1058 articles avec tests

TEST : PROGRAMME D'ENTRAINEMENT CEREBRAL : QUEL AGE A VOTRE CERVEAU ? / NINTENDO DS

Publié le par Dr Floyd

Editeur : Nintendo
Support : Nintendo DS
Année : 2006


Le phénomène Brain Training débarque en France et s’appelle désormais tout simplement : Programme d’entrainement cérébral du Docteur Kawashima Quel age a votre cerveau ? Ils auraient pu franchement garder le titre original !



Le logiciel (on ne va pas parler de jeu) nous vient du Japon et a été conçu par le Dr Ryuta Kawashima, (célèbre ?) neurophysiologique là bas. Il avait sorti en 2004 un best-seller « Train your brain », où il annonce que dès 20 ans notre cerveau commence à faiblir, et que seules des stimulations quotidiennes peuvent entretenir sa forme. Bref c'est le "truc" connu pour vendre : jouer sur la peur des gens ! J'ai 40 ans mais grace à Loréal et au Programme du Docteur je vais en paraitre 20.

Premiere chose, il faut tenir sa DS dans le sens vertical, donnant un peu l’impression de tenir un livre de poche. Les questions sont posées du coté gauche et les réponses au stylet étant données du coté droit. Le jeu n’utilise aucun bouton : uniquement le stylet pour écrire ou la voix pour répondre. La Ds est parfaitement exploitée de ce coté là !

Au programme nous avons du calcul mental, le logiciel nous affiche des suites d’opérations simple, à vous de donner le résultat au stylet le plus rapidement possible, des jeux de mémoire (retenir une série de chiffres par exemple), la reconnaissance des couleurs, le comptage de syllabes, etc… Un exercice sympa est de prononcer la couleur d’un mot s’affichant à l’écran, simple ok, sauf que le mot en question indique une couleur différente… plutôt sadique !

Vous débloquerez rapidement l’ensemble des « mini-jeux » (peu nombeux au total malgré tout) en jouant quotidiennement, le logiciel enregistrant vos résultats et vos progrès à l’aide de courbes. Et miracle : tous les jours vous connaîtrez l’age de votre cerveau…  Des exercices simples, certains diront trop simples, le but étant de s'entrainer à "garder la forme" et non à devenir un champion de la musculation intellectuelle comme Jean Claude Vandamme.

68 ANS !

Pour mon premier essai j’obtenais 68 ans !!! OUlàlà le vieux débris ! Le problème c’est que dès le lendemain (connaissant mieux les épreuves) je passais aussitôt à 31 ans… Mouais… Il y a de quoi douter sur les théories du Dr Machin-Bidule !!!! Et certaines épreuves semblent vraiment un peu limites : comme compter le plus vite possible de 1 a 120 ou tout simplement lire des textes (Sans reconnaissance vocale dans ces 2 cas… Vous signalez uniquement que vous avez terminé… hum…) De plus les résultats peuvent être influencés par une mauvaise reconnaissance de votre écriture ou de votre parole, mais de manière générale le programme s’en sort très très bien.

Devant la répétition des mêmes épreuves et les graphismes moches, certains abandonneront au bout de 3 jours… D’autres, inquiets de leur santé mentale, se prendront au jeu et suivront l’évolution de leurs progrès jour après jour… Le Dr vous donnant par la même occasion de petits conseils pour votre vie quotidienne, vous donnant aussi de petits exercices (en dehors de l'évaluation) tels que dessiner un objet puis le comparer avec celui du Dr (amusant surtout si vous etes nul en dessin !).

LE PROGRAMME D'ENTRAINEMENT FOIREUX DU DR MACHIN BIDULE ?

Un petit programme "rigolo", à part dans la ludothèque de la DS, sur lequel vous reviendrez régulièrement si du moins vous ne le considérez pas comme un jeu vidéo mais comme un petit 'passe-temps"... Quant aux réelles capacités du jeu à faire rajeunir votre cerveau... on peut en douter sérieusement !

Pas de suppos, ce n'est pas vraiment un jeu. Alors comment savoir ? C'est simple : si le concept vous plait, allez-y, tout simplement, çà ne coute pas trop cher de plus. Si tout ce qui tourne autour des tests de QI vous donne des boutons, alors laissez tomber.

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST : TABLE TENNIS / XBOX360

Publié le par Dr Floyd

Developpeur : Rockstar
Support : Xbox 360
Année : 2006


A la surprise générale Rockstar abandonne la violence de sa série GTA pour un jeu de Ping Pong ! Un jeu vraiment inattendu de leur part et très vite débarqué après son annonce...  Quand on voit la "légéreté" du gameplay d'un GTA il y a de quoi avoir des doutes sur la capacité de Rockstar à pondre un jeu de ce style ! Et pourtant...


