[RETROGAMING] Interphase, le jeu que les fans d'Amiga ignorent

Publié le par Monsieur Atari

Interphase. Jamais entendu parler à l'époque ! Pourtant, j'étais à fond dans le trip ST, c'était fin 89 début 90. Curieux. Ce jeu est (encore!) de la 3D pleine. On a tous nos vices... Je suis tombé dessus par hasard en lisant un vieux Tilt, alors que je cherchais des infos sur un autre truc. Basculant sur YT, je voulais voir à quoi ça ressemblait. La vidéo vue, le jeu fut trouvé et commandé dans les 5mn qui suivirent.

[RETROGAMING] Interphase, le jeu que les fans d'Amiga ignorent

Plusieurs choses me l'ont fait acheter. Outre la 3D, son prix! Moins de 10€. Ensuite, c'était de la vente française, donc, pas de frais de cochon dingues. Les photos montraient aussi une boîte nickel et elle l'est, encore un de ces jeux qui n'a jamais été utilisé ou presque.

[RETROGAMING] Interphase, le jeu que les fans d'Amiga ignorent

Le jeu chargé, un loop de sample de très bonne qualité démarre. Et je reconnais de suite que c'est l'intro de She Drives Me Crazy des FYC. Autre bonne surprise, les crédits montrent que Interphase est l'oeuvre de The Assembly Line, un groupe de programmeurs plus que doués sur ST et Amiga. C'était eux qui avaient programmé Xenon 2 d'ailleurs, et les Bitmap Brothers (BB) s'étaient accaparés toute la gloire. On y reviendra sur les frangins... Pour finir là-dessus, on constate aussi que Mark Coleman, a participé à Interphase et c'était un des BB justement. Tout cela était un peu de la même famille. D'ailleurs, le jeu est d'Image Works, une filiale de Mirrorsoft, qui éditèrent les premiers jeux des BB.

[RETROGAMING] Interphase, le jeu que les fans d'Amiga ignorent

Bref! Vous cliquez et, après une curieuse animation d'un motard, le jeu démarre.

[RETROGAMING] Interphase, le jeu que les fans d'Amiga ignorent

La fluidité de l'animation est incroyable, ça glisse tout seul et rapidement. Les contrôles sont ultra précis et il faut s'entraîner dur pour manoeuvrer son vaisseau. Pour le reste, c'est du shoot avec une touche de FPS. C'est clairement du travail de pro sur le plan de la technique mais j'imagine que le jeu n'a pas dû se vendre lourd, c'est trop bizarre et surtout, il faut un gros temps d'apprentissage pour les commandes. Les joueurs de l'époque étaient majoritairement des bourrins qui voulaient charger la disquette et jouer de suite. C'est sans doute pour ça que les Turrican et compagnie ont si bien marché... Dommage pour Interphase qui est une "hidden gem" comme on dit.

Les fans d'Amiga n'ont pas dû aimer le commentaire de TILT sur la version ST à la fin... LOL..

Les fans d'Amiga n'ont pas dû aimer le commentaire de TILT sur la version ST à la fin... LOL..

Publié dans RETROGAMING

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

D
Il a pas été Tilt d'or ce jeu? Il est un poil plus fluide sur ST, c'est un fait...
Un peu comme Indy 500... Ah pardon il est pas sorti sur ST, le ST avait déjà disparu... :-)
Répondre
M
He voilà c'est bien ce que j'ai dit... :-)
Répondre
S
C'est un fait : l'Amiga était moins rapide que le ST pour la 3D
Répondre
M
Cela m'a fait toujours rigoler cette histoire de fréquence du processeur 68000 plus rapide rappelons le de seulement 0,86 mhz qui sauterait tout de suite au yeux un vrai bullshit ou lègende urbaine pour les francophones entretenu par des trolls ataristes ! Une petite piqûre de rappel le blitter de l'amiga fait aussi entre autres du remplissage de polygones enfin les personnes avertis savent très bien que tilt étais pro Atari.
Répondre
T
"seulement 0.86MHz" ... Ce qui fait 12% de plus. Ce n'est pas négigeable.