Clockwork Aquario, la résurrection !

Publié le par Dr Floyd

Clockwork Aquario, la résurrection !

Bordel à sprites, je suis un sacré bytos en matière de retrogaming, je vais devoir stopper Gamopat pour ouvrir un site dédié au Curling ou au tricot. Bah oui, je ne connaissais pas Clockwork Aquario, alors que vous tous connaissez ce jeu ? Pseudo jeu, car en fait c'est un jeu inachevé de Westone, les créateurs de la série Wonderboy, de Power Eleven, de Mega Bomberman, entre autres.

Et donc ce Clockwork Aquario a été développé entre 1992-1993 semble t-il, pour sortir pour le système arcade plus fort que toi Sega System 18. Pourquoi il n'est jamais sorti ? A priori parce qu'à l'époque la 2D et le genre plateforme ne faisaient plus recette, les gamers voulaient des jeux de combat ou des jeux 3D. Les développeurs ont du préférer passer à autre chose ? Je ne sais pas trop.

En tout cas il nous revient quasi 30 ans plus tard, tout propre, tout fignolé, et tout bien fini, par les créateurs d'origine ! Il a l'air franchement beau, coloré, fun, et ça me donne envie de me le payer dès sa sortie, fixée au 30 novembre sur Switch et PS4.

Partager cet article

[BUZZ] Le dixième jeu TAITO dévoilé !!!!

Publié le par Dr Floyd

[BUZZ] Le dixième jeu TAITO dévoilé !!!!

Le 10ième jeu de la nouvelle compil TAITO (voir ici) vient d'être dévoilé, le jeu qui doit générer le buz et les whaouuu de la foule en délire... Et ce dernier jeu c'est... Space Seeker (1981) ! Silence dans la salle, une mouche passe. Bordel le buuuuuzzzz !!!! Franchement, cette compil... faut pas déconner là.

[BUZZ] Le dixième jeu TAITO dévoilé !!!!

Bon après c'est un très bon jeu de 1981, en partie clone de Scramble et précurseur de Gradius et de Star Wars Arcade. Franchement à l'époque c'était très sympa, voire impressionnant, avec 2 types de gameplay dans le même jeu. Très bon jeu d'arcade, vif et dynamique.

Partager cet article

Boing Ball se la pète dans Jump!

Publié le par Dr Floyd

Boing Ball se la pète dans Jump!

Vous connaissez surement le jeu Yoomp! sur Atari XL si vous êtes un fan de rétro-computing ? Petite vidéo du jeu pour rappel :

Je crois qu'il a été adapté sur C64. Mais voici maintenant la version Amiga AGA ! Hongawa ! Zlika ! Zlika ! Version qui se la pète en 320x256 et 256 couleurs genre : regardez comment un Amiga c'est plus fort qu'un Atari ST. Ca s'appelle Jump! et on y retrouve en star la fameuse "Boing Ball" rouge et blanche, forcement. Go ahead and Jump !

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

le forum de Gamopat, pour une vie de couple apaisée !

Publié le par Dr Floyd

le forum de Gamopat, pour une vie de couple apaisée !

Publié dans FORUM

Partager cet article

Le bagnard français est de retour sur C64 !

Publié le par Dr Floyd

Le bagnard français est de retour sur C64 !

Les vrais fans d'arcade français des années 80 connaissent bien le jeu Bagman (Le Bagnard), un jeu signé Valadon Automation en 1982, un fabricant en électronique. Car la grande originalité du jeu est que c'est un jeu d'arcade français, oui français Monsieur ! Et c'est le tout premier ! Il fut ensuite distribué aux USA par Stern. D'ailleurs je crois que la société existe toujours, à Crissey, dans le 71.

Bgman vient donc d'être réadapté sur C64... Réadapté car en fait il existe un clone pondu par Ocean en 1984 : Gillagan's Gold... Sauf que c'est une grosse daube intergalactique :

Bordel, ça fait mal ! On croirait un jeu Vic 20 ! Mais rassurez-vous le remake de 2021, Bagman comes Back,  est beaucoup plus réussi ! A télécharger sans hésiter ! Si vous adorez, n'hésitez pas à faire un petit don à l'auteur, la scène homebrew a besoin d'être soutenue.

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

Une compil Taito de vieux poilus

Publié le par Dr Floyd

Une compil Taito de vieux poilus

ININ Games nous annonce une compilation TAITO sur Switch pour retourner au début des années 80, quand vous aimiez claquer vos pièces de 1 franc et sentir la cigarette ! La Taito Milestones Collection va contenir 10 jeux d'arcade et va sortir en boite chez Strictly Limited Games (préco dès le 25 novembre).

