[RETROGAMING] Harrier Attack / Amstrad CPC

Publié le par Feyd

HARRIER ATTACK
Support : Amstrad CPC

Sorti à l'origine sur Oric et Spectrum
Editeur : Amsoft
Année : 1984


D'aussi loin que je me souvienne, le tout premier shmup auquel j'ai joué n'était pas la version Amstrad de R-Type mais un autre jeu bien plus obscure et d'une réalisation bien plus modeste, à savoir Harrier Attack.

[RETROGAMING] Harrier Attack / Amstrad CPC

Harrier Attack est un jeu vidéo de type shoot them up développé par Durell Software et sorti en 1983. Le jeu est semble-t-il d'abord sorti sur Oric1 puis a été porté sur Sinclair ZX Spectrum et Amstrad CPC par Mike Richardson. A noter que le jeu existe aussi sous le nom ''d'Exocet'', fallait vraiment oser pour un jeu anglais ! Mais avant d'évoquer le jeu en lui même je vais m'attarder sur ce que représente le CPC 464 pour moi.

[RETROGAMING] Harrier Attack / Amstrad CPC

C'était dans les années 80, je vivais dans la petite commune de Maintenon en Eure et Loir, mes parents étaient enseignant et n'étaient pas encore divorcé. Un parent d'élève avait proposé à mon père de lui vendre un CPC 464 mais ce dernier n'étant pas intéressé, déclina l'offre (faut dire mon père était dans les travaux de la maison familiale et avait sans doute d'autres dépenses en tête), néanmoins quelques temps plus tard, le parent d'élève en question en fit don à mon père, sans doute avait il vraiment envie de s'en débarrasser. Le CPC 464 d'Amstrad fut mon entrée dans le monde des jeux vidéos si on met à part les premiers petits jeux électroniques portables.

Le CPC 464 a toujours été considéré comme ''l'ordinateur des pauvres'', ce qui est parfaitement assumé par la politique publicitaire d'Amstrad dans le sens où la marque visait un ordinateur familiale simple d'utilisation et accessible financièrement bien que limité au niveau de ses performances. L'ordinateur, bien que limité et fournit dans ce cas précis avec un moniteur vert monochrome représenté quand même un beau cadeau pour l'époque et mon père et moi nous sommes amusé sur pas mal de jeux, dont certains piraté sur la chaîne hifi du salon comme Manic Miner par exemple.

Parmi ces jeux pirates nous y trouvions quelques jeux à la réalisation certes très limité (même pour cette machine) dont un  petit jeu de sous-marin en 2D dont j'aimerais bien retrouvé le nom (si ça vous parle n'hésitez pas à me le dire s'il vous plais, cela m'intéresse beaucoup !) et un jeu avec un petit avion, du moins c'est comme ça que je le désignais à l'époque, à savoir, Harrier Attack.

[RETROGAMING] Harrier Attack / Amstrad CPC

Je me répète mais Harrier Attack un jeu à la réalisation modeste (ce qui ne veux pas dire que le jeu est mauvais loin de là !) mais c'est vrai que si on le compare au portage de R-Type sur la même machine par exemple on se rend mieux compte du faussé visuel qui sépare les deux jeux. R-Type sur CPC :

[RETROGAMING] Harrier Attack / Amstrad CPC

Mais revenons au sujet initial, à savoir mon tout premier shmup, Harrier Attack. Scénario assez simpliste vous vous en doutez, vous êtes aux commandes d'un Harrier britannique, vous décollez d'un porte avion dans le but de bombarder un territoire ennemi. Le jeu étant sorti en 1983 il est donc fort probable que celui s'inspire de la guerre des Malouines opposant l’Angleterre à l'Argentine, l'esthétisme du jeu nous y font d'ailleurs beaucoup penser, surtout si l'on prend en compte un de ses autres noms, à savoir "Exocet".

[RETROGAMING] Harrier Attack / Amstrad CPC

Le jeu est assez simple concernant sa prise en main, une fois décollé du porte avion (ou porte aéronef pour les puristes des STOBAR et non pas des portes avions muni de catapultes, les CATOBAR comme notre Charles de Gaulle national). Le jeu opte pour un scrolling horizontal. Vous disposez de deux types d'armes, les missiles principalement utilisé pour le combat aérien et les bombes pour les attaques au sol (bien que les deux armes puissent être utilisé contre tout types d'unités et de bâtiments en fonction de la situation). L'avion est détruit dès qu'il est touché par un missile ou qu'il heurte quelque chose par contre il semble que cela soit aléatoire concernant la DCA (petites traces noire l'écran).

