L'Atari 7800 vaincra !?

Publié le par Dr Floyd

L'Atari 7800 vaincra !?

Bon, adapter Galaxian (le plus gros succès arcade de tous les temps aux USA, 50000 bornes) sur une console 8bit n'est pas un exploit. Mais quand on voit cette conversion homebrew sur Atari 7800, on sent bien que cet Atari 7800 en a sous le capot, et que la console a été conçue pour l'arcade, et sous-exploitée à l'époque. Regardez-moi comment ça sent bon le pixel ancestral (WIP) :

Justement, en ce moment sur le forum de Gamopat il y a un débat intéressant autour de l'Atari 7800. Atari disposait d'une bombe avec cette console bien supérieure à la Nes. J'ai même émis l'hypothèse qu'en sortant une 7800 version micro (à la place du XE inutile) Atari aurait pu revenir en force sur le marché de la micro 8bit. Car idem, y a pas photo avec le C64, le hardware 7800 défonce aussi la Rolls de Commodore.

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

[TEST FLASH] Raiden IV Mikado Remix / Switch

Publié le par Dr Floyd

RAIDEN IV MIKADO REMIX
Support : Switch
Développeur : MOSS

Adapté de l'arcade, existe également sur PC, PS3 et X360
Sortie : mai 2021

[TEST FLASH] Raiden IV Mikado Remix / Switch

Bordel, Raiden V, quelle daube integalactique ! Quel désastre ! Quelle honte même ! Comment peut-on oser insulter à ce point la licence Raiden et même le shoot'em up de manière générale ?! J'ai balancé le jeu par la fenêtre (je l'avais acheté sur PS4) et je suis retourné jouer illégalement à Raiden, le vrai, l'unique, le 1, Raiden Densetsu ! A priori jamais ressorti en demat' sur nos consoles modernes. Je l'aurai bien acheté en démat' mais non... alors que c'est le meilleur shoot'em up de tous les temps avec Juno First et Parodius Da! (avis personnel que je partage avec moi-même).

Bon, j'en viens là où je voulais en venir : j'ai commandé Raiden IV Mikodo Remix sur Play-Asia (à priori il ne sortira pas chez les fromage qui puent en physique), jeu que je n'ai jamais essayé, et je viens de le recevoir ! Je me suis dit que ce petit retour en arrière ne pourrait être que mieux après le désastre du V.

[TEST FLASH] Raiden IV Mikado Remix / Switch

5 modes de jeux sont proposés : Arcade, Score Attack, Overkill mode (un nouveau mode de jeu avec 2 missions et un nouveau système de score), Additionnal Mode (une variation avec 2 nouveaux stages=), et un mystérieux ??? à débloquer. A cela s'ajoute un mode classement mondial online (dont les scores ne sont pas liés au mode offline), des options (dont l'indispensable mode vertical), le replay, la galerie et les crédits. Jouable à deux, musique remixée (ou pas), beaucoup de niveaux de difficulté. C'est bien touffu, rien à redire.

[TEST FLASH] Raiden IV Mikado Remix / Switch

Bah sinon c'est Raiden IV... jeu sorti en 2007 en arcade. un Shoot'em up vertical "moderne", mélangeant 2D et 3D au gameplay purement 2D. Quelque part entre un shoot à l'ancienne et un manic... mais heureusement le mix est plutôt réussi ! Niveau difficulté, idem, c'est proportionné (il y a différents niveaux de très facile à hardcore), avec des choix stratégiques d'armes ou de vaisseaux à faire. Le défi sera avant tout de scorer. Le gameplay est fluide, lisible et agréable, il ne sombre pas dans le grand n'importe quoi. On est certes loin de l'expérience unique et hardcore du premier jeu aux gros pixels, mais franchement ca se laisse jouer, et on est motivé pour améliorer ses scores mondiaux et locaux (avec un vrai TOP personnel).

Je prend plaisir a y jouer, c'est lisible (même en mode horizontal sur la Switch Lite), mais bien sur l'idéal est d'y jouer en vertical, si possible avec le Flip Grip, et là ce n'est que du bonheur. Y jouer à 2 (avec un seul jeu) est aussi un super avantage. Esthétiquement c'est beaucoup moins moche que le V, sans rajouts kéké (on se souviens de la voix off du V !). Le mélange 2D-3D passe très bien. Les ennemis et boulettes se détachent bien du fond. Les musiques, remixées ou pas, ne sont pas exceptionnelles selon moi, mais elles font le job.

