[AVIS] Red Dead Redemption II / PS4 et XOne

Publié le par Amy/Kamehameha/Loneken/DrNambu

Red Read Redemption 2
Suport : PS4/XOne
Editeur : Rockstar
Sortie : octobre 2018

[AVIS] Red Dead Redemption II / PS4 et XOne

Red Dead Redemption divise sur le fofo de Gamopat. Alors plutôt de de vous proposer un test, je vais publier ici l'avis de plusieurs Gamopats poilus. A vous de vous faire votre propre avis : Red Dead Exception ou Red Dead Deception ?

[AVIS] Red Dead Redemption II / PS4 et XOne

L'Avis de Amy

Mon avis après quelques heures de jeu. C'est un excellent jeu, mais je trouve quand meme que l'on est loin de la claque que l'on attendait. Le matraquage marketing a été dingue sur ce jeu.

Les plus
- Plus beau jeu de la PS4 sans contestation possible je pense. C'est beau à en crever. J'ai halluciné des traces de pas dans la neige qui ne partent pas. La nature est vraiment très bien réalisée.
- Les différentes caméra (de loin, de près, a la 3eme personne + le mode cinema qui est juste grandiose)
- L'ambiance et la musique sont également très bonnes.
- Pour les petites connexion, seul quelques petits gigas à télécharger.

Les moins
- Le debut du jeu est très long et moribond. Je comprend bien que l'histoire doit se mettre en place et que les développeurs n'ont pas voulu lâcher toute la sauce des le debut, mais que c'est mou..
- La localisation. Je pensais vraiment que pour un tel triple A en 2018 ont aurait le droit à une VF, mais non faut se taper leur texte illisible tout en continuant de regarder ce qu'il se passe a l'écran. Cela reste un beau foutage de gueule selon moi. La dessus plein de petits jeux font mieux.
- La jouabilité : Sérieusement c'est très lourds toutes ces touches a utiliser, ils ne pouvaient pas simplifier comme dans GTA V ?
- Comme lu plus haut, les jauges de vies à gérer (cheval + arthur) me gonflent deja...
- On est bien chez Rockstar, la plupart des mécaniques du jeu sont pompés sur GTA V...

Bref  excellent jeu, le plus beau qui soit, mais un peu surcoté pour le reste. Si je devait noter le jeu après 8 h de jeu, je donnerai un 16/20 et c'est je pense la note qu'il mérite.

[AVIS] Red Dead Redemption II / PS4 et XOne

L'avis de Kamehameha

Plus je joue plus je m'ennuie :

- Commandes contre intuitives au possible. Pour afficher la carte puis la quitter ça prend des plombes, la moindre action prend des plombes (comme choper le fusil, fouiller des meubles, consulter un document...). J'ai l'impression de jouer avec le perso de GTA 3 sérieusement. Genre c'est B pour se battre à mains nues ! B!!!!! le bouton qui de base sert à annuler toute action ! Et X pour se défendre ! X ! Nawak !

- Lourdeur insupportable du personnage principal. Le déplacer de façon précise est impossible (genre pour se mettre devant un cadavre à fouiller ou un personnage en particulier). C'est vraiment ch*ant au possible.

les guns fights se jouent comme un hack de call of duty : visée automatique sur les méchants en tapant deux fois une touche. Aucun intérêt, vraiment.

- y'a des bugs sérieux. Pourquoi ça gène sur ACO et pas sur RDR2 ? 

Et sur l'histoire :

Elle est cool mais les personnages principaux dont le héros n'ont aucune matière à créer de l'empathie. Ce sont des tueurs qui se donnent bonne conscience en versant 10% de leur thune à des pauvres ; youpi. Le héros est un voyou, ni plus ni moins ; il n'a pas le charisme ni le charme des autres héros made in Rockstar. C'est juste un type qui fait des sales coups pas par faim mais par gourmandise. Il n'a aucune motivation particulière et donc on se demande ce qu'on fout là et pourquoi on suit l'histoire de ce type

Il n'y a pas d'histoire de vengeance comme dans RDR1, pas de super magot à dégoter, et pour l'instant pas de méchant charismatique.  Et sur les missions c'est pareil : on sauve une prostituée-voleuse qui voulait arnaquer quelqu'un, osef total. 

