Bon pas aussi culte que Parodius Da! (rien ne peut être aussi culte que Parodius sachez-le) mais un jeu qui respire le bon vieux temps... avec une ambiance salle d'arcade (c'est le cas de le dire !). Il est court comme beaucoup de shoots mais il y a ici plein d'options, et l'aspect scoring vous tiendra en haleine très longtemps. Seul bémol (outre son prix hors promo) : le mélange de 2 versions ayant chacune des avantages, c'est pour moi un peu perturbant ! Je n'est pas tout compris, surtout pour le mode Tate... Cela coute un suppo à ma note finale.

SUPPOS : 5/6

suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST] Space Quest Son Of Xenon / PC

Publié le par Shaoth

Space Quest Son Of Xenon
Support : Freeware PC
Sortie : avril 2020
Téléchargement gratuit :

https://www.adventuregamestudio.co.uk/site/games/game/2436-a-son-of-xenon-a-space-quest-prequel/

[TEST] Space Quest Son Of Xenon / PC

On prend notre DeLorean préférée pour faire un petit saut dans le temps jusqu'en cette bonne vieille année 1986. C'est à cette époque qu'on a eu le plaisir de découvrir les aventures de Roger Wilco, célèbre concierge dans le jeu d'aventure Space Quest The Sarien Encounter créé par The Guys From Andromeda, Mark Crowe et Scott Murphy.

Le succès des jeux d'aventures édités par Sierra Online est tel qu'il y en a pour tous les goûts :
- du médiéval conte de fées avec les King Quest,
- des enquêtes policières avec les Police Quest,
- de la science-fiction avec les Space Quest,
- de la drague avec Leisure Suit Larry

Space Quest 1 - Atari ST

Space Quest 1 - Atari ST

Et plein d'autres belles choses : Laura Bow, Manhunter, Gabriel Knight, Freddy Pharkas... Pour moi, c'est sur Atari ST que j'ai eu le plaisir de guider Roger dans sa première aventure (et les 2 suivantes). Ce fut le premier épisode d'une longue série car nous avons eu le plaisir de retrouver Roger Wilco pour 5 suites qui furent créées jusqu'en 1995.

L'univers décalé, les nombreux clins d'œil à la pop culture de l'époque et un anti-héros attachant ont fait de cette série le succès que l'on connait. Un anti-héros, et oui, Roger est loin de l'archétype du héros proposé par l'industrie cinématographique des années 80. Musclé, courageux, tombeur, respecté et à l'aise dans toutes les situations. Roger est le dernier rouage, un homme à tout faire qui préfère les siestes aux tâches qui lui sont attribué, de l'équipage de l'Arcada.

[TEST] Space Quest Son Of Xenon / PC

Space Quest Son Of XenonSOX, est un hommage réalisé par Boston McShew (aka Leisure Suit Harry) avec Adventure Game Studio, AGS, un logiciel freeware de création de jeux d'aventure graphique en point & click dans le style des premiers jeux de Sierra ou de LucasArts.

SOX est en 320x200 (EGA) sans interpréteur syntaxique, toutes les actions se font grâce à la souris. Un clic droit permet de changer le curseur pour observer, utiliser, se déplacer et discuter. Un click gauche permet de réaliser l'action choisie sur le pixel sélectionné. Eh Eh ! Souvenez-vous de la difficulté des jeux de l’époque et des Voyageurs du Temps où le click se faisait au pixel près.

C'est un mélange entre la technologie de Space Quest 1 pour les graphismes et de son remake, fait en 1991, pour l'interface utilisateur. Ce n’est pas un mal car la saisie des ordres au clavier n’est pas toujours aisée avec un vocabulaire en anglais qui fait parfois défaut. L’utilisation de la souris permet de se concentrer pleinement sur l’histoire.

Les musiques sont moins criardes que celles des compatibles PC de l'époque avec leur haut-parleur intégré, j'aurais bien aimé disposer des sonorités toutes particulières du ROLAND MT 32 que j'apprécie tant, mais je chipote. L’ambiance musicale est vraiment correcte et les bruitages, peu nombreux, sont identiques aux originaux et participent grandement au voyage temporel.

