[RETROGAMING] L'arche du Captain Blood est-il vraiment un jeu ?

Publié le par Monsieur Atari

L'Arche du Captain Blood. S'il y a un jeu qui a fait vendre des Atari ST en 1988, c'est bien celui-là ! Mais cela en valait-il le coup/coût ? J'ai eu ce jeu entre les mains en 1989, version pirate évidemment. J'en avais tellement entendu parler. La déception fut grande.


Une fois dans mon 520 ST, point de musique de Jean-Michel Jarre ! Ça partait déjà très mal car ce jeu s'était taillé une réputation pour sa musique d'intro samplée d'Ethnicolor. Là, rien. On m'expliqua alors qu'elle n'était réservée qu'aux heureux possesseurs d'un 1040 ST. En gros, il fallait un méga de ram pour entendre la divine musique, que j'avais en K7, copiée elle aussi... J'avais à peine 6 mois d'Atari ST dans les jambes et j'étais encore assez inculte sur la chose, je gobais ce que des soi-disant plus intelligents que moi pouvaient me dire. Erreur. On y reviendra.

[RETROGAMING] L'arche du Captain Blood est-il vraiment un jeu ?

Cette contrariété mise à part, le jeu fonctionnait tout de même. Je pus entendre les voix digitalisées EN FRANCAIS ! N'oublions pas que Blood était un jeu made in France et que l'on commençait à parler de cette fameuse "french touch" dans les jeux vidéo. Les années suivantes, notre beau pays se tailla une solide réputation de faiseurs de jeux "différents" et presque toujours beaux. C'était pas faux. Les Voyageurs du Temps, Maupiti Island ou Another World en furent les ambassadeurs. Tous n'étaient pas exempts de défauts mais je digresse...
 
Mes oreilles (presque) satisfaites par les voix robotiques, je pus également contenter mes yeux avec de superbes cycles de couleurs lors du passage en hyper-espace ou de la destruction des planètes. Nous étions dans une époque simple où le moindre mot digitalisé sortant du haut-parleur ou une image en 16/32 couleurs à l'écran suffisaient à nous faire avoir un orgasme. Avec Blood, pas de soucis, on a bien juté !

Mais le jeu en lui-même ? Et bien c'est là que ça a coincé. Evidemment, j'ai essayé de retrouver les 5 clones de l'ami Blood. Peine perdue. C'était trop dur et pour tout dire, trop chiant. C'était très répétitif. Une planète, atterrir dessus, trouver l'alien, discuter avec lui pour faire cracher des coordonnées... Sur ce dernier point, l'Upcom, le langage utilisé pour se comprendre, était assez bien fichu, mais l'ennui s'installait assez vite. Au bout d'une heure de recherches vaines, la main de Blood se mit à trembler, signe de faiblesse et surtout game-over. Impossible de pointer avec un malade d'Alzheimer... J'ai vite remisé le jeu pour l'oublier. Puis la disquette fut effacée pour faire place à un autre jeu. On a tous connu ça.
 

[RETROGAMING] L'arche du Captain Blood est-il vraiment un jeu ?

Plus de 30 ans après, Blood reste parmi les légendes du ST, et je me suis laissé tenter par la version originale. C'est loin d'être donné, ce qui est curieux car le jeu s'est vendu comme des petits pains à l'époque. Il devrait être simple à trouver. Et bien non, rare et donc, cher. J'ai dégoté dernièrement une version "USA" mais française... "Programme et notice en français" comme il est indiqué sur la pochette. Boh... On verra bien. Je prends un de mes 1040 et je lance le jeu. Et là, la musique d'Ethnicolor ! Enfin! Et oui, il fallait bien un méga. Enfin, je crois ?

Attends... Mais si ça se trouve...

