ON PEUT EN LIRE DES CONNERIES : LE CELL DECHIRE SA RACE

Publié le par Dr Floyd

"un Chip quasiment aussi efficace que 10 PC actuels en terme de puissance de calcul" 

C'est ce que annonce fierement le site officiel de Sony Grosmenteur au sujet de la future PS3... Ils nous ont deja fait le coup en 1999 avec la PS2 et son Emotion Engine...

Publié dans EXTRAITS

Partager cet article

TELECHARGEMENT : DUNGEON MASTER / PC

Publié le par Dr Floyd

Le jeu de rôle révolutionnaire se jouant tout à la souris sorti dans un premier temps sur ATARI ST, ici dans sa version PC.

../../lib/2/7/15372/files/dmaster.zip

Publié dans TELECHARGEMENT

Partager cet article

HUMOUR : LA XBOX 2 UN MONSTRE ?

Publié le par Dr Floyd

La Xbox était trop grosse, Microsoft rectifie avec une superbe XBOX 2 compacte faite pour le marché Japonais...

Publié dans HUMOUR

Partager cet article

LES BLONDES ET LA HOTLINE

Publié le par Dr Floyd

 Pourquoi les blondes peuvent passer deux jours entiers avec la hot line ?
Elles croient que c'est vrai quand on leur dit "Veuillez ne pas quitter, nous allons vous répondre dans quelques instants".

Publié dans HUMOUR

Partager cet article

HUMOUR : MR ALAN MICKEY SUCRE

Publié le par Dr Floyd


1985, Hebdogiciel créé le scandale en publiant une photo de Mr Sucre déguisé en Mickey !

Publié dans HUMOUR

Partager cet article

LA GAMME COMMODORE AMIGA

Publié le par Dr Floyd

CONTRER LE JACKINTOSH !

En 1984 Commodore, leader du marché des 8 bits avec son superbe Commodore 64, rachete Amiga Inc. et met au point en 1985 l'AMIGA afin de concurrencer le prometteur ATARI ST.


AMIGA 1000



Le
 premier Amiga à voir le jour sera l'AMIGA 1000, avec des caractéristiques exceptionnelles pour l'époque, multi-processeurs, multitache et proposant 4096 couleurs. Trop en avance et trop cher, les ventes seront faibles.


AMIGA 500, LA STAR



En 1987 Commodore lance alors 2 modeles différents : l'AMIGA 2000 pour le haut de gamme et l'AMIGA 500 pour le "grand public". C'est avec l'AMIGA 500 que les ventes vont décoller. Une "mini-guerre" s'installera entre l'AMIGA 500 et l'ATARI ST entre 1987 et 1991, alimentée par la presse vidéo-ludique.

Les possibilités graphiques et sonores de l'AMIGA feront de cette machine la "console de jeu/ordinateur" idéale devant l'ATARI ST. Cependant l'ATARI ST se rattrapait largement du fait de ses logiciels de bureautique. Le systeme d'exploitation peu convivial de l'AMIGA 500 (sur disquette) le limitait pour beaucoup de gens à une utilisation comme console de jeu.

FICHE TECHNIQUE
68000 à 7mhz,
256ko de ROM,
512 a 1024 Ko de RAM,
320x200 en 32couleurs (voire 4096 en mode HAM), 768x580 en mode entrelacé,
4 voies stéreo,
lecteur 3,5 pouces double face. 

QUELQUES JEUX CULTES :


Shadow of the beast, un jeu vitrine pour l'Amiga, mais helas une jouabilité médiocre qui en font plus une démo technique qu'un jeu !


Project X, un superbe shoot horizontal capable de rivaliser avec les meilleures réalisations console style Megadrive.


Super Frog, un jeu de plate-forme à la jouabilité exemplaire rivalisant avec Super Mario.

AMIGA 1200/AMIGA 3000 et 4000

Fin 1992 Commodore produira un peu tardivement l'Amiga 600 et 1200 pour remplacer l'Amiga 500. L'AMIGA 600 est un Amiga 500 "low cost" plus petit et sans pavé numérique. L'Amiga 1200 est une version boostée avec un micro-processeur 68020 plus rapide. Hélas peu de jeux profiteront de cette machine.


Amiga 600


Amiga 1200

Coté haut de gamme l'AMIGA 3000 et 4000 feront une percée dans le monde professionnel de l'infographie et du multimédia, mais la stratégie desastreuse de Commodore, incapable d'anticiper (tout comme ATARI), conduira la société à la perte en 1994.