Enfin le rythme général du jeu est beaucoup trop lent. Ce qui combiné avec l'extraordinaire lourdeur des commandes rend le jeu tout simplement pesant.

Je ne comprends pas les notes dithyrambiques des sites de jv. Je préfère Assassin's Creed Odyssey ou Origins à ce jeu, infiniment plus dynamiques, tout aussi beaux sur One X, au moins on ne s'ennuie pas, on joue, alors que sur RDR2, on subit assiste à un western interactif au gameplay d'un autre âge. Un jeu qui plaira à ceux qui ont aimé TLOU donc. Perso pour ce genre de jeux, je préfère mater un film.

[AVIS] Red Dead Redemption II / PS4 et XOne

L'avis de Loneken

Premières impressions

Bon les enfants on va pas y aller par 4 chemins RDR 2 est un jeu de poilus et d'une profondeur abyssale totalement opposé aux tendances actuelles, aux canons en vigueur et aux joueurs d'aujourd'hui. Oubliez les jeux kleenex sur-assisté et monorail... C'est le meilleur jeu jamais produit dans toute l'histoire de l'industrie mais qui demande un mode d'emploi et un certain état d'esprit pour être apprécié et correctement joué.

Tout d'abord c'est un jeu d'étape pensé en palier. La première partie est un immense didacticiel de plus d'une dizaine heures pour permettre au joueur d'apprendre à maîtriser chaque aspects du jeu pas à pas. Gestion du perso, combats armés, corps à corps, gestion du cheval, Dead Eye évolutif, gestion du camp principal, housing, amélioration d'infrastructures, ravitaillement et interactions sociales avec les membres, les taches, établissement de campement solo à la belle étoile, artisanat, commerce, personnalisation diverse (armes, vêtements, accessoires personnels, accessoires pour chevaux, matériels...) pistage, chasse, pêche, cuisine, dressage, entretient matériel, hygiène corporelle, entretient des chevaux... la récupération (santé, énergie, sang froid, sommeil, faim, soif, grand froid, grande chaleur...) évolution des traits du perso, gestion du système des noyaux, maitrise des interactions diverses, défis, encyclopédie, apprentissage d'aptitude, collectibles, chasses légendaires, bandes rivales, primes etc... Auxquels s'ajoutent les immenses possibilités d'interactions et d'interface.

Rockstar est comme un prof qui vous apprend à vous servir des outils un par un, maîtriser un concept à la fois avant de vous lâcher dans le grand bain et même là il y toujours quelque chose de nouveau à appréhender à chaque étape.

Dan Houser a indiqué une soixantaine d'heures de jeu juste pour la trame principale... Vous pouvez multiplier par 3 pour profiter de tout ce qu'il y a autour...

Pour l'exemple j'ai passé plus de 3h irl post prologue rien que dans le premier village près du premier camp principal à parler aux gens, flâner dans les boutiques, parcourir les catalogues des marchants, les écuries, lire les notes, les journaux, fouiller, être sollicité par les habitants, sans même participer à un seul mini jeux, ni jouer aux cartes ni aller aux spectacles... et c'est un village riquiqui, basique et rural.

Le jeu se divise en deux grands axes : les missions scénarisées et le monde libre.

En général les missions scénarisées sont plutôt directives et si vous flânez ou perdez du temps le risque d'échec est important, je ne compte plus les retry parce qu'un compagnon se fait descendre ou une cible s'échappe parce que j'étais en train de faire autre chose que ce qu'on me demandait. Essayez de vous concentrez sur ce qui est demandé et tant pis pour le reste.

En revanche le monde libre est totalement dévorant et chronophage. Vous partez pour quelque chose et vous vous retrouvez à crouler sous les missions aléatoires, quêtes secondaires et événements imprévus, les rencontres (humaine ou animal) et les opportunités.

