Le sourire de la mort !

Publié le par Dr Floyd

Le sourire de la mort !

Je vais faire court, car je viens tout juste d'être réanimé, j'étais quasi mort, un sourire sur le visage... Deathsmiles 1 et 2 vont être adaptés sur "multi-supports". Annonce au TGS ! Deathsmiles, le shoot horizontal de Cave, sur Switch, un rêve qui va à priori devenir réalité... Enfin je l'espère, je pense qu'il sortira sur le eShop Européen, et qu'il y aura même une belle version boite.

Publié dans NEWS

Partager cet article

Repost0

[TEST] VOLLEYFIRE / Game Boy

Publié le par Kulten

Titre : Volleyfire
Support : Game Boy
Dévelopeur : Toei Animation
Publié par : Toei Animation
Date de sortie : juin 1990 (Japon uniquement)

Dans la logique de me constituer ma « Microcollection Game Boy », avec uniquement des jeux dont je ne peux pas me passer et auxquels je joue régulièrement, avec un minimum de matériel (une console, très peu de jeux, peu de goodies, collection composée pour l’instant de Gauntlet II, Solar Striker, Space Invaders et Pinball Deluxe, j'ai ouvert un sujet dans la partie Collec' du Forum), j’ai fait deux choses. D’abord j’ai donné à un retrogamer de ma connaissance mes cartouches GB en surplus. Ensuite j’ai fait le tour des démos YouTube, des articles de Gamopat et des Roms des jeux que je ne connaissais pas. Et j’ai découvert la dernière pièce du puzzle, venue du pays du soleil levant, comme une cinquième branche à mon Pentacle de Sorcellerie Game Boy : VOLLEYFIRE !

Déjà la boîte, c’est marrant mais c’est le miroir de Solar Striker, et j’adore le look : rouge contre bleu, vaisseau surgissant de la gauche contre vaisseau surgissant de la droite. Très dynamique et attractif.

[TEST] VOLLEYFIRE / Game Boy[TEST] VOLLEYFIRE / Game Boy

Tout de suite je dois vous dire : la musique, nickel !! Des thèmes un peu oubliables, pas des tubes accrocheurs comme pour Megaman, Mario, Zelda, Kirby, mais bien rock/’80s vraiment très, très sympas qui rythment parfaitement le jeu. On a parfois droit sur la GB à des musiques aussi Kawai que les graphismes, et là ça pulse un peu.

Visuellement c’est pas mal du tout, regardez l’écran-titre et la map (écran-titre de Game Over en l'occurence, regardez, on a un Continue, on ne recommence pas au début bêtement) :

[TEST] VOLLEYFIRE / Game Boy[TEST] VOLLEYFIRE / Game Boy

Alors le jeu : c’est un shoot vertical (c’est les meilleurs… non, ne discutez même pas…), votre vaisseau tire sur celui d’en face, lui aussi il tire sur vous, le premier qui est mort est… mort. Voilà. Faut faire ça trois fois par tableau. Mais mais mais mais mais ! Si ce n’était que cela ! Mais alors pas du tout !

Au début, des astéroïdes circulent entre les deux belligérants, et gênent les tirs tout en protégeant les vaisseaux, on retrouve la mécanique de Space Invaders, ni plus ni moins.

C’est rigolo, et un peu addictif parce que vraiment bien foutu, et franchement l’I.A. se débrouille pas mal pour éviter les tirs et utiliser les obstacles. On n’a pas l’impression de jouer devant une bête cible mais d’avoir un véritable antagoniste. Au fur et à mesure des niveaux, ça se complique un peu. En plus des astéroïdes, vous pouvez avoir, entre autres, des cubes de métal qui vont renvoyer les lasers, et là non seulement on évite les tirs de l’autre, mais en plus faut éviter ses propres armes, on peut se détruire soi-même en quelques secondes. Notez un truc intéressant : en pulvérisant le bouton A (ou B, n'importe) de la Game Boy, vous pouvez avoir une cadence de tir supérieure à celle de l'autre vaisseau, qui, lui, tire toujours à la même vitesse.