Une communauté Amiga va alors se créer pour continuer à faire vivre leur machine préférée : des  cartes accélératrices vont apparaitre, à base de 68060 puis Power pc.

 


Partager cet article

NEWS : RUMEURS XBOX2, PS3, PSP !

Publié le par Dr Floyd

Allons-y : La XBOX 2 pourrait s'appeler la XBOX360. La PS3 pourrait etre présentée avant l'E3 de mai afin de contrer Microsoft. La PSP de Sony pourrait sortir le 18 avril en France. Voilà c'est tout.

Publié dans NEWS

Partager cet article

FOCUS : LE TI BASIC : MISE AU POINT !

Publié le par Dr Floyd



 


Un petit FOCUS "TI Basic" suite aux nombreux débats qui ont fait rage sur la toile dans la communauté des collectionneurs d'ordinateurs autour de la puissance de son basic. Une mise au point est nécessaire :

Le ti basic était un langage de programmation dédié au ti99 et se trouvait dans la ROM de l'ordinateur.  Vous disposiez d'environ 15 ko de mémoire RAM, ce qui est peu mais pour l'epoque c'etait déjà çà :)

Le problème venait du fait que ce basic était trop peu rapide et puissant pour developper des applications sérieuses et meme de petits programmes de jeu ou educatifs : lenteur et manque d'instructions. il était largement devancé par ses 2 principaux concurrents de l'epoque : le vic 20 aux USA et le to7 en France.

Explications :

Trop fort en calculs
Le ti99 est cependant très fort en calcul (précision sur 14 chiffres), ce qui est bien mais inutile pour l'utilisateur moyen, d'autant plus que cela ralentit encore le tibasic !  les "fans" defendent cette machine en mettant en avant cetet qualité, mais le problème c'est que 99,5% des gens en avaient rien à faire de la précision 14 chiffres...

Double interprétation
Le basic était interpreté 2 fois ! On ne demande encore ce qui est passé dans la tête des auteurs et ingénieurs de texas instruments pour en arriver là. Produire le 1er ordinateur 16 bits familial et le doter d'un basic doublement interprété. Etrange.

Faites une simple boucle vide et vous comprendrez votre douleur :
for i=1 to 100 000
next i
Vous pouvez aller laver votre voiture, boire un café et sortir le chien !

Manque d'instructions
- Vous n'allez peut etr pas me croire mais le ti basic ne disposait pas d'instructions telles que OR ou AND !
-  Les commandes avec "CALL" a taper devant + des parentheses obligatoires (pénible) exemple : call screen (x), call char(...), call sound, etc...
- aucune fonction "sprite", important à l'epoque pour le developpement d'applications ludiques
- plus grave : aucune instruction pour le dessin, donc pas de CIRCLE, pas de LINE, pas de PLOT : rien ! Dessiner devenait une galere absolue avec les CALL CHAR !
- aucune instruction pour placer ficilement du texte n'importe ou à l'ecran

Bref meme si ce basic etait facile à apprendre on etait rapidement frustré par les limitations. Posseder une si belle machine 16 bits et ne rien pouvoir en tirer de bon, il y avait de quoi se tirer les cheveux ! Rappelons qu'a l'epoque le basic présent dans les ordinateurs (sans compter les jeux) etait la principale application utilisée, d'ou son importance capitale.



La solution était alors d'acheter le module BASIC ETENDU qui corrigeait la plupart des defauts mais qui coutait bien cher. Ou alors le module assembleur (mais reservé à "l'elite") Les gens se sont vite tourné vers des machines disposant d'un basic plus agréable comme le to7, l'oric et le spectrum puis plus tard l'Amstrad CPC.

 

Publié dans FOCUS

Partager cet article

[MICRO 8 BIT] Les micro-ordinateurs Sinclair

Publié le par Dr Floyd

sinclair-presentation.png

Clive Sinclair
est né le 30 juillet 1940. C'est un inventeur britannique qui fonde en 1961 Sinclair Radionics pour fabriquer du matériel radio. A la fin des années 70 il décide de se lancer à fond dans la micro-informatique avec Sinclair Research.



LE MK14

Voici le tout premier "ordinateur" de Clive Sinclair (du nom de son fondateur) sorti en 1978, le MK14, livré en kit, pour la modique somme de £40. C'était à vous de l'assembler ! Vu le prix il se vendra finalement très bien, et décidera Clive Sinclair de se lancer dans la grande aventure de la micro-informatique.