Je passe des heures rien qu'a observer la construction du jeu, ses mécaniques et les comportements des I.A. Ça vie de partout. Faune, flore, écosystèmes, personnes en détresse, gens malintentionnées, agressions diverses, effets climatiques, orages, pluies, boue, neige... Il faut voir les animaux, les volatiles, les prédateurs... Leurs réactions... La nature, les reliefs, la végétation... Les zones habités, les gens qui vaquent à leurs occupations. Il n'y a pas une seule bâtisse qui se ressemble, pas un patelin identique. Les intérieurs hallucinants...

Le jeu demande une totale maitrise des fonctions et surtout une approche réaliste. Il faut absolument vous sortir de la tête que vous jouez à un open world aventure/tps lambda! On se rapproche plutôt de la simu de vie.

Tout demande un enchainement d'action naturelle. Attacher son cheval à un poteau pour éviter qu'il se ballade, soit renversé ou volé! Prendre du matériel dans les sacoches avant de le laisser. Lui ordonner de fuir en cas de danger. Il n'entend pas que vous le sifflez si il est trop loin. Le rassurer quand il est effrayé ou stressé. Le nourrir, le brosser, lui offrir des friandises... Développer le lien de confiance et donc ses aptitudes et de nouvelles capacités...

Il en va de même pour vous, boire du café, chiquer du tabac, prendre des médocs, s'alimenter, dormir... pour récupérer des jauges de noyau. Pister, collecter, fouiller, explorer... mais aussi discuter, menacer des individus, calmer une situation, saluer, rengainé son arme pour ne pas paraître menaçant ou tirer en l'air pour intimider etc... chaque action à une signification et entraîne une réaction.

On est dans un RDR x1000 en terme de possibilités et d'activités. Tout est beaucoup plus réaliste, crédible, ordonné et immersif.

Dans RDR 2 tout à une conséquence. Partout, tout le temps. On est loin du premier assez binaire et répétitif aux quêtes aléatoires random, redondantes et ses actions sans effets ni gravité. Dans RDR 1 vous pouviez faire tout le jeu sans vous servir une seule fois du moindre item tellement le dead eye était pété et tellement on avançait comme dans du beurre dans le moindre gunfight, munition infinie tellement on en ramassait partout etc... Impossible dans le 2 ! Les items et les accessoires servent ! Et ils sont même vitaux... La compréhension, l'utilisation et la gestion des mécaniques des noyaux doit être comprise et maîtrisé.

Ici, ignorer une requête aléatoire ou rembarrer quelqu'un est définitif. Aider ou commettre un méfait sur un quidam peut avoir des conséquences à longs termes. La richesse et la variété des situations sont juste incroyables. Les journaux parlent de vos exploits ou vos méfaits, les gens parlent autour de vous, se souviennent de vos actions en bien ou en mal... Foutez la merde dans un patelin et vous êtes interdit de séjour, recherché, les boutiques vous ferment leurs portes, les autorités vous mènent la vie dure et plus vous faites de connerie plus l'addition est salée. Quant aux forces de l'ordre ce ne sont pas des marioles et ils vous fouteront une raclée.

J'arrive même pas à trouver les mots pour vous décrire le ressenti et la centaine d'anecdotes qui me sont arrivés.

Et la narration ! Putain, les personnages, les caractères, leurs psychologies... Les histoires de fous, complexe et profonde... Les développements sur la durée, les quêtes à tiroir... La qualité générale d'écriture... Et j'en suis qu'a une vingtaine d'heures !

Pour la pseudo lourdeur, inertie du perso et la rigidité des actions je trouve au contraire qu'elle s'accorde parfaitement avec la philosophie du jeu. Essayez de faire faire demi-tour instantanément à un cheval dans la vraie vie... Le rendu de déplacement est hyper réaliste. Tout est une question d'adapter sa vitesse en fonction de la densité de population, des arbres, des rochers, des obstacles, des pentes etc... Il ne faut pas débouler en plein galop au milieu de la ville, bousculer tout le monde, monter sur les terrasses etc...