Visuellement malgré que le jeu soit simple (on pourrait presque parlé de dinosaures si Space Invaders n'existaient pas) on comprend bien à quelles unités nous avons à faire et tout est parfaitement lisible à l'écran. Le niveau commence en pleine mer, puis à la campagne avant d'arriver en pleine ville où l'on peut s'en donner à cœur joie question bombardement d'installation militaires. D'un point de vu sonore le jeu s'en sort plutôt bien vu les moyens de l'époque et les limitations de sa réalisation, pas de musique mais des effets sonores parfaitement cohérents avec ce que l'on est en droit de s'attendre d'un univers militaire.

[RETROGAMING] Harrier Attack / Amstrad CPC

Le jeu a une petite particularité intéressante, à savoir les nuages où il sera possible de s'y cacher mais attention cela va dans les deux sens car vos ennemis le pourront aussi. La mission se termine lorsque le bombardement de ce qui semble être une île est terminé et que vous devrez ensuite poser votre Harrier sur le porte avion avant de repartir vers votre prochaine mission. Je ne crois pas que le jeu dispose de fin, à vrai dire je ne peux pas vous en dire plus, mon Amstrad ayant à moitié rendu l'âme dans les années 90, je n'ai pas pu vérifier.

Concernant mon CPC, plus rien ne s'affiche à l'écran, pourtant l'ordinateur s'allume et le courant passe toujours. Je l'ai encore (je n'ai jamais pu me résigner à m'en séparer) mais je ne sais pas ce qu'il a (aucune compétence dans le domaine). Un ami m'a légué son 6128 dans les années 2000 mais celui ci dispose d'un lecteur de disquette, je ne peux donc plus jouer à Harrier Attack qui est au format cassette.

[RETROGAMING] Harrier Attack / Amstrad CPC

Voilà, c'est tout concernant Harrier Attack un petit jeu sans prétention qui représente pour moi toute une époque, celle qui symbolise un peu mes débuts dans le monde du jeu vidéo et celui des shmups en particulier.

Publié dans RETROGAMING

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

F
Hello.
Pour le jeu de sous marin je pensais à seafox , je l'ai bien aimé celui là que mon c64
Répondre
P
remplace ton drive 3" par un lecteur usb type gotek et tu retrouveras harrier attack et bien d'autres
Répondre
S
très bon jeu, très bon souvenir sur CPC464 monochrome
Répondre
N
Superbe, je l'avais à l'époque et retrouvé cette année grâce à mon frère.
Me suis refais une partie il y a deux mois et je me suis revue 35ans en Harrier :')
Répondre
S
Un incontournable de l'Oric !
Pas de meilleur titre de la machine bien-sûr mais cependant emblématique !
Répondre
C
Arf, un de mes premiers jeux sur ZX Spectrum, j'avais jamais fait gaffe à la rérérence à la guerre des Malouines ^^

PS: je vois dans les com's que Cyrille avait un Dragon 32, je croyais être le seul au monde à avoir eu cette machine ^^
Répondre
T
Par contre le faussé ... fossé !
Répondre
C
Raaah souvenirs! J'y jouais sur l'oric1 d'un ami. J'ai essayé de le refaire sur mon Dragon 32 à l'époque, mais j'ai du renoncer au scrolling.
Sur Oric, machine lente par excellence, le jeux était en mode texte, avec des caractères redéfinis, d'où la faible variété des graphismes (max 127 blocs), et le défilement de l'écran par pas de 8 pixels. Je suppose que l'adaptation sur CPC utilise la même astuce.
Cela faisait un jeu nerveux, chose rare, à la difficulté toute virile.
Merci pour le souvenir...
Répondre
S
L'Oric n'est absolument pas une machine lente "par excellence" !
Beaucoup de jeux sur L'Oric écrits en ASM sont tout à fait nerveux, rapide et hyper fun !
Un 6502 à 1Mhz était monnaie courante à l'époque !