[TEST FLASH] Raiden IV Mikado Remix / Switch

Peu de détails qui fâchent : les fenêtres en fin de partie pour te demander x fois si tu sauvegardes les datas et le replay, gonflant. Des menus pas vraiment typés arcade, dommage. Et peut-être trop de variantes/combinaisons possibles dans la difficulté (et donc dans les tableaux de scoring). Voilà, rien de bien méchant malgré tout.

Raiden IV sur Switch s'impose comme la meilleure version du 4eme opus et comme l'un des meilleurs shoot'em up verticaux de la console ! C'est efficace, simple, nerveux, complet, avec une marge de progression dans le scoring que j'imagine très importante. Bordel, ça fait du bien de voir débouler un bon jeu en 2021 ! J'ai le slip tout Raiden ! J'y retourne, je n'ai même pas le temps d'aller boire une petite bière en terrasse !

Franchement à 35$ c'est cadeau sur Play-Asia :
> RAIDEN IV MIKADO REMIX sur Play Asia

Publié dans TESTS

Partager cet article

Marty, je file en 2021 pour jouer au Metal Slug du futur !

Publié le par Dr Floyd / Emixam

Marty, je file en 2021 pour jouer au Metal Slug du futur !

10 secondes plus tard...

- Nom de Zeus Marty, je suis de retour du futur !
- Alors Doc, comment c'est le futur de 2021 ?!
- Les gens portent des masques, signent des attestations pour sortir de chez eux, ils regardent des programmes TV qui diffusent des courbes de morts, et ils jouent à Metal Slug sur un téléphone !
- Sur un téléphone ? Tu déconnes Doc, pourquoi pas sur un fax ou une machine à écrire ?!
- Non non je déconne pas, sur un téléphone Marty !!!!
- OK Doc, ta Delorean tu peux te la carrer profond... Le futur c'est vraiment de la merde !

Publié dans NEWS

Partager cet article

4 nouvelles cartouches Evercade!

Publié le par Dr Floyd

4 nouvelles cartouches Evercade!

Les voici les nouvelles cartouches Evercade promises ! Après la compil Bitmap Brothers (qui franchement fait flop), nous avons droit cette fois ci à des compils Arcade... avec les vraies versions arcade, et non des versions micro ou console comme avant. Au programme : Atari pour les plus vieux (à nouveau), Technos (à nouveau), Data East (à nouveau) et la surprise du chef : Gaelco.

  1. Technōs Arcade 1
    1. Battle Lane Vol.5 (1986)
    2. Block Out (1989)
    3. The Combatribes (1990)
    4. Double Dragon II: The Revenge (1988)
    5. Double Dragon III: The Rosetta Stone (1990)
    6. Mania Challenge (1986)
    7. Minky Monkey (1982)
    8. Mysterious Stones: Dr. John’s Adventure (1984)
  2. Data East Arcade 1
    1. Bad Dudes Vs. DragonNinja (1988)
    2. BreakThru (1986)
    3. BurgerTime (1982)
    4. Chain Reaction/Magical Drop (1995)
    5. Dark Seal/Gate of Doom (1990)
    6. Darwin 4078 (1986)
    7. Lock ‘n’ Chase (1981)
    8. Sly Spy (1989)
    9. Tumblepop (1991)
    10. Wizard Fire (1992)
  3. Gaelco Arcade 1
    1. Alligator Hunt (1994)
    2. Biomechanical Toy (1995)
    3. Glass (1993)
    4. Snow Board Championship (1996)
    5. Thunder Hoop (1992)
    6. World Rally (1993)
  4. Atari Arcade 1
    1. Asteroids Deluxe (1981)
    2. Canyon Bomber (1977)
    3. Centipede (1980)
    4. Crystal Castles (1983)
    5. Liberator (1982)
    6. Lunar Lander (1979)
    7. Millipede (1982)
    8. Missile Command (1980)
    9. Night Driver (1976)
    10. Pong (1972)
    11. Sky Diver (1978)
    12. Super Breakout (1978)
    13. Warlords (1980)

Toujours un peu frustrant ces compils... Car il y a toujours des jeux qu'on aimerait ne pas voir, et d'autres qui manquent... Mais bon, pour rester dans la légalité (n'est ce pas !), et pour ne pas acheter de ROM démat' à 7 boules (sur Switch par exemple), les cartouches Evercade restent un bon choix.
 

