Retro City Rampage, de la Nes à la PS Vita

Publié le par Dr Floyd

Retro City Rampage, le GTA-like rétro en 2D de Vblank, prévu sur XBLA, WiiWare, PS3, PSVita et Steam sortira t-il un jour ? Toujours est-il que le développeur principal, Brian Provinciano, nous parle aujourd'hui de la version PSVita...

Un jeu très alléchant qu'on attend désespérément depuis 2010... on pourrait presque dire depuis 2002 où le Brian commença à bosser le sujet sur... Nintendo Nes !

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

Super Street Fighter II The New Portal Gun

Publié le par Dr Floyd

Capcom a sorti des tas de version de Street Fighter.... mais n'a jamais pensé à la version ultime : Super Street Fighter II The Portal Edition, qui aurait facilité la tache des joueurs les moins doués  !

 

Publié dans HUMOUR

Partager cet article

[RANDOMIZE] L'Amiga CD 32

Publié le

amiga cd32

En 1993 Commodore commence à galèrer sérieusement avec sa gamme d'ordinateurs Amiga (tout comme Atari). Ils décident alors de s'attaquer au marché des consoles dominé par la Megadrive et la Super Nes. Ils ont pourtant connu quelques échecs dans le passé avec le ridicule Commodore 64 GS en 1987 et le CDTV en 1991. Ainsi va naître la console
AMIGA CD32...

[Lire l'article]

Publié dans randomize

Partager cet article

[HOMEBREW] Chuck No Rice, le IK+ de la PC Engine ?

Publié le par Dr Floyd

Chuck No Rice sur PC Engine CD-ROM 2, c'est le projet fou de notre membre Touko, qui semble bien décidé à produire un jeu de Karaté sur la console de Nec ! Un jeu dans le pur style des cultissimes Way of the Exploding Fist et International Karate + !

touko.jpg

Touko nous propose aujourd'hui une version bêta publique téléchargeable sur ce site (démo + émulateur). Et si vous voulez discuter avec l'auteur c'est par ici sur notre forum.

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

[TEST] Mario Tennis Open / Nintendo 3DS

Publié le par Dr Floyd

MARIO TENNIS OPEN
Support : Nintendo 3DS

Éditeur : Nintendo

Développeur : Camelot

Sortie : 25 mai 2012

mario-tennis-open-boite.jpg

Sur les consoles de Nintendo on a pas vu de bon jeu de Tennis depuis bien longtemps. Rien de potable sur DS et Wii (Mario Power Tennis n'étant qu'un copier-coller casual de la version Gamecube). 7 ans après Camelot nous sort donc une vraie nouvelle version de son jeu de tennis délirant... que l'on va découvrir moins délirante que prévu...



Pas de surprise une fois arrivé sur le menu principal du jeu : on retrouve les modes Exhibition (en simple ou double), Tournoi (de plus en plus difficiles avec 1/4, 1/2, et finale) et les Mini-jeux. Un conseil, en Exhibition jouez directement en mode difficile, la difficulté étant ridicule même en normal. Aussi en mode tournoi on s'ennuie très longtemps avant de rencontrer des adversaires coriaces, une habitude hélas chez Camelot. La vraie nouveauté c'est le mode online, une première pour cette série (incluant un mode local et Streetpass). Mais ayant testé ce jeu avant sa sotie je n'ai pas trouvé d'adversaires. Cependant je pense que ce mode deviendra rapidement le centre d'intérêt n°1 du jeu, avec à priori un classement mondial des joueurs. A noter, chose très intéressante, qu'il est possible d'y jouer à 4 en local avec une seule cartouche !

mario-tennis-open-000.jpg

Les mini-jeux sont très classiques, style frapper au travers de cerceaux... Sauf le très original mode Super Mario Bros où l'on tape la balle sur un mur très particulier... un mur où défile le jeu Super Mario Bros ! Excellent. Je passe sur la possibilité d'utiliser votre Mii (le Doc en short contre un plombier, ça c'est du haut niveau !) et sur le vestiaire qui permet de débloquer des équipements pour améliorer vos capacités.




mario-tennis-open-mini-game.jpg

Question gameplay on reste sur les mêmes bases de la série, totalement arcade, avec une balle qui ne peut pas sortir (sauf si elle heurte le filet). Même lors du service vous ne pouvez pas faire de faute ! Il faut accepter ce fait. J'ai du mal. Un jeu peut être arcade sans pour autant proposer des aberrations de ce type. Trois coups de base sont disponibles : coup classique, slicé ou coupé avec l'aide de trois boutons. Le lob et l'amorti s'effectuant avec une combinaison A+B ou B+A, sans oublier la touche R pour tenter, en désespoir de cause, de rattraper une balle trop éloignée. Pour réussir un coup puissant il faut charger son coup et être bien placé sur la zone colorée au sol. Jusque là c'est classique, simple, et efficace.