[TEST] VOLLEYFIRE / Game Boy[TEST] VOLLEYFIRE / Game Boy

Et s’il n’y avait que ça ! Par moments, des obstacles octogonaux vont vous pourrir la vie : quand vous tirez dessus ils reculent et vont ennuyer gentiment l’adversaire, mais quand le méchant ennemi vindicatif qui vous veut du mal – alors que vous ne voulez que l’éradiquer, tout bonnement, franchement ce monsieur se vexe pour un rien – tire sur les bestioles, elles vont vers vous et réduisent votre possibilité de déplacement. Votre adversaire peut également être remplacé par des canons (qui font office de Boss aussi).

Ou encore les canons peuvent envoyer des missiles en plus des lasers. Ou aussi un rocher vous bloque et vous rentre dedans par l’arrière et faut éviter ça en plus du reste. Il y a aussi ce passage avec le décor en scrolling, bien entendu taper le décor c’est l’explosion immédiate. Notez dans les captures suivantes le Power Up [P], pour un tir plus costaud (on a aussi un bouclier temporaire [S] et un boost de vie [L]).

[TEST] VOLLEYFIRE / Game Boy[TEST] VOLLEYFIRE / Game Boy

En fait on peut tirer sur beaucoup de choses, y compris les tirs ennemis qui peuvent être neutralisés. Il ne faut surtout pas s'arrêter à la simplicité du premier Stage, VOLLEYFIRE développe pas mal de variations autour de son gameplay de base, il y a vraiment de bons tableaux un peu partout dans le jeu.

Enfin, on peut y jouer à deux avec le Game Link ! Pour le moment j’y joue sur émulateur, je l’ai commandé aujourd’hui sur Ebay, complet, il arrive début octobre j’en profiterai pour refaire une photo de ma Microcollection. Je ne vous montre pas tout, il y a pas mal de surprises (comme les boules que l'on peut détruire ou les mini-ennemis qui tirent autant sur vous que sur l'adversaire par exemple, ça pimente le jeu et ça renouvelle un peu le gameplay).

VOLLEYFIRE est un shoot pas vraiment haletant, mais inventivement plaqué sur la mécanique de Space Invaders, avec de bons sons et des décors cools, graphiquement fluide et efficace, assez varié, et d’une difficulté prenable mais pas non plus trop facilement afin de faire durer le jeu (qui ne dépassera pas les 3/4 d'heure normalement). Il est souvent délaissé (voire massacré) par la critique, qui le trouve simpliste face à des titres plus ambitieux : ce n'est pas un portage réussi d'un grand jeu comme R-Type ou autres classiques, il n'est absolument pas au niveau d'autres jeux produits tout exprès pour la Game Boy, comme ZAS par exemple, il n'y a pas de Boss mémorables, c'est bien moins évolutif niveau décors que d'autres shoots, les musiques sont basées sur des variations, les tirs de lasers sont de simples traits - ça lui coûte d'ailleurs un suppo dans ma note -, il n'est pas nerveux et rapide avec des explosions et des tirs partout... oui, il n'est pas un "must have" niveau shoots. Mais je sais pas, y'a un truc, on peut accrocher à ce jeu si on rentre dans son rythme. Je considère pour ma part qu'il mérite ses 5 suppos !

SUPPOS : 5/6

suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING

Partager cet article

Repost0

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] 4000 boules la console Nintendo 16bit

Publié le par Dr Floyd

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] 4000 boules la console Nintendo 16bit

Il y a 30 ans le Président de Nintendo International, Ron Judy, dévoile à MicroNews le futur prix de leur console 16bit (la SuperNes "Playstation")... avec son lecteur de CDROM... Et estime en même temps que de meilleurs graphismes n'améliorent pas la qualité des jeux. On est déjà bien dans l'esprit de la firme !