On y retrouve notre cher Roger Wilco avant ses aventures dans Space Quest 1 sur sa planète natale Xenon, dans le système Earnon. Ce monde subi un refroidissement climatique car le soleil est en train de mourir. Le gouvernement clame que c’est un cycle normal, mais les joueurs ayant pratiquer SQ1 savent ce qu'il en est…

Contre toute attente, Roger n'est pas encore le balayeur qu'on connait mais un des plus brillant ingénieurs travaillant pour la plus grosse société de technologie de Xenon ! C’est un contre-pied inattendu et bienvenu. On se pose maintenant des questions sur ce qui a bien pu arriver à Roger pour que nous le retrouvions dans un placard à balai sur l’Arcada de SQ1.

Sa seule obsession est de travailler pour obtenir une promotion.

Les jeux Sierra de l'époque reposait sur un système de score maximum à atteindre en réalisant les diverses actions qui menaient à la conclusion de l'aventure. Lorsqu'on lance une partie de SOX on découvre qu'il n'y a que 68 points à atteindre, ce qui est peut. C'est en arrivant à la fin de l'histoire proposée qu'on en comprend le pourquoi. Seul le premier chapitre de l'aventure est disponible aujourd'hui et on espère vraiment une suite pour découvrir ce qui va arriver à notre balayeur, pardon, je veux dire ingénieur préféré.

Ce premier chapitre est divisé en 3 actes qui nous permettront de voir Roger évoluer dans son environnement professionnel, dans son appartement et dans un lieu qui n'aurait pas dénoté dans les aventures de Larry Laffer, un bar sympa et louche, mais surtout louche.

[TEST] Space Quest Son Of Xenon / PC
[TEST] Space Quest Son Of Xenon / PC[TEST] Space Quest Son Of Xenon / PC

Roger devra entre autres remettre le courant dans l'immeuble ou il travaille, à la suite d'un piratage informatique, se battre avec son robot aspirateur pour récupérer un objet important (pour lui) et trouver la force d'accoster une créature de rêve qui correspond à son idéal féminin (J’ai l’impression de voir une version pixelisée de Miranda Lawson (Mass Effect)). Cela parait simple mais de nombreux imprévus viendront pimenter l'histoire et il sera possible de mourir de nombreuses et plus ou moins horribles façons. N'oubliez pas de sauvegarder.

Lorsque Lucas Arts s'est lancé dans les jeux d'aventures, on ne pouvait pas mourir et on a pu trouver des clins d'œil pour se moquer de cette facette horripilante des jeux Sierra. On est bien dans un Space Quest, c'est écrit dans l’écran titre, mais l'ambiance de ses différents tableaux me fait beaucoup plus penser à Larry qu'à Roger...

Est-ce que c'est dû à la promotion recherchée par Roger qui ne sera pas, on s’en doute, remise au mérite ? Au côté solitaire de notre héros qui n'a pas d'amis ? Ou à la partie de l'histoire qui se déroule dans un bar à essayer d'aborder une magnifique beauté et qui clos pour le moment l'expérience de jeu ? Difficile à dire, mais l’impression est tenace...

Le coté Science-Fiction n'est pas assez prononcé à mon gout, mais on ne voit que le premier chapitre pour le moment et cela reste une agréable introduction pixelisée comme je les aime. J'ai grandement envie de découvrir la suite des aventures de notre Roger à tel point que...

Est-ce que je vous ai dit que l'exécutable du jeu s'appelle DOTE2.EXE ? DOTE2 !!! Pourquoi pas SOX ou SQSOX ? Eh bien en fait, DOTE veut dire Decisions Of The Elders, un autre jeu d'aventure toujours réalisé par Boston McShew avec AGS en 2014. C'est le chapitre -1 de Space Quest (ce qui fait de SOX le chapitre 0). On y découvre cette fois ci non pas Roger, mais ses parents qui se retrouvent séparés à la suite d’un problème technique de leur vaisseau sur une planète bien étrange (en fait je dis ça mais je ne suis pas encore assez avancé dans ce jeu pour être plus précis...)