Le tennis de table semble très mal adapté pour le jeu vidéo… Le seul vrai hit à ma connaissance reste celui de Konami en 1986 (Rhaaa le MSX !!). Comment adapter en effet un sport aussi instinctif et aussi rapide se jouant sur une surface aussi réduite.




SOBRE

Le jeu semble aller droit à l’essentiel : des menus simples, peu de possibilités (match amical, tournoi, entraînement, et Xbox Live), des musiques banales, et seulement 11 joueurs (sans possibilité d‘en créer). La peur s’installe aussitôt : avons nous ici un jeu bâclé ?!

En découvrant le jeu en lui-même nous sommes un peu rassuré car la réalisation graphique est plutôt bonne en HD (plus quelconque sur un banal télévisieur). Ici fini les joueurs invisibles ou les raquettes qui jouent toutes seules : les joueurs sont bien présents "en entier" et leur modélisation est excellente, même si les décors sont très vides. Si vous voulez découvrir toute la puissance de la Xbox 360 ce jeu n’est pas un bon exemple ! Le jeu offre malgré tout de petits effets spéciaux bien sympa comme des ralentis et zooms sur la balle en pleine partie, le tout étant bien sur toujours très fluide.


LE GAMEPLAY : ELEMENT ESSENTIEL !

Tout se joue en effet sur ce critère décisif… Il vous suffira de quelques secondes pour pouvoir commencer à y jouer correctement. En effet pour débuter vous pouvez vous contenter de l’esssentiel : bouger de gauche à droite et renvoyer la balle avec le bouton A. Tout est simplement question de réflexes un peu comme le bon vieux pong des années 70 !

Cependant cette simplicité cache un gameplay très profond, et c'est la force du jeu : Il faut frapper au bon moment pour faire un bon coup, vous pouvez « charger » votre coup pour un retour plus efficace, utiliser d’autres boutons pour donner de l’effet à la balle, et diverses autres subtilités qui vous donnerons l'impresion de pouvoir progresser sans arrêt. A noter la présence d'une jauge qui, une fois pleine, vous permettra d’exécuter des coups puissants.

Le niveau de difficulté et l'IA en solo sont très bien réglés, et à 2 joueurs c'est l'éclate totale. On aurait cependant aimer plus de "contenu" : plus de joueurs, de décors, des tournois plus élaborés.


UN JEU EFFICACE !

On devine que Rockstar aime vraiment le Ping Pong (sport très pratiqué chez les developpeurs de jeux pour se détendre entre deux lignes de code !).
Très vite vous allez rentrer dans le jeu, oublier les décors vides, oublier la simplicité apparente du jeu, pour vous retrouver sous pression en train de disputer des matchs de folie !!! Un jeu efficace, qui va droit à l’essentiel.


Vendu à sa sortie à moins de 40 € ce jeu est un indispensable si vous êtes un fanatique de compétitions sportives sur console. Simple à prendre à main et cachant un gameplay profond, Rockstar réalise ici un petit miracle de gameplay comme on aimerait en voir plus souvent !


SUPPOS : 4.5/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST FLASH : MARIO SMASH FOOTBALL / GAMECUBE

Publié le par Dr Floyd

Editeur : Nintendo
Support : Gamecube
Année : 2006



Mario est un homme très actif : plombier, héros, tennisman, golfeur, danseur, pilote, etc... Il fallait un jour qu'il se mette au sport n°1 dans le monde : le football. Disons plutôt le street football, voire le "football-party" dans ce cas précis !

Ce jeu a été développé par les auteurs du plutôt moyen Sega Slam Soccer, et on retrouve ici à peu prêt le même type de gameplay, cependant plus fun et plus efficace, et avec les personnages de Nintendo et avec un Mario méchant et hargneux pour une fois : çà fait du bien !

Les matchs opposent deux équipes de 5 joueurs, avec un "héros" dans chaque camps capable de réaliser des frappes prodigieuses + 4 types de coéquipiers (impossible hélas de faire jouer ensemble les "stars").



C'est de l'arcade, c'est rapide, c'est fun, aucune régle n'est respectée : les joueurs se font électrocuter, se bousculent, font apparaître des 'items" gênant l'adversaire (comme des peaux de banane ou des carapaces), bref c'est du vrai délire ! Le gros défaut du jeu est qu'une frappe "prodigieuse" se termine obligatoirement par un but, et çà c'est un peu ridicule...

7 arènes de jeu, 9 personnages principaux, quelques tournois... C'est peu dirons certains, mais ce jeu réussi son objectif principal : vous éclatez un bon moment seul (la difficulté est bien réglée et les adversaires sont corriaces dans les niveaux de difficultés supérieurs) ou en équipe jusque 4 pour de franches rigolades.

