[TEST] Mother Russia Bleeds / PS4-PC

Publié le par Fk-Corporation

MOTHER RUSSIA BLEEDS
Support : PS4, PC, MAC, LINUX
Développeur : LE CARTEL
Editeur : DEVOLVER DIGITAL
Sortie : 5 Septembre 2016 sur PC, MAC et LINUX
et 3 Décembre 2016 sur PS4
[TEST] Mother Russia Bleeds / PS4-PC
En 2013, Frédéric Coispeau eu envie de retrouver les bons jeux de baston à l'ancienne. C'est un ancien game designer d'Ubisoft et il avait notamment bossé sur Just Dance 4. Mother Russia Bleeds fut repéré par Devolver Digital et cela permis à Frédéric Coispeau de créer son propre studio, Le Cartel. Selon son Linkedin son souhait était de voir un nouveau jeu style Street Of Rage remis au goût du jour et sans mettre de coté son essence.

 
Comme certains le savent, j'ai toujours accordé une place importante aux scénarios des jeux-vidéos et je suis servi ici. La plupart des beat'em up en sont dépourvus à ma grande tristesse mais Mother Russia Bleeds fait les choses différemment. On se retrouve dans une Russie alternative où des narcotrafiquants vont enlever nos héros pour faire des expériences sur eux. Notre quator va donc se retrouver accro à une drogue, la Nekro. Elle ravage les gens et se repend dans tout le pays. Nos héros vont tout faire pour empêcher cela et assouvir leur soif de vengeance.  Le jeu se déroule sur fond de guerre civile en Russie et il faut avouer que l'ambiance est excellente. On ressent bien la crasse, la déchéance des citoyens. On a vraiment l'impression que le pays est en train de sombrer. 
Les niveaux sont ponctués de dialogues entre les protagonistes

Les niveaux sont ponctués de dialogues entre les protagonistes

La Nekro va être au centre de l'histoire et du jeu. On va pouvoir se l'ingérer directement et cela va donner un certain crédit au gameplay. Cette drogue peut s'utiliser de deux façons différentes, pour se soigner et pour se donner un coup de boost. Pendant une courte période, notre personnage va devenir berseck, il augmentera sa rapidité et sa puissance. Il sera même possible d'effectuer des finish move qui n'auront rien à envier à Mortal Kombat. Pour recharger sa Nekro, il va falloir la pomper sur des ennemis agonisants. Si vous voyez un ennemi convulser au sol, il faut foncer dessus en lui plantant votre seringue pour pomper son sang. On pourra même pomper du sang de cochon, bien crado jusqu'au bout.

Les décors sont excellents mais c'est encore mieux avec les animations

Les décors sont excellents mais c'est encore mieux avec les animations

On aura donc le choix entre 4 personnages pour parcourir le jeu, Sergei, Ivan, Boris et Natasha. Ils ont chacun leur mouvements spéciaux et des statistiques différentes. Natasha sera rapide et peu puissante tandis que Ivan sera puissant mais très lent, à vous de choisir votre style préféré. Sergei et Boris sont de bons compromis entre puissance et vitesse. Les coups sont assez limités, coup de poing, coup de pied, dash, tacle, saut, coup chargé. C'est assez basique mais efficace. On peut aussi noter la possibilité de se battre avec des armes comme des matraques, tasers mais aussi avec des armes plus loufoques comme des extincteurs, des chaises de bar ou des tronçonneuses.  
 
Autant être clair, Mother Russia Bleeds tabasse grave grâce à son ambiance crado à souhait et sa bande son de malade. Il est important de préciser que l'OST est géniale, elle est puissante et colle parfaitement avec l'ambiance du jeu. On a donc le droit à du bon électro bien gras, bien lourd et lancinant, ça cogne sévère dans les oreilles. Le son nous donne vraiment envie de coller des bourre-pifs à tout va.
Les masques vous rappellent Hotline Miami ? Moi aussi

Les masques vous rappellent Hotline Miami ? Moi aussi

Mother Russia Bleeds est un véritable hommage aux beat'em up des années 80/90. Il possède pourtant son identité propre grâce à sa direction artistique maitrisée, son gameplay très bien calibré et son ambiance assez déroutante. Graphiquement le jeu hyper beau, on ressent vraiment tout le travail effectué pour rendre le jeu fluide. Les animations sont excellentes et le pixel art nous fait plonger directement dans cette Russie au bord de l'implosion. Le jeu est sanglant, très sanglant. On ressent vraiment les inspirations d'un Hotline Miami ou d'un Mortal Kombat.