MK14

256 bytes de RAM pour ce monstre de puissance :-) En fait il était plutôt destiné aux bricoleurs curieux de comprendre le fonctionnement d'un ordinateur. Le MK-4 a été conçu par Chriss Curry qui quittera ensuite la société pour fonder ACCORN et produire des ordinateurs concurrents.



SINCLAIR ZX80

En 1980 Clive Sinclair sort alors le premier véritable ordinateur de Sinclair Research : le ZX80 qui sera vendu initialement en kit à monter avec 1 ko de RAM et Basic en ROM. 


Clive présentant son "monstre", le ZX80


zx80 gamopat


Le ZX80 ("premier ordinateur à moins de 200 dollars")



SINCLAIR ZX81

Le ZX81 sort un an après le ZX80. Et il deviendra la première vraie Star de Sinclair. C'est également
un ordinateur phénoménal, jugez plutôt : 1 ko de ram ! Pas de couleurs ! Pas de sons ! Et un clavier "carton" ! Le minimum syndical.

zx81 gamopat

Des extensions fabuleuses feront leur apparition comme une extension mémoire de 16Ko (qui multiplie quand même la mémoire par 16 !) ou une imprimante thermique !

Comment expliquer son succès alors ? Il est vendu à un prix jamais vu pour un ordinateur : 70£ ou 100$ ! Il permettra à beaucoup de débutants de s'initier à l'informatique et au basic, et sera à l'origine de beaucoup de vocations.

A noter que la version américaine du ZX81 est le Timex/Sinclair 1000.

A la fin de l'année 1981 ce sont 300 000 ZX81 qui sont vendus. Mais le ZX81 n'est pas très fiable et la production à du mal à suivre... Sinclair travaille déjà sur son successeur, le Spectrum.


 


CARACTERISTIQUES DU ZX81 :
Processeur : Zilog Z80A à 3,53 Mhz
RAM : 1ko ext. à 16Ko
ROM : 8Ko
Texte : 32 colonnes x 22 lignes
Graphisme : 64x48 pixels en Noir et blanc
Son : Sans

L'INTERIEUR DE LA STAR :



QUELQUES JEUX ZX81

La logitheque du ZX81 est très limitée en qualité vu les faibles capacités de la machine, on remarquera quand même quelques jeux :


1K ZX CHESS, l'un des programmes les plus incroyable de l'hsitoire du jeu vidéo ! Tenez vous bien : David Horne réussit à programmer un jeu d'échecs sur ZX81 version de base avec 1ko de RAM !!! Le programme fait même 672 octets !!! Et ce qui est incroyable c'est qu'il y a une IA : le jeu contrôle vos coups et est capable de jouer ! L'avantage était que le jeu (en cassette) se chargeait en 40 secondes !


3D MONSTER MAZE, 1981, Le premier jeu 3D sur micro-ordinateur ? Doom avec 12 ans d'avance ?!

krazy kong
KRAZY KONG, le clone de Donkey Kong (le caractère A en bas c'est vous !)


SINCLAIR ZX SPECTRUM


Sinclair sortira ainsi en 1982 le ZX Spectrum 16K (£125) et 48K (£175). Là on saute vraiment d'une génération même si le processeur est toujours le même : La définition graphique est de 256x192 en 8 couleurs et le son fait son apparition ! Coté clavier ce n'est toujours pas vraiment çà avec des touches "gomme" très énervantes !

Grand succès en 1983 pour le Spectrum en UK malgré des caractéristiques bien inférieures à son concurrent de "luxe" le Commodore C64. La clef du succès est toujours la même pour Sinclair : le prix très bas ! Clive Sinclair en profite au passage pour devenir Lord ! Les choses se compliqueront un peu en 1984 pour Sinclair avec l'arrivée de l'agressif Amstrad, le petit nouveau aux dents très longues.


Un Spectrum+ sortira en 1985 avec un meilleur clavier. Enfin un dernier Spectrum 128 sort fin 1985 (d'abord en Espagne curieusement puis début 86 en UK), c'est un Spectrum gonflé à 128Ko avec un nouveau basic... Gonflement des machines à 128Ko très à la mode à cette époque mais qui en fait ne sert quasiment à rien à part pour épater la galerie... 