La réalisation est pile poil comme il faut : bonnes animations, fluidité, effets spéciaux très réussis (j'adore le temps qui se ralentit avant une grosse frappe !), bruitages et musiques sympathiques. Bref du tout bon de ce coté là.


Mario Smash Football a été descendu par la critique du fait de son manque de variété et de possibilités... Mais c'est de l'arcade les gars ! Un petit jeu sympa sur lequel on reviendra de temps en temps pour se détendre après le stress d'une partie de PES !


SUPPOS : 4/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST : NBA 2K6 XBOX 360

Publié le par Dr Floyd

Tous les ans NBA 2K revient, et comme PES de Konami, il enfonce la série NBA de EA Sport$. NBA 2K est ainsi considéré comme le "PES du basket", ceci malgré quelques gros défauts. C'est avec une grande impatience que nous attendions donc le passage sur Next-Gen !!!!













 

 

 








PEU DE NOUVEAUTES

Coté Gameplay peu de nouveautés si ce n’est le double contrôle qui permet de contrôler deux joueurs… Une option plutôt confuse (pompée chez EA) dont on peut heureusement se passer ! Aucun intérêt.

Aussi le lancer franc a enfin été simplifié, fini la manip qui consistait à appuyer sur les 2 gachettes, ouf). Alors c'est peut-être un peu trop facile maintenant :-)

Sinon pas de changement : Vous retrouverez le mode 24/7 qui vous permettra de créer votre joueur et de faire évoluer sa carrière, le mode jeu de rue (avec des graphismes pas toujours au top) et bien sur l’indispensable mode saison jusqu'aux play-off.


PAS VRAIMENT NEXT-GEN

La petite déception vient des graphismes, qui n’ont pas énormément évolué depuis les excellentes versions 2K5 sur PS2 et Xbox… On sent assez peu le changement de génération… Le public est tout de même plus réussi et les détails sont plus nombreux (comme le maillot et le short qui « flottent » sur le joueur, ou les gouttes qui perlent), les joueurs mieux modélisés, mais globalement on sent très bien que le jeu n’exploite pas vraiment la Xbox 360 et qu’il a été baclé pour sortir très vite (il est sorti fin 2005 aux USA).

L'ambiance sonore est toujours excellente, avec un bon équipement (ou un casque) vous aurez l'impression d'être vraiment dans les immenses salles de basket aux USA ! Bref, l'ambiance est quand même bien présente et la "scène" assez dynamique. Par contre les graphismes du mode basket de rue sont absolument horribles et baclés, la honte sur next-gen, un mode a éviter !


FINITION UN PEU BACLEE

De même NBA 2K a perdu la licence officielle et les « inter-écrans » s’en ressentent : c’est plutôt moche… et la pub fait son apparition : bonjour les barres chocolatées !!!! Encore un point noir : la convivialité de menus est affreuse (pire qu'avant c'est dire !) On se perd dans les manips de touches au début !


SYMPA... EN SOLO

...Mais le mode 2 joueurs est un peu problematique, le jeu devenant plutôt brouillon, comme toujours dans cette série... C'est le gros défaut de la série. Difficile de défendre correctement face à un adversaire humain. Le jeu se transforme alors plutôt en une partie arcade où il est facile de foncer directement vers le panier sans tactique précise.


ET POURTANT…

Et pourtant NBA 2K6 n’en reste pas moins le meilleur jeu de sport collectif sur Xbox 360 (pas difficile), la meilleure version de la série (heureusement quand même), une ambiance de jeu exceptionnelle, les fans se seront pas trop déçu. Pour les novices sachez que de toute façon vous ne trouverez pas mieux en jeu de basket. Mais on attends maintenant une vraie évolution pour la version 2K7 l’an prochain, la marge de progression etant énorme.


NOTES D'APRES TEST

Au fil du temps on finit par remarquer les erreurs de traduction dans les menus, et aussi des erreurs de "montage" dans les scènes intermédiaires... bref, un jeu terminé à la hate pour en vendre un max aux USA lors du lacement de la Xbox 360.

SUPPOS : 4/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST : SOUL CALIBUR 3 PS2

Publié le par Dr Floyd

Editeur : Namco
Support : PS2
Année : 2006


Après un fabuleux Soul Blade sur PSX, un non moins fabuleux Soul Calibur sur Dreamcast, un Soul Calibur 2 banal, voici que Namco nous propose (encore) un Soul Calibur en exclu sur PS2... Verdict ?



On retrouve la quasi totalité des personnages des précédents volets plus quelques nouveaux (et une petite surprise coté ennemis), le gameplay est toujours le même, avec une grosse marge de progression, moins bourrin que la concurrence, les habitués seront donc rapidement dans le bain. La grande nouveauté est la possibilité de créer votre personnage selon votre imagination, option à la mode dans beaucoup de jeux.