SOX est le second jeu de la série Space Quest réalisé par Boston McShew et la suite de DOTE, C'est donc bien DOTE2 !! J'ai eu tellement de plaisir à jouer à SOX que je me suis lancé dans le chapitre précédent, DOTE. Mais cela est une autre histoire que je vous narrerai une prochaine fois.

[TEST] Space Quest Son Of Xenon / PC

Toujours est-il que je vous recommande fortement Space Quest Son Of Xenon, on se retrouve transporté 35 ans en arrière pour un épisode qui je le pense aurait pu avoir sa place dans la série.

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST DECOUVERTE] Streets of Rage 4 / Switch

Publié le par Dr Floyd

STREETS OF RAGE 4
Support : Switch

Existe également sur PC, PS4 et XOne
Développeur : Lizardcube/Guard Crush
Editeur : SEGA/DotEmu
Sortie : 30 avril 2020


Test Découverte après 2 heures de jeu

[TEST DECOUVERTE] Streets of Rage 4 / Switch

Je ne devais pas acheter ce beat'em all... J'avais déjà revendu depuis longtemps ma Megadrive quand Streets of Rage est apparu, donc je n'ai eu aucun affection à l'époque pour cette licence devenue culte avec le second opus considéré par certains comme le meilleur jeu Megadrive. Mais voilà, j'ai trollé sévère tel un Aulas en furie, traitant ce 4ème opus de jeu Flash, et quand j'ai lu que certains l'avait fini en 50 minutes j'ai crié au scandale (scandale virtuel, faut pas me prendre au sérieux). Donc voilà, j'ai voulu tester par moi-même... Un peu cher le jeu démat, mais c'était un devoir de Docteur Vidéoludique. Le protocole du Dr Floyd va t-il valider Streets of Rage 4 ?

Bon déjà je suis rassuré d'entrée, malgré le choix casse-gueule du style visuel comic (dessiné "à la main") plutôt que pixel-art, ça ne ressemble pas vraiment à un jeu flash comme je me l'imaginait, et encore moins quand on active le style CRT/Rétro (je conseille). C'est même plutôt agréable visuellement. Un pari risqué mais réussi ! Aussi les chargements sont plutôt bien cachés et rapides. Du soin a été apporté au jeu c'est indéniable.

Moins à la musique je trouve, mais idem, on passe en musique rétro dans les options et c'est tout bon. le Doc valide donc l'aspect artistique ! Ce n'est pas un jeu développé à l'arrache par le stagiaire de la photocopieuse. Je ne vais pas causer du scénario, on s'en tape, il faut bastonner les méchants, ok ? Passons directement au gameplay... et là j'ai peur, car souvent je me fais chier dans ce genre de jeu. Vais-je retourner jouer à l'Atari 2600 dans 5 minutes ?

[TEST DECOUVERTE] Streets of Rage 4 / Switch

On choisi 1 combattant parmi 4. perso je n'ai essayé que Alex (bah oui c'est un speedtesting !) mais il parait que les autres persos modifient agréablement le gameplay. A noter qu'il y a un cousin Floyd dans l'affaire, mais il n'est pas Docteur. D'autres personnages se débloqueront par la suite. A savoir que j'ai attaqué direct en mode Difficile (le mec qui se la joue)... car on m'a dit sur le fofo que le mode normal était trop simple... pas envie de boucler le jeu en 50 minutes moi ! Je zappe le tuto, ça m'énerve les tutos. Et je joue en mode Histoire, pas le choix pour l'instant.

[TEST DECOUVERTE] Streets of Rage 4 / Switch

Mes débuts sont plutôt fun et agréables, sans frustration. Impact des coups clairs, environnements sympa, gameplay simple mais avec des subtilités qu'on apprendra au fur et à mesure : combos, prises, culbutes (rien de sexuel), système de super coup, d'attaque ultime... avec possibilité de récupérer des points de vie. je crois même qu'on peut attraper au vol les armes ennemies ? Finalement il y a un petit aspect tactique plutôt appréciable. Alors c'est un gameplay lent, comme l'original, mais perso je préfère, faut pas bousculer le vieux Doc. Fans de jeux hyper nerveux passez votre chemin ! Ici pas de courses, pas de roulades... c'est très posé, et finalement ça me convient. Voilà, pas grand fan du genre à la base, ces quelques parties m'ont donné envie d'aller au bout pour tout débloquer ! Pas taper le Doc donc, merci.

