[RETROGAMING] CAPT'N HAVOC / SEGA MEGADRIVE

Publié le par Corben

Capt'N Havoc
Support : Megadrive
Editeur : Data East
Sortie : 1993

[RETROGAMING] CAPT'N HAVOC /  SEGA MEGADRIVE

Je suis un jeu vidéo exclusif à la Megadrive dans lequel on dirige un animal bleu qui parcourt à une grande vitesse des niveaux de plateformes dans lesquels il peut récupérer des trésors qui brillent. Je suis... Je suis... Je suis... Bien sûr je suis Capt'n Havoc, autrement dénommé Havoc au japon et High Seas Havoc aux Etats-Unis).

[RETROGAMING] CAPT'N HAVOC /  SEGA MEGADRIVE

CAPT'N HAVOC est un jeu vidéo édité par Data East et sorti en France en août 1993. Data East est une société présente dès les origines de l'arcade au Japon. Elle est très connue à l'époque pour ses gros jeux d'arcade qui tâchent, pas nécessairement d'une grande originalité mais toujours solides dans leur réalisation et leur intérêt. Data East est très présente sur Sega Megadrive. Captain America and the Avengers, Midnight Resistance, Side Pocket, Dashin'Desperadoes, Two Crude dudes et Vapor Trail c'est eux.

[RETROGAMING] CAPT'N HAVOC /  SEGA MEGADRIVE

Il faut tout de même s'imaginer qu'en 1993 on a eu droit, toutes machines confondues, à cette liste non exhaustive :

The 7th Guest, Akumajō Dracula X: Chi no rondo,Aladdin (Capcom), Aladdin (Virgin), Alcahest, Alien 3, Animaniacs, Astérix, Astérix and the Great Rescue, Astérix and the Secret Mission, Batman Returns, Batman: The Animated Series, Battle Mania Daiginjō, Battletoads and Double Dragon: The Ultimate Team, Battletoads in Battlemaniacs, Breath of Fire, Cadillacs and Dinosaurs, Cannon Fodder, The Chaos Engine, Chuck Rock II: Son of Chuck, Cool Spot, Day of the Tentacle, Deep Duck Trouble starring Donald Duck, Dinosaurs for Hire, Doom, Dr. Robotnik's Mean Bean Machine, Dragon Ball Z : La Légende Saien, Dragon Ball Z: Super Butōden, Dungeon Master II: The Legend of Skullkeep, Eliminate Down, The Enforcer, Equinox, Escape From Monster Manor, Eternal Champions, Fatal Fury Special, FIFA International Soccer, Final Fight 2, Gabriel Knight: Sins of the Fathers, Ganbare Goemon 2: Kiteretsu shōgun Magginesu, Gauntlet IV, General Chaos, Golden Axe III, Gunstar Heroes, The Haunting, Illusion of Time, In the Hunt, Jungle Strike, Jurassic Park (BlueSky Software), Jurassic Park (Mega-CD), Keio Flying Squadron, Kirby's Adventure, Kirby's Pinball Land, Lands of Lore: The Throne of Chaos, The Legend of Kyrandia: The Hand of Fate, The Legend of Zelda: Link's Awakening, Lemmings 2: The Tribes, Lufia and the Fortress of Doom, Mario and Wario, Mazin Wars, McDonald's Treasure Land Adventure, Mega Bomberman, Mega Man IV, Mega Man X, Mortal Kombat II, Myst, NBA Jam, Nord et Sud, Ogre Battle: The March of the Black Queen, Pink Goes to Hollywood, The Punisher, R-Type III: The Third Lightning, Ranger X, Ridge Racer, RoboCop versus The Terminator, Rock N' Roll Racing, Rocket Knight Adventures, Rolling Thunder 3, Romancing SaGa 2, Sam and Max Hit the Road, Samurai Shodown, Saturday Night Slam Masters, Secret of Mana, Shining Force Gaiden II, Shining Force II, Shinobi III: Return of the Ninja Master, Simon the Sorcerer Skitchin', Sonic CD, Sonic the Hedgehog Chaos, Sonic the Hedgehog Spinball, Splatterhouse 3, Star Wars: Rebel Assault, Star Wars: X-Wing, Star Wing, Super Darius II, Super Fantasy Zone, Super Mario All-Stars, Super Puyo Puyo, Super Star Wars: The Empire Strikes Back, Super Street Fighter II: The New Challengers, Super Street Fighter II: The Tournament Battle, Syndicate, Teenage Mutant Hero Turtles III: Radical Rescue, Teenage Mutant Hero Turtles: Tournament Fighters, Terminator 2: Judgment Day, Tiny Toon Adventures: Buster's Hidden Treasure, ToeJam and Earl in Panic on Funkotron, Vay, Virtua Fighter, Ys IV: Mask of the Sun, Ys IV: The Dawn of Ys, Yū Yū Hakusho, Zombies Ate My Neighbors.