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] 4000 boules la console Nintendo 16bit

Publié dans FLASH-BACK

Partager cet article

Repost0

GRID en 60FPS sur Switch !

Publié le par Dr Floyd

Pourquoi je vous diffuse cette video test de framerate de GRID Autosport sur Switch ? Parce que c'est un bon exemple de jeu optimisé pour la console. La Switch peut faire tourner n'importe quel jeu à 60FPS, il suffit de l'adapter à la machine, tout comme les jeux SEGA de Dreamcast qui tournaient tous à 60FPS... Et ici les Maitres du Code ont fait le choix de proposer un mode graphismes poussés à 30FPS et un superbe mode 55-60FPS assez stable. Très peu de différences à part les reflets, et on s'en tape des reflets.

Un bon exemple à suivre nom d'un sprite poilu ! Rien que pour ça j'ai envie d'acheter le jeu. Je suis comme ça.

Publié dans NEWS

Partager cet article

Repost0

[RETROGAMING] Track & Field / Arcade

Publié le par Dr Floyd

TRACK & FIELD
Support : Arcade

Existe également sur MSX, Nes, C64, Amstrad CPC, Spectrum, Atari XL, GameBoy, Atari 2600, Xbox Live, en compilation sur DS... et sur Switch !
Editeur : Konami
Année : 1983

(MAJ du test de juillet 2008)


track-field-flyer.PNG


A l'ocassion de la sortie de Track&Field sur le eShop de la Switch j'en profite pour mettre à jour mon test de ce jeu d'arcade culte (à mes yeux). C'est un jeu de sport offrant quelques épreuves d'athlétisme qui est sorti en 1983 dans les salles d'arcade enfumées. Konami annonce alors la couleur : "This is the real sport !". Du real sport... pour les doigts ça c'est sûr !

Bonjour les crampes car le gameplay est basé sur le bourrinage de boutons, ce qui posera alors les bases du genre. D'ailleurs les gamopats poilus se souviennent des tas de manettes cassées sur console ou micro avec ce style de jeux (comme avec Decathlon de David Crane, j'ai pété mes 2 manettes Coleco à l'époque !).

Le jeu d'arcade utilise 3 boutons : 2 pour courir (pied gauche, pied droit) et un pour lancer ou sauter. Il est possible d'y jouer à quatre joueurs et six épreuves sont disponibles, ce qui pour l'époque est finalement déjà pas si mal.

track-field-commandes.PNG

Voici le détail de ces six épreuves :

- Le 100 mètres
Tapoter le plus vite possible les boutons de course alternativement pour aller le plus vite possible, assez facile.
- Le saut en longueur
Même principe : courir le plus vite possible et ensuite appuyer un certain temps sur le bouton action pour définir l'angle de saut.
- Le javelot
Comme le saut en longueur : courir, et définir un angle.
- Le 110 mètres haie
L'épreuve la plus technique car il faut courir le plus vite possible tout en sautant au dessus de chaque haie, assez délicat, mais une fois qu'on a le rythme ça passe bien.
- Le lancer du marteau
Assez délicat aussi, il faut vraiment un temps d'adaptation avant de réussir à lancer le marteau correctement.
- Le saut en hauteur
L'épreuve la plus difficile à mon sens. J'ai toujours eu du mal à la réussir.



Le jeu débute donc par le 100 mètres et comme pour chaque épreuve, il faut réussir une certaine performance pour passer l'épreuve, sinon c'est le game-over direct ! Pas de concurrence avec l'IA donc, il faut juste réussir à se qualifier. Rassurez-vous c'est une formalité pour cette première épreuve du 100m, mais il faut malgré tout faire le meilleur temps possible car cela influe sur le score final. Vous n'avez droit qu'à un seul essai pour les courses (délicat sur le 110m/haie), mais 3 essais pour les autres épreuves.



