[TEST] Castlevania: Lords of Shadow 2 / PS3

Publié le par Dr Floyd

CASTLEVANIA LORDS OF SHADOW 2
Support : PS3

Existe également sur X360 et PC
Développeur : MercurySteam
Editeur : Konami
Sortie : 27 février 2014

[TEST] Castlevania: Lords of Shadow 2 / PS3

Castlevania Lords of Shadow fut l'un des titres phares de 2010 avec une communauté de fans qui a longuement attendu cette suite. Mais notre Gabriel Belmont, devenu Dracula Seigneur de la Nuit, a quant à lui attendu encore plus longtemps, il est de retour dans un futur proche après avoir glandé plusieurs siècles dans son cercueil... et une ville moderne a été construite sur les ruines du château.

[TEST] Castlevania: Lords of Shadow 2 / PS3

Pas besoin d'avoir joué à l'opus précédent pour comprendre la trame scénaristique, tout est expliqué en intro (ni à l'opus 3DS, Mirror of Fate, qui fait parti de la saga). Vous allez ainsi arpenter les corridors du château à la recherche de vos pouvoirs perdus. On est bien dans l'esprit Dracula : c'est sombre, c'est gothique, avec des décors "sympa". Une belle réussite artistique donc ? Hum, pas forcement...

[TEST] Castlevania: Lords of Shadow 2 / PS3

Oui car les passages dans la ville moderne sont assez déroutants, un délire métallique du plus mauvais goût, car tenez-vous bien vous allez affronter des mechas équipés de mitraillettes !!! Bon. En plus il y des passages en infiltration pour éviter les gardes un peu gonflants, voire chiants, qui gâchent vraiment le plaisir de jeu. Les développeurs ont voulu ne pas faire un copier-coller du premier jeu, en rajoutant des aspects futuristes et d'infiltration, mais bon c'est raté. Globalement le jeu est donc un poil moins intéressant que le premier opus à mon goût.

[TEST] Castlevania: Lords of Shadow 2 / PS3

Tu aimes le fouet ? Ok, mais Dracula a désormais un lasso organique formé avec son propre sang. Aussi, il a deux armes secondaires, une épée régénératrice et des poings de feu. Vous pourrez toujours lancer des dagues et surtout vous transformer en brume pour échapper quelques secondes aux attaques ou atteindre des endroits particuliers. Aussi vous pourrez lancer une nuée de chauve-souris pour distraire les gardes. Le système de combat est toujours identique, avec esquives et contre-attaques, et comme d'hab' vos victoires vous débloqueront de nouvelles compétences. C'est globalement assez agréable, très nerveux, avec la bonne dose de violence qu'il faut. Les boss sont charismatiques et donnent lieu a des combats assez épiques. Attention c'est sanglant, donc n'achetez pas à ça à votre gamin de 8 ans.

[TEST] Castlevania: Lords of Shadow 2 / PS3
[TEST] Castlevania: Lords of Shadow 2 / PS3

La bande son est au top, rien à redire de ce côté. Par contre techniquement ce n'est pas exceptionnel, avec des problèmes de camera et de visibilité dans les "recoins", de l'alliasing bien visible, et des temps de chargement assez longs. Visuellement le jeu commence à pâtir de l'age de la console, surtout depuis que l'on a découvert des jeux comme Tomb Raider sur PS4.

Comptez disons 15 heures de jeu pour aller au bout, mais plus si vous voulez le terminer à 100%. Avec beaucoup de points de sauvegarde la difficulté n'est pas énorme, d'autant que vous pouvez la régler à tout moment.

Ce nouvel opus est un achat surement obligatoire pour les fans du premier volet même si il ne l'égale pas. Cependant, malgré des choix esthétiques assez douteux dans certaines phases, une partie infiltration pénible, et un aspect technique loin d'être parfait, cela reste un bon jeu d'action-exploration beat'em all, avec pas mal de défis et secrets.

SUPPOS : 4/6
(+ pour les fans ?)

suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS, UNE

Partager cet article

Une page Facebook pour Gamopat !

Publié le par Dr Floyd

Une page Facebook pour Gamopat !

Il n'est jamais trop tard, je viens de créer une page GAMOPAT sur Facebook !

Elle sera utilisée pour diffuser les meilleurs articles, les meilleurs tests, les concours du blog, les bonnes affaires du web, et surtout pour mettre en avant les annonces les plus sympa de la brocante du forum (jeux vidéo, consoles, micro-ordinateurs rétro...) !

Une page Facebook pour Gamopat !

Publié dans NEWS

Partager cet article

[COUP DE GUEULE] Allez, cet aprés-midi je joue à la Xbox One ! Heu, ben non...

Publié le par Cyph

[COUP DE GUEULE] Allez, cet aprés-midi je joue à la Xbox One ! Heu, ben non...

"Hier dimanche, j'ai enfin trouvé un petit moment pour jouer à la Xbox One alors je l'allume... et... 5 minutes d'update système... bon ça démarre bien.

