[RETROGAMING] Road Fighter / Arcade

Publié le par Maldoror68

Titre : Road Fighter
Editeur
 : Konami
Genre : top-down vertical racer
Plateforme : arcade
Nombre de joueurs :1 ou 2 (alternés)
Année : 1984

[RETROGAMING] Road Fighter / Arcade

Il vous reste quelques pièces ? Vous n’avez pas tout dépensé dans Bump’n Jump ? Bon, alors intéressons-nous au meuble suivant. Si vous aimez les réflexes et le dérapages contrôlé (ou non !) vous allez être servis… *Tiraillement de t-shirt * Quoi ? tu as tout dépensé ? Argh ! Bon je vous refile encore quelques francs mais vous en gardez j’ai une troisième borne à vous montrer après. Allez approcher, venez voir cette belle pièce du jeu vidéo ! Aujourd’hui épisode 2 : consacré à Road Fighter !

[RETROGAMING] Road Fighter / Arcade

Introduction

Vous avez bumpé et jumpé (avec joie), mais vous me dites « oui mais tonton Maldo, c’est quand même pas de la conduite ton jeu de la voiture-rouge-qui-saute, c’est juste de l’évitement ? »

Alors je vais vous amener à un titre qui inclut des notions de conduite un peu plus poussées, comme le dérapage et le redressement du véhicule.  Revenons à notre sujet, le Vertical Arcade Racing (VAR) et sur le spécimen du jour : Road Fighter (que nous allons abréger en RF, soyons fous).

Aujourd’hui nous allons bumper et rattraper des dérapages incontrôlés !

[RETROGAMING] Road Fighter / Arcade

Imaginez un jeu a défilement vertical, vous accrochez une voiture adverse, et hop, vous partez en tête-à-queue, montés d’adrénaline, vous n’avez que quelques dixièmes de secondes pour redresser votre véhicule et éviter un crash mortel à plus de 200 kmh…

Like it’s 1984…

RF débarque, c’est le premier jeu de voiture de Konami, on déplace latéralement sa voiture avec gauche et droite, on accélère avec les 2 boutons (low gear et high gear) et on freine en relâchant les boutons. On va de 0km/h à 192 km/h en low gear, et de 100 à 400 km/h en high gear. Mettre la high gear sous les 100 km/h ne sert à rien, pas assez de puissance moteur. 

L’innovation vient du dérapage et du sauvetage in extremis.  Mais avant de revenir sur cette notion de dérapage, abordons les bases du gameplay :

Rf est un jeu à checkpoint (oui comme outrun) sur 6 stages variés. Le joueur dispose d’une jauge d’essence qui va agir comme un chronomètre. Elle va se vider peu à peu, et vous avez tout intérêt à vous magner le train vers l’arrivée car votre véhicule ce n’est pas une Zoé électrique, il suce pas mal en carburant. En cas de crash, bien entendu, afin de vous sanctionner, le jeu vous fait perdre un peu de carburant.

Il y’a 2 boutons en plus du joystick, un bouton « low gear » et un bouton « high gear », essentiels au gameplay, le bouton « low gear » va vous permettre de vous adapter et de vous faufiler dans un trafic dense et pour récupérer des bonus, le bouton « high gear » va vous permettre de filer tel un météore vers la ligne d’arrivée.

[RETROGAMING] Road Fighter / Arcade

Game system

Vous démarrez en 40ème position d’une course de 6 étapes, à vous de  doubler un maximum de concurrents. Le but étant d’éviter tout contact et de tracer à mort pour doubler des voitures et monter au classement.

Bien entendu les collisions son inévitables à moins d’avoir des réflexes de mouche en vitesse maximale. Seulement tout n’est pas perdu, en cas de collision avec une voiture (et là est tout le sel de RF) vous partez en tête à queue et en contrebraquant et freinant vous pouvez rattraper votre véhicule.

Vous irez au tas de nombreuses fois en vous disant « tout est perdu damned » mais dans un crissement de pneus vous réussirez à sauver votre voiture du crash et pourrez repartir en low gear, avec une satisfaction d’aigle de la route et un gros sourire en coin (et une belle frayeur mais ouf un crash évité et du carburant sauvé).