Vous n'êtes pas dans Assassin's Creed, vous ne courrez pas pendant des heures sans fatiguer, faisant du Parkour sur les toits, bousculant la foule sans réaction et grimpant des tours de 100m de haut à mains nues en 3 secondes pour sauter de la même hauteur. On n'est pas dans du kikoolol Mad Max, L'ombre du Mordor, Batman, Spiderman ! On est dans RDR 2 ! C'est pas le même trip et ça ne doit pas être le même traitement. En quelques heures de jeu ça devient naturel et cohérent avec le style du jeu. Et il y a sérieusement des gens ici qui trouve complexe d'utiliser une roue de sélection ?

Le meilleur exemple sont les bastons au corps à corps bien plus réaliste et authentique que jamais. On sent les coups, les parades, l'essoufflement, la fatigue, les impacts, hématomes, marques, vêtements déchirés, saleté... Les déplacements désordonnés, les vacillements... n'importe qui ayant pratiqué les arts martiaux ou s'étant réellement battu dans sa vie verra le travail et le rendu des impressions d'un combat à mains nues. Bluffant. On est dans le réalisme pas dans Dragon Ball.

Techniquement... Il n'existe rien d'équivalent... c'est du jamais vu... y'a rien à dire. 0 clipping, 0 popping, distance d'affichage de dingue, aucun chargement hors TP, graphismes de malade, niveau de détails jamais vu... ça tourne comme une balle, framerate hyper stable 30fps. (Je suis sur PS4 PRO). On est largement au dessus de God of war reboot et d'Uncharted 4 en matière d'environnement et de monde. (c'est moins le cas en matière de modélisation des persos, des expressions et des visages par contre) mais eux n'ont pas à afficher tout un vrai open world autour.

Bande son, musiques, bruitages, doublages... une référence comme tout le reste... Du voice acting de compétition, on sent le budget acteur monstrueux derrière.

Chaque chose que vous regardez ou que vous écoutez décroche la mâchoire et chatouille les cages à miel. Le top niveau partout, tout le temps, en toutes circonstances. Ce jeu est une démonstration à tous les niveaux et dans tous les aspects.

Mes seuls griefs sont dans les échelles de temps (journée trop courte, nuit qui tombe comme une pierre, on y gagnerait à doubler les temps de journée dans un patch et rallonger la transition jour/nuit).

Les textes sont très lisibles bien mieux que dans GTA V (qui avait reçu un patch pour les améliorer comme Witcher 3). Il y a un fond en bande noire qui permet que tout soit lisible en toutes circonstances. Une bonne idée.

D'ailleurs le jeu fourmille de subtilités... 4 niveaux d'éloignement de caméras au choix à sélectionner très simplement en appuyant sur le pavé tactile (dont la vue à la première personne façon FPS) + une vue cinéma (en restant appuyer sur le pavé tactile) la touche X de suivie pour mater les paysages ou lire les conversations pendant un déplacement accompagné, les différentes vitesses des chevaux etc... On peut bien entendu relire toutes les conversations dans le journal (touche gauche de la croix directionnelle, mission en cours, L1/R1 pour passer du briefing aux récapitulatif de l'histoire) et la map s'affiche instantanément sans passer par le menu, il suffit de rester appuyé sur la touche option...  Eh oui ça sert de savoir se servir de l'interface...

Bref avant que j'y retourne RDR 2 ne se joue pas comme un jeu lambda. Prenez le temps d'apprivoiser les commandes, de comprendre les multiples mécaniques d'action contextuelle (à pied, à cheval, au combat, en ballade...) tout deviendra naturel au bout d'un moment. Ne rusher pas, vivez l'univers, les histoires... Prenez votre temps, flânez, observez, appréciez. Lisez les documents, faites un tour dans les aides, menus, encyclopédies etc... en cas de besoin (touche option). Tout est là pour faciliter la prise en main et l'ergonomie, n'hésitez pas à passer du temps dans les paramètres et personnaliser votre expérience et votre interface.

