Des amendes pour les joueurs de Fortnite ?

Publié le par Dr Floyd

Des amendes pour les joueurs de Fortnite ?

Fortnite c’est terrible… Quand ils sont sur des jeux comme ça, comment faire pour qu’ils arrêtent ?

Brigitte Macron

La femme de notre dictateur favori en place (bah oui car toujours en tête pour les présidentielles de 2022) voudrait elle faire interdire Fortnite en France ? Faire payer des amendes aux joueurs ? Retirer les allocations aux parents ? Un coup de LBD dans la tronche ? C'est vrai merde, que les ados aillent plutôt au cinéma, au thêatre, dans les endroits publics entre amis... n'est-ce pas...

Et les vieux comme moi qui jouent à Pitfall, Enduro ou Defender II sur Atari 2600 ??? En garde à vue ? Netflix on a encore le droit ou il faut aller au lit à 18h ?

Publié dans NEWS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Z
Quand je lis des citations comme ça, je me dis que le covid n'a pas fini le boulot.
Répondre
D
(désolé du double post et demi ! Si le modo peut rectifier...)
Répondre
D
Que le doc ne fasse pas l'innocent : jouer à Fortnite en 2021 et jouer à Pitfall en '86 ne relève pas, mais alors pas du tout de la même démarche. Pour le coup, Brizitte a raison.
À l'époque on détournait l'unique signal cathodique, le parental pour y intégrer un média nouveau qui nous faisait passer de la passivité à l'action devant l'écran. Le temps de jeu était limité, cela va sans dire.
Aujourd'hui, le jeune pourri gâté (oui je généralise) rejoindra ses amis sur un espace virtuel pour éventuellement s'y amuser, mais surtout pour alimenter son addiction et son isolement du reste du monde.
Les 2 s'appellent "jeu vidéo" mais ils n'ont pas grand chose à voir entre eux.
Répondre
C
Ce n'est donc pas le jeux le probleme mais le joueur.
Donc interdisons l'alcool, la cigarette, le café, le sucre mais aussi les jeux de hazard et les casino !!!
D
Que le doc ne fasse pas l'innocent : jouer à Fortnite en 2021 et jouer à Pitfall en '86 ne relève pas, mais alors pas du tout de la même démarche. Pour le coup, Brizitte a raison.
À l'époque on détournait l'unique signal cathodique, le parental pour y intégrer un média nouveau qui nous faisait passer de la passivité à l'action devant l'écran. Le temps de jeu était limité, cela va sans dire.
Aujourd'hui, le jeune pourri gâté (oui je généralise) rejoindra ses amis sur un espace virtuel pour éventuellement s'y amuser, mais surtout pour alimenter son addiction et son isolement du reste du monde.
Les 2 s'appellent "jeu vidéo" mais ils n'ont pas grand chose à voir entre eux.
Répondre
D
Que le doc ne fasse pas l'innocent : jouer à Fortnite en 2021 et jouer à Pitfall en '86, ce n'est pas, mais alors pas du tout de la même démarche. Pour le coup, Brizitte
Répondre
G
Pas touche à la vieille pédo!
Répondre