Je sors mes 4 jeux ! Je vais m'éclater ! Alors, je mets :

1) Ryse, et paf... Mise à jour de 2,8 gigas !
Bon, je me dis, pas grave... je change de jeu alors, je mets :

2) Dead Rising 3, et paf.... Mise à jour de 12 gigas ! Oui, 12 gigas !!!
Qu'à celà ne tienne, je suis de bonne composition... alors, je mets :

3) Forza 5, et m---e ! Mise à jour de 2,8 gigas ! Argh !!!
Dernière chance... je mets :

4) Battlefield 4... et devinez quoi... 1.3 gigas de mise à jour !

Voilà, je n'ai que 4 jeux pour l'instant et j'ai voulu y jouer...rien à faire. Pour y arriver il faudrait que je perde mon temps à déconfigurer ma connexion internet !!!!

Je suis dans la parfaite frustration d'avoir un bloc électronique qui ne sert à rien d'autre que de réaliser des mises à jour sans arrêt. Cette console me les casse vraiment à force... Si Micro$oft ne corrige pas le tir en nous autorisant à by-passer officiellement les mises à jour sans couper le réseau (vous savez, un simple bouton "ignorer" qui lance le jeu), je la vends dans 6 mois.

Je retourne jouer à de vrais jeux sur une vraie console : Donkey Kong sur Wii U."

Publié dans EDITO

Partager cet article

[BROCANTE] Et votre Intellivision se met à parler !

Publié le par Dr Floyd

[BROCANTE] Et votre Intellivision se met à parler !

Publié dans FORUM

Partager cet article

Relooking des jeux PS3

Publié le par Dr Floyd

Relooking des jeux PS3

Ca semble un peu tard et inutile, mais Sony vient de décider de changer le look des boites de jeux PS3 pour qu'elles restent "belles toute nue"... afin de les faire ressembler à des boites PS4 et PSVita. Bon, pourquoi pas. Un exemple avec le premier jeu à bénéficier du relooking, Deception IV: Blood Ties :

Relooking des jeux PS3

En tout cas cela prouve que Sony n'a pas l'intention d'abandonner la PS3, et ça c'est plutôt une bonne nouvelle.

Publié dans NEWS

Partager cet article

[BONNES AFFAIRES] MGS V Ground Zeroes passe à 25,91€ !

Publié le par Dr Floyd

[BONNES AFFAIRES] MGS V Ground Zeroes passe à 25,91€ !

Hop, nouvelle baisse de prix pour Metal Gear Solid V: Ground Zeroes sur PS4 qui passe à 25,91€ (port gratuit) sur Amazon en préco... Sortie toujours prévue le 20 mars prochain.

Publié dans BONNES AFFAIRES !

Partager cet article

[BROCANTE] Ordinateur et jeux MSX 2 en vente !

Publié le

[BROCANTE] Ordinateur et jeux MSX 2 en vente !

Publié dans FORUM

Partager cet article

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] Un aigle et un jeu en or

Publié le par Dr Floyd

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] Un aigle et un jeu en or

En mars 1984 SVM teste le jeu du mois : L'Aigle D'Or de Loriciel, un jeu d'aventure exceptionnel sur Oric 1/Atmos. Un jeu présenté comme "romanesque" (???).

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] Un aigle et un jeu en or

Pour SVM le fait que le personnage à l'écran bouge, et que ça se joue en temps "réel" est exceptionnel et rend le jeu vivant. Oui, en 1984 on est encore habitué aux jeux d'aventures textuels avec images fixes. Un "futur classique" ? Oui, L'Aigle d'Or est resté comme l'un des jeux micro 8 bit français les plus connus.

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] Un aigle et un jeu en or

Publié dans FLASH-BACK

Partager cet article

[BROCANTE] Une Xbox 360 Star Wars en vente

Publié le

Publié dans FORUM

Partager cet article

[RETROGAMING] Donkey Kong / Game Boy

Publié le par Vavalboss

Donkey Kong
Support: Game Boy
Développeur: Nintendo
Editeur: Nintendo
Année: 1994

[RETROGAMING] Donkey Kong / Game Boy

C'est en Septembre 1990 que le Game Boy fait ses premiers pas en Europe. Ce fut un succès sans précédent grâce à sa portabilité jamais vue à l'époque et à son catalogue impressionnant, tant qualitativement que quantitativement. Il aura fallu attendre 4 ans pour voir débarquer Donkey Kong sur la portable de Nintendo. Que vaut ce remake du célèbre jeu d’arcade de 1981 ? C'est ce que nous allons voir à travers ces quelques lignes.

Le vil Donkey Kong a de nouveau fait des siennes et a capturé la bien aimée de Mario, Pauline (Peach n'existait pas à l'époque). Vous aurez pour mission de poursuivre le gorille à la cravate rouge dans le but de sauver votre dulcinée et, au passage, récolter un petit bisou sur la joue. Après tout, c’est le minimum syndical quand on sauve une demoiselle en détresse.