Le jeu est drôle...

Le jeu est drôle...

Le jeu est malheureusement trop méconnu et je pense pourtant qu'il a tout pour faire parti de la cour des grands. Il devrait plaire à de nombreux membres de Gamopat car il n'a rien à envier aux jeux du même style comme notamment Street Of Rage ou Double Dragon mais en beaucoup plus gore et violent.

...Et aussi assez trash

...Et aussi assez trash

Il est important de préciser que le jeu est jouable en coop local uniquement jusqu'à 4 joueurs. Il n'y a pas de mode online mais bon, j'ai fait le jeu avec un pote et c'était l'extase totale. Tabasser du clochard russe sur fond de gros son électo, c'est du bonheur.
 
J'ai pu remarquer quelques soucis de précisions dans les coups portés. La hitbox me semble parfois capricieuse et la moindre erreur pour être fatale, surtout en mode arène. Les combats peuvent aussi être très brouillons lorsqu'il y a beaucoup d'ennemis, cela nuit à la lisibilité de l'action.

Le jeu est un chouilla court, ses 9 niveaux se font en 5-7 heures. Dommage car j'aurais aimé en voir plus ! Heureusement il y a un mode arène ou l'on peut débloquer de nouvelles drogues en affrontant des vagues d'ennemis. Cela nous permettra d'avoir de nouveaux pouvoirs.
La Nekro donne des hallucinations aux consommateurs

La Nekro donne des hallucinations aux consommateurs

Les + :
- Pixel Arts de qualité
- L'animation des personnages
- Le scénario
- La bande son électro
- Jouable à 4 en coop local
- Superbe direction artistique
- Fun immédiat
 
Les - :
- Trop court
- Hitbox parfois hasardeuse
- Peu de combos
 
Le jeu est fun, beau, fluide et se permet même d'avoir un excellent scénario ! Jouable jusqu'à 4 en coop local, c'est du bonheur entre copains. L'OST signée Fixions est monstrueuse, le son nous donne envie de taper du pied et se jeter à corps perdu dans une baston de rue à grand coup de salade de phalanges. Si vous êtes fan de beat'em up à l'ancienne avec de bons gros pixels c'est clairement un jeu qu'il vous faut. Attention car le jeu est hyper violent, gore et malsain. Il s'adresse à un public averti mais si vous aimez la bonne castagne de rue bien sanglante, vous allez prendre votre pied.

SUPPOS : 5,5/6
[TEST] Super Mario Odyssey / Switch
seal of quality

Publié dans TESTS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

twinsen 27/11/2018 01:42

j'aimerais apprécier ce jeu mais je trouve l'animation horrible (les personnages bougent beaucoup trop vite, ça fait penser à burning fight) du coup impossible de rentrer dans le jeu (comme burrning fight en fait)

SW 29/11/2017 21:20

ça a l'air bien sympa mais elle est ou la boite ?
En tout cas, merci d'avoir fait découvrir !

Riton 28/11/2017 22:13

"Le jeu est un chouilla court, ses 9 niveaux se font en 5-7 heures."

6 heures pour un beat them all ça me parait plus que raisonnable comme durée de vie !

Ghost on the Moon 27/11/2017 21:14

Très bon BTA, sanglant mais efficace. Idem pour la hitbox qui est parfois capricieuse mais c'est le seul reproche avec la courte durée du jeu. J'y joue sur PC et il est techniquement irréprochable. Bon test FK !

Loneken 27/11/2017 19:42

Grand BTA néo-rétro, fréquemment en promo à -5 euros sur le PSN. Un must have du genre! Vous pouvez y aller les yeux fermés surtout à ce prix...

La PS4 étant toujours et incompréhensiblement privé de River City Ransom Underground... Watermelon n'étant toujours pas disposé à sortir Paprium sur les currentgen non plus (une erreur majeure selon moi) et Dragon's Crown remaster n'étant pas attendu avant des mois... on s'aperçoit que beaucoup de grand titre du genre se font cruellement remarquer par leur absence...

Mother Russia Bleeds fait le taf et il le fait bien (maturité, D.A, ambiance, B.O, humour, sale et méchant...), digne représentant d'un genre arcade de plus en plus délaissé (il me rappelle par certains aspects le vieux The Combatribes), un Loneken seal of approval bien mérité, je ne peux que vous encourager à vous y essayer...

Choch 30/11/2017 09:52

Ca explique tout alors

Storm 29/11/2017 18:50

C un employé de Sony France

bouffcul 29/11/2017 18:32

c'est moi ou ce mec ramène tout à la PS4 ?