Alors bien sûr le gameplay peut sembler un peu barbare car la base de chaque épreuve consiste à tapoter dans un premier temps le plus vite possible (et en rythme), puis ensuite à lancer ou sauter au bon moment : bourrinage + réflexes, cela demande en fait une bonne maîtrise de soi.

Beaucoup de joueurs des années 80 ont d'ailleurs plutôt découvert ce type de gameplay avec le célèbre jeu Decathlon de Activision de David Crane) sur Atari 2600 ou Coleco, voire avec Daley Thompson Olympic Challenge sur micro 8 bit. Mais le gameplay était souvent un peu différent : il fallait plutôt secouer son joystick de gauche à droite (d'où de nombreux manches cassés).




La réalisation de Track&Field est tout à fait correcte pour 1983 : des graphismes, animations et bande sonore sobres mais précis et efficaces. A noter aussi quelques digitalisations vocales, ce qui est vraiment très classe et surprenant pour l'époque ! Et j'en viens à la grande force de ce jeu à mon sens : son scoring et son tableau des scores, un fabuleux top 200 qui permet de mesurer ses performances sur la durée. Avec 6 épreuves où chaque centième ou chaque centimètre comptent pour le score final, la durée de vie est finalement très longue car les possibilités de progresser sont énormes.

Track&Field est un jeu simple mais addictif, avec un superbe classement des high-scores très motivant pour les fans de scoring. Une référence absolue dans l'histoire du jeu vidéo qui inspirera des tas de jeux de sports. Konami produira une suite l'année suivante avec Hyper Sports. Alors certes, le proposer à 6,99 boules sur le eShop, c'est un peu cher... mais perso je vais craquer.


SUPPOS : 5,5/6

Publié dans RETROGAMING

Partager cet article

Repost0

R-Type Final 2, le jeu préféré de François Hollande ?

Publié le par Dr Floyd

R-Type Final 2, le jeu préféré de François Hollande ?

Une petite vidéo de Gameplay en Direct du Tokyo Game Show pour R-Type FInal 2 ? Comment ça c'est un peu mou ? C'est R-Type, c'est mou. Le jeu est prévu sur PS4 en digital, et devrait suivre sur Steam, One et Switch.

Partager cet article

Repost0

Les espagnols relancent le standard MSX... virtuellement

Publié le par Dr Floyd

Les espagnols relancent le standard MSX... virtuellement

Le retour du standard MSX !!!??? Enfin !!! Via nos amis espagnols ! Avec le MSXVR Virtualizer ! Bordel à sprites, ça pète !!!

Heu bah en fait ça pète pas trop, c'est juste un nouveau Rasp (Pi3B+) caché dans un boitier ... avec certes un beau clavier mécanique et 2 ports cartouches ! Pour une fois ça ressemble à quelque chose, mais je ne ne comprend pas le concept : Il émule le MSX, du modèle 1 au modèle Turbo R, avec le MSXDOS et plein de petits bonus (comme un basic boosté), mais sur la page du bousin ils parlent de compatibilité Amstrad, C64, Spectrum, SharpX68000... Bon en fait c'est juste un Rasp qui émule différents micro 8bit ???

Les espagnols relancent le standard MSX... virtuellement

Bon il est clair que c'est quand même ambitieux niveau finitions et fonctionnalités, ça fait presque envie de croire au retour du standard MSX.... Le boss évalue même la possibilité d'intégrer 4 ports cartouches dans la version finale !!! Les nostalgiques pourraient s'imaginer posséder un MSX 3 ;) Bon allez, présentation vidéo et à vous de juger :

On ne peut nier qu'il y a du gros boulot derrière ce projet. Ils sont dingues ces espagnols ! Mais ce qui est aussi dingue c'est le prix : 400 boules en préco jusqu'au 1er octobre... oups... Perso je ne prendrai jamais le risque de préco un tel truc, surtout à ce prix.

Publié dans NEWS

Partager cet article

Repost0

Une borne d'arcade chez toi... dans ton iPhone ! Abonne toi vite !