Profitez, kiffez... un jeu comme RDR 2 y'en a que 2 ou 3 par génération. Il repousse tout ce qui s'est fait dans le genre et tire le jeu vidéo vers le haut. C'est un jeu qui se découvre au fur et à mesure, libérant des pans entiers de territoire, de feature et de gameplay sur la distance et la durée. L'intérêt se renouvelle à chaque session, à chaque étape, à chaque chapitre. Accrochez vous RDR 2 c'est un marathon. Un jeu d'une telle richesse et d'une telle profondeur ne peut pas se jouer comme un vulgaire jeu d'action kleenex basique.

Chaque fois que j'éteins la console je n'ai qu'une hâte c'est de m'y replonger ! Plus je passe de temps là-dedans moins j'arrive à structurer mon futur test... c'est l'avalanche de superlatif tout azimut et le multi n'est pas encore là... La semaine va être longue... Putain quel pied ! Une de mes meilleures expérience de joueur de toute ma vie. Et ça tourne sur une console à 250/300 balles ! Une console !

[AVIS] Red Dead Redemption II / PS4 et XOne

L'avis de Dr Nambu

J'ai vraiment adoré le premier jeu... Là j'avais pas mal d'attentes. Je n'ai pas pu y jouer beaucoup (En gros j'ai terminé le chapitre I en prenant mon temps); mais, j'en ai vu passer des jeux et je peux déjà me faire une idée du titre :

- niveau maniabilité, c'est la douche froide. Le perso est encore plus lourd qu'un Marcus dans Gears of War 1. C'est simple : qu'on conduise une diligence ou qu'on se balade à pied, c'est la même inertie... Le perso est mou, et changer les options de vitesse du curseur de visée ou autre n'aide pratiquement pas. On a l'impression de devoir pousser le stick hors de son logement pour forcer le perso à avancer. Au départ, je me suis dit "bon, c'est comme dans des RPG, tu dois avoir un level up possible pour booster la vitesse de ton perso" mais j'ai l'impression que non. 

Ensuite, pour fouiller le décor, les cadavres ou autres, c'est imprécis de l'enfer. Je ne supporte pas les jeux où il faut laisser enfoncer un bouton pendant 3 plombes pour faire une action de base que l'on va répéter 40 fois par minutes... C'est un non sens, chaque action est douloureusement lente. Pour viser un objet en particulier, bon courage, le jeu s'en charge pour vous mais pas toujours à bon escient. Syndrome Resident Evil 1 : faire une action de base ou se déplacer relève du pilotage fin.

Comme déjà évoqués par d'autres, la roue des armes est mal pensée... Et là encore les changements sont mous. Ce type de menu devrait être vraiment instantané, là ça casse les couilles.

Visuellement, c'est sympa, mais bon beaucoup de jeux aujourd'hui atteignent un standard graphique de l'enfer, et perso, je joue encore à du 8 bits même sur écrans moderne, donc la patte graphique, je m'en tape total. C'est agréable, point. Ca reste de l'habillage, faut pas déconner. je m'en fou complètement que le cadavre de la biche soit super bien animé quand mon cheval bouge; ça ne fait pas un "bon jeu" pour autant.

Le côté film interactif... mouais. Quand je joue à un jeu, j'ai pas envie d'être spectateur. C'est un entre deux mal gaulé je dirais. Pas compliqué d'annoncer 200H de durée de vie quand tu passes 5 minutes à te balader à cheval dans un décor vide... et que tu répètes la séquence toutes les 5 minutes justement. Si j'ai envie de voir un bon western, les films existants me suffisent, on repart sur un classique et on se régale. Pas la peine de réécrire une histoire déjà bien huilée.

Les gunfight... putain c'est mou. Limite une corvée. Ok il y a quelques petits moments random ou les persos s'occupent de leur arme et où ça casse un rythme trop convenu; mais la victoire est assurée: il n'y a pas de challenge. Il suffit de rester planquer, vision de l'aigle / Sang froid, poum poum terminé. Si y'a beaucoup d'ennemis, c'est juste plus long, pas plus dur.