Publié dans NEWS

Partager cet article

On a retrouvé une preview de Athanor II !

Publié le par Dr Floyd

On a retrouvé une preview de Athanor II !

On a retrouvé un vieux magazine Tilt qui parle de Athanor II (Atari ST et Amiga), le jeu de SAFAR Games ! Ca se passait en 2021, à une époque où il sortait encore de bons jeux, face aux merdes actuelles sur PS8 et Xbox Hard Serie Porno X. Heu, j'ai du passer à travers un trou de ver, ou trop regardé Tenet, y a quelque chose qui déconne...

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

[MICRO 8 BIT] L'ENTERPRISE 64 (ou ELAN 64)

Publié le par Dr Floyd

enterprise-64.jpg

L'Enterprise 64 est un micro-ordinateur assez rare de l'époque 8 bits distribué par Lansay. Rare mais qui a fait l'objet de tous les fantasmes à l'époque car il semblait assez prometteur, et encore aujourd'hui beaucoup ont le slip tendu en voyant cet objet en vente sur Gamopat ou Ebouse. Retour sur l'étrange histoire de cet ordinateur au bâton de joie intégré !



L
e projet lancé dès 1982 de Hong Kong connut en effet une drôle de trajectoire. Destiné à la base à concurrencé le ZX Spectrum en UK, l'ordinateur est annoncé en 1983 et devait sortir en 1984 en Europe de la loose mais ne débarquera finalement qu'en 1985 après avoir eu plusieurs noms de code : Flan (si si !), Oscar, Samurai, Lansay 64 ou encore (et plus connu) Elan 64... En fait on ne savait plus trop quel était le vrai nom de la machine ! Au final ça sera Enterprise. Des fans de Star Trek ? 


Un micro-ordinateur 8 bit... puissant ?

Tel le vaisseau spatial du Capitaine Kirk, l'Enterprise est sensé être une bête de course 8 bit : rien de spécial du côté du processeur Z80 à 4Mhz, c'est le même que sur Amstrad CPC. Par contre il est épaulé par 2 coprocesseurs graphiques et sonore. Nick pour la partie graphique et Dave pour le son et le Bank Switching.

Tout ceci devraient lui conférer des capacités vidéoludiques au dessus de la moyenne ? Moui... et non. D'ailleurs il a beaucoup d'erreurs sur le web quant aux définitions graphiques (Wikipedia nous raconte des conneries), et à l'époque les magazines (Kilt) balançaient des données totalement bidons. J'ai donc fait le point avec mon consultant TotoOnTheMoon et voici la réalité : cela va de 80x256 en 256 couleurs, 160x256 en 16 couleurs (8 couleurs au choix + 8 imposées dans une palette alternative, on parle de "bias palette"), 320x256 en 4 couleurs, jusqu'à à
 640x256 en 2 couleurs (voire 672x512 pixels en interlacé). Au final ce n'est pas exceptionnel, juste un peu supérieur au CPC sur les définitions principales. Le son propose 3 canaux + un canal bruit aux capacités qui semblent assez intéressantes.

Petite remarque supplémentaire de mon consultant :

"comme la palette est de 256 couleurs 3R3G2B, il n'y a aucun gris, toutes les teintes médianes tirent soit vers le rouge soit vers le vert"

Côté mémoire, l'ordinateur dispose de 64ko de RAM (extensible jusque 4Mo) et de 32ko de ROM intégrant l'OS (EXOS, compatible CP/M) ainsi qu'un petit éditeur de textes.

Enfin la bête dispose d'un nombre de ports important : RGB, 2 prises manettes, RS232, Imprimante Centronics, port K7, port cartouche à gauche, et un expansion port à droite !



Un basic de compétition ?

Le basic, IS-Basic, est quant à lui logé sur une cartouche, chose rare mais c'est pas plus mal, et offre de bonnes possibilités, incluant des structures (DO LOOP, WHILE, UNTIL), et des commandes graphiques importantes. Grosse particularité : il est possible de créer plusieurs programmes en même temps en mémoire, et un éditeur de lignes basic performant. Bref, du très bon ! 

