[TEST] Bloodstained: Curse of the Moon / Switch

Publié le par Dr Floyd

Bloodstained: Curse of the Moon
Support : eShop Switch

Existe également sur PS4, 3DS, Vita, Steam
Développeur : Inti Creates
Sortie : mai 2018

[TEST] Bloodstained: Curse of the Moon / Switch

Bloodstained: Curse of the Moon est un petit projet annexe au (très?) attendu Ritual of the Night, auquel a participé le Dieu Koji Igarashi. Je ne suis pas fan de la série Castlevania... même si ici ce n'est pas un vrai Castlevania (on n'est pas chez Konami ici !). Pas fan, d'où ce test à la bourre, car je n'y croyais pas, et pourtant bordel : quelle surprise !

[TEST] Bloodstained: Curse of the Moon / Switch

Bah oui je ne suis pas super fan de Castlevania, ni en général du genre "Metroidvania" comme on dit de nos jours ! Mais celui là m'a vraiment accroché ! Je zappe le scénario, vous êtes comme d'hab un chasseur de démons. Ou plutôt 4 chasseurs de démons... car vous pourrez y jouer 4 personnages en même temps (à débloquer en avançant dans le jeu), chacun ayant bien sûr des forces et faiblesses... à vous de faire les bons choix au bon endroit, classique. Le bon choix des armes récupérées également, en fonction des ennemis qui se présentent. Donc voilà, il y a un petit côté stratégie très sympa. Seulement 8 stages (enfin "seulement", moi perso je trouve que c'est bien 8 stages), mais vous aurez forcement envie d'y revenir, car des endroits ne sont pas accessibles tout de suite. En mode normal (appelé vétéran, hu ?), vous mourrez "en vrai", avec pour seul avantage après le game-over de pouvoir recommencer le stage en cours. Comme d'hab' je vous déconseille l'autre mode, le mode vies infinies... 

[TEST] Bloodstained: Curse of the Moon / Switch

Tout cela est bien ordinaire me diriez-vous, mais très bien dosé, dans son gameplay et sa difficulté. On est loin de la raideur d'un Castlevania sur Nes ou de la difficulté d'un Mega Man. Ici, tout semble "juste" et bien pensé... Alors peut-être que les hardcores gamers trouveront le jeu trop facile ? Pas moi, je suis vieux et sans réflexes ! Mais rassurez-vous les poilus, un mode difficile se débloque, avec d'ailleurs un 9ème stage. Un pro fera surement le parcours en 2 heures, moi il me faut 10 heures LOL... De plus je suis contemplatif ! Hu ? Heu Doc on est pas dans Red Dead Redemption II !

Si si... contemplatif, je m'arrête pour admirer le jeu ! Car ce qui fait vraiment la différence dans ce jeu c'est la réalisation artistique et son pixel art de folie ! Maitrise totale de l'art 8-16bit comme seuls les japonais savent faire ! C'est ma-gni-fi-que ! C'est comme un jeu Snes "augmenté" sans le moindre ralentissement avec un petit côté Nes en même temps ! Le mélange est franchement une réussite TOTALE. Les décors sont superbes, les boss énormes et géniaux ! Sans compter une bande son parfaite. Bref, je kiffe la patte artistique !

[TEST] Bloodstained: Curse of the Moon / Switch

Si vous êtes fan de néo-rétro façon Nes ou Snes, et fan de Metroidvania, ne loupez surtout pas ce faux Castlevania ! Le gameplay est génial, bien réglé, le level design au top et les réalisations techniques et artistiques sont fabuleuses ! Rien de nouveau dans le genre, mais c'est tellement parfait ! Je ne trouve AUCUN défaut. Franchement, un des tous meilleurs jeu néo-rétro 8-16bit jamais produit !

SUPPOS : 6/6


seal of quality

Publié dans TESTS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gog 09/11/2018 18:51

Le côté artistique je suis d'accord avec mention spéciale pour les contours des sprites qui font ressortir le choix des teintes, le reste c'est trop trop classique et comme d'hab', les devs cherchent à se cacher derrière le côté pixels rétro pour sortir du lambda. Dommage encore une fois.

Elgregou 09/11/2018 13:51

Quand on voit des jeux indépendants comme Hollow Knight, des titres comme ce Castl... pardon, ce Bloodstained sonnent surtout comme de la fumisterie facile "passque pixel ââârt".

ericb59 09/11/2018 09:50

Oh ben sis donc, pas encore de commentaires de haters ?
Ca ne saurais tarder ... Faites moi mentir je vous en supplie !

J'ai remarqué ce jeu sur le shop, ça avait l'ait fun et bien foutu, et je me suis dis que ça ressemblait trop à Castlevania... et du coup je ne l'ai pas pris...
Je le ferai peut être.

Simon Belmont 09/11/2018 10:46

Une chose que j'aimerais dire, c'est que Iga a essoufflé l'intérêt, et noyé la chronologie des Castlevania, en sortant quasiment le même jeu tous les deux ans (trilogie gba et trilogie DS)

Mdr 09/11/2018 10:08

Encore un jeu super original sur la SOUITCHE!!!! (slip qui a craqué)