Après, le jeu a l'air hyper complet sur beaucoup d'aspects (exploration, activités annexes à mener, inventaire varié etc...); mais ce qui m'intéresse le plus ce sont les aspects "marrants" : c'est un jeu quoi, il faut s'amuser. Avoir la possibilité de collectionner 500 cartes postales d'animaux, sur le papier, c'est génial, mais au fond : ça apporte quoi ? De l'immersion ? hmm... C'est une simulation de cow boys ? Ben ça a rien de fun de devoir se plier à manger/boire tout le temps; ce sont des contraintes réelles, ça sert à quoi de les transposer dans un jeu ? C'est fun sans doute ?

Le côté "honneur" etc... je ne sais pas ce que ça donne. Sur certains choix on dirait du Telltale game, c'est bien de proposer un peu de profondeur de ce type; mais les mécaniques ont déjà été usées par beaucoup d'autres jeux qui ont tout misé là dessus. On parlait déjà des limites d'un tel système du temps de fable sur première Xbox...

Le perso est sans âme, on sauve John Marston et on préférerait le jouer lui, ne serait-ce que pour son charisme et sa voix qui est bien plus stylée que celle de notre perso (bon là ils pouvaient difficilement faire mieux).

On sent le soin et l'envie de bien faire, mais le jeu manque cruellement de dynamisme. Je joue à Saints Row 2 en parallèle : ben... je m'éclate beaucoup plus =/ Pourtant le jeu est moche, buggé, mais il est dynamique et on peut s'amuser tout le temps, même quand on se balade.

Je pense que je le finirais quand même par respect pour le premier opus; je passerai peut-être un peu de bon temps dans les bordels ou autre, mais ça restera une expérience à mon avis beaucoup trop mollassonne pour en faire là tuerie qu'on nous avait annoncée. Une somme de concepts "bien travaillés" sur le papier ne fait pas un bon titre... à quoi ça sert de conduire une Ferrari quand le constructeur a coincé exprès une enclume dans le volant ? 

[AVIS] Red Dead Redemption II / PS4 et XOne

Publié dans TESTS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

-.- 06/11/2018 10:54

Ahah le commentaire de Loneken me fait rire, comme à chaque fois.
En gros: "Je suis le meilleur, vous avez aucun goût, vous comprenez rien. Vous êtes tous ded kikoolols si vous aimez pas ce jeu."

Pedro 03/11/2018 05:11

Superbe ratage de Rockstar, à l'image de tout leurs jeux à savoir un gameplay juste déguelasse quelque soit le jeu avec un moment de bravoure sur celui-là (ben oui quand on rêve d'être réalisateur de film, on fait des films, on fait pas des jeux) avec en + les consoleux ravi de faire de l'auto-lock pour les phases de shoot comme le premier, on se sent pas du tout casual LOL mais pas grave les rockstar Fag crieront comme toujours au génie, c'est de toute façon déjà fait et on enverra un message catastrophique aux acteurs du milieu jv comme à l'époque d'Uncharted 4, même type de jeu de merde avec un gampelay naze mais qui suscita les mêmes délires collectifs des ignares.

Prout 03/11/2018 23:20

Mmmmmmmm grosse envie de caca apres t’avoir lu, ca fait toujours ca aux autres quand tu tentes de t’exprimer ?

Aie 03/11/2018 09:19

Tu m’as tout l’air d’etre un beau specimen toi

Lol 02/11/2018 19:53

Nan le meilleur jeu du monde c'est windjammers sur souitche (mode slip tendu on)

Mdr 04/11/2018 16:15

Lol lol t’es TROP drole. Xptdr

Lol 04/11/2018 09:28

c'est ça qui me plait sur ce site, tu écris n'importe quoi et y a toujours deux étrons au QI d'huitre pour te répondre mdr!!!

Aie 03/11/2018 23:19

Lol le mec qui se trompe de case en remplissant son post... il doit vraiment t’en manquer une, toi. Mdr

Pedro 03/11/2018 15:01

''Tu m’as tout l’air d’etre un beau specimen toi''

Tu m'as l'air de n'avoir aucun argument toi

Édouard 02/11/2018 18:37

Ce jeu est une tuerie, faut être un pro N invétéré pour dire le contraire. Plus adulte, plus réaliste et bien plus accrocheur qu'un zelda par exemple. Le meilleur open world à ce jour.