LES ARENES DE COMBAT

Chapeau aux concepteurs des arènes de combat qui ont fait du beau boulot. Elles  sont plus variées et animées que dans Soul Calibur 2, l'inspiration semble de retour chez Namco ! Des animations toujours au top, des personnages assez charismatiques, de superbes graphismes et des décors animés avec pas mal d'effets.


LES MODES DE JEU

Il y a 4 modes : Le mode Legende, un mode arcade amélioré avec une histoire (toujours aussi stupide !), de multiples embranchements avec choix, et de courtes cinématiques utilisant le moteur du jeu (sur lesquelles vous pouvez brievement interagir), bref une version moins chiante de l'ancien mode "aventure" (terme qui fait bien rire !) de Soul Calibur 2.

On retrouve également un mode arcade classique, un mode championnat/ligue, et un mode Chroniques de l'Epée qui introduit des notions de stratégie (!). Le joueur déplace ses combattants sur la carte our conquérir des forts, les rencontres donnant lieu à des combats.

Bref un réel effort a été fait de la part de Namco, du coté réalisation, et du coté modes de jeu... Mais bon malgré tout, cela cache un jeu toujours identique : 2 combattants dans une petite arène qui s'affrontent en quelques secondes... Tout le reste, tous les décors, tous les "scénarios" et textes ne sont qu'habillage qui cachent un banal jeu de combat.


POUR LE PRIX NE LAISSEZ PAS PASSER !

Le jeu vient de passer officiellement à 20 euros (on le trouve même jusque 16e en grande surface)... A ce prix çà serait dommage de louper le meilleur jeu de combat "classique" de la PS2 ! Laissez tomber Tekken 5...

Dommage que les jeux de combat n'évoluent pas et restent enfermés dans le style "Street Fighter 2", sans imagination, en ayant perdu en plus la notion de challenge réel, les tableaux de high-score ayant disparu depuis longtemps de ce type de jeu, Hélas mille fois hélas !


SUPPOS : 4/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST FLASH] WRC 2005 / PS2

Publié le par Dr Floyd

WRC 2005
Support : PS2
Editeur : Sony
Déveoppeur : Evolution Studios
Sortie : 4 novembre 2005

Et voici déjà le 5e opus de WRC ! Après des hauts et des bas nous n'attendions plus grand chose de cette série en fin de vie sur PS2, et pourtant...


WRC 2005 propose de nombreuses évolutions par rapport aux opus précédents : 8 modes de jeux sont proposés, dont un mode Rally-cross bienvenue où vous affrontez 3 adversaires en même temps (comme au bon vieux temps des jeux de Rally plus ludiques). Vous retrouverez bien sur le mode championnat avec les 16 circuits officiels WRC opposant 15 pilotes. Toutes les vraies licences sont là : vrais pilotes et vraies voitures, un atout essentiel.



Coté gameplay, pas de changement : il faut jouer tout en finesse et préferer assurer plutôt que de prendre des risques qui en cas de sortie de route vous feront perdre de nombreuses secondes. Les sensations de jeux sont excellentes, avec des effets de vitesse très réussis. Une grosse nouveauté :  l'apparition de pieges (éboulements, animaux, voitures à l'abandon). Quant au copilote il a fait de gros progrès et réagit parfaitement aux situations.

La réalisation graphique est encore en hausse, les voitures se déforment très bien, et la bande-son est excellente. Et les "caméras" sont dynamiques comme jamais ! Bref, au final, plein de petits extras, une PS2 enfin explotée à fond, qui font de WRC 2005 un jeu de rallye incontournable, enfin ! Surement le meilleur dans son genre sur 128bit toutes consoles confondues.

SUPPOS : 5/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST : METEOS / NINTENDO DS

Publié le par Boumchakal

Developpeur : Q Entertainment
Support : Nintendo DS
Année : 2006

C'est la guerre Intergalactique, un grand méchant balance des météos sur notre planète. Mais on ne se laisse pas faire, alors on prend son stylet et on essaie d'en renvoyer un maximum avant que l'écran d'en bas soit saturé (Une colonne qui atteint le haut de l'écran du bas engendre une "totale annihilation".


Principe
Des météos tombent du ciel. La plupart du temps, il y a un compte à rebour et si il atteind zero, c'est perdu. Le but est simple, il faut alligner horizontalement ou verticalement au minimum 3 météos de même type. Le mieu est l'alignement horizontal car dès que ces météos sont alignés, ils fusionnent déclanchant ainsi une sorte de réacteur qui remonte l'écran emportant tout sur son passage (voir screenshot). Par contre, plus il y a de météos, plus cela est lourd et moins les météos fusionnés vont haut (enfin cela dépend de la planète) ! On peut évidement enchainer les fusions à tout moment et à n'importe quel endroit.