CARACTERISTIQUES DU ZX SPECTRUM :
Microprocesseur : Z80A à 3,54Mhz
RAM : 16, 48 puis 128Ko
ROM : 16Ko
Graphismes : 256 x 192 pixels en 8 couleurs
Texte : 32 colonnes x 24 lignes
Son : 1 canal, 5 octaves (3 canaux, 7 octaves sur le 128Ko)

LES JEUX SUR SPECTRUM
De très nombreux jeux sortiront entre 1983 et 1986, la plupart étant aussi développés sur Commodore 64 et Amstrad CPC. Leur qualité était assez faible en général sur Spectrum, du fait de l'absence de vrais sprites (personnages monochromes), de la difficulté à obtenir des scrollings et du manque de couleurs.


Alien 8, admirez le dégradé de couleurs ;)


Pyjamarama, qui illustre bien les graphismes particuliers des jeux ZX Spectrum

jet set willy spectrum
Le basic mais célèbre Jet Set Willy


SINCLAIR QL

En 1984, en parallèle à la gamme Spectrum, sort le Sinclair QL, micro-ordinateur 16 bits à vocation professionnelle avec pour la première fois en micro-informatique un OS multitache. le QL est véritablement en avance sur son époque !

Le processeur est un 68008 à 8Mhz (énorme pour l'époque !), 128ko de RAM, une définition graphique de 512x256 en 4 couleurs (pour les applications pro) et 256x256 en 8 couleurs. Les sauvegardes se font sur des K7 microdrive de 100Ko.



La réputation de Sinclair (machines "cheap"), la faible qualité de l'ensemble, le clavier indigne d'une machine "pro" (toujours le même problème chez Sinclair !) et le système de micro cassettes peu adapté feront que le QL sera un bide et disparaîtra avec l'arrivée de l'Atari ST et de l'Amiga.

vroom QL
Vroom, l'un des rares jeux sur QL !

pub-QL.JPG

> Lire le dossier complet sur le QL


LA SINCLAIR C5

En 1985 Sinclair pète les plombs et tente de diversifier ses activités avec son projet de voiturette électrique : la C5 : c'est le flop total ! 
 


La C5 de Sinclair (on en rigole encore)


LA FIN DE L'AVENTURE

 

[MICRO 8 BIT] Les micro-ordinateurs Sinclair

Fin 1985 tout va mal pour Sinclair... En proposant des machines bas de gamme peu fiables et n'offrant que peu de possibilités en jeu video (car le jeu restait l'activité n°1 en micro-informatique) Sinclair pert de sa crédibilité. C'est Amstrad en plein boum (avec sa gamme CPC) qui va racheter Sinclair en 1986 pour tenter de relancer la gamme Spectrum (on se demande vraiment pourquoi !) :

avec le ZX Spectrum +2 (avec un lecteur K7 intégré pour faire comme le CPC 464)



et le Spectrum +3 avec un lecteur de disquette 3 pouces (pour copier cette fois le CPC 664 et 6128).


  

 

Aujourd'hui Lord Sinclair a totalement laisser tomber l'informatique. il a comment dire... d'autres activités...

lord-sinclair-sex.png
Il profite de sa retraite !

clive-sinclair-sex.png
... à fond !


Dossier mis à jour le 24/01/2011

Partager cet article

RETROPUB! ATARI 400&800

Publié le par Dr Floyd

ATARI 400 et 800 : MORE AND MORE !!!

Publié dans RETROPUB!

Partager cet article

LE PROCESSEUR CELL DE LA MORT QUI TUE

Publié le par Dr Floyd

Sony est en train de nous refaire le meme coup avec la PS3 qu'avec la PS2, nous faire baver pendant 2 ans sur les capacités de sa console Next Gen doté du fabuleux et révolutionnaire processeur CELL. Résultat pour la PS2 : ils se sont bien foutu de notre poire et cela à permi de bloquer pendant 1 an les gamers interessés par la Dreamcast qui ont préféré attendre cette fameuse PS2 et son processeur Emotion Engine, sencé retranscrire l'emotion humaine ;) On a vu le resultat médiocre quand les er jeux sont arrivés ! La tactique de Sony est simple : mentir pour attirer tous les gogos chez eux.

Publié dans A DISPATCHER

Partager cet article

NEWS : FIFA SUR PSP DES MARS !

Publié le par Dr Floyd

Oui oui FIFA de EA SPORTS version PSP sortira des le lancement de la console en mars ! Tout va très vite... faut dire qu'il faut en vendre un max avant l'adaptation de PES, the king, qui sera forcement meilleur (comme d'hab) que FIFA ! (je prends pas trop de risques)

Publié dans NEWS

Partager cet article