Au menu de cette compil :

Une compil Taito de vieux poilus

Bon, c'est quand même pas fabuleux je trouve... Et avec 6 jeux du début des 80, on s'adresse vraiment aux plus poilus d'entre nous, proches de l'hospice, qui bavent en jouant. Par contre, si je compte bien, il en manque 1 ! Oui, car ININ désire créer le buzz autour du 10ème titre... Espérons un gros hit bordel à sprites ! Genre Rainbow Islands.

A noter qu'il y aura 2 versions : Collector 2000 copies à 90 boules et Limitée 3000 copies à 40 boules.

Publié dans NEWS

Partager cet article

Ghosts'n Goblins, toujours + sur Amstrad !

Publié le par Dr Floyd

Une nouvelle vidéo WIP du nouveau Ghosts'n Goblins en développement sur Amstrad CPC+ ! Cette fois ci le niveau 2 ! Ca envoie du sprite poilu et ça déchire le slip ! Procurez-vous vite un CPC+ si ce n'est pas encore fait, cette machine à de l'avenir !

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

Arkanobide en 2022 ?

Publié le par Dr Floyd

Arkanobide en 2022 ?

Arkanoid, la légende du casse-briques (Taito, 1986), de retour en 2022 ?! Bah oui, avec un mystérieux Arkanoid Eternal Battle. C'est à priori une grande nouvelle pour tout Gamopat poilu fan des années 80... Mais bon, je vais émettre des réserves : Microids est derrière ce projet, avec Pastagames... Arf ! Le duo d'enfer : un éditeur de daubes et un développeurs de jeux casu... Aie ! De plus aucune image, aucune vidéo du jeu... et pas de plateforme annoncée... jeu tactile pour kéké du dimanche sur iGalaxy Phone 14 ? je retourne jouer à Arkanoid sur mon Atari ST !

Publié dans NEWS

Partager cet article

Ca va broyer de la ferraille sur Switch !

Publié le par Dr Floyd

Ca va broyer de la ferraille sur Switch !

J'avoue être un anti-Amiga activiste mais avoir adoré malgré tout Indianapolis (Papyrus) sur A500 en 1990... Oui j'avoue ce pêché ! Ca ramait terrible, mais qu'est ce que c'était ambitieux et fun ! Tout ça pour vous dire que les courses de Nascar déboulent sur Switch ; en voilà une licence originale pour votre console préférée ! Le jeu a l'air plutôt bien foutu et ultra complet. Je m'y vois déjà en train de me taper les 500 miles de Indianapolis sous la couette ! C'est dispo, du moins sur le SexShop... J'essaye de trouver une version boite, mais là c'est pas gagné, il va falloir l'importer de Play-Asia ou de Amazon US je pense.

Publié dans NEWS

Partager cet article

[RETROGAMING] EIEN NO FILENA / SUPER FAMICOM

Publié le par Corben

EIEN NO FILENA
ETERNAL FILENA en anglais
Support : Super Famicom
Editeur : Nintendo
Développeur : Tokuma Shoten
Date de sortie : 1995

Le jeu n’est jamais sorti en Europe. Mais il a été traduit en français en 2019 par des fans

[RETROGAMING] EIEN NO FILENA / SUPER FAMICOM

Depuis sa plus tendre enfance Filena a été élevée par son papy Zenna pour devenir un gladiateur et combattre dans l’arène de l’empire de Bor, empire dans lequel les peuples conquis sont considérés comme des citoyens de seconde zone, méprisés par les sang-purs. C’est le grand jour. Pour ses 16 ans, Filena a été choisie pour combattre dans l’arène !

Mais avant cette épreuve et la mort pour la plupart d’entre eux, les gladiateurs ont droit à une dernière « gâterie », ils peuvent passer la nuit avec la femme de leur choix. Filena est ennuyée. Dormir avec une femme révèlerait immédiatement le secret qu’elle cache. Alors que tout le monde croit qu’il s’agit d’un garçon, Filena est en réalité une fille, exhortée à taire son genre par papy Zenna. Mais refuser de dormir avec la femme choisie par l’empire conduirait cette dernière à la mort. Filena se résout donc à accepter de dormir dans le même lit que Lila. Et cela ne manque pas. Lila découvre le secret et s’exprime ainsi :

« Mais c’est pas possible, tu es une fille. tes lolos sont plus gros que les miens »

[RETROGAMING] EIEN NO FILENA / SUPER FAMICOM

Ce quiproquo sur le sexe de Filena est un axe de narration du jeu. Comme dans ses passages où un des personnages masculin du jeu tombe amoureux de Filena et il en est très troublé parce qu’il croit qu’il s’agit d’un garçon. Ou ce passage où Filena et son groupe se déguisent en troupes de danseuses pour fuir l’empire, un garde les soupçonne d’être déguisés et décide de vérifier si ce sont bien des femmes et il fouille Filena. D’une façon générale cette dichotomie hommes-femmes est omniprésente. Les femmes sont plutôt le sexe fort. Et je dois dire que cela marche excellemment bien. La narration est clairement le point fort du jeu. Il faut dire que le jeu est tiré d’un animé sorti en 1992-1993. Cela aide et cela montre surtout la différence de qualité de narration à l’époque entre un jeu vidéo et un anime.