4 styles de jeu :


- Simple

Jouer simplement en choisissant sa planète (Grand choix, 4 dispo au début, toute les autres se débloque au fur et à mesure)


- Voyage Stellaire
C'est un enchainement de planète à défendre... Il y a 3 types de chemins possibles, le premier linéaire, le deuxième un peu plus complexe et enfin un chemin où un objectif est donné au début du jeu (Renvoyer 30 météos d'eau par exemple). Si cet objectif est atteind on choisi la prochaine planète, sinon on a pas le choix. Le chemin est important pour obtenir différentes fin du jeu


- Time Attack
2 minutes pour faire le meilleur score,
5 minutes pour faire le meilleur score,
100 Metéos : Renvoyer 100 Météos le plus vite possible,
1000 Météos : Renvoyer 1000 Météos le plus vite possible.


- Deluge

Tenir le plus longtemps possible. C'est un jeux non-stop (pas encore testé).


Les planètes :

Comme je le disais plus haut, il y en a un grand nombre. Elles sont pour la plupart toutes uniques. Elles ont leur propre gravité, leur propres proportionnalités de chaque type de météos... Par exemple la planète ténébreuse va avoir une gravité très très forte, avec une grande majorité de météos de feu, mais leur fusion envoie les météos beaucoup plus haut et plus rapidement (explosion style volcanique) ...


Objets :

Il y a aussi un grand nombre d'objet qui tombent généralement comme un météos. Il suffi de les toucher avec son stylet pour les activer. Une petit compte à rebours (suivant l'objet) est activé. Arrivé à zero il se déclenche. Il y a par exemple le marteau qui tape sur l'écran un peu partout et détruit un grand nombre de météos. Il y a aussi le réacteur qui transforme tous les météos voisins en réacteur...


Les Fins :
Il y a plusieurs fins possible. J'ai du en débloqué déjà 5 ou 6. Il y a plein de façon de débloqué des options. Un exemple simple, au bout d'une heure de jeux, on débloqué un truc. Au bout de X météos envoyé, on débloque un truc...


Les statistiques :

Elles sont très très complète. Elles recencent tout et n'importe quoi... Exemple : la date à laquel le jeu à été mis en route pour la première fois, le nombre de météos renvoyés...



Mon avis
Au début je n'ai pas trop aimé... je ne sais pas, je trouvais ça moyen. Puis j'ai lancé le tutorial... j'ai compris quelques subtilités du jeux, et j'ai passé quelques heures dessus. Et me voila un converti. C'est un puzzle game très très dynamique. Pas spécialement dur (quoi que). J'ai déjà passé pas mal de temps à faire des voyages stellaires et des time attack. On peut à la fois faire une longue partie avec les voyages ou alors des parties très courte pouvant durer moins d'une minute (100 météos) ... Et même après environ 4-5h de jeux, j'ai le sentiment de n'avoir vu qu'une petite partie du potentiel de ce jeu.

Pour ceux qui aiment les comparaisons, sur DS j'ai Zoo Keeper qui reste le meilleur. Polarium est moyen... Meteos est génial. Pour tout vous dire, je pense que Meteos propose une plus longue durée de vie que Zoo Keeper, on a vite fait le tour de ce dernier alors que Meteos semblent nous réservé encore des surprises ...

J'hésite a lui donné plus de 4,5 suppos... il me faut du recul, la je suis dans la frénésie du début. Vous savez le moment ou l'on enchaine les parties comme un bourrin (Aux toilettes, devant la télé, au lit avant de dormir...).

SUPPOS : 4,5/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST : METROID PINBALL / Nintendo DS

Publié le par Dr Floyd

Editeur : Nintendo
Support : DS
Année : 2005


Metroid Pinball est sorti depuis des lustres aux USA et au Japon, mais n’est toujours pas disponible en France (on parle de juin 2006). Pourquoi ce retard ? Le jeu serait-il une daube intergalactique ? Gamopat n’a pas pu résisté et s’est procuré la version US…


Metroid Prime, jeu culte et magnifique sur Gamecube, vient faire un détour du coté des jeux de flipper ! Etrange idée, mais en même temps logique quand on sait que la charismatique Samus Aran a la faculté de se transformer en boule dans le jeu original ! Et c’est parti pour 6 tables de jeux dans l’environnement graphique de Metroid !

Vous avez le choix entre un mode multi-joueurs, un mode mission (high score sur un seul « flipper ») et un mode multimission, qui est en fait le « mode aventure » qui vous fera débloquer les flippers (2 seulement sont disponibles au départ).