mario-tennis-open-001.jpg



Sauf qu'une subtilité vient s'ajouter au gameplay : la zone colorée où il faut être pour réaliser le coup parfait puissant propose en fait 5 couleurs, correspondant à 5 types de coups (slicé, coupé, lob, amorti, smatch), et il faut donc appuyer sur le bon bouton pour réussir un coup puissant. C'est presque du "quick-time event" ! Donc pour résumer simplement : l'IA vous propose un type de coup (pas toujours judicieux) qu'il faut absolument suivre pour réaliser un coup puissant... J'avoue que c'est assez déstabilisant au début, car il faut apprendre les combinaisons (couleur=telle touche), et on ne se sent pas "libre". Ce n'est pas obligatoire, mais vous n'avez pas trop le choix, car pour déstabiliser votre adversaire dans les niveaux de difficulté élevée, il faudra réaliser ces coups. Plus de carapaces pour gêner le jeu, plus de balles en feu, tout est désormais basé sur le jeu et les coups réussis. Dommage ? Oui... et non.



mario-tennis-open-002.jpg

Très déçu au départ par l'absence de délires annexes "made in Nintendo" et par l'aspect "quick-time event" de vos coups spéciaux, je me suis rapidement adapté pour finalement adhérer au concept, rien ne vous obligeant à systématiquement suivre le coup proposé par l'IA. Cependant avec cette balle qui ne sort jamais et ces coups qu'on ne peut pas réellement placer où l'on veut, on est loin de l'extase vidéoludique que peut procurer son concurrent direct : Everybody's Tennis sur PSP, bien plus excitant, tout en restant 100% arcade.

mario-tennis-open-003.jpg



Nintendo n'a pas oublié son nouveau public, celui de la raclette et de l'aerobic, et a donc prévu pas mal d'options casuales : l'écran tactile pour utiliser à la place des boutons (ridicule), la touche X pour laisser l'IA choisir le coup à votre place, une fonction gyroscopique activable (que je ne veux même pas essayer !) et une vue caméra dans le dos du joueur qui se déplace alors tout seul. Rien de réellement gênant car optionnel... sauf que online, différentes façons de jouer sur la même partie peuvent fausser la donne, à vérifier.

mario-tennis-open-004.jpg

Au niveau de la réalisation, le jeu est fluide et coloré comme toujours chez Camelot, les animations sont au top et la bande son est réussie. Les différents terrains sont sympa même si certains sont trop chargés pour bien lire le jeu. Les contrôles sont précis, les menus sont clairs, la finition est au rendez-vous. La 3D relief ne sert pas à grand chose sur ce jeu, perso je préfère la désactiver. Bref, rien à reprocher de ce côté, c'est du Camelot, toujours aussi soigné.

MAJ du 26/05/2012 : J'ai enfin pu m'essayer au mode online, et malgré ses limitations (2 types de matchs, soit très court en Tie-break soit "long") on prend un plaisir monstre à enchaîner les parties très rapides pour grimper au niveau mondial et l'intérêt est décuplé par rapport au mode solo.



Mario Tennis Open est un pur jeu de tennis arcade, même si je le trouve un peu paumé entre le fun des jeux Nintendo (comme Mario Sports Mix) et le gameplay aux petits oignons de Everybody's Tennis, assis le c... entre deux chaises :) Cependant, après un petit temps d'adaptation, on finit par bien l'apprécier. Et en mode multi ou online c'est l'éclate totale contre de vrais adversaires, le jeu devient même addictif ! A posséder.

SUPPOS : 4,5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Partager cet article

Wii U : un peu de buzz avant l'E3

Publié le par Dr Floyd

Un nouveau look pour la "manette" Wii U ? Cette nouvelle fausse fuite autour de la Wii U, orchestrée bien sûr par Nintendo (avec TTGames via Twitter), nous montre ce qui pourrait être la version définitive de la tablette Wii U... ou pas.

nouvelle-manette-wii-U.jpg

Rien de bien nouveau, des sticks qui se rapprochent des bords, des boutons disposés autrement, et un étrange petit carré sous la croix qui alimente le buzz... Mais qu'est ce donc ? Réponse début juin à la conférence Nintendo de l'E3.

Publié dans NEWS

Partager cet article

L'horloge Playstation

Publié le par Dr Floyd

Comment reconvertir un cadavre de Playstation 1 trouvé à 0,50 cts en brocante ? En la transformant en horloge bien sûr ! Si vous ne savez pas le faire vous même, Etsy vous la propose pour 45£ (quand même).