Publié le par Dr Floyd

Une borne d'arcade chez toi... dans ton iPhone ! Abonne toi vite !

Steve Jobs va devoir revenir de l'au-delà pour foutre une baffe aux décideurs actuels de Apple. L'ex-firme géniale vient d'annoncer le lancement de son service de jeux d'arcade le 19 septembre, Apple Arcade, via un abonnement mensuel de 4,99€... Le rêve, payer un abonnement pour jouer à des jeux d'arcade en tactile sur son iPhone de kéké ! 

Le plus drôle c'est que ces jeux d'arcade ne seront pas de vrais jeux du passé ni des remasters... Même si ils annoncent Konami et Capcom en partenaire pour faire illusion (qui tenez-vous bien vont proposer Frogger in Toy Town et Into the Depths... Ca envoie du rêve). Vous l'avez compris, rien à voir avoir l'arcade que nous connaissons, c'est tout simplement Apple qui voit ses ventes de "jeux" de daube tactiles sur le Store baisser et qui essaye de ré-imaginer son modèle économique. C'est juste une nouvelle façon de vendre les merdes actuelles de leur boutique-poubelle, et ça n'a donc rien à voir avec l'arcade dont la signification est ici totalement détournée.

On veut continuer à faire du fric avec les merdes qu'on vous propose, donc abonnez-vous bande de cons !

Mais c'est quoi ce monde de merde qu'on nous propose ?! Il faut 4 abonnements pour suivre le foot, un abonnement fibre, un abonnement 4G, un abonnement séries, un abonnement pour jouer online, un abonnement streaming, un abonnement pour voir les films de Marc Dorcel, des articles de presse Premium avec abonnement, un abonnement pour faire de l'Excel, un pass annuel pour certains jeux, Youporn Premium... jusque l'abonnement pour jouer à des jeux d'arcade sur iPhone en tactile ? Et au final on ne possède que du vent... On nous prend vraiment pour des cons. A quand l'effondrement de tout ce système économique pourri ? 

Et y aura même pas le jeu Breakout, un comble... Là seuls les anciens vont comprendre ;-)

Publié dans NEWS

Partager cet article

Repost0

Le RPG occidental en fête le 4 octobre !

Publié le par Dr Floyd

Ca y est, on connait la date de sortie des versions physiques des célèbres jeux de rôle : Baldur's Gate, Baldur's Gate II, Planetscape: Torment, Icewind Dale et Neverwinter Nights ! Rien que ça ! Sur PS4, XOne et Switch, le tout en version remaster et 3 boites. Ca sera le 4 octobre prochain ! Incontournable... surtout sur Switch !

Faites votre choix !

Faites votre choix !

Publié dans NEWS

Partager cet article

Repost0

Dragon Quest I, II, III en boite chez Play-Asia !

Publié le par Dr Floyd

Dragon Quest I, II, III en boite chez Play-Asia !

L'annonce de la sortie de Dragon Quest I,II,III sur le Sexshop Japonais de la Switch a excité tous les fans : est-ce que cette compil va sortir aux USA et en Europe ? Très peu d'espoir pour les fromages qui puent... Certes, mais Square-Enix Japon vient de confirmer que ça sera une compil, qu'ils seront traduits en anglais, et que ça sortira aussi en boite ! Donc voilà, au pire : import direct via Play-Asia, et en voiture Simone ! Et puis merde, si vous ne causez pas anglais, fallait écouter le prof à l'école espèce de cancre !

Le jeu est à 38 boules en préco chez Play-Asia... rajoutez environ 7 boules de port. 45 boules, ça le fait pour les fans ! Sortie de la compil le mois prochain !

> Préco Dragon Quest I,II,III MultiLangues Play-Asia

A noter quand même que les graphismes ne sont pas les originaux mais sont basés sur les remasters déjà sortis sur Smartphone... Bon point ou pas ?

Publié dans BONNES AFFAIRES !

Partager cet article

Repost0