Le jeu bénéficie de cette origine et explique les motivations des personnages, leur fournissant un surplus de profondeur et générant de l’empathie de la part du joueur. De ce fait les personnages sont beaucoup moins caricaturaux que dans les jeux de l’époque. Les thèmes traités sont étonnamment matures dans un jeu de 1995.

[RETROGAMING] EIEN NO FILENA / SUPER FAMICOM

Dans l’empire de Bor, les combats de gladiateur sont l’opium du peuple. Ils sont écrits par un scénariste qui cherche à entretenir le suspense et satisfaire le peuple. Mais tout ne se passe pas comme prévu. Filena, prévue pour mourir rapidement, élimine un à un les gladiateurs. Le scénariste est aux anges, le peuple en transe. Pour l’apothéose, le combat final oppose Filena à ….. Papy Zenna. Filena refuse de se battre mais elle y est contrainte. Avant de mourir, Papy Zenna exhorte Filena à se rendre dans les archives de l’empire pour découvrir qui elle est vraiment.

[RETROGAMING] EIEN NO FILENA / SUPER FAMICOM

Le jeu est donc une longue fuite pour échapper aux services secrets de l’Empire qui traquent Filena et sa troupe tout en voulant éliminer une bonne fois pour toute la rébellion cléchienne. Cette fuite confère un rythme haletant au jeu. Le joueur ne s’attarde jamais dans les lieux visités. Il n’y reste pas plus de quelques minutes avant qu’un rebondissement ne survienne, qu’un piège ne lui soit tendu.

Ce rythme haletant est à la fois une qualité dans la mesure où le joueur ne se lasse pas mais il porte également en lui le germe d’une frustration. Le risque est finalement que le joueur ne se sente jamais libre de faire ce qu’il veut et qu’il n’ait pas de vastes territoires à explorer. Les développeurs en ont bien eu conscience pour proposer à la moitié du jeu à peu près une plus grande ouverture. Malgré cela il est clair que ce n’est pas Final Fantasy. Ici point de monde ouvert, pas de multitude de mini jeux, pas de nombreux secrets cachés. Le jeu se fait quand même en ligne droite il faut le dire.

[RETROGAMING] EIEN NO FILENA / SUPER FAMICOM

Le groupe de héros se compose de quatre personnages au maximum. Il est possible de changer leur équipement. Les sorts et les coups dont ils disposent sont liés aux armes qu’ils utilisent. Il est possible d’équiper 3 armes au maximum. Ainsi chaque arme a un effet : perçant ou assommant ou soignant et au fur et à mesure que vous utilisez un type d’armes vous boostez les sorts ou les coups qu’elle peut générer. Mais si vous déséquipez l’arme, vous perdez tout ce qui lui était rattaché. Les combats se déroulent vue de derrière.

[RETROGAMING] EIEN NO FILENA / SUPER FAMICOM

D’un point de vue graphismes le jeu ressemble à un jeu Super Famicom du tout début de l’exploitation de la machine un peu comme Final Fantasy 4. Les personnages sont petits, pas très détaillés mais ils sont colorés, reconnaissables et expressifs. J’ai beaucoup aimé ce jeu. C'est un bon jeu très frais. Mais il ne peut pas accéder au titre de hit absolu. Il se finit assez vite : une 20aine d'heures à peu près et peine à prendre de l'ampleur. il y a également une vraie déception sur les boss même si dans l'histoire le choix effectué par les développeurs se comprend.

Il y a quelque chose d’exaltant à jouer à un jeu des années 90 inconnu pour nous alors que sans vantardise j’ai joué à énormément de jeux à l’époque, même des jeux import. Il y a quelque chose d’« originel ». Les jeux actuels néo-rétro malgré toutes leurs qualités adaptent les systèmes de jeux aux standards actuels alors que Eien No Filena est un jeu d’époque avec tout ce que cela a de bon et de mauvais, de naïveté et de lourdeurs.

Publié dans RETROGAMING

Partager cet article