ON PENSE TOUT DE SUITE A DEVIL CRUSH

Vous débutez ainsi soit sur la frégate pirate ou sur Tallon, dans des graphismes qui respectent à 100% veux de Metroid Prime. Vous retrouverez aussi tous vos ennemis favoris, les metroids, les parasites, les Space Pirates qui se déplacent sur la table et des big boss qu’il faudra détruire à coup de boule bien placés ! Différents bonus vous permettront de tirer sur les ennemis, de déclencher des bombes, de multiplier le nombre de boules, d’accéder à des écrans intermédiaires, etc… Un jeu de flipper vraiment très varié, façon arcade, qui rappelle le mythique Devil Crush sur Pc Engine (comparaison flatteuse !).


Admirez le détail des graphismes !

Vous utilisez les gâchettes L et R pour envoyer la balle, d’autres boutons pourront être utiles durant le jeu comme pour déclencher une bombe. Par contre faire trembler la table s’avère très délicat car il faut toucher l’écran tactile en pleine partie et très rapidement, ce qui n’est vraiment pas pratique du tout. La « physique » de la balle est remarquable, rien d'étrange n'est à signaler dans ses déplacements, de plus vous pourrez tres bien la "manipuler" avec vos gachettes pour l'expédier là ou vous souhaitez.

REALISATION DE HAUT VOL !

La réalisation du jeu est fantastique, sur 2 écrans bien sur, sans scrolling, ce qui améliore énormément la visibilité et le gameplay. Une chose rare pour un jeu de flipper qui souvent se déroule sur plusieurs écrans (Pinball Fantasy sur Amiga par exemple) ou présente une 3D un peu fouillie (Gottlieb Pinball sur PSP). De plus aucune gêne n’est ressentie lorsque la boule passe d’un écran à l’autre. Les graphismes sont en 2D, de la 2D fabuleuse, très détaillée, avec des effets de très haute qualité (reflets, pluie, faisceau lumineux…). L’animation des ennemis et des boss est également très réussie. Bref, un vrai bonheur !


Je pleure tellement c'est beau

Les musiques respectent également l’univers de Metroid, l’ambiance sonore est excellente.

De manière globale, ce qui frappe c’est la finition extrême du jeu. Même dans les écrans de menus ou de score, tout est de haute qualité. Et ne cherchez pas les bugs, il n’y en a pas ! Un jeu paufiné, un jeu réalisé par des passionnés, çà se sent tout de suite.

PARFAIT ?!

Que reprocher au jeu ? Un manque de variété des tables… mais ces tables sont tellement de haute qualité ! Un jeu de flipper arcade vraiment génial, fun, et au gameplay parfait avec le challenge des high-scores ! Un jeu idéal sur Nintendo DS qui exploite au mieux les deux écrans. N’attendez plus : achetez la version import !!!! Nous tenons là le meilleur jeu de la DS (avec Mario Kart DS), si du moins vous appreciez les jeux de flipper.

A noter que le jeu est livré avec un Rumble Pack, une cartouche format GBA, qui fait ressentir de légères vibrations, mais çà reste vraiment gadget... voire inutile.

SUPPOS : 6/6








NOTA : Le jeu n'est finalement pas sorti avant juin 2007 en Europe !

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST : TETRIS DS

Publié le par Dr Floyd

Le Dieu du Puzzle Game "is back" sur la Nintendo DS 21 ans après la première version du génial Alexey Pazhitnov !

En 1990 ce jeu avait lancé la Gameboy un peu partout dans le monde.


Mais que peut apporter de plus une nouvelle version d’un jeu aussi simple que Tetris, que même mon petit frêre pouvait reprogrammer en basic sur amstrad CPC ? Et comment faire évoluer le jeu sans en perdre l’essence même ? Nintendo tente de répondre !

Tetris DS propose un vaste choix de mode de jeux, 6 + multijoueurs. Fini l’unique mode de la version Gameboy. Mais soyez rassuré, le mode standard est toujours présent ! Heu enfin presque...

LE MODE (A PEU PRES) STANDARD
Le mode standard n’est pas si standard que cela car il y a quelques modifications : on voit 6 blocs à l’avance (idéal pour les fins stratèges) et on peut mettre en reserve un bloc pour l’utiliser au moment de votre choix (sympa çà)… L'ombre de la brique qui tombe peut également être vu sur le bloc du bas afin de faciliter le jeu (option que l'on peut désactiver ouf !). Certes, se sont des modifications minimes mais pourquoi n’avoir pas également inclus un mode vraiment 100%standard ?! Bordel de sprite bicolore ! Moi qui voulait rejouer à la version Gameboy n/b sur DS !

