[TEST] Tokyo Jungle / PS3

Publié le par Maldoror68

Tokyo Jungle
Éditeur : Sony
Genre : survival-action, die and retry & collectibles
Plateforme : PS3
Nombre de joueurs : 1 à + (multi non testé)
Année : 2012

[TEST] Tokyo Jungle / PS3

La race humaine s’est éteinte, et seuls les animaux survivent dans les villes. Allez, venez incarner un poussin dans les rues de Shibuya et tentez de survivre sans vous faire béqueter par les chats ou les chiens. Ou au contraire, venez jouer un carnivore et imposez votre règne de terreur. Loups, dinosaures, beagles, antilopes, et tant d’autres joyeusetés à découvrir, avec un seul point commun et un ultime ennemi : la FAIM.

[TEST] Tokyo Jungle / PS3

Introduction

Au début il y’a toujours une phase « mais pourquoi je joue à ce jeu débile ? » qui vous prends dans Tokyo Jungle. Quelle idée saugrenue avez-vous eue d’acquérir ce titre étrange que seuls les japonais peuvent créer ? Mais cette phase n’est que transitoire. On est vite happé par la vie, ou plutôt la survie. Il faut manger sans cesse pour ne pas mourir de faim, trouver un ou une partenaire pour se reproduire, puis manger à nouveau, fuir les zones toxiques… Et puis il y’a tellement de trucs à débloquer, de nouveaux animaux, des défis débiles, des costumes. Bref, on est captivé, on meurt, on recommence, dans la joie et le sourire aux lèvres. Bienvenue dans le monde impitoyable de Tokyo Jungle !

Version JAP ou version US ?

Point important, ce titre existe en version démat JAP ou US ou EU (c’est un jeu PSN à télécharger rappelons-le). Mais il existe une possibilité pour les irréductibles du support physique comme moi : En effet, le titre est sorti en version disque Jap (avec textes tout en jap donc injouable pour nous) mais aussi en version disque dans une méconnue compilation aux USA ! (pas de version PAL en disque désolé) et cette version US gère le français ! La PS3 n’étant pas zonée, c’est donc cette compile US intitulées sobrement « best of playtation network vol. 1 », compilation de 4 titres en version disque qu’il faut se procurer ! De plus vous la trouverez à foison sur le net pour une somme modique d'une dizaine d'euros au grand maximum.

Une fois le disque inséré dans votre PS3, il suffira d’installer le jeu sur votre DD et celui-ci se mettra automatiquement en français. Le jeu n’a pas été réédité / rendu compatible pour la PS4. De toute façon qu’il s’agisse d’un achat de la version démat ou de la version disque, vous aurez toujours des animaux en DLC qui ne seront pas inclus.

Sony n’a malheureusement pas sorti de version GOTY avec les dlc ,et c’est avec regret (pour les plus radins) que vous resterez sur votre faim avec une dizaine animaux « indéblocables » sans passer par la caisse et par internet.

[TEST] Tokyo Jungle / PS3

Gameplay

Le jeu se joue avec une vue à la Streets of Rage, la caméra est assez capricieuse et s’arrangera toujours (exprès) la plupart du temps avec des zooms et des dé-zooms pour vous cacher de potentiels prédateurs à la limite de votre écran.

Vous n’évoluez pas d’une espèce à l’autre façon E.V.O. Search for Eden. On choisit sa race en début de partie. On peut jouer au sol ou monter dans les immeubles/balcons avec des raccourcis. Les herbivores sont plus agiles et possèdent un double saut qui leur permet un meilleur accès et une fuite sur les toits.

La map est assez tortueuse et vous devrez au fur et à mesure des parties mémoriser et vous approprier les zones et raccourcis, sous peine de vous perdre et de perdre du temps (et donc de l’énergie) et au risque de mourir de faim. Chaque zone évolue de manière aléatoire et sera parfois pleine de prédateurs alors qu’elle regorgera une autre fois de nourriture.

TJ  comporte un mode survie (que vous jouerez principalement) et vous pourrez débloquer au fur et à mesure des défis qui apporteront des costumes ou des animaux en plus à jouer. Le mode histoire se débloque en ramassant des sorte de « cartes SD » bleues dans le mode survie.

Le coté aléatoire des événements est grisant, vous serez parfois à un bout de la map et vous devrez TOUT retraverser dans l’autre sens pour un challenge aléatoire qui est apparu dans une zone opposée. Les égouts offrent de bons raccourcis mais sont souvent peuplés de créatures de haut niveau (lions, crocodiles) et sont pauvres en nourriture.

Vous avez une minimap en bas à gauche bien utile (points verts = animaux, ou plantes bleues si vous jouez herbivore) mais qui est vite brouillée en cas de pluie ou de toxicité. Une carte bien plus complète est accessible en faisant Start. 3 barres sont affichées en haut de l’écran, barre de vie, barre de faim (qui diminue constamment) et barre d’endurance.