Playstation-horloge.jpg

Publié dans INSOLITE

Partager cet article

[RETROGAMING] QIX / Game Boy

Publié le par Kulten

QIX
Support : Game Boy
Développeur : Taito / Nintendo
Editeur : Nintendo
Sortie : 1990

QIX-boite.png

Au début des 90’s je jouais à Gal’s Panic en salle d’Arcade. Il fallait découper un filtre opaque à l’aide d’un curseur, afin de découvrir une jolie jeune fille de Manga, d’abord habillée, puis en bikini, puis dénudée façon soft. Si l’on heurtait une vague magnétique qui se baladait sur l’écran, “Game Over”. Cool comme jeu. Mais comme le disent les êtres de lumière dans Dark Crystal, “Dans notre ignorance, dans notre arrogance...” - enfin la mienne - je ne me doutais pas que je jouais à l’adaptation coquine d’un fleuron du jeu vidéo, un truc incroyablement aride sur le papier mais terriblement fun sur console : QIX !!!

qix-001.jpg

Créé par Taito en 1981, QIX est adapté sur Game Boy en 1990, et ça ne vous étonnera pas de ma part si je vous parle de cette cartouche bénie entre toutes.

QIX : sur l’écran, un cadre avec au milieu, flottant en tous sens, une vague d’énergie qui semble faite de lignes un peu comme sur une Vectrex. Sur le bord, votre petit véhicule symbolisé par un losange se déplace en découpant l’écran. Si vous dépassez 75 % de découpage sans toucher la vague d’énergie c’est gagné. Niveau suivant. Voilà, c’est tout.

A chaque déplacement, des bruits dignes d’un ordi des années 80. Pas de musique, sauf au générique (deux notes) et entre les niveaux, un son de synthé oldschool à faire trembler les écouteurs.

Seule option pour varier le jeu : si vous avancez en appuyant sur A (ce qui donne des zones claires), vous allez vite, et sur B (zones foncées) vous allez moins vite mais vous marquez plus de points parce que vous prenez plus de risques.

Plus vous couvrez d'écran en une fois, plus vous avez de points.

qix-002.jpg

Bon, eh bien ça a l’air naze, dit comme ça. Enfin, au moins simpliste, disons, pas de quoi s’énerver.

Malheureux mortels !!! Craigneeeeeeeeez la puissaaaaaaaaannnce de ce jeu !!!

Car une fois commencée, une partie de QIX ne se termine que par votre défaite ! Jamais vous n’oserez éteindre la console tant le jeu est prenant. Vous allez lutter contre la vague d’énergie comme si c’était un être intelligent, vous allez ruser, vous allez risquer une traversée de l’écran ou avancer avec prudence, mais à chaque fois vous aurez PEUR ! Et vous allez ADORER ça !

Il y a plusieurs stratégies, on peut par exemple découper une fine ligne, puis essayer de tourner autour de la vague, afin de la piéger dans un coin, et à la fin, un petit trait termine votre découpage, et c’est le jackpot, l’écran entier est à vous et vous scorez un max.

qix-003.jpg

On peut aussi attendre et dès que la vague s’éloigne, hop ! On fonce et on taille de gros morceaux, moins de points mais ça va plus vite... et ça évite les étincelles qui vous coursent.

qix-004.jpg

Je ne vous en ai pas parlé, des étincelles ? Je sais, c’est la surprise : si l’on reste trop longtemps à jouer, si on ne bouge pas, deux petites étincelles vous coursent le long des lignes tracées, et si elles vous touchent... vous avez compris...

QIX est un jeu idéal sur Game Boy : graphismes clairs, règles simples, gameplay nickel, avec une bonne dose de suspens et de hasard ce qui permet de ne pas s’ennuyer, aucune partie ne ressemble à une autre.

SUPPOS : 4/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING

Partager cet article

Le meuble télé du gamopat fou (buveur de bières)

Publié le par Dr Floyd

Alors voici un gamer fou (Pete) très soigneux (et ingénieux) dans le rangement de ses consoles ! Très pratique pour jouer à tout sans rien débrancher ! Ça pourrait inspirer certains membres de Gamopat...

meuble-tv-gamopat-fou.jpg

...Mais alors hélas : énoooOOOooorme faute de goût avec la bouteille de bière entre les deux fauteuils...

gamopat-fou-002.jpg

Publié dans INSOLITE

Partager cet article

[RANDOMIZE] Megaman 4 / Nes

Publié le

megaman-4-nes.jpg

Après les trois premiers excellents épisodes, la série des Megaman était déjà devenue une référence. C’est donc en toute logique que Capcom créa une nouvelle suite. On peut donc se demander si ce nouvel opus, à l’image des précédents, apportera son lot d’innovation et saura faire évoluer la série. La réponse se trouve dans les lignes qui suivent…

[Lire le test]

Publié dans randomize

Partager cet article