Donc vous jouez sur l’écran du bas… Mais hélas l’aire de jeu est très très réduite par rapport à la place que prend l’affichage des blocs à venir. On se sent bien à l’étroit et ce n'est visuellement pas très esthétique. L’écran du haut lui ne sert à rien du tout, il est même plutôt génant avec ses animations inutiles de fausses parties de Super Mario Bros qui ne peuvent que vous déconcentrer. Impossible à le regarder en jouant, je ne vois vraiment pas l’intêret !




























MODE POUSSER

Ici le jeu reprend le design de Donkey Kong (avec les échelles et les tonneaux rhaaaaa !!!!). Là il faut repousser un bloc de briques vers le bas en faisant disparaitre des lignes, l'adversaire essaye quant à lui de faire remonter le bloc. Un double tetris en quelque sorte.... Ce petit bras de fer est accompagné de la musique très rétro de donkey kong. Amusant... un moment...




























MODE ATTRAPER
Ici vous ne contrôlez plus les pièces qui descendent mais le bloc de base que vous pouvez faire pivoter comme vous voulez sur l'écran du bas (en plein écran cette fois) Vous serez même géné dans votre partie par des ennemis que vous pourrez faire disparaître en formant des blocs qui explosent… Le tout dans les décors de Metroïd. Original et totalement différent du Tetris classique... Mais un concept très mal exploité et visuellement très moche.

MODE TOUCHER
O
n utilise l’écran tactile de la console cete fois. Vous déplacez les briques qui encombrent l'écran avec le stylet dans tous les sens possibles. Un mode plutôt complexe qui s‘éloigne de la simplicité du Tetris de base ! Une variante vous propose de relever 50 défis. A nouveau original certes mais est-ce réellement intéressant ?



MODE PUZZLE
Avec un stock de quelques pièces vous devez trouver le moyen de vider toute les pièce d’un écran. Un véritable casse tête éprouvant ! 200 puzzles sont disponibles.

MODE MISSION
Vous devez accomplir des objectifs précis pendant qu’une partie de Zelda se déroule à l’écran. Peu intéressant...


A DANS 21 ANS ?!

Voilà, c’est assez varié mais c'est un peu n'importe quoi... Il existe un mode multijoueurs en ligne jusque 10. A vous de vous faire des amis à travers le monde pour des parties endiablées sur 3 modes de jeux disponibles : standard, Pousser et Mission.

Au final c'est un Tetris avec quelques variantes originales mais pas forcement intéressantes. On aurait espéré aussi une meilleure finition du jeu. Les menus sont plutôt laids voire affreux pour certains, l’écran des records est ridicule, certains modes manquent de finition... Bref Nintendo n'a pas assez bossé sur l'aspect visuel, il était possible de garder un look rétro avec un bien meilleur esthétisme... Mais bon là n'est pas non plus l'essentiel pour ce type de jeu. 

Tetris DS est une grosse déception... On préférera ressortir la version Gameboy qui étai parfaite !

Les débuts de Tetris

Télécharger le jeu original de 1985 !

3 JOURS PLUS TARD...
Après quelques jours de Tetris-mania, on peut se poser des questions : l'ombre des briques est finalement une option qui gache tout le plaisir et qu'il faut absolument désactiver (On en vient à ne plus regarder les briques tomber et juste suivre leur ombre en bas !). Aussi vous vous rendrez vite compte qu'il est possible de stopper la chutte des briques juste avant "l'impact" et les faire pivoter et déplacer à volonté jusqu'à trouver la meilleure place possible ! Tetris dénaturé ! J'ai ressorti ma SP avec le Tetris de 1989, et finalement je le trouve bien meilleur. La simplicité avant tout...

1 SEMAINE PLUS TARD...
Après beaucoup d'entrainement vous vous rendrez compte que le fait de pouvoir bloquer la descente de votre brique au dernier moment pour choisir la position idéale gache absolument tout. Ainsi certains gamers ont réussi à "bloquer" le jeu a 99 999 999 points en jouant des heures en continue !!!! Quelle déception.

SUPPOS : 1.5/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST : ELDER SCROLL IV OBLIVION / XBOX 360

Publié le par Dr Floyd

Développeur : Bethesda
Editeur : 2K Games
Support : Xbox 360
Année : 2006


Elder Scroll IV Oblivion était le jeu le plus attendu depuis le lancement de la Xbox 360. 4e opus de la série culte des jeux de rôle Elder Scroll, c'est le dernier héritier des vrais jeux de rôle dans la lignée de la série Ultima des années 80. Alors est-ce le RPG ultime ?