[TEST DECOUVERTE] Streets of Rage 4 / Switch

J'ai bien fait d'y jouer en difficile car j'ai failli passer le stage 1 dès la première partie. je n'aurai pas apprécié, ouf ! Il y a 12 stages à priori, c'est bien, je vais prendre mon temps (je n'ai fait que 2 stages en 2 heures LOL). Alors pour y jouer en mode Arcade, en mode Choix du stage, ou en mode Boss, je devrais finir le jeu... et là j'espère qu'il y aura une notion sympa de scoring avec classements ? Il y aussi un mode duel online, bon ça reste anecdotique.

Je ne vous l'ai pas dit, mais on peut y jouer à 4 en local ! Et ça c'est plutôt très très cool. Ou à deux online. Bordel à pixels, le jeu est donc assez complet ? Mais je pourrai juger de la replay value une fois le mode histoire terminé, ça ne sera pas compliqué je pense malgré mon niveau de grosse tapette, car il y a sauvegarde à chaque stage terminé. Pour moi l'intérêt ensuite sera de voir si le mode arcade est vraiment un mode arcade de Charles Bronson (du scoring de poilu, et pas de continue), et aussi de voir si il y a plein de trucs cools et sexy à débloquer, comme Castaner ou Maria Whittaker en personnage jouable.

[TEST DECOUVERTE] Streets of Rage 4 / Switch

Les gilets jaunes du forum ont voulu voir ma tête au bout d'un pic car j'ai dit du mal sans avoir joué au jeu. Mais tel Macron dès que je suis menacé, je deviens faux-cul :) Bon plus sérieusement (quoi que) j'ai apprécié ces 2 heures de jeu : combats agréables (et plutôt tactiques), direction artistique finalement réussie, jeu soigné, options sympa, jouable à 4, et à priori beaucoup de choses à faire une fois le mode Histoire plié. En fait je n'ai rien de négatif à dire. Bordel, mais alors, c'est un bon jeu ?! Rien de bien "foufou", pas de prise de risque, rien de novateur, mais un bon jeu.

SUPPOS ?

Pas de note, car joué que 2 heures, et seulement 2 stages... Je veux voir ce que ça donne niveau intérêt une fois le mode histoire passé. Je noterai plus tard. Quoi qu'il en soit, écoutez le conseil du Dr Floydoult aux cheveux longs : achetez ce jeu, il est cool.

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST] Demon's Tilt / Switch

Publié le par Dr Floyd

DEMON'S TILT
Support : Switch

Existe également sur Xone, PC
Développeur : WizNWar
Sortie initiale sur Steam : janvier 2019

Test MAJ le 26/04/2020

[TEST] Demon's Tilt / Switch

Demon's Tilt est un hommage au célèbre jeu de flipper Devil Crush (1990) que j'ai kiffé sur PC Engine, la meilleure console de l'histoire de l'univers, banlieue comprise. C'est ici un peu son cousin dans notre monde de merde moderne. Je suis un grand fan de jeux de flipper arcade (Kirby Pinball for ever !), donc je me devais d'acheter ce jeu dès sa sortie... Ce que je n'ai pas fait : la table de jeu me semblait trop éloignée niveau zoom et le prix, 20 boules, trop élevé. Mais j'ai finalement craqué hier suite à la pression de mes patients sur le forum... le dernier jour de sa promo à 14 boules... Et je peux ainsi vous donner mon avis de kéké.