Et d'autres certainement ! Je le reconnais, durant cette année 1993, je ne me suis même pas rendu compte de la sortie de Capt'n Havoc. Je n'avais aucune connaissance de ce jeu avant de débuter la collection Megadrive. Mais quelle erreur ! Passer à côté de ce jeu est une grave erreur !

[RETROGAMING] CAPT'N HAVOC /  SEGA MEGADRIVE[RETROGAMING] CAPT'N HAVOC /  SEGA MEGADRIVE

On y dirige donc un animal, capitaine pirate, qui doit aller sauver une jeune fille des mains d'un gros méchant qui l'a capturée et qui a dérobé sa carte au trésor. Il s'agit d'un jeu de plateformes comportant 7 niveaux, divisés chacun en deux sous niveaux et se terminant inévitablement par un boss. La réalisation est magistrale, couleurs vives, graphismes très réussis, animation sans faille, effets de distorsion, sprites de grande taille notamment pour les boss, musiques entraînantes avec même un sound test, le level design est ingénieux avec des niveaux qui ne sont pas conçus comme des lignes droites mais qui s'étendent horizontalement et verticalement. Du tout bon.

Le personnage se déplace très vite. Evidemment cette capacité fait irrémédiablement penser à Sonic (et il existe une autre similitude : le thème des niveaux traversés). Le hérisson bleu est tellement emblématique de la Megadrive. Mais Capt'n Havoc ne se joue pas du tout pareil. Le personnage a trois mouvements à sa disposition : le saut, le coup de pied retourné effectué après avoir sauté et la roulade.

[RETROGAMING] CAPT'N HAVOC /  SEGA MEGADRIVE[RETROGAMING] CAPT'N HAVOC /  SEGA MEGADRIVE

Havoc peut aller vite mais la vitesse est un piège. Elle ne sert à rien d'autre qu'à s'empaler sur les ennemis apparaissant brusquement devant vous. Il s'agit d'abord d'être prudent et de suspecter la présence d'ennemis au moment même où l'action semble se calmer. Le personnage ramasse des diamants (au bout de 100 il obtient une vie supplémentaire) voire des bonus comme les chaussures qui permettent d'augmenter sa vitesse.

Havoc attaque les ennemis avec son coup de pied retourné. Il faut être très précis pour toucher les ennemis. Au début c'est déstabilisant, on reste surpris d'avoir perdu des points de vie alors que l'on pensait avoir vraiment effectué la manipulation adéquate. On s'y fait au fur et à mesure. Néanmoins il persiste souvent un petit goût d'injustice. Injustice qui disons le ne va faire qu'augmenter au fur et à mesure des niveaux. Les derniers niveaux sont dantesques, très difficiles, il faudra vous y reprendre à de multiples reprises pour en voir la fin.

Malgré tout on s'accroche. C'est clairement du die and retry. Les boss sont forts, très forts. Ils sont réussis, très réussis. Les battre procure un sentiment d'accomplissement. Cette difficulté rebutera certains joueurs, c'est incontestable.

Mais malgré cela Capt'n Havoc est un des tous meilleurs jeux de plateforme de la Megadrive qui pourtant en regorge. C'est tellement agréable même après toutes ces années de découvrir des perles méconnues ! Cette qualité n'a pas échappé aux collectionneurs. Le jeu ne cesse de prendre de la valeur depuis quelques années. Il coûte approximativement 60-70 euros actuellement. A signaler que le jeu existe avec 2 jaquettes différentes en version PAL.

SUPPOS : 5/6

PS : La version japonaise contient quant à elle un sous niveau-supplémentaire dont l'inspiration est évidente :

[RETROGAMING] CAPT'N HAVOC /  SEGA MEGADRIVE

Publié dans RETROGAMING

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

F
Aucun commentaire pour cette pépite méconnue de la ludothèque Megadrive !?
Un méga-hit en puissance, au level-design soigné et doté d'une des meilleures bande-son de tout les temps !!
Voila, l'erreur est réparée ^^
Répondre