J'arrête tout. Je vire le 1040 et je le remplace par un 520 et je boote sauvagement Blood dedans! Et là, LA MUSIQUE DE JARRE DEMARRE !!! Pas besoin d'un 1040 ! Mais alors? Pourquoi pas de zik en 1989 dans ma version ? Tout simplement parce qu'elle fut mal craquée ou les pirateurs ont viré ce sample car ça prenait trop de place pour tout caser sur une seule disquette ! Il ne faut pas oublier que ce qui comptait à l'époque chez les pirateurs n'était pas de fournir une version parfaite, mais d'être LE PREMIER à fournir une version, quitte à ce qu'elle soit incomplète ! On a exactement la même chose de nos jours avec des teams produisant les derniers épisodes des séries à la mode. Peu leur importe que le fichier soit pourri, mal traduit, que le son ne soit pas synchronisé ou tout simplement corrompu. Il faut être le premier ! Voir son nom! Virer le sample de Jarre de ce jeu, c'est comme un crime. Notons que j'eus plus tard une version un peu dans le même genre pour Xenon 2. Les pirateux avaient coupé l'intro, samplée aussi, et absolument géniale du jeu...

Une fois ce mystère de 30 ans résolu, je lance le jeu. Et là, la version USA se découvre. Tout est effectivement en français, la notice, les mots à l'écran, l'Upcom mais... PAS LES VOIX DIGITALISÉES ! Non, elles sont en anglais... Qu'est-ce que c'est que ce truc? Une version française, mais anglaise finalement... C'est la première fois que je vois ça. Qu'importe. Je trouverai bien un jour des disquettes en VF à vil prix. Je joue un peu, et là, exactement le même feeling qu'en 89. Je m'ennuie ! C'est beau, ça exploite parfaitement le ST, mais c'est emmerdant. Et puis cette notice débile... Il faut la lire ! On sent des espèces de babous derrière ce jeu, des soixante-huitards peace & love crasseux... Et Blood, finalement, c'est de la repompe de pleins de trucs existant déjà! A l'époque, je ne le savais pas mais 30 ans après, comment ne pas le voir ? Rien que l'atterrissage pour trouver l'alien, c'est repiqué à Rescue On Fractalus. Fractalus avait plus de mérite d'ailleurs car tournant sur 8 bits. Passons sur les autres repiquages, y'en a tellement...

[RETROGAMING] L'arche du Captain Blood est-il vraiment un jeu ?

L'Arche du Captain Blood n'est pas un jeu, il ne l'a jamais été. D'ailleurs, je n'ai jamais rencontré personne qui soit allé plus loin que ce que j'ai fait, à savoir pas grand-chose. Quant à quelqu'un qui l'a terminé, c'est du domaine du rêve. Trop difficile, trop chiant. Non, Blood, c'était juste un bon moyen de voir les possibilités de son ST question son et vidéo et de frimer les copains encore sous 8 bits. On détruisait les planètes, on écoutait l'intro, on voyageait dans l'espace à la vitesse de la lumière, et c'est tout! L'Arche du Captain Blood, c'était juste une démo vendue comme un jeu. Comme Shadow Of The Beast sur Amiga !

Publié dans RETROGAMING

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

D
Très bon article... je vous conseille aussi d'écouter ce Podcast, "Pour une Poignée de Gamers" spécial rétro sur Captain Blood:

https://podcast.ausha.co/pour-une-poignee-de-gamers/retro-ppg-l-arche-du-captain-blood
Répondre
P
Merci pour le lien. good ça commence fort avec la situation du frap parade a l'epoque sa sortie du vrai souvenirs de vétéran, je me souviens aussi du 'porsche turbo cup' surcoté sur les rayonnage à la même époque, heureusement j'ai fait le bon choix après avoir hésité. ouais c'est chaud d'acheter ses premiers jeux quand tes potes sont toujours sur amstrad
P
jolie démystification d'un titre sacralisé, comme tu dis, c'était plutôt un pack de démos, dans un packaging 'disque" plutot que boite, ouais, l'ambiance était au rock alternatif à l'époque et ça se ressentait sur sa jaquette (pas de doc) . le ratio prix/durée faisait mal pour le lycéen mais la découverte était une expérience pour l'époque. pour sa suite "commander blood" en carton, la magie ne fonctionnait plus.
https://www.youtube.com/watch?v=yEovQ3iGMu4 Captain Blood : se la joue arte" à revoir pour pour les quelques seconde de didier bouchon.
Répondre
O
Merci pour ce très bon article, que j’applaudis sur le fond et la forme
Répondre