[RETROGAMING] Road Fighter / Arcade

Intelligence artificielle et scoring

Le tracé reste le même, les flaques d’eau et taches d’huile ne varient pas et font partie du décor, et apparaitront toujours au même endroit d’une partie à l’autre. Par contre les véhicules adverses sont générés aléatoirement ! Ainsi vous ramasserez peut être en pleine poire un baril lâché par un camion au premier level. Idem pour les voitures rouges redoutés (elles changent de voie à votre approche) etc…

[RETROGAMING] Road Fighter / Arcade

La finesse et le raffinement de ce titre

RF récompense ce jeu avec un système de « chain » sur les voitures multicolores. Les voitures multicolores sont des bonus qui rapportent du carburant, mais aussi des points.

[RETROGAMING] Road Fighter / Arcade

La première “voiture arc-en-ciel “ rapporte 300 points, puis 500, 1000, 2000, 3000, 5000, et ensuite 10000. Si vous loupez une voiture multicolore et la laissez passer le bas de l’écran, la chaine repart à 300 pts. 

Enfin si vous survivez assez longtemps sans vous crasher (généralement 1/3 de stage), vous vous ferez doubler par un superman-konami, ou bien des avions de chasse, qui rapportent des points supplémentaires dès qu’ils atteignent le haut de l’écran.

Dernier plaisir et détail perfectionniste du titre, les courbes de la route épousent la vitesse de déplacement maximale latérale de votre véhicule (j’ai été clair ?). 

Je vous laisse y  jouer mais c’est un plaisir et évite de se jeter dans un mur.

[RETROGAMING] Road Fighter / Arcade

Portages ?

RF est à jouer en version arcade bien entendu, il a été porté en version arcade perfect sur "konami arcade classic"sur PS1 si je ne m’abuse et sur DS. La version Nes/famicom est un bon portage, que je conseille. RF est aussi connu des amateurs de MSX pour un portage speed et pêchu, même si la version MSX perd malheureusement tout l’aspect « tête à queue je vais au tas ».

[RETROGAMING] Road Fighter / Arcade

Points positifs et points négatifs :

+ Easy to learn, hard to master
+ Fun fun et encore fun
+ rattraper sa voiture dans des dérapages a plus de 200 km/h. grisant. ils sont fous chez Konami !
+ le coté aléatoire de ennemis
+ Les voitures multicolores qui apportent du fuel et les bonus
+ Variété des décors, routes qui se séparent, qui slaloment…
+ gameplay parfait
+ Rejouabilité énorme. Addictif. Un vrai challenge.(avec les stats en fin de partie sur l'écran de game over)

- Un peu dur au début, mettez le jeu en easy pour minimiser la perte d’essence.
- Déconseillé aux épileptiques. Clignez des yeux vous êtes mort.


Conclusion

Un classique, ultra addictif et prenant, qui fera défiler votre vie dans les derniers moments le long de la glissière de sécurité. Un jeu pas très connu en Europe mais qui a cartonné en arcade et à domicile au japon. Konami fera d’ailleurs plein de clins d’œil à road fighter dans ses futures productions. Chaudement recommandé bien entendu ! 

SUPPOS : 6/6

Publié dans RETROGAMING, UNE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gazza8 13/04/2020 13:43

Ces tests rétros, qui sentent la passion, tout en étant bien écrits, sont un régal.

baracouda 11/10/2019 14:31

Un de mes premiers jeux sur MSX...

Que de souvenirs sur ce jeu qui me paraissait tellement difficile quand j'étais gosse !

rogue 16/04/2018 08:05

Euh ... sur MSX, il y a bien l'aspect tète à queue. De souvenir, un gauche droite permettait le plus souvent de se rétablir.

DidierSuper 12/04/2018 20:49

J'y ai joué dans j'était en seconde dans les années 80
génial

Nicolas 12/04/2018 18:35

Un titre qui a probablement incité à développer F1 Spirit sur MSX.