[RETROGAMING] Donkey Kong / Game Boy

Vous voilà donc lancé dans une quête longue et périlleuse qui vous amènera dans des lieux aussi variés que dangereux. Car, au-delà des quatre premiers niveaux rendant hommages à l’opus arcade, le jeu se démarque complètement de son prédécesseur en proposant au gamer barbu moult environnements. De la ville en passant par un bateau pirate ou encore un avion en plein vol, le titre promet un dépaysement total d'une richesse incroyable. En plus d’être ultra varié, le level design se révèle être d’une intelligence remarquable. Au premier abord plutôt simple, il révèlera toutes ses subtilités au fur et à mesure que le joueur avancera dans sa quête.

Qu’on se le dise tout de suite, si les premiers niveaux se font « finger in the nose », le reste du jeu est d’une difficulté tout autre. Sans être ultra complexes, certains passages vous demanderont une bonne dose de dextérité et de réflexion. Heureusement, le tout est organisé de manière à ce que vous ne soyez jamais totalement bloqué, et la difficulté croissante correctement dosée permet d’avancer à un rythme tout à fait correct. Le jeu étant par ailleurs assez généreux en vies, vous n’aurez aucun mal à en venir à bout pour peu que persévériez un minimum. Une vraie prouesse et une leçon de savoir-faire comme on en voit rarement.

Mais que serait un level design au poil de singe sans un gameplay aux petits oignons ? Une touche pour sauter, une touche pour effectuer les actions annexes (porter une clé, soulever certains ennemis ou objets puis le jeter, etc…), le pad pour se déplacer et roule ma poule. C'est immédiat et intuitif tout en restant d'une simplicité redoutable. Certains niveaux vous demanderont d’utiliser des items spéciaux pour avancer. Echelles, tremplins, blocs ou encore plateformes horizontales seront à placer judicieusement pour vous frayer un chemin jusqu'à la sortie. Evidemment, ces derniers ne pourront être utilisés que durant une période de temps relativement courte, une musique au rythme croissant vous le rappellera bien assez vite. Les interrupteurs sont aussi de la partie, et vous serez dans l'obligation de les actionner si vous voulez avancer.

Comme si votre tâche n'était pas déjà assez compliquée, il vous faudra en plus trouver et transporter la clé jusqu'à la porte pour terminer un niveau « classique » tout en respectant la limite imposée par le timer. Bien sûr, vous ne pourrez effectuer de doubles sauts, grimper à une échelle ou à une corde si vous la portez. A vous de trouver la meilleure solution pour passer obstacles et ennemis qui vous barreront la route tout en transportant votre ticket de sortie jusqu'à bon port. Mais attention, car si vous laissez la clé traîner trop longtemps sur le sol, elle disparaîtra et retournera bien sagement à sa place d’origine. Vous devrez alors re-parcourir tous le niveau pour la récupérer. Une bonne dose de réflexion vous sera alors demandée, surtout sur la fin, les niveaux se révélant parfois un peu tordus.

En plus de ces phases de jeu « classique », le titre vous mettra face à votre ennemi poilu tous les quatre niveaux. Il vous faudra soit le toucher trois fois avec des objets pour en venir à bout, soit rejoindre la plateforme sur laquelle Pauline est emprisonnée. Le level design étant tellement bien maîtrisé, il vous sera facile de savoir qu’elle attitude adopter.

Techniquement parlant, le jeu est tout simplement éblouissant. Ce n’est pas compliqué, il n’a pas pris une seule ride en 20 ans. C’est hallucinant de voir des animations aussi détaillées et des graphismes aussi fin sur le Game Boy. Un tour de force tout simplement incroyable, qui risque bien de vous surprendre plus d’une fois. Au-delà du côté purement visuel, il convient de souligner le travail remarquable qui a été abattu sur l'aspect sonore. Les pistes sont un régal de tous les instants pour les oreilles, et participent grandement à l’expérience générale. Une réussite totale, tout simplement.

[RETROGAMING] Donkey Kong / Game Boy

Enfin, le titre vous réserve 9 mondes contenants entre 8 et 16 niveaux chacun pour pas moins de 8 heures de durée de vie en tout ! C’est bluffant de voir autant de générosité dans une cartouche de 4 Mo ! La pile de sauvegarde est évidement intégrée et vous pourrez sauvegarder votre partie à tout moment. A ce sujet, 3 slots sont disponibles, ce qui vous permettra de prêter la cartouche à votre copine et à votre grand-mère. Elle n’est pas belle la vie ?

Ce Donkey Kong sur Game Boy est  une véritable pépite, une légende du jeu vidéo. Doté d'une réalisation incroyable, d'un level design totalement hallucinant et d'un gameplay ultra léché, il a tous les arguments pour justifier son statut de must have sur la portable de Nintendo. Sa durée de vie hyper généreuse et son gameplay à la fois accessible et assez exigeant vous promettent des heures de fun. C’est pour moi le meilleur jeu de plateforme de tous les temps, et de très loin !

SUPPOS : 6/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING, UNE

Partager cet article