D'entrée c'est le choc ! Dans le mauvais sens du terme... La grosse déception : le menu de jeu n'est même pas digne d'une daube à 0,99€ ! C'est incontrolabre, le stick répond mal et c'est super mal présenté ! Ca se confirme dans le menu pause du jeu (les options in-game) qui est totalement foireux ! Comment est-ce possible ? Je ne comprend pas qu'un développeur puisse totalement zapper et foirer cet aspect ! Ca me dépasse totalement, c'est la twilight zone !

Deuxième choc, toujours négatif, dès la première partie en mode portable sur Lite : la table est comme je j'imaginais beaucoup trop éloignée, on ne voit pas grand chose. Mais on peut zoomer (un peu) en avant via le menu pause, et ça va mieux... et on peut aussi y jouer en vertical (Tate). Rhaaaaa ouf !

J'ai du coup testé le jeu sur Lite, Fat, et sur grand écran. Ma conclusion : L'idéal est vraiment d'y jouer sur grand écran ou en mode portable sur Switch Fat, de préférence en mode Tate également (mais pas forcement pratique car il faut détacher les joy-cons, ou alors jouer avec 2 touches ou la croix... sauf si Flipgrip). Sur Lite, c'est donc un peu délicat si vous avez une vue de vieux pépère comme moi... et le mode Tate sur Lite, ok mais il faut jongler avec 2 boutons de tirs, et c'est très peu ergonomique.

[TEST] Demon's Tilt / Switch

Question gameplay, c'est franchement pas mal du tout, la scène de jeu est une cathédrale gothique sur 3 étages. il y a du challenge, et il vous faudra du temps pour maîtriser tous les aspects (pas de vrai tuto hélas). Sauf que la caméra reste un peu trop éloignée, et du coup en mode portable on a parfois l'impression de devoir compter énormément sur la chance. Mais l'aspect scoring est addictif et c'est essentiel. Il y a 3 modes : classique (la table sur 3 niveaux), Ex (avec de petites tables bonus appréciables) et hardcore (la table en version difficile avec 1 vie) pour des parties courtes. Des variantes vraiment bienvenue et justifiées. On se prend rapidement au challenge du scoring solo (classement solo de 10 scores) ou du challenge scoring online dans les 3 modes... C'est le but d'un jeu de flipper : péter le score. Et une fois de plus : les menus de scores sont pourris, on se croirait sur ZX Spectrum, et c'est pas réactif. Pfffff....

[TEST] Demon's Tilt / Switch

La réalisation du jeu en lui même est tout à fait satisfaisante, c'est assez beau et fluide... avec beaucoup d'effets visuels plutôt agréables. Mais une fois de plus, je fais dans le comique de répétition, la caméra est un peu trop éloignée bordel pour le mode portable horizontal, c'est dommage. Sur Lite on ne ressent pas l'aspect pixelisé et on a l'impression de louper des détails visuels et c'est un peu agaçant. La bande son est sympatoche sans plus. Au final une réalisation sympa HORS habillage attention, j'insiste sur ce point ! Je reste sur le cul, on a l'impression que le développeur (très doué) a filé le développement des menus/options/tableaux de score à un stagiaire de 3ième ayant déjà redoublé 3 fois...

[TEST] Demon's Tilt / Switch

Au final Demon's Tilt s'avère être un bon petit jeu de flipper arcade addictif. Hélas le développeur a oublié de finir son jeu ! Il a deux gros défauts qu'il aurait été facile de corriger : la navigation dans les menus, pourrie, moche et illisible, une honte absolue ! + le zoom sur la table, trop faible en mode portable horizontal. Donc je suis vraiment partagé entre le fun du jeu en lui-même et le foutage de gueule des finitions ! Vite un patch ! 20 boules ? C'est bien trop cher, 10 boules serait un prix normal pour ce jeu à réserver uniquement aux fans de scoring et de flippers... prêts à accepter le manque de finitions. J'en fait parti, mais j'enrage !

SUPPOS : 4/6

suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Ce qu'il aurait fallu pour obtenir les 6 suppos suprêmes :
Finir le jeu ! C'est à dire :
- Refaire tous les menus et leur ergonomie
- Proposer un zoom plus puissant en mode portable horizontal (dur sur Lite)

Publié dans TESTS

Partager cet article

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>