[TEST] Tokyo Jungle / PS3[TEST] Tokyo Jungle / PS3

Les touches :

-croix = ouvrir l’inventaire
-stick gauche = pour déplacer son perso
-stick droit = pour dasher temporairement. Utilise de la barre d’endurance
-croix = saut (certaines espèces ont le double saut)
-rond = la touche qui va prendre cher à force de se faire matraquer = manger ou boire ou marquer un drapeau ou se reproduire.
-L1 = ramper
-carré  =attaque de base
-R1 = attaque puissante = permet de faire un « carnage » (instant kill) sur un autre animal si vous avez «  l’icône des mâchoires rouges » qui s’affiche. L’icône des « mâchoires violettes » permet d’éviter de prendre des dégâts et de faire un « contre » si vous êtes attaqué. Wink
-start = pour accéder à la carte zone ,carte générale, liste des défis et costumes / équipement.

[TEST] Tokyo Jungle / PS3

Et du coup c’est quoi une partie type ?

Simple, on démarre avec une bestiole, on bouffe ce que l’on trouve pour prendre des calories. Les calories définissent le rang/niveau de son perso. Un rang élevé (amateur, vétéran, puis chef) vous garantit de pourvoir faire la cour/vous taper une femelle « de luxe ». Un rang bas et vous vous taperez une « femelle désespérée » (véridique) qui ne vous offrira que des puces et une piètre descendance :) Les puces peuvent s’éliminer en buvant aux points d’eau ou en utilisant un shampoing anti-puces de votre inventaire.

Une fois rassasié et monté de rang, on marque tous les drapeaux de la zone (en général 4 par zone).
(Sur la map, drapeau rouge = non marqué, bleu déjà marqué). Une fois tous les drapeaux marqués, 2 femelles de rang tiré au hasard (désespérée, ordinaire ou de luxe) apparaissent dans la zone, et vous pouvez alors les courtiser et les emmener au « nid » (des tas de paille/de foin)... Après reproduction, vous aurez une portée et vous incarnez automatiquement un des petits de cette portée. Vos frères et sœurs vous suivent et sont en sorte des vies supplémentaires…

[TEST] Tokyo Jungle / PS3

Les défis

En plus de survivre, manger, et faire golo-golo dans la case, vous aurez dans TJ des challenges accessibles depuis le menu pause. Ces défis sont de plusieurs types : des défis de rang A à S, que vous retrouverez à chaque partie ; et des défis spéciaux qui unlockent des costumes ou de nouvelles espèces.

[TEST] Tokyo Jungle / PS3

Les costumes :

Obtenus sous forme de « paquets cadeaux » qui apparaissent aléatoirement ou en cas de réussite de certains défis, ils vous permettent, en plus d’avoir la hype, de booster les stats de votre animal. Ils sont indispensables pour avoir un perso un peu moins faible, et on l’avantage d’être réutilisable a chaque partie sur n’importe quelle espèce.

Vous aurez bien vite en début de chaque partie cet automatisme : Pause > costume > équiper

Leur défaut : ils s’usent et cassent au fil des parties, et vous devez les « racheter » depuis la boutique du jeu avec des points obtenus en jouant. Bref, une collectionnite de costume va s’emparer de vous, il-vous-les-faut-tous !

[TEST] Tokyo Jungle / PS3

Points positifs et points négatifs :

+ Addictif
+ mais vraiment addictif
+ l’humour du titre, notamment sur la partie reproduction.
+ collectionnite aiguë d’animaux et de costumes
+ les défis
+ le coté aléatoire des zones et qui évolue.
+ les clins d’œil à Metal Gear
+ la course contre le temps, la faim et la toxicité
+ variété (herbivore, carnivore, stats ,objets…)
+ le coté mémorisation des zones et des raccourcis
+ du pur aléatoire par moment.
+ un univers impitoyable
+ le plaisir de crever de faim comme une m*rde a 3 m de la nourriture à cause d’un prédateur.
+ allez, juste encore une petite partie…mince ! il est déjà 1h du mat !
+ une version disque pour quelques euros, avec 3 autres jeux en prime.


- un petit peu « lost » au début le temps de comprendre les mécaniques de combats et de survie (1h a 2 h d’adaptation nécessaire)
- dommage que l’égout dans la zone de départ se « rebouche » à chaque partie en mode survie
- la camera parfois capricieuse… mais ça pimente.
- Sony, mais pourquoi ne pas voir sorti les DLC en version disque ? pourquaaaaa, non vous n’aurez pas mon argent pour du dématérialisé !
- pas compatible PS4
- répétitif pour certains joueurs.

D’un petit jeu PSN sorti au japon, Tokyo Jungle est maintenant devenu un titre renommé et connu de nombreux joueurs de par le monde et a fait des émules suites ses sorties occidentales aux Usa et en Europe. C’est un titre addictif que l’on (re)découvre avec plaisir encore aujourd’hui sur PS3, je ne peux que vous encourager sur la version disque si vous ne connaissez pas ce titre étrange et bizarre. Reste  à espérer que Sony prolongera la licence avec de nouveaux opus. Un bel OVNI frais et addictif, avec de l’humour et qui change un peu des catégories de jeux principales, RPG, FPS et autres TPS. Sans jeu de mot: l’essayer c’est l’adopter !

SUPPOS : 5/6

suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sebi 17/04/2020 20:25

Ce jeu est terrible. J'ai passé tellement de temps dessus. Mon loulou est tellement high level. Bref c'est que du bonheur !