You! 19/11/2018 13:15

Hum hum .....
Tout le monde ne cherche pas du jeu "réaliste", ou du jeu "adulte" et Zelda n'a à mon avis jamais cherché ne serait ce qu'approcher ces exigences....
Du coup je ne vois vraiment pas le sens de tes propos.
J'ai fini des centaines de jeux sur des 10aines de systèmes, et j'ai encensé ce RDR2 pendant 3 semaines à en parler tout le temps à tout le monde. Maintenant que j'y ai fait ma centaine d'heures et que le jeu est derrière moi, force est de reconnaître qu'il m'aura moins marqué dans ma vie de gamer que le dernier Zelda ... ou que le premier RDR en son temps.
Au final j'ai juste eu l'impression d'avoir joué au nouveau Red Dead, certes, plus beau, plus vivant, mais moins prenant (plus l'effet de surprise de ouf du premier et scenar moins rythmé, la chasse m'a rappellé witcher 3, les noyaux plombent le gameplay ...pour la faire simpliste). Un maxi best of de chez Rockstar, une aventure ultra dirigée dans un open world de dingue.
Alors que Breath of the Wild malgré d'autres defauts m'a laissé creer mon aventure dans son univers, me forger à mon image, ce qui en fait si ce n'est l'ultime open world, celui qui m'aura mis la plus grande claque.
Fin bref, pas besoin d’être un Pro N pour jeter des propos limités dans la marmite d'un faux débat apparemment, et pour ne pas respecter l'avis des autres ...

Aie 02/11/2018 23:05

Encore un post a coté de la plaque. J’ai la switch ET la ps4. Zelda est un excellent jeu et il y a aussi d’excellents jeux sur ps4. Tout est affaire de gout mais cette gueguerre nintendo contre le reste du monde est puerille ! J’ai parfois l’impression de me retrouver a l’ecole megadrive vs super nes. Je trouvais deja ca ridicule a 8 ans

dav1974 02/11/2018 09:45

Il a des défauts (sur xbox pour moi) ...mais, comme Skyrim, Zelda breath, witcher etc.... ca reste un "must have" et surtout un défi technique réussi. Après qu'on aime ou pas la "lourdeur" du perso, l'univers, le gameplay qui oscille entre le sur-assisté et le vraiment chiant aux commandes, ça reste un avis personnel. Je trouve que rockstar a encore foutu une baffe aux autres en montrant son savoir faire.

Lol 04/11/2018 09:22

La meilleure c'est la megadrive, ça pue nintendaube

John Witt 02/11/2018 08:43

Beaucoup beaucoup de n importe quoi dans ces avis... On comprends pourquoi les amateurs de jeux video ne sont que des amateurs. Y a aucune objectivité... C'est un peu comme un mec qui connait rien a l'art et va venir donner son avis aux autres alors qu'il est juste totalement a côté de la plaque.... On ne compare pas et on ne juge pas de la même façon une simu ou un jeu d'arcade ;)...

On sent dans les critiques les gens janais content qui s arrête et juge un ensemble sur un point de details. Dommage ca decredibilise tout l avis ...

AlexOne 02/11/2018 17:51

John Witt on t'a reconnu tu bosses chez Telerama

Aie 02/11/2018 09:40

Encore une fois : aie. Ta comparaison avec l’art est juste hors propos. D’ailleurs les critiques d’art se masturbent l’esprit en voyant des choses qu’eux seuls interpretent. La critique est par essence subjective. Quant aux avis, ce ne sont que des avis. Je ne crois pas que les redacteurs aient la pretention de devenir des pros. Alors moi je les trouve interessants puisqu’ils refletent les sensations des joueurs in game. Et quand on JOUE a un jeu video, l’essentiel c’est bien d’y prendre du plaisir, quelque soit le genre, simulation ou arcade. Quant a moi j’avais adore le premier opus et je viens de commencer celui-ci. Mes premieres sensations sont identiques : magnifique mais lent et je percois un gameplay un poil complique pour vraiment y prendre du plaisir