Le basic c'est pour les tapettes ? Des cartouches Forth, Pascal, Assembleur, Lisp existaient ! Rares sont les industriels à l'époque qui avaient travaillé la partie ROM (OS, basic, langages en cartouche...), c'est un point fort de la machine.





Un look surprenant

Signes particuliers de la bête : quelques touches colorées façon CPC464 ! Ca lui conférant cependant un aspect "jouet"... Et bien sur le fameux joystick intégré façon Spectravideo SV318, une fausse bonne idée, car quid des touches directionnelles quand le stick est cassé !? Son look est en tout cas assez unique, On aime ou on aime pas ! La rumeur veut que Alan Sugar (PDG de Amstrad) copia le look coloré des touches pour son CPC464 (bah oui car le projet date de bien avant le CPC).


Bon, on résume ?

Microprocesseur : Z80 cadencé à 4MHz qui envoie l'homme sur Mars
Coprocesseur graphique "Nick" (mis au point par Tamer ?)
Coprocesseur Sonore 3 canaux + bruit "Dave" (mis au point du côté de chez Swann ?)
RAM : 64k ou 128k (extensible jusqu'à 3900k en théorie)
ROM : 32k + basic sur cartouche
Graphismes : de 80x256 à 672x512 entrelacé, de 2 à 256 couleurs.
Clavier mécanique
/ Joystick intégré
Ports : RGB, 2 prises manettes, RS232, Imprimante Centronics, port K7, port cartouche, expansion port.

enterprise-64-pub.jpg


Flop !

Des caractéristiques assez sympa donc (par rapport à la date d'annonce), mais une trop longue attente et un marketing timide... Face à un marché 8 bits archi-dominé par le Commodore 64, par Spectrum et Acorn en UK, ainsi que par Amstrad en France, et aussi face à l'arrivée des 16/32 bits, il y avait peu de chance pour que la sauce prenne. 80 000 machine auraient été fabriquées au total par Lansay.

Même pas peur, en 1986 Lansay tente de lancer l'Enterprise 128, la même machine avec 128k de RAM (update très à la mode à la fin de l'époque 8 bits, mais inutile en général !)... en vain. Ils avaient même imaginé concurrencer le PCW8256 de Amstrad avec le PW360. N'en jetons plus, l'aventure se terminera en juin 1986.

Les stocks seront alors écoulés en Europe de l'Est, surtout en Hongrie, où les 20 000 machines expédiées se seraient vendues assez facilement... C'est là bas qu'il faudra aller faire les vide-greniers car cet ordinateur est quasi introuvable aujourd'hui.


Si vous tombez sur cette boite en brocante, vous etes un sacré veinard !


Les jeux ?

La machine ayant fait un flop d'entrée, il est difficile de s'étendre sur le catalogue vidéoludique de la machine ! Il existe par exemple Batman ou Beach Head, de simples conversions de jeux connus sur les autres supports micro de l'époque. Je n'ai pas souvenir d'avoir lu de tests de jeux Enterprise à l'époque.

Difficile donc de juger des capacités de la bête en matière de jeux vidéo. Et d'après ce que j'ai vu sur Youtube ça semble même... inquiétant ! Avec des jeux mous du genou et tous très décevants, avec des graphismes très proche du CPC. Et je n'ai pas l'impression que le copro Nick fasse de miracle... Mais attention, on est semble t-il uniquement sur du repompage de jeux Amstrad et Spectrum.

Donc ? Machine totalement sous-exploitée ou alors du flan (jeu de mots !) et de faux espoirs provoqués par ses modes graphiques ? J'opterai hélas plutôt pour le flan. Ca ressemble beaucoup à du Amstrad CPC like !


beach-head-.png

batman.png

Il existe sinon un module d'extension qui émule le ZX Spectrum et ouvre toute la logithèque de cet ordinateur à l'Enterprise 64 ! Mais bon acheter cette machine pour émuler un 8 bit bien moins puissant, quel intérêt ?

expension-spectrum-elan64.JPG



Bref, l'Enterprise 64 est une machine qui m'aura bien fait rêver en 1984 (et pas que moi !), sur le papier on imaginait alors que c'était l'ordinateur rêvé. Mais sa sortie tardive en 1985, sa mauvaise distribution, et les prémices de la révolution 16/32bit en 1985 feront que le micro sera très très vite oublié... à peine lancé. Un flop parmi tant d'autres... On ne saura jamais vraiment quel aurait été son potentiel vidéoludique (beaucoup de doutes malgré tout). Il y a avait en tout cas de belles choses : langages puissants en cartouche, l'OS, variété des définitions graphiques... Un bel ordinateur de collection en tout cas !