Tout débute plutôt mal, vous êtes en prison ! Heureusement, coup de bol ou signe du destin, l'Empereur vient utiliser un passage secret qui se trouve dans votre cellule (bah voyons !) pour fuir de mystérieux agresseurs. Il en profite alors pour vous confier une mission des plus importante avant de mourrir : sauver son royaume. Pas de problème... vous êtes l'élu !



Allez hop en route !

Vous en profitez alors pour définir vos caractéristiques comme dans tout bon jeu de rôle qui se respecte : race, signe, classe, compétences... Vous créez même le visage de votre héros. Vous possedez plusieurs caractéristiques (force, endurance, agilité, etc...), des points de santé, de fatigue et de magie. En fonction de vos choix vous serez plus ou moins doué dans certains domaines, le guerrier sera expert des combats bien sûr, le mage expert en magie et le voleur expert en discrétion. Pour monter de niveau il faudra faire évoluer vos compétances majeures (et être très patient !).


Liberté de jeu

C'est la caractéristique principale de la série et c'est ici à nouveau très réussi. Vous pouvez suivre la quête principale qui est très prenante, ou faire ce que vous souhaitez, visiter les villes et villages, effectuer les quêtes secondaires, rencontre des gens, flaner dans les forêts et montagnes, cueillir des fleurs, fabriquer des potions, "nettoyer" les donjons et ruines, voler les pauvres gens... Vous pourrez même acheter (ou voler!) un cheval pour vous déplacer plus rapidement. Aucun chemin à suivre, vous pouvez aller ou bon vous semble sur la carte, sachant que plus vous vous éloignez des sentiers connus, plus vous risquez de rencontrer de la "racaille".

(C'est là qu'on repense au fameux RPG immonde "Fable" de Lionheart qui se voulait revolutonnaire...)



Cà c'est moi... Quoi ?! Elle vous plait pas ma tronche ?

Dans Oblivion la gestion du temps qui passe est un élement important : Les jours et les nuits défilent, et contrairement à Morrowind les magasins ferment la nuit. Les personnages "non-joueurs" ont une bonne IA et peuvent même parler entre eux et ainsi vous apprendre des choses intéressantes. Le système de dialogue a été revu, avec un beau zoom sur le visage du personnage rencontré, celui ci aura différents fiacès en fonction de la conversation. Il reste encore des problèmes de traduction, mais bon cà peut aller malgré tout.

Les combats ont fait l'objet d'un petit lifting depuis Morrowind, la gestion arme/bouclier est efficace, et les combats sont agréables (si j'ose dire !). Il est conseillé de jouer en mode 1ere personne, bien plus immersif que la vue 3e personne où le personnage semble "flotter".

La gestion des nombreuses options (selection d'objets, d'habits, de sorts, cartes, détails de missions...) est très bien faite, après un petit temps d'adaptation vous navigerez facilement dans les menus.


Belle réalisation

Vous découvrirez un excellent moteur graphique, le moteur Havok de Half Life 2. Les graphismes sont impressionnants, la distance d'affichage est affolante... On est absorbé littéralement dans le jeu, la végétation est entièrement animée, les ruines et édifices sont superbes, les donjons sont sombres (n'oubliez pas votre torche !), le ciel est fabuleux, de jour comme de nuit, et les passages vers Oblivion terrifiants. Vous pouvez rester en admiration devant un bout de paysage... avec une vue dégagée qui peut porter à plusieurs km ! Vous etes vraiment plongé dans un autre monde qui vous fait oublier la réalité (et le temps qui passe... bonjour les nuits blanches !). Quant aux musiques elles sont très bien adaptées au jeu, elles sont épiques à souhait et font penser au Seigneur des anneaux.



Admirez ces graphismes et la profondeur de champs !

Le framerate n'est pas parfait par contre... tout spécialement lors des temps de chargement (le jeu chargeant en continue les décors en fonction de votre emplacement)... Cela est encore plus visible lors des déplacements rapides à cheval. Mais le jeu reste 100 % jouable, pas d'inquiétude. Les temps de chargement lors de l'entrée ou de la sortie d'un batiment sont quant à eux assez correct.


Malgré ses défauts, inconsistance du framerate, quelques bugs, dialogues parfois mal traduits, nous restons en admiration totale devant un jeu aussi complet, aussi immersif, apportant un sentiment de liberté totale. Le rêve absolu de tous les gamers des années 80 fans de Ultima, qui à l'époque devaient se contenter de "cases" pour déplacer leur personnage et avoir beaucoup d'imagination. Aujourd'hui cette imagination se concretise directement en visuel à l'écran ! Chapeau ! Le plus beau et plus grand jeu de rôle de l'histoire du jeu vidéo.


Akalabeth (Ultima 0), là ou tout a commencé en 1979 ! Le graphisme a légérement progressé depuis :-)

SUPPOS : 6/6

Publié dans TESTS

Partager cet article