Partager cet article

L'Amstrad CPC 6128PLUS troue le slip ! (à pois ?)

Publié le par Dr Floyd

Petit lifting graphique pour la nouvelle version de Ghosts'n Goblins prévu sur Amstrad CPC+... avec l'arrivée d'un nouveau graphiste ! Ce qui risque de provoquer une vague de suicides chez les pro Commodore 64 ! Accrochez vous bien à l'élastiques de votre slip :

Purée, la claque dans la tronche ! Comme déjà débattu en long et en large sur le forum de Gamopat, force est de constater que le hardware du CPC+ était surement le meilleur de tous les micros 8bit, et ce malgré une définition de 160x200.

"On approche tout doucement de la fin" annoncent les développeurs ! Si vous n'avez d'Amstrad CPC+ il va être temps d'investir.

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

[BROCANTE] Deviens le Maitre du Système !

Publié le par Dr Floyd

[BROCANTE] Deviens le Maitre du Système !

En achetant ce lot Master System + 14 jeux en boite sur la braderie-brocante de Gamopat ! C'est plus fort que toi, tu vas craquer !

Lien vers l'annonce :
https://www.gamopat-forum.com/t112785-vds-lot-master-system#3406316

Abonnes toi au blog pour être prévenu des bonnes affaires avant les autres.

Publié dans FORUM

Partager cet article

Un clone de Puzzle Bubble sur Atari 8bit

Publié le par Dr Floyd

Atari, pour toujours and beyond ? Yes, et encore plus avec ce clone de Puzzle Bobble sur micro Atari 8bit : Bubble Shooter (même si c'est inspiré d'une version caca mobile). A noter que sur la promo vidéo ce n'est pas la bande son du jeu... sans déconner ?

Bon, rien d'exceptionnel, les couleurs sont ternes, et cette musique de fond promotionnelle n'arrange rien. On verra sur la version finale.

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

[RETROGAMING] Decathlon de Activision, oh oui secouez-moi !

Publié le par Dr Floyd

THE ACTIVISION DECATHLON
Testé sur Atari 2600
Existe également sur Atari 5200, Colecovision, Atari 8 bit, Commodore 64, MSX

Editeur : Activision
Année : 1983




En 1983 le génial David Crane qui a déjà créé une dizaine de jeux sur Atari 2600 reprend le principe de son personnage qui court (Pitfall!) pour réaliser un jeu de sport assez révolutionnaire : au programme les 10 épreuves du Decathlon !!! Un jeu devenu culte chez LREM en 2020... Il paraitrait qu'un certain Benjamin détiendrait le record du monde... à vérifier.

10 épreuves dans un jeu Atari 2600, bordel à sprites poilus ! Ca fait effectivement rêver ! Même si on va s'apercevoir que la plupart du temps il faudra juste secouer son joystick, de gauche à droite, et inversement, et ce le plus rapidement possible. Plus vous secouez vite, plus votre personnage sera rapide. Bon il y a quand même quelques subtilités de gameplay : dans certaines épreuves le bouton de tir sert par exemple pour sauter ou lancer.

David Crane, légende du jeu vidéo du début des années 80, qui revient en 2021 aux affaires sur Atari 2600 avec Circus Convoy !

David Crane, légende du jeu vidéo du début des années 80, qui revient en 2021 aux affaires sur Atari 2600 avec Circus Convoy !

Le gameplay est donc simple, voire "débile" diront certains : secouer à fond sa manette devant l'écran ! J'imagine les parents désespérés en 1983 assistant à la scène du fiston jouant à ce jeu : "Mon Dieu, mon fils non seulement abîme la télé Oceanic achetée 12 000 francs mais en plus il secoue comme un fou un bâton devant sa console ! Le vendeur m'avait dit qu'il rentrerait chez IBM ou à la NASA en s'initiant à l'Atari !".

C'est ridicule, mais en même temps, avec ce type de gameplay on se rapproche du sport et de l'endurance physique ! Non ? Franchement avec la manette Atari d'origine les crampes arrivent vite dans la main ! Bah oui on est pas tous aguerris comme les cadres de la République en Marche !


Animation de folie : la flamme olympique arrive sur le stade ! 
On s'imagine aux JO de Los Angeles 1984 !


C'est une simulation : Les 10 épreuves sont les mêmes que dans le vrai Décathlon :

- 100 mètres,
- Saut en longueur,
- Lancer poids,
- Saut en hauteur,
- 400 mètres,
- 110 mètres haie,
- Lancer de disque,
- Saut à la perche,
- Javelot,
- 1500 mètres.

1 seul essai pour les courses, 3 essais pour les lancers ou longueur, et 3 essais par barre pour la hauteur et la perche, comme en vrai ! Le 100m est l'épreuve la plus basique, mais il y a des épreuves assez techniques comme le saut à la perche : il faut planter sa perche au bon moment, et ensuite la lâcher à nouveau au bon moment. Quant au 1500 mètres il ne nécessite pas de secouer comme un malade son bâton de joie, mais plutôt lentement en rythme sur les 1400 premiers mètres avant le sprint final. C'est un vrai jeu de scoring : il faut obtenir 8 000 points pour la médaille de bronze, 9 000 pour l'argent et 10 000 pour l'or. Vous avez la possibilité d'y jouer à plusieurs (chacun votre tour) pour de vraies parties de fou rire ! Bah oui moi ça me faisait rire ce jeu.

Le saut en hauteur

Le saut en hauteur

Le saut à la perche

Le saut à la perche

le 1500m, épuisant !

le 1500m, épuisant !

Techniquement rien d'exceptionnel, un mini scrolling répétitif du stade en haut + l'animation du personnage (très réussie), c'est propre. Pas de cérémonie finale par contre, dommage. Même si la version Atari 2600 est la plus simple visuellement, le jeu est quasi identique sur tous les supports. Cependant sur les autres systèmes, comme sur Coleco ou C64, on peut jouer aux jeux de courses à 2 en même temps sur 2 pistes, c'est un avantage si vous voulez faire des séances de secousse en simultané... "Oh oui oui plus vite !!!!! Je te défonce !!!!!!"

Un peu plus fin et détaillé sur Coleco et C64, avec 2 pistes, pour jouer à deux en même tempsUn peu plus fin et détaillé sur Coleco et C64, avec 2 pistes, pour jouer à deux en même temps

Un peu plus fin et détaillé sur Coleco et C64, avec 2 pistes, pour jouer à deux en même temps

Le vrai soucis avec ce jeu, outre le fait que vos mains vont vraiment souffrir, c'est que les manettes aussi souffrent ! Sur Atari 2600 ou Colecovision c'est l'horreur, les manettes sont peu adaptées et il y avait de quoi attraper des crampes ou des cloques très rapidement... Ca va mieux sur micro 8 bit où il est possible de choisir la manette compatible Atari de votre choix. Et il y a donc aussi ce problème de fragilité, j'avais la version Coleco et j'ai cassé assez rapidement les 2 manettes ! Et je ne vous raconte pas à l'époque la difficulté pour retrouver des manettes, on ne pouvait pas passer chez Micromania ou faire deux clics sur Amazon pour résoudre le problème !

La manette Atari 2600, crampes assurées !!!!

La manette Atari 2600, crampes assurées !!!!

La manette Coleco, sans manche, cloques assurées !!!!

La manette Coleco, sans manche, cloques assurées !!!!

Decathlon est une torture vidéoludique pour vos mimines et pour vos manettes, mais malgré tout c'est un jeu original et amusant pour l'époque ! Avec finalement une bonne durée de vie du fait qu'on essayera régulièrement de battre ses records (en épreuve individuelle ou au score total). De nombreux titres vont par la suite reprendre ce principe, comme Track&Fields en arcade (génial), Daley Thompson's Decathlon de Ocean sur micro-ordinateur, ou encore Summer Games, qui lui sera beaucoup plus varié et subtil dans son gameplay. Decathlon est une légende de l'Atari 2600, alors vous aussi, devenez un Dieu du stade (Ou alors porte-paroles LREM) !

SUPPOS : 5/6


Publié